Messe du mercredi 3 juin 2020

Hebdomada IX per annum IXème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ss. Caroli Lwanga et sociorum, martyrum St Charles Lwanga et ses compagnons, martyrs.
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 144, 10-11
SANCTI tui, Dómine, benedícent te: glóriam regni tui dicent, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1 Exaltábo te, Deus meus Rex: et benedícam nómini tuo in sǽculum, et in sǽculum sǽculi. ℣. Glória Patri. Seigneur, que Tes saints Te bénissent : ils diront la gloire de Ton règne, alléluia, alléluia. ℣. Je T'exalterai, mon Dieu mon roi, et je bénirai Ton nom à jamais et dans les siècles des siècles. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, qui sánguinem mártyrum semen christianórum esse fecísti, concéde propítius, ut tuæ ager Ecclésiæ, qui est beatórum Cároli eiúsque sociórum cruóre rigátus, in amplam tibi messem iúgiter fecundétur. Per Dóminum. Dieu, qui as fait du sang des martyrs une semence de chrétiens, accorde-nous, dans Ta bonté, que le champ de Ton Église, arrosé par le sang des bienheureux Carlos Luanga et de ses compagnons, soit fécond pour une moisson abondante pour Toi.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri secúndi Machabæórum (7,1-2.9-14)
In diebus illis: Cóntigit autem et septem fratres una cum matre apprehénsos compélli a rege attíngere contra fas carnes porcínas, flagris et nervis cruciátos. Unus autem ex illis exstans prior locútor sic ait: “Quid es quæsitúrus, et quid vis díscere a nobis? Paráti sumus mori magis quam pátrias leges praevaricári.” Secúndus autem último spíritu constitútus, sic ait: “Tu quidem, scelestíssime, de præsénti vita nos perdis; sed rex mundi defúnctos nos pro suis légibus in ætérnam vitæ resurrectiónem suscitábit.” Post hunc tértius illudebátur; et linguam postulátus cito prótulit et manus constánter exténdit et fórtiter ait: “E cælo ista possídeo et propter illíus leges hæc ipsa despício et ab ipso rursus me ea receptúrum spero”, ita ut rex et, qui cum ipso erant, miraréntur adulescéntis ánimum, quómodo pro níhilo dúceret cruciátus. Et hoc ita defúncto, quartum vexábant simíliter torquéntes; et, cum iam esset ad mortem, sic ait: “Pótius est ab homínibus morti datos spem exspectáre a Deo, íterum ab ipso resuscitándos; tibi enim resurréctio ad vitam non erit.” En ces jours là : il arriva que l'on prie aussi sept frères avec leur mère,et que le roi voulut les contraindre à manger, contre la défense de la loi, de la chair de pourceau, en les tourmentant avec des fouets et des lanières de taureau. Mais l'un d'eux, qui état l'aîné, parla ainsi: Que cherches-tu et que veux-tu apprendre de nous? Nous sommes prêts à mourir plutôt que de violer les lois de Dieu et de nos pères. et près de rendre l'esprit, il parla ainsi: Toi, ô le plus scélérat des hommes, tu nous perds pour la vie présente; mais le Roi du monde nous ressuscitera pour la vie éternelle, nous qui serons morts pour Ses lois. Après celui-ci on outragea le troisième; on lui demanda sa langue, qu'il présenta aussitôt, et il tendit courageusement ses mains, et il dit avec confiance: J'ai reçu ces membres du Ciel; mais je les méprise maintenant à cause des lois de Dieu, parce que j'espère qu'Il me les rendra un jour; de sorte que le roi et ceux qui l'accompagnaient admirèrent le courage de ce jeune homme, qui considérait comme rien les tourments. Celui-ci étant mort de la sorte, ils tourmentèrent le quatrième, le torturant de la même manière. Et comme déjà il était près de la mort, il dit: Il est avantageux que ceux qui sont livrés à la mort par les hommes puissent attendre de Dieu qu'Il les ressuscitera; car pour toi il n'y aura pas de résurrection pour la vie.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ioann. 15, 16
℟. Allelúia. ℣. Ego vos elégi de mundo, ut eátis, et fructum afferátis, et fructus vester máneat. ℟. Alléluia. ℣. Je vous ai établis afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (5,1-12a)
In illo témpore: Videns Iesus turbas, ascéndit in montem; et cum sedísset, accessérunt ad eum discípuli eíus; et apériens os suum docébat eos dicens: “Beáti páuperes spíritu, quóniam ipsórum est regnum caelórum. Beáti, qui lugent, quóniam ipsi consolabúntur. Beáti mites, quóniam ipsi possidébunt terram. Beáti, qui esúriunt et sítiunt iustítiam, quóniam ipsi saturabúntur. Beáti misericórdes, quia ipsi misericórdiam consequéntur. Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt. Beáti pacífici, quóniam fílii Dei vocabúntur. Beáti, qui persecutiónem patiúntur propter iustítiam, quóniam ipsórum est regnum caelórum. Beáti estis cum maledíxerint vobis et persecúti vos fúerint et díxerint omne malum advérsum vos, mentiéntes, propter me. Gaudéte et exsultáte, quóniam merces vestra copiósa est in caelis. En ce temps là : Jésus, voyant les foules, monta sur une montagne, et, lorsqu'Il Se fut assis, Ses disciples s'approchèrent de Lui. Et, ouvrant Sa bouche, Il les enseignait, en disant: Bienheureux les pauvres en esprit, car le royaume des Cieux est à eux. Bienheureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre. Bienheureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Bienheureux les miséricordieux, car ils obtiendront eux-mêmes miséricorde. Bienheureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu. Bienheureux les pacifiques, car ils seront appelés enfants de Dieu.  Bienheureux ceux qui souffrent persécution pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Bienheureux serez-vous lorsqu'on vous maudira, et qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de Moi. Réjouissez-vous alors, et tressaillez de joie, parce que votre récompense sera grande dans les Cieux.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps 31,11
Lætamini in Dómino, et exsultáte iusti : et gloriámini omnes recti corde (T.P. allelúia, allelúia.) Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur, et soyez dans l'allégresse; et glorifiez-vous en Lui, vous tous qui avez le coeur droit. (T.P. Alléluia, alléluia).
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Hóstias tibi, Dómine, offérimus, supplíciter exorántes, ut, sicut beátis martýribus magis mori quam peccáre tribuísti, ita nos fácias, tibi soli déditos, altári tuo ministráre. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 32, 1
Gaudéte, iusti, in Dómino, allelúia: rectos decet collaudátio, allelúia. Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur, alléluia ; c’est aux hommes droits que sied la louange, alléluia.
Post communionem Post communion
Súmpsimus, Dómine, divína sacraménta, sanctórum mártyrum tuórum victóriam recoléntes: quǽsumus, ut, quæ ipsis ad perferénda supplícia contulérunt, ea nobis inter advérsa prǽbeant fídei caritatísque constántiam. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Ps 115, 15
Pretiósa in conspéctu Dómini; mors sanctórum eius (T.P. allelúia).
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word