Office de tierce du mardi 20 février 2018 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria III Mardi
Ad Tertiam
Ad Tertiam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Dei fide, qua vívimus,
Dans la foi en Dieu, dont nous vivons,
qua spe perénni crédimus,
dans l'espérance sans fin par laquelle nous croyons ;
per caritátis grátiam
par la grâce de la charité,
Christi canámus glóriam,
chantons la gloire du Christ.
  
Qui ductus hora tértia
Conduit à la troisième heure
ad passiónis hóstiam,
à l'immolation de Sa passion,
crucis ferens suspéndia
chargé du gibet de la croix,
ovem redúxit pérditam.
iI a ramené la brebis perdue.
  
Precémur ergo súbditi,
Prions donc avec soumission
redemptióne líberi,
qu'après nous avoir libérés par la rédemption,
ut éruat a sæculo
il arrache au monde
quos solvit a chirógrapho.
ceux dont Il a acquitté la dette.
  
Christum rogámus et Patrem,
Implorons le Christ
Christi Patrísque Spíritum;
et le Père et l'Esprit du Père
unum potens per ómnia,
et du Christ: ô Trinité, une et puissante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui Te prient.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 118 (119), 1-8
Psaume 118 (119), 1-8
Meditatio verbi Domini in lege
Méditation sur la Parole de Dieu et Sa loi.
Hæc est caritas Dei, ut mandata eius servemus (1 Io 5, 3).
C'est aimer Dieu que de garder Ses commandements (1 Io 5, 3).
I (Aleph)
I (Aleph)
Beáti immaculáti in via, * qui ámbulant in lege Dómini.Heureux ceux qui sont irréprochables dans leur voie, qui marchent selon la loi du Seigneur!
Beáti, qui servant testimónia eius, * in toto corde exquírunt eum.Heureux ceux qui gardent Ses enseignements, qui le cherchent de tout leur cœur,
Non enim operáti sunt iniquitátem, * in viis eius ambulavérunt.Qui ne commettent pas l'iniquité et qui marchent dans Ses voies!
Tu mandásti * mandáta tua custodíri nimis.Tu as prescrit Tes ordonnances, pour qu'on les observe avec soin.
Utinam dirigántur viæ meæ * ad custodiéndas iustificatiónes tuas!Puissent mes voies être dirigées, pour que j'observe Tes lois!
Tunc non confúndar, * cum perspéxero in ómnibus præcéptis tuis.Alors je n'aurai point à rougir, à la vue de tous Tes commandements.
Confitébor tibi in directióne cordis, * in eo quod dídici iudícia iustítiæ tuæ.Je Te louerai dans la droiture de mon cœur, en apprenant les préceptes de Ta justice.
Iustificatiónes tuas custódiam, * non me derelínquas usquequáque.Je veux garder Tes lois: ne me délaisse pas complètement.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 12 (13)
Psaume 12 (13)
Lamentatio iusti Domino fidentis
Lamentation du juste confiant en Dieu
Deus spei repleat vos omni gaudio (Rom 15, 13).
Que le Dieu de l’espérance pour remplisse de toute joie (Rom 15, 13).
Usquequo, Dómine, obliviscéris me in finem? * Usquequo avértes fáciem tuam a me?Jusques à quand, le Seigneur, m'oublieras-Tu toujours? Jusques à quand me cacheras-Tu Ta face?
Usquequo ponam consília in ánima mea, † dolórem in corde meo per diem? * Usquequo exaltábitur inimícus meus super me?Jusques à quand formerai-je en mon âme des projets, et chaque jour le chagrin remplira-t-il mon coeur? Jusques à quand mon ennemi s'élèvera-t-il contre moi?
Réspice et exáudi me, Dómine Deus meus. * Illúmina óculos meos, ne quando obdórmiam in morte,Regarde, réponds-moi, Seigneur, mon Dieu : donne la lumière à mes yeux, afin que je ne m'endorme pas dans la mort,
ne quando dicat inimícus meus: † «Præválui advérsus eum!»; * neque exsúltent, qui tríbulant me, si motus fúero.Afin que mon ennemi ne dise pas : " Je l'ai vaincu ! " et que mes adversaires ne se réjouissent pas en me voyant chanceler.
Ego autem in misericórdia tua sperávi. † Exsultábit cor meum in salutári tuo, * cantábo Dómino, qui bona tríbuit mihi.Moi, j'ai confiance en Ta bonté ; mon coeur tressaillira à cause de Ton salut, je chanterai le Seigneur pour le bien qu'Il m'a fait.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Psalmus 13 (14)
Psaume 13 (14)
Impiorum stultitia
Le châtiment des impies
Ubi abundavit peccatum, superabundavit gratia (Rom 5, 20).
Là où le péché s'était multiplié, la grâce a surabondé. (Rom 5, 20).
Dixit insípiens in corde suo: «Non est Deus». † Corrúpti sunt et abominatiónes operáti sunt; * non est qui fáciat bonum.L'insensé dit dans son cœur : "Il n'y a point de Dieu !.." Ils sont corrompus, ils commettent des actions abominables ; il n'en est aucun qui fasse le bien.
Dóminus de cælo prospéxit super fílios hóminum, * ut vidéret si est intéllegens aut requírens Deum.Le Seigneur, du haut des cieux regarde les fils de l'homme, pour voir s'il est quelqu'un de sage, quelqu'un qui cherche Dieu.
Omnes declinavérunt, simul corrúpti sunt; * non est qui fáciat bonum, non est usque ad unum.Tous sont égarés, tous ensemble sont pervertis ; il n'en est pas un qui fasse le bien, pas un seul!
Nonne scient omnes, qui operántur iniquitátem, * qui dévorant plebem meam sicut escam panis?N'ont-ils pas de connaissance, tous ceux qui commettent l'iniquité? Ils dévorent mon peuple, comme ils mangent du pain ; ils n'invoquent point le Seigneur.
Dóminum non invocavérunt, † illic trepidavérunt timóre, * quóniam Deus cum generatióne iusta est.Ils trembleront tout à coup d'épouvante, car Dieu est au milieu de la race juste.
Vos consílium ínopis confundétis, * Dóminus autem spes eius est.Vous voulez confondre les projets du malheureux ! Mais le Seigneur est son refuge.
Quis dabit ex Sion salutáre Israel? † Cum convérterit Dóminus captivitátem plebis suæ, * exsultábit Iacob et lætábitur Israel.Oh ! puisse venir de Sion la délivrance d'Israël ! Quand le Seigneur ramènera les captifs de Son peuple; Jacob sera dans la joie, Israël dans l'allégresse.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Lectio brevis (Ioel 2, 17)
Lecture brève (Ioel 2, 17)
Inter vestíbulum et altáre plorent sacerdótes minístri Dómini et dicant: «Parce, Dómine, pópulo tuo et ne des hereditátem tuam in oppróbrium, ut dominéntur eis natiónes».Qu'entre le portique et l'autel, les prêtres, ministres du Seigneur, pleurent, et qu'ils disent : " Seigneur, épargne ton peuple, et ne livre pas ton héritage à l'opprobre, pour être l'objet des moqueries des nations."
Orémus. Prions.
Omnípotens sempitérne Deus, qui Paráclitum Sanctum tuum hora tértia in Apóstolos effudísti, in nos quoque eúndem Spíritum caritátis emítte, ut fidéle tibi coram ómnibus homínibus testimónium præbeámus. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu éternel et tout puissant, qui as répandu Ton Esprit Saint Consolateur sur les Apôtres à la troisième heure, envoie-nous aussi ce même Esprit de charité pour que fidèlement, devant tous les hommes, nous Te rendions témoignage. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 3 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.