Office de sexte du mercredi 20 mars 2019 -

Hebdomada II Quadragesimae IIème semaine de Carême
Feria IV Mercredi
Ad Sextam
Ad Sextam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Qua Christus hora sítiit
C’est l'heure où le Christ eut soif,
crucem vel in qua súbiit,
l'heure où il monta sur la croix;
quos præstat in hac psállere
qu'il donne soif de la justice
ditet siti iustítiæ.
à ceux qui le chantent à cette heure.
  
Simul sit his esúries,
Qu'ils ressentent aussi cette faim
quam ipse de se sátiet,
que lui seul peut rassasier;
crimen sit ut fastídium
que le péché leur soit dégoût,
virtúsque desidérium.
et la vertu tout leur désir.
  
Charísma Sancti Spíritus
Qu'il répande le don du Saint-Esprit
sic ínfluat psalléntibus,
sur ceux qui chantent,
ut carnis æstus frígeat
pour tempérer l'ardeur de la chair
et mentis algor férveat.
et réchauffer la froideur de l'âme.
  
Christum rogámus et Patrem,
Implorons le Christ
Christi Patrísque Spíritum;
et le Père et l'Esprit du Père
unum potens per ómnia,
et du Christ: ô Trinité, une et puissante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui te prient.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 118 (119), 57-64
Psaume 118 (119), 57-64
VIII (Heth)
VIII (Heth)
Pórtio mea Dóminus: * dixi custodíre verba tua.Ma part, le Seigneur, je le dis, c'est de garder Tes paroles.
Deprecátus sum fáciem tuam in toto corde meo; * miserére mei secúndum elóquium tuum.Je T'implore de tout mon cœur; aie pitié de moi selon Ta parole.
Cogitávi vias meas * et convérti pedes meos in testimónia tua.Je réfléchis à mes voies, et je ramène mes pas vers Tes enseignements.
Festinávi et non sum morátus, * ut custódiam præcépta tua.Je me hâte, je ne diffère point d'observer Tes commandements.
Funes peccatórum circumpléxi sunt me, * et legem tuam non sum oblítus.Les pièges des méchants m'environnent, et je n'oublie point Ta loi.
Média nocte surgébam ad confiténdum tibi * super iudícia iustítiæ tuæ.Au milieu de la nuit, je me lève pour Te louer, à cause des jugements de Ta justice.
Párticeps ego sum ómnium timéntium te * et custodiéntium mandáta tua.Je suis l'ami de tous ceux qui Te craignent, et de ceux qui gardent Tes ordonnances.
Misericórdia tua, Dómine, plena est terra; * iustificatiónes tuas doce me.La terre est pleine de Ta bonté, le Seigneur: enseigne-moi Tes lois.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 54 (55)
Psaume 54 (55)
Contra perfidum amicum
Contre un ami perfide
Coepit Iesus pavere et tædere (Mc 14, 33).
Jésus commença à ressentir frayeur et angoisse (Mc 14, 33).
I
I
Auribus pércipe, Deus, oratiónem meam † et ne abscondáris a deprecatióne mea; * inténde mihi et exáudi me.O Dieu, prête l'oreille à ma prière, ne Te dérobe pas à mes supplications. Ecoute-moi et réponds-moi !
Excússus sum in meditatióne mea et conturbátus sum * a voce inimíci et a tribulatióne peccatóris.J'erre çà et là, plaintif et gémissant, devant les menaces de l'ennemi, devant l'oppression du méchant !
Quóniam devolvérunt in me iniquitátem * et in ira molésti erant mihi.Car ils font tomber sur moi le malheur, et ils me poursuivent avec colère.
Cor meum torquétur intra me, * et formído mortis cécidit super me.Mon coeur tremble au dedans de moi, et sur moi fondent les terreurs de la mort.
Timor et tremor venérunt super me, * et contéxit me pavor.La crainte et l'épouvante m'assaillent, et le frisson m'enveloppe.
Et dixi: «Quis dabit mihi pennas sicut colúmbæ, * et volábo et requiéscam?Et je dis : Oh ! si j'avais les ailes de la colombe, je m'envolerais et m'établirais en repos ;
Ecce elongábo fúgiens * et manébo in solitúdine.voici que je fuirais bien loin, et je demeurerais dans la solitude.
Exspectábo eum, qui salvum me fáciat * a spíritu procéllæ et tempestáte».Je me hâterais de chercher un asile, loin du vent impétueux, loin de l'ouragan.
Díssipa, Dómine, dívide línguas eórum, * quóniam vidi violéntiam et contentiónem in civitáte.Réduis-les à néant, Seigneur, divise leurs langues ! Car je vois dans la ville la violence et la discorde.
Die ac nocte circúmeunt eam super muros eius, † iníquitas et labor et insídiæ in médio eius; * et non defécit de platéis eius frauduléntia et dolus.Jour et nuit ils font le tour de ses remparts ; l'iniquité et la vexation sont au milieu d'elle, la perversité est dans son sein l'oppression et l'astuce ne quittent point ses places.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
II
II
Quóniam si inimícus meus maledixísset mihi, * sustinuíssem útique;Car ce n'est pas un ennemi qui m'outrage : je le supporterais ;
et si is, qui óderat me, super me magnificátus fuísset, * abscondíssem me fórsitan ab eo.ce n'est pas un adversaire qui s'élève contre moi : je me cacherais devant lui.
Tu vero, homo coæquális meus, * familiáris meus et notus meus,Mais toi, tu étais un autre moi-même, mon confident et mon ami.
qui simul habúimus dulce consórtium: * in domo Dei ambulávimus in concúrsu.Nous vivions ensemble dans une douce intimité, nous allions avec la foule à la maison de Dieu.
[Véniat mors super illos, et descéndant in inférnum vivéntes,[Que la mort les surprenne, qu'ils descendent vivants au schéol !
quóniam nequítiae in habitáculis eórum, in médio eórum. ]Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d'eux.]
Ego autem ad Deum clamábo, * et Dóminus salvábit me.Pour moi, je crie vers Dieu, et le Seigneur me sauvera.
Véspere et mane et merídie meditábor et ingemíscam, * et exáudiet vocem meam.Le soir, le matin, au milieu du jour, je me plains, je gémis, et il entendra ma voix.
Rédimet in pace ánimam meam ab his, qui impúgnant me, * quóniam in multis sunt advérsum me.Il délivrera en paix mon âme du combat qui m'est livré, car ils sont nombreux ceux qui me font la guerre.
Exáudiet Deus et humiliábit illos, * qui est ante sæcula.Dieu entendra, et il les humiliera, lui qui est avant les siècles.
Non enim est illis commutátio, * et non timuérunt Deum.Car il n'y a point en eux de changement, et ils n'ont pas la crainte de Dieu.
Exténdit manum suam in sócios; * contaminávit foedus suum.il porte la main sur ceux qui étaient en paix avec lui, il viole son alliance.
Lene super butyrum est os eius, * pugna autem cor illíus:De sa bouche sortent des paroles douces comme le lait, et la guerre est dans son coeur.
mollíti sunt sermónes eius super óleum, * et ipsi sunt gládii destrícti.Ses discours sont plus onctueux que l'huile, mais ce sont des épées nues.
Iacta super Dóminum curam tuam, et ipse te enútriet; * non dabit in ætérnum fluctuatiónem iusto.Remets ton sort au Seigneur, et il te soutiendra ; il ne laissera pas à jamais chanceler le juste.
Tu vero, Deus, dedúces eos * in púteum intéritus.Et toi, ô Dieu, tu les feras descendre dans la fosse de perdition ;
Viri sánguinum et dolósi non dimidiábunt dies suos; * ego autem sperábo in te, Dómine.les hommes de sang et de ruse ne verront pas la moitié de leurs jours ; pour moi, je mets en toi ma confiance.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Lectio brevis (Zac 1, 3b-4b)
Lecture brève (Zac 1, 3b-4b)
Convertímini ad me, ait Dóminus exercítuum; et convértar ad vos. Ne sitis sicut patres vestri, ad quos clamábant prophétæ prióres dicéntes: Convertímini de viis vestris malis et de cogitatiónibus vestris malis; et non audiérunt.Revenez à moi, dit le Seigneur des armées, et je reviendrai à vous. Ne soyez pas comme vos pères, auxquels ont prêché les premiers prophètes en disant : Revenez donc de vos mauvaises voies, et de vos mauvaises actions et qui n'ont pas écouté.
Orémus. Prions.
Omnípotens et miséricors Deus, qui nos die média respiráre concédis, quos coepimus propítius intuére labóres, et, sanans quæ delíquimus, fac eos ad finem tibi plácitum perveníre. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu miséricordieux et tout puissant, qui au milieu du jour nous donne un temps de repos ; regarde avec faveur le travail que nous avons commencé, corrige ce que nous avons mal fait et fais-le aboutir à un résultat qui te plaise. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Sextam - psalmodia complementaria

A Sexte - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.