Office de none du vendredi 9 mars 2018 -

Hebdomada III Quadragesimae IIIème semaine de Carême
Feria VI Vendredi
Ad Nonam
Ad Nonam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
  
Ternis ter horis númerus
Quand nous célébrons le mystère
nobis sacrátus pánditur,
qui consacre la neuvième heure,
sanctóque Iesu nómine
par le très saint nom de Jésus
munus precémur véniæ.
implorons l'octroi du pardon.
  
Latrónis, en, conféssio
Si la confession du larron
Christi merétur grátiam;
lui valut la grâce du Christ,
laus nostra vel devótio
que notre zèle et nos louanges
mercétur indulgéntiam.
obtiennent pour nous l'indulgence.
  
Mors per crucem nunc ínterit
Ici, la croix défait la mort,
et post tenébras lux redit;
et le jour revient après l'ombre;
horror dehíscat críminum,
que cède la nuit du péché,
splendor nitéscat méntium.
que brille l'éclat de nos âmes!
  
Christum rogámus et Patrem,
Nous prions le Christ et le Père,
Christi Patrísque Spíritum;
et l'Esprit du Père et du Christ:
unum potens per ómnia,
ô Trinité une et puis­sante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui te prient.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 21 (22)
Psaume 21 (22)
Afflictio iusti et exauditio
Affliction du juste et exaucement
Clamavit Iesus voce magna: «Eli, Eli, lema sabacthani?» (Mt 27, 46).
Jésus cria d’une voix forte: «Eli, Eli, lema sabacthani?» (Mt 27, 46).
I
I
Deus, Deus meus, quare me dereliquísti? * Longe a salúte mea verba rugítus mei.Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? Je gémis, et le salut reste loin de moi !
Deus meus, clamo per diem, et non exáudis, * et nocte, et non est réquies mihi.Mon Dieu, je crie pendant le jour, et tu ne réponds pas ; la nuit, et je n'ai point de repos.
Tu autem sanctus es, * qui hábitas in láudibus Israel.Pourtant tu es saint, tu habites parmi les hymnes d'Israël.
In te speravérunt patres nostri, * speravérunt et liberásti eos;En toi se sont confiés nos pères ; ils se sont confiés, et tu les as délivrés.
ad te clamavérunt et salvi facti sunt, * in te speravérunt et non sunt confúsi.Ils ont crié vers toi, et ils ont été sauvés ; ils se sont confiés en toi, et ils n'ont pas été confus. ?
Ego autem sum vermis et non homo, * oppróbrium hóminum et abiéctio plebis.Et moi, je suis un ver, et non un homme, l'opprobre des hommes et le rebut du peuple.
Omnes vidéntes me derisérunt me; * torquéntes lábia movérunt caput:Tous ceux qui me voient se moquent de moi ; ils ouvrent les lèvres, ils branlent la tête :
«Sperávit in Dómino: erípiat eum, * salvum fáciat eum, quóniam vult eum».«Qu'il s'abandonne au Seigneur ! Qu'il le sauve, qu'il le délivre, puisqu'il l'aime »
Quóniam tu es qui extraxísti me de ventre, * spes mea ad úbera matris meæ.Oui, c'est toi qui m'as tiré du sein maternel, qui m'as donné confiance sur les mamelles de ma mère.
In te proiéctus sum ex útero, * de ventre matris meæ Deus meus es tu.Dès ma naissance, je t'ai été abandonné; depuis le sein de ma mère, c'est toi qui es mon Dieu.
Ne longe fias a me, † quóniam tribulátio próxima est, * quóniam non est qui ádiuvet.Ne t'éloigne pas de moi, car l'angoisse est proche, car personne ne vient à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
II
II
Circumdedérunt me vítuli multi, * tauri Basan obsedérunt me.Autour de moi sont de nombreux taureaux, les taureaux de Basan m'environnent.
Aperuérunt super me os suum * sicut leo rápiens et rúgiens.Ils ouvrent contre moi leur gueule, comme un lion qui déchire et rugit.
Sicut aqua effúsus sum, * et dissolúta sunt ómnia ossa mea.Je suis comme de l'eau qui s'écoule, et tous mes os sont disjoints ;
Factum est cor meum tamquam cera * liquéscens in médio ventris mei.mon coeur est comme de la cire, il se fond dans mes entrailles.
Aruit tamquam testa palátum meum, † et língua mea adhæsit fáucibus meis, * et in púlverem mortis deduxísti me.Ma force s'est desséchée comme un tesson d'argile, et ma langue s'attache à mon palais ; tu me couches dans la poussière de la mort.
Quóniam circumdedérunt me canes multi, * concílium malignántium obsédit me.Car des chiens m'environnent, une troupe de scélérats rôdent autour de moi;
Fodérunt manus meas et pedes meos, * et dinumerávi ómnia ossa mea.ils ont percé mes pieds et mes mains, je pourrais compter tous mes os.
Ipsi vero consideravérunt et inspexérunt me; † divisérunt sibi vestiménta mea * et super vestem meam misérunt sortem.Eux, ils m'observent, ils me contemplent ; ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique.
Tu autem, Dómine, ne elongáveris, * fortitúdo mea, ad adiuvándum me festína.Et toi, le Seigneur, ne t'éloigne pas ! Toi qui es ma force, viens en hâte à mon secours !
Erue a frámea ánimam meam * et de manu canis únicam meam.Délivre mon âme de l'épée, ma vie du pouvoir du chien !
Salva me ex ore leónis * et a córnibus unicórnium humilitátem meam.Sauve-moi de la gueule du lion, tire-moi des cornes du buffle !
Narrábo nomen tuum frátribus meis, * in médio ecclésiæ laudábo te.Alors j'annoncerai ton nom à mes frères; au milieu de l'assemblée je te louerai:
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
III
III
Qui timétis Dóminum, laudáte eum, * univérsum semen Iacob, glorificáte eum.Vous qui craignez le Seigneur, louez-le ! Vous tous, postérité de Jacob, glorifiez-le !
Métuat eum omne semen Israel, * quóniam non sprevit neque despéxit afflictiónem páuperis,Révérez-le, vous tous, postérité d'Israël! Car il n'a pas méprisé, il n'a pas rejeté la souffrance de l'affligé,
nec avértit fáciem suam ab eo * et, cum clamáret ad eum, exaudívit.il n'a pas caché sa face devant lui, et quand l'affligé a crié vers lui, il a entendu. "
Apud te laus mea in ecclésia magna; * vota mea reddam in conspéctu timéntium eum.Grâce à toi, mon hymne retentira dans la grande assemblée, j'acquitterai mes voeux en présence de ceux qui te craignent.
Edent páuperes et saturabúntur, † et laudábunt Dóminum, qui requírunt eum: * «Vivant corda eórum in sæculum sæculi!».Les affligés mangeront et se rassasieront ; ceux qui cherchent le Seigneur le loueront. Que votre coeur revive à jamais !
Reminiscéntur et converténtur ad Dóminum univérsi fines terræ, * et adorábunt in conspéctu eius univérsæ famíliæ géntium.Toutes les extrémités de la terre se souviendront et se tourneront vers le Seigneur, et toutes les familles des nations se prosterneront devant sa face.
Quóniam Dómini est regnum, * et ipse dominábitur géntium.Car au Seigneur appartient l'empire, il domine sur les nations.
Ipsum solum adorábunt omnes, qui dórmiunt in terra; * in conspéctu eius prócident omnes, qui descéndunt in púlverem.Ils l’adoreront lui seul, ceux qui dorment dans la terre ; devant lui s'inclineront tous ceux qui descendent à la poussière,
Anima autem mea illi vivet, * et semen meum sérviet ipsi.ceux qui ne peuvent prolonger leur vie. et ma postérité le servira ;
Narrábitur de Dómino generatióni ventúræ, † et annuntiábunt iustítiam eius pópulo, qui nascétur: * «Hæc fecit Dóminus!».on parlera du Seigneur à la génération future. Ils viendront et ils annonceront sa justice, au peuple qui naîtra, ils diront « Le Seigneur a fait ces choses là ».
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Lectio brevis (Iac 1, 27)
Lecture brève (Iac 1, 27)
Relígio munda et immaculáta apud Deum et Patrem hæc est: visitáre pupíllos et víduas in tribulatióne eórum, immaculátum se custodíre ab hoc sæculo.La religion pure et sans tache devant notre Dieu et Père, n'est pas autre qu'avoir soin des orphelins et des veuves dans leur détresse, et se préserver pur des souillures de ce monde.
Orémus. Prions.
Dómine Iesu Christe, qui pæniténtem latrónem de patíbulo crucis in regnum tuum transíre fecísti, peccáta nostra confiténtes te cum fidúcia deprecámur, ut post mortem nos fácias paradísi portas introíre gaudéntes. Qui vivis et regnas in sæcula sæculórum.Seigneur Jésus Christ, Toi qui as fait passer de la croix dans Ton Royaume le malfaiteur qui reconnaissait ses fautes, nous Te supplions avec confiance en confessant nos péchés: fais-nous passer, après notre mort, les portes du paradis dans la joie. Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c’est à dire : de son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.