Office de none du jeudi 8 novembre 2018 -

Hebdomada XXXI per annum XXXIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Ad Nonam
Ad Nonam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Rerum, Deus, tenax vigor,
Dieu fort, soutien de l'’univers,
immótus in te pérmanens,
qui est en Toi sans changement,
lucis diúrnae témpora
Tu fixes dans leur succession
succéssibus detérminans,
les temps que le soleil mesure.
  
Largíre clarum véspere,
Donne-nous un soir lumineux
quo vita numquam décidat,
où la vie ne décline pas,
sed praémium mortis sacrae
où, pour le fruit de la Sainte Mort,
perénnis instet glória.
resplendira toujours la gloire.
  
Praesta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l'’Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
régnant pour les siècles des siècles.
Ant. 1 Súscipe me, Dómine, secúndum elóquium tuum, et vivam.Ant. 1 Reçois-moi, Seigneur selon Ta parole et je vivrai.
Psalmus 118 (119), 113-120
Psaume 118 (119), 113-120
XV (Samech)
XV (Samech)
Dúplices corde ódio hábui * et legem tuam diléxi.Je hais les hommes au coeur double, et j'aime Ta loi.
Tegmen et scutum meum es tu, * et in verbum tuum supersperávi.Tu es mon refuge et mon bouclier; j'ai confiance en Ta parole.
Declináte a me, malígni, * et servábo præcépta Dei mei.Retirez-vous de moi, méchants, et j'observerai les commandements de mon Dieu.
Súscipe me secúndum elóquium tuum, et vivam * et non confúndas me ab exspectatióne mea.Reçois moi selon Ta parole, afin que je vive, et ne permets pas que je sois confondu dans mon espérance.
Susténta me, et salvus ero * et delectábor in iustificatiónibus tuis semper.Sois mon appui, et je serai sauvé, et j'aurai toujours Tes lois sous les yeux.
Sprevísti omnes discedéntes a iustificatiónibus tuis, * quia mendácium cogitátio eórum.Tu méprises tous ceux qui s'écartent de Tes lois, car leur ruse n'est que mensonge.
Quasi scóriam delésti omnes peccatóres terræ; * ídeo diléxi testimónia tua.Tu rejettes comme des scories tous les méchants de la terre; c'est pourquoi j'aime Tes enseignements.
Hórruit a timóre tuo caro mea; * a iudíciis enim tuis tímui.Ma chair frissonne de frayeur devant Toi, et je redoute Tes jugements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Súscipe me, Dómine, secúndum elóquium tuum, et vivam.Ant. Reçois-moi, Seigneur selon Ta parole et je vivrai.
Ant. 2 Adiuva nos, Deus salutáris nostri, et propítius esto peccátis nostris.Ant. 2 Aide nous, Dieu notre salut, et sois indulgent pour nos péchés.
Psalmus 78 (79)
Psaume 78 (79)
Super Ierusalem lamentatio
Lamentation sur Jérusalem
Si cognovisses et tu... quæ ad pacem tibi! (Lc 19, 42).
Si tu avais connu, toi aussi, ce qui était pour (ta) paix (Lc 19, 42).
Deus, venérunt gentes in hereditátem tuam, † polluérunt templum sanctum tuum, * posuérunt Ierúsalem in ruínas.O Dieu, les nations ont envahi Ton héritage, elles ont profané Ton saint temple, elles ont fait de Jérusalem un monceau de pierres.
Dedérunt morticína servórum tuórum escas volatílibus cæli, * carnes sanctórum tuórum béstiis terræ.Elles ont livré les cadavres de Tes serviteurs en pâture aux oiseaux du ciel, et la chair de Tes fidèles aux bêtes de la terre.
Effudérunt sánguinem eórum tamquam aquam in circúitu Ierúsalem, * et non erat qui sepelíret.Elles ont versé leur sang comme de l'eau, tout autour de Jérusalem, et personne pour leur donner la sépulture !
Facti sumus oppróbrium vicínis nostris, * subsannátio et illúsio his, qui in circúitu nostro sunt.Nous sommes devenus un objet d'opprobre pour nos voisins; de risée et de moquerie pour ceux qui nous entourent.
Usquequo, Dómine? † Irascéris in finem? * Accendétur velut ignis zelus tuus?Jusques à quand, le Seigneur, seras-Tu irrité pour toujours, et Ta colère s'allumera-t-elle comme le feu ?
[Effúnde iram tuam in gentes, quae te non novérunt, * et in regna, quae nomen tuum non invocavérunt,[Répands Ta fureur sur les nations qui ne Te connaissent pas, sur les royaumes qui n'invoquent pas Ton nom.
quia comedérunt Iácob * et sedem eíus desolavérunt. ]Car ils ont dévoré Jacob, et ravagé sa demeure. ]
Ne memíneris iniquitátum patrum nostrórum, † cito antícipent nos misericórdiæ tuæ, * quia páuperes facti sumus nimis.Ne Te souviens plus contre nous des iniquités de nos pères ; que Ta compassion vienne en hâte au-devant de nous, car notre misère est au comble.
Adiuva nos, Deus salutáris nostri, * propter glóriam nóminis tui et líbera nos;Secours-nous, Dieu de notre salut, pour la gloire de Ton nom,
et propítius esto peccátis nostris * propter nomen tuum.délivre-nous et pardonne nos péchés à cause de Ton nom.
Quare dicent in géntibus: «Ubi est Deus eórum?». † Innotéscat in natiónibus coram óculis nostris * últio sánguinis servórum tuórum, qui effúsus est.Pourquoi les nations diraient-elles : " Où est leur Dieu ? " Qu'on connaisse parmi les nations, et sous nos yeux, la vengeance que Tu tires du sang de Tes serviteurs, quand il est répandu !
Intróeat in conspéctu tuo gémitus compeditórum; † secúndum magnitúdinem bráchii tui * supérstites relínque fílios mortis.Que les gémissements des captifs montent jusqu'à Toi ; selon la grandeur de Ton bras, sauve ceux qui vont périr !
Nos autem, pópulus tuus et oves páscuæ tuæ, * confitébimur tibi in sæculum:in generatiónem et generatiónem * annuntiábimus laudem tuam.Et nous, Ton peuple, le troupeau de Ton pâturage, nous Te rendrons gloire à jamais ; d'âge en âge, nous publierons Tes louanges.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Adiuva nos, Deus salutáris nostri, et propítius esto peccátis nostris.Ant. Aide nous, Dieu notre salut, et sois indulgent pour nos péchés.
Ant. 3 Deus virtútum, réspice de cælo, et vísita víneam istam.Ant. 3 Dieu de force, descend du ciel, et visite ta vigne.
Psalmus 79 (80)
Psaume 79 (80)
Visita, Domine, vineam tuam
Visite, Seigneur, ta vigne
Veni, Domine Iesu (Ap 22, 20).
Viens, Seigneur Jésus (Ap 22, 20).
Qui pascis Israel, inténde, * qui dedúcis velut ovem Ioseph.Pasteur d'Israël, prête l'oreille, Toi qui conduis Joseph comme un troupeau.
Qui sedes super chérubim, effúlge * coram Ephraim, Béniamin et Manásse.Toi qui trônes sur les Chérubins, parais avec splendeur Devant Ephraïm, Benjamin et Manassé.
Excita poténtiam tuam et veni, * ut salvos fácias nos.Réveille Ta force, et viens à notre secours.
Deus, convérte nos, * illústra fáciem tuam, et salvi érimus.O Dieu, rétablis-nous, fais briller sur nous Ta face, et nous serons sauvés.
Dómine Deus virtútum, * quoúsque irascéris super oratiónem pópuli tui?Seigneur, Dieu des armées, jusques à quand seras-Tu irrité contre la prière de Ton peuple ?
Cibásti nos pane lacrimárum * et potum dedísti nobis in lácrimis copióse.Tu les a nourris d'un pain de larmes, Tu les a abreuvés de larmes abondantes.
Posuísti nos in contradictiónem vicínis nostris, * et inimíci nostri subsannavérunt nos.Tu as fait de nous un objet de dispute pour nos voisins, et nos ennemis se raillent de nous.
Deus virtútum, convérte nos, * illústra fáciem tuam, et salvi érimus.Dieu des armées, rétablis-nous ; fais briller sur nous Ta face, et nous serons sauvés.
Víneam de ægypto transtulísti, * eiecísti gentes et plantásti eam.Tu as arraché de l'Égypte une vigne ; Tu as chassé les nations et Tu l'as plantée.
Purgásti locum in conspéctu eius, * plantásti radíces eius, et implévit terram.Tu as ménagé de la place devant elle, elle a enfoncé ses racines et rempli la terre.
Opérti sunt montes umbra eius * et ramis eius cedri Dei;Son ombre couvrait les montagnes, et ses rameaux les cèdres de Dieu ;
exténdit pálmites suos usque ad mare * et usque ad Flumen propágines suas.elle étendait ses branches jusqu'à la Mer, et ses rejetons jusqu'au Fleuve.
Ut quid destruxísti macériam eius, * et vindémiant eam omnes, qui prætergrediúntur viam?Pourquoi as-Tu rompu ses clôtures, en sorte que tous les passants la dévastent ?
Exterminávit eam aper de silva, * et singuláris ferus depástus est eam.Le sanglier de la forêt la dévore, et les bêtes des champs en font leur pâture.
Deus virtútum, convértere, * réspice de cælo et vide et vísita víneam istam.Dieu des armées, reviens, regarde du haut du ciel et vois, considère cette vigne.
Et prótege eam, quam plantávit déxtera tua, * et super fílium hóminis, quem confirmásti tibi.Protège ce que ta droite a planté, et le fils que Tu t'es choisi.
Incénsa est igni et suffóssa; * ab increpatióne vultus tui períbunt.Elle est brûlée par le feu, elle est coupée; devant Ta face menaçante, tout périt.
Fiat manus tua super virum déxteræ tuæ, * super fílium hóminis, quem confirmásti tibi.Que Ta main soit sur l'homme de Ta droite, sur le fils de l'homme que Tu t'es choisi.
Et non discedémus a te, vivificábis nos, * et nomen tuum invocábimus.Et nous ne nous éloignerons plus de Toi ; rends-nous la vie, et nous invoquerons Ton nom.
Dómine Deus virtútum, convérte nos * et illústra fáciem tuam, et salvi érimus.Seigneur, Dieu des armées, rétablis-nous, fais briller sur nous Ta face, et nous serons sauvés.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Deus virtútum, réspice de cælo, et vísita víneam istam.Ant. Dieu de force, descend du ciel, et visite ta vigne.
Lectio brevis (Est 10, 3f)
Lecture brève (Est 10, 3f)
Gens Israel, sunt illi, qui clamavérunt ad Dóminum; et salvum fecit Dóminus pópulum suum liberavítque nos de ómnibus malis et fecit signa magna atque porténta, quæ non sunt facta inter gentes.Israël est mon peuple, qui cria au Seigneur, et le Seigneur sauva Son peuple, et Il nous délivra de tous nos maux, et Il fit des miracles et de grands prodiges parmi les nations;
V/. Confitébor tibi, Dómine, quóniam exaudísti me. V/. Je Te loue, Seigneur, car Tu m'as exaucé.

R/. Et factus es mihi in salútem.
R/. Tu T'es fait pour moi le salut.
Orémus. Prions.
Da nobis orántibus, quæsumus, Dómine, ut patiéntiæ Unigéniti tui sequámur exémpla, et advérsa patiéndi constántiam habeámus. Per Christum Dóminum nostrum.Accorde à nos prières, nous T'en prions, Seigneur, que nous suivions l’'exemple de la patience de Ton Fils unique et que nous fassions preuve de constance à supporter les adversités. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Súscipe me, Dómine, secúndum elóquium tuum, et vivam.Ant. 1 Reçois-moi, Seigneur selon Ta parole et je vivrai.
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Adiuva nos, Deus salutáris nostri, et propítius esto peccátis nostris.Ant. 2 Aide nous, Dieu notre salut, et sois indulgent pour nos péchés.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Deus virtútum, réspice de cælo, et vísita víneam istam.Ant. 3 Dieu de force, descend du ciel, et visite ta vigne.
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c’est à dire : de son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.