Messe du mercredi 19 août 2020

Hebdomada XX per annum XXème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 83, 10-11
PROTÉCTOR noster, áspice, Deus, et réspice in fáciem Christi tui: quia mélior est dies una in átriis tuis super míllia. Ps. ibid., 2-3 Quam dilécta tabernácula tua, Dómine virtútum ! concupíscit, et déficit ánima mea in átria Dómini. ℣. Glória Patri. Toi qui es notre protecteur, regarde, ô Dieu, et jette les yeux sur le visage de Ton christ. Car un seul jour passé dans Tes parvis vaut mieux que mille. Ps. ibid. 2-3 Que Tes tabernacles sont aimables, Seigneur des armées! Mon âme soupire et languit après les parvis du Seigneur.
Collecta Collecte
Collecta
Deus, qui diligéntibus te bona invisibília præparásti, infúnde córdibus nostris tui amóris afféctum, ut, te in ómnibus et super ómnia diligéntes, promissiónes tuas, quæ omne desidérium súperant, consequámur. Per Dóminum. Pour ceux qui T'aiment, ô Dieu, Tu as préparé des biens que l’œil ne peut voir : répands en nos cœurs la ferveur de Ton amour, afin que, T'aimant en toute chose et par-dessus tout, nous obtenions la réalisation de Tes promesses qui surpassent tout désir.
Lectio I Ière lecture
Ezechiel (34,1-11)
Factum est verbum Dómini ad me dicens: “Fili ho minis, prophéta de pastóribus Israel, prophéta et dices pastóribus: Haec dicit Dóminus Deus: Vae pastóribus Israel, qui pascébant semetípsos! Nonne greges pascúntur a pastóribus? Lac comedebátis et lana operiebámini et, quod crassum erat, occidebátis, gregem autem non pascebátis; quod infírmum fuit, non consolidástis et, quod aegrótum, non sanástis; quod fractum est, non alligástis et, quod eiéctum est, non reduxístis et, quod períerat, non quaesístis et super forte imperabátis cum violéntia. Et dispérsae sunt oves meae, eo quod non esset pastor; et factae sunt in devoratiónem ómnium bestiárum agri et dispérsae sunt. Erravérunt greges mei in cunctis móntibus et in univérso colle excélso, et super omnem fáciem terrae dispérsi sunt greges mei; et non erat qui requíreret, non erat qui requíreret. Proptérea, pastóres, audíte verbum Dómini: Vivo ego, dicit Dóminus Deus, pro eo quod factus est grex meus in rapínam et oves meae in devoratiónem ómnium bestiárum agri, eo quod non esset pastor, neque enim quaesiérunt pastóres mei gregem meum, sed pascébant pastóres semetípsos et gregem meum non pascébant, proptérea, pastóres, audíte verbum Dómini. Haec dicit Dóminus Deus: Ecce ego ipse super pastóres requíram gregem meum de manu eórum et cessáre eos fáciam, ut ultra non pascant gregem nec pascant ámplius pastóres semetípsos; et liberábo gregem meum de ore eórum, et non erit ultra eis in escam. Quia haec dicit Dóminus Deus: Ecce ego ipse requíram oves meas et visitábo eas.
Graduale Graduel
Ps. 117, 8-9 Ps. 117, 8-9
℟. Bonum est confídere in Dómino, quam confídere in hómine. ℣. Bonum est speráre in Dómino, quam speráre in princípibus. ℟. Il vaut mieux se confier au Seigneur que de se confier dans l'homme. ℣. Il vaut mieux espérer au Seigneur, plutôt que d'espérer dans les princes.
Allelúia Alléluia
Ps. 94, 1
℟. Allelúia. ℣. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro. ℟. Alléluia. ℣. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons en Dieu notre salut.
 Evangelium  Evangile
Matthaeus (20,1-16a) Mt (20,1-16a)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis parabolam hanc: Símile est enim regnum caelórum hómini patri famílias, qui éxiit primo mane condúcere operários in víneam suam; conventióne autem facta cum operáriis ex denário diúrno, misit eos in víneam suam. Et egréssus circa horam tértiam vidit álios stantes in foro otiósos et illis dixit: ‘Ite et vos in víneam; et, quod iústum fúerit, dabo vobis.’ Illi autem abiérunt. Íterum autem éxiit circa sextam et nonam horam et fecit simíliter. Circa undécimam vero éxiit et invénit álios stantes et dicit illis: ‘Quid hic statis tota die otiósi?’ Dicunt ei: ‘quia nemo nos condúxit.’ Dicit illis: ‘Ite et vos in víneam.’ Cum sero autem factum esset, dicit dóminus víneae procuratóri suo: ‘Voca operários et redde illis mercédem incípiens a novíssimis usque ad primos.’ Et cum veníssent, qui circa undécimam horam vénerant, accepérunt sínguli denárium. Veniéntes autem primi arbitráti sunt quod plus essent acceptúri; accepérunt autem et ipsi sínguli denárium. Accipiéntes autem murmurábant advérsus patrem famílias dicéntes: ‘Hi novíssimi una hora fecérunt, et pares illos nobis fecísti, qui portávimus pondus diéi et aestum!’ At ille respóndens uni eórum dixit: ‘Ámice, non fácio tibi iniúriam; nonne ex denário convenísti mecum? Tolle, quod tuum est, et vade; volo autem et huic novíssimo dare sicut et tibi. Aut non licet mihi, quod volo, fácere de meis? An óculus tuus nequam est, quia ego bonus sum?’ Sic erunt novíssimi primi. En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples cette parabole. Le royaume des Cieux est semblable à un père de famille, qui sortit de grand matin afin de louer des ouvriers pour sa vigne. Et étant convenu avec les ouvriers d'un denier par jour, il les envoya à sa vigne. En sortant vers la troisième heure, il en vit d'autres qui se tenaient oisifs sur la place publique. Et il leur dit: Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera juste. Et ils y allèrent. Il sortit encore vers la sixième et vers la neuvième heure, et il fit de même. Et étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d'autres qui se tenaient là, et il leur dit: Pourquoi vous tenez-vous ici tout le jour sans rien faire? Ils lui dire: Parce que personne ne nous a loués. Il leur dit: Allez, vous aussi, à ma vigne. Lorsque le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant: Appelle les ouvriers, et paye-leur le salaire, en commençant par les derniers, et en finissant par les premiers. Ceux qui étaient venus vers la onzième heure vinrent donc, et reçurent chacun un denier. Les premiers, venant ensuite, crurent qu'ils recevraient davantage; mais ils reçurent, eux aussi, chacun un denier. Et en le recevant, ils murmuraient contre le père de famille, disant: Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et vous les avez traités comme nous, qui avons porté le poids du jour et de la chaleur. Mais il répondit à l'un d'eux: Mon ami, je ne te fais point de tort; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier? Prends ce qui t'appartient, et va-t-en; je veux donner à ce dernier autant qu'à toi. Ne m'est-il pas permis de faire ce que je veux? ou ton oeil est-il méchant parce que je suis bon? Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers;
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 33, 8-9
Immíttet Angelus Dómini in circúitu timéntium eum, et erípiet eos: gustáte, et vidéte, quóniam suávis est Dóminus. L'Ange du Seigneur environnera ceux qui Le craignent, et Il les délivrera. Goûtez et voyez combien le Seigneur est doux.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, Dómine, múnera nostra, quibus exercéntur commércia gloriósa, ut, offeréntes quæ dedísti, teípsum mereámur accípere. Per Christum.
Communio Communion
Matth. 6, 33 Mt 6,33
Primum quǽrite regnum Dei, et ómnia adiiciéntur vobis, dicit Dóminus. Cherchez premièrement le royaume de Dieu et Sa justice, et toutes ces choses vous seront données par surcroît, dit le Seigneur.
Post communionem Post communion
Per hæc sacraménta, Dómine, Christi partícipes effécti, cleméntiam tuam humíliter implorámus, ut, eius imáginis confórmes in terris, et eius consórtes in cælis fíeri mereámur. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Ps 83, 101
Protéctor noster, áspice, Deus, et réspice in fáciem Christi tui, quia mélior est dies una in átriis tuis super míllia.
Ant. ad communionem
Ps 129, 7
Apud Dóminum misericórdia, et copiósa apud eum redémptio.
Vel: Io 6, 51-52
Ego sum panis vivus, qui de cælo descéndi, dicit Dóminus: si quis manducáverit ex hoc pane, vivet in ætérnum.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word