Office de tierce du mardi 7 novembre 2017 -

Hebdomada XXXI per annum XXXIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Tertiam
Ad Tertiam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Nunc, Sancte, nobis, Spíritus,
Esprit très Saint, daigne en cette heure,
unum Patri cum Fílio,
uni au Père, uni au Fils,
dignáre promptus íngeri
descendre Toi-même sur nous
nostro refúsus péctori.
et Te répandre dans nos âmes.
 
Os, lingua, mens, sensus, vigor
Que notre coeur et notre bouche,
confessionem pérsonent,
que tout en nous dise la foi !
flamméscat igne cáritas,
Embrase-nous de charité ;
accéndat ardor próximos.
que ce feu brûle aussi nos proches !
 
Per te sciámus da Patrem,
Fais-nous connaître Dieu le Père,
noscámus atque Fílium,
fais-nous apprendre aussi le Fils
te utriúsque Spíritum
et croire en tout temps que Tu es
credámus omni témpore. Amen.
l'unique Esprit de l'Un et l’'Autre.
Ant. 1 Plenitúdo legis est diléctio.Ant. 1 La plenitude de la loi, c’est l’amour.
Psalmus 118 (119), 97-104
Psaume 118 (119), 97-104
XIII (Mem)
XIII (Mem)
Quómodo diléxi legem tuam, Dómine; * tota die meditátio mea est.Combien j'aime Ta loi, Seigneur; elle est tout le jour l'objet de ma méditation.
Super inimícos meos sapiéntem me fecit præcéptum tuum, * quia in ætérnum mihi est.Par Tes commandements, Tu me rends plus sage que mes ennemis, car je les ai toujours avec moi.
Super omnes docéntes me prudens factus sum, * quia testimónia tua meditátio mea est.Je suis plus sage que tous mes maîtres, car Tes enseignements sont l'objet de ma méditation.
Super senes intelléxi, * quia mandáta tua servávi.J'ai plus d'intelligence que les vieillards, car j'observe Tes ordonnances.
Ab omni via mala prohíbui pedes meos, * ut custódiam verba tua.Je retiens mon pied loin de tout sentier mauvais, afin de garder Ta parole.
A iudíciis tuis non declinávi, * quia tu legem posuísti mihi.Je ne m'écarte pas de Tes préceptes, car c'est Toi qui m'as instruit.
Quam dúlcia fáucibus meis elóquia tua, * super mel ori meo.Que Ta parole est douce à mon palais, plus que le miel à ma bouche.
A mandátis tuis intelléxi; * proptérea odívi omnem viam mendácii.Par Tes ordonnances je deviens intelligent, aussi je hais tous les sentiers du mensonge.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Plenitúdo legis est diléctio.Ant. La plenitude de la loi, c’est l’amour.
Ant. 2 Memor esto congregatiónis tuæ, Dómine, quam possedísti ab inítio.Ant. 2 Souviens toi de ton peuple que tu as acquis aux jours anciens.
Psalmus 73 (74)
Psaume 73 (74)
Lamentatio propter templum vastatum
Lamentation à cause de la dévastation du temple
Nolite timere eos, qui occidunt corpus (Mt 10, 28).
Ne craignez pas ceux qui tuent le corps (Mt 10, 28).
I
I
Ut quid, Deus, reppulísti in finem, * irátus est furor tuus super oves páscuæ tuæ?Pourquoi, ô Dieu, nous as-Tu rejetés pour toujours ? Pourquoi Ta colère est-elle allumée contre le troupeau de Ton pâturage ?
Memor esto congregatiónis tuæ, * quam possedísti ab inítio.Souviens-Toi de Ton peuple que Tu as acquis aux jours anciens,
Redemísti virgam hereditátis tuæ, * mons Sion, in quo habitásti.que Tu as racheté pour être la tribu de Ton héritage ! Souviens-Toi de ta montagne de Sion où Tu faisais Ta résidence;
Leva gressus tuos in ruínas sempitérnas: * ómnia vastávit inimícus in sancto.porte Tes pas vers ces ruines irréparables ; l'ennemi a tout ravagé dans le sanctuaire.
Rugiérunt, qui odérunt te, in médio congregatiónis tuæ; * posuérunt signa sua in signa.Tes adversaires ont rugi au milieu de Tes saints parvis ; ils ont établi pour emblèmes leurs emblèmes.
Visi sunt quasi in altum secúrim vibrántes * in silva condénsa.On les a vus, pareils au bûcheron, qui lève la cognée dans une épaisse forêt.
Excidérunt iánuas eius in idípsum; * in secúri et áscia deiecérunt.Et maintenant, toutes les sculptures ensemble ; ils les ont brisées à coups de hache et de marteau.
Incendérunt igni sanctuárium tuum, * in terram polluérunt tabernáculum nóminis tui;Ils ont livré au feu Ton sanctuaire ; ils ont abattu et profané la demeure de Ton nom.
dixérunt in corde suo: «Opprimámus eos simul». * Combussérunt omnes congregatiónes Dei in terra.Ils disaient dans leur coeur : " Détruisons-les tous ensemble ! " Ils ont brûlé dans le pays tous les lieux saints.
Signa nostra non vídimus, iam non est prophéta, * et apud nos non est qui cognóscat ámplius.Nous ne voyons plus nos signes ; il n'y a plus de prophète, et personne parmi nous qui sache jusques à quand...
Usquequo, Deus, improperábit inimícus, * spernet adversárius nomen tuum in finem?Jusques à quand, ô Dieu, l'oppresseur insultera-t-il, l'ennemi blasphèmera-t-il sans cesse Ton nom?
Ut quid avértis manum tuam * et tenes déxteram tuam in médio sinu tuo?Pourquoi retires-Tu ta main et Ta droite ? Tire-la de Ton sein et détruis-les !
Deus autem rex noster ante sæcula, * operátus est salútes in médio terræ.Pourtant Dieu est mon roi dès les temps anciens, Lui qui a opéré tant de délivrances sur la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Memor esto congregatiónis tuæ, Dómine, quam possedísti ab inítio.Ant. Souviens toi de ton peuple que tu as acquis aux jours anciens.
Ant. 3 Exsúrge, Dómine, et iúdica causam tuam.Ant. 3 Lève-Toi, Seigneur, et défends Ta cause.
II
II
Tu conscidísti in virtúte tua mare, * contribulásti cápita dracónum in aquis.C'est Toi qui as divisé la mer par Ta puissance, Toi qui as brisé la tête des monstres dans les eaux.
Tu confregísti cápita Levíathan, * dedísti eum escam monstris maris.C'est Toi qui as écrasé les têtes de Léviathan, et l'as donné en pâture aux monstres marins.
Tu dirupísti fontes et torréntes; * tu siccásti flúvios perénnes.C'est Toi qui as fait jaillir la source et le torrent, Toi qui as mis à sec les fleuves qui ne tarissent pas.
Tuus est dies et tua est nox, * tu fabricátus es luminária et solem.A Toi est le jour, à Toi est la nuit ; c'est Toi qui as créé la lune et le soleil.
Tu statuísti omnes términos terræ, * æstátem et híemem, tu plasmásti ea.C'est Toi qui as fixé toutes les limites de la terre ; l'été et l'hiver, c'est Toi qui les a établis.
Memor esto huius: † inimícus improperávit Dómino, * et pópulus insípiens sprevit nomen tuum.Souviens-Toi : l'ennemi insulte le Seigneur, un peuple insensé blasphème Ton nom !
Ne tradas béstiis ánimas confiténtes tibi * et ánimas páuperum tuórum ne obliviscáris in finem.Ne livre pas aux bêtes l'âme de Ta tourterelle, n'oublie pas pour toujours la vie de Tes pauvres.
Réspice in testaméntum, * quia repléta sunt latíbula terræ tentóriis violéntiæ.Prends garde à Ton alliance ! car tous les coins du pays sont pleins de repaires de violence.
Ne revertátur húmilis factus confúsus; * pauper et inops laudábunt nomen tuum.Que l'opprimé ne s'en retourne pas confus, que le malheureux et le pauvre puissent bénir Ton nom !
Exsúrge, Deus, iúdica causam tuam; † memor esto improperiórum tuórum, * quæ ab insipiénte fiunt tota die.Lève-Toi, ô Dieu, prends en main Ta cause ; souviens-Toi des outrages que T'adresse chaque jour l'insensé.
Ne obliviscáris voces inimicórum tuórum; * tumúltus adversariórum tuórum ascéndit semper.N'oublie pas les clameurs de Tes adversaires, l'insolence toujours croissante de ceux qui Te haïssent.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Exsúrge, Dómine, et iúdica causam tuam.Ant. Lève-Toi, Seigneur, et défends Ta cause.
Lectio brevis (Ier 22, 3)
Lecture brève (Ier 17,7-8)
Fácite iudícium et iustítiam et liberáte vi oppréssum de manu expoliántis et ádvenam et pupíllum et víduam nolíte afflígere, neque opprimátis iníque et sánguinem innocéntem ne effundátis.Défendez le droit et la justice, libérez le spolié du pouvoir de l'exploiteur, n'opprimez pas, ne maltraitez pas l'immigré, I'orphelin et la veuve, ne répandez pas de sang innocent en ce lieu!
V/. Dóminus iudicábit orbem terræ in iustítia. V/. Le Seigneur jugera l'ensemble de la terre avec justice.

R/. Iudicábit pópulos in æquitáte.

R/. Il jugera les peuple dans l'équité.
Orémus. Prions.
Omnípotens sempitérne Deus, qui Paráclitum Sanctum tuum hora tértia in Apóstolos effudísti, in nos quoque eúndem Spíritum caritátis emítte, ut fidéle tibi coram ómnibus homínibus testimónium præbeámus. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu éternel et tout puissant, qui as répandu Ton Esprit Saint Consolateur sur les Apôtres à la troisième heure, envoie-nous aussi ce même Esprit de charité pour que fidèlement, devant tous les hommes, nous Te rendions témoignage. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Plenitúdo legis est diléctio.Ant. 1 La plenitude de la loi, c’est l’amour.
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Memor esto congregatiónis tuæ, Dómine, quam possedísti ab inítio.Ant. 2 Souviens toi de ton peuple que tu as acquis aux jours anciens.
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Memor esto congregatiónis tuæ, Dómine, quam possedísti ab inítio.Ant. 3 Souviens toi de ton peuple que tu as acquis aux jours anciens.
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.