Office de tierce du mercredi 11 juillet 2018 - S. Benedicti, abbatis, patroni Europae

Hebdomada XIV per annum XIVème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
S. Benedicti, abbatis, patroni Europae S. Benedicti, abbatis, patroni Europae
Festum Fête
Ad Tertiam
Ad Tertiam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Certum tenéntes órdinem,
A la troisième heure du jour,
pio poscámus péctore
en respectant l'ordre fixé,
hora diéi tértia
invoquons de tout notre coeur
trinae virtútis glóriam,
la gloire de la Trinité.
  
Ut simus habitáculum
Puissions nous être la demeure
illi Sancto Spirítui,
de cet Esprit de Sainteté
qui quondam in apóstolis
qui Se répandit autrefois,
hac hora distribútus est.
en cette heure, aux apôtres.
  
Hoc gradiénte órdine,
C'est en suivant aussi cet ordre,
ornávit cuncta spléndide
que le Créateur du Royaume
regni caeléstis cónditor
a tout couronné de beauté
ad nostra aetérna práemia.
pour notre bonheur éternel.
  
Deo Patri sit glória
A Dieu le Père soit la gloire,
eiúsque soli Fílio
et gloire à Son Unique Fils,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit consolateur,
in sempitérna saécula. Amen.
à travers l'infini des siècles.
Ant. 1 Qui servat verbum Christi, vere in hoc cáritas perfécta est.Ant. 1
Psalmus 118 (119), 57-64
Psaume 118 (119), 57-64
VIII (Heth)
VIII (Heth)
Pórtio mea Dóminus: * dixi custodíre verba tua.Ma part, le Seigneur, je le dis, c'est de garder Tes paroles.
Deprecátus sum fáciem tuam in toto corde meo; * miserére mei secúndum elóquium tuum.Je T'implore de tout mon cœur; aie pitié de moi selon Ta parole.
Cogitávi vias meas * et convérti pedes meos in testimónia tua.Je réfléchis à mes voies, et je ramène mes pas vers Tes enseignements.
Festinávi et non sum morátus, * ut custódiam præcépta tua.Je me hâte, je ne diffère point d'observer Tes commandements.
Funes peccatórum circumpléxi sunt me, * et legem tuam non sum oblítus.Les pièges des méchants m'environnent, et je n'oublie point Ta loi.
Média nocte surgébam ad confiténdum tibi * super iudícia iustítiæ tuæ.Au milieu de la nuit, je me lève pour Te louer, à cause des jugements de Ta justice.
Párticeps ego sum ómnium timéntium te * et custodiéntium mandáta tua.Je suis l'ami de tous ceux qui Te craignent, et de ceux qui gardent Tes ordonnances.
Misericórdia tua, Dómine, plena est terra; * iustificatiónes tuas doce me.La terre est pleine de Ta bonté, le Seigneur: enseigne-moi Tes lois.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui servat verbum Christi, vere in hoc cáritas perfécta est.Ant.
Ant. 2 Qui facit voluntátem Patris mei, qui in cælis est, ipse intrábit in regnum cælórum.Ant. 2
Psalmus 54 (55)
Psaume 54 (55)
Contra perfidum amicum
Contre un ami perfide
Coepit Iesus pavere et tædere (Mc 14, 33).
Jésus commença à ressentir frayeur et angoisse (Mc 14, 33).
I
I
Auribus pércipe, Deus, oratiónem meam † et ne abscondáris a deprecatióne mea; * inténde mihi et exáudi me.O Dieu, prête l'oreille à ma prière, ne Te dérobe pas à mes supplications. Ecoute-moi et réponds-moi !
Excússus sum in meditatióne mea et conturbátus sum * a voce inimíci et a tribulatióne peccatóris.J'erre çà et là, plaintif et gémissant, devant les menaces de l'ennemi, devant l'oppression du méchant !
Quóniam devolvérunt in me iniquitátem * et in ira molésti erant mihi.Car ils font tomber sur moi le malheur, et ils me poursuivent avec colère.
Cor meum torquétur intra me, * et formído mortis cécidit super me.Mon coeur tremble au dedans de moi, et sur moi fondent les terreurs de la mort.
Timor et tremor venérunt super me, * et contéxit me pavor.La crainte et l'épouvante m'assaillent, et le frisson m'enveloppe.
Et dixi: «Quis dabit mihi pennas sicut colúmbæ, * et volábo et requiéscam?Et je dis : Oh ! si j'avais les ailes de la colombe, je m'envolerais et m'établirais en repos ;
Ecce elongábo fúgiens * et manébo in solitúdine.voici que je fuirais bien loin, et je demeurerais dans la solitude.
Exspectábo eum, qui salvum me fáciat * a spíritu procéllæ et tempestáte».Je me hâterais de chercher un asile, loin du vent impétueux, loin de l'ouragan.
Díssipa, Dómine, dívide línguas eórum, * quóniam vidi violéntiam et contentiónem in civitáte.Réduis-les à néant, Seigneur, divise leurs langues ! Car je vois dans la ville la violence et la discorde.
Die ac nocte circúmeunt eam super muros eius, † iníquitas et labor et insídiæ in médio eius; * et non defécit de platéis eius frauduléntia et dolus.Jour et nuit ils font le tour de ses remparts ; l'iniquité et la vexation sont au milieu d'elle, la perversité est dans son sein l'oppression et l'astuce ne quittent point ses places.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui facit voluntátem Patris mei, qui in cælis est, ipse intrábit in regnum cælórum.Ant.
Ant. 3 Oculus non vidit, Deus, absque te, quæ præparásti exspectántibus te.Ant. 3
II
II
Quóniam si inimícus meus maledixísset mihi, * sustinuíssem útique;Car ce n'est pas un ennemi qui m'outrage : je le supporterais ;
et si is, qui óderat me, super me magnificátus fuísset, * abscondíssem me fórsitan ab eo.ce n'est pas un adversaire qui s'élève contre moi : je me cacherais devant lui.
Tu vero, homo coæquális meus, * familiáris meus et notus meus,Mais toi, tu étais un autre moi-même, mon confident et mon ami.
qui simul habúimus dulce consórtium: * in domo Dei ambulávimus in concúrsu.Nous vivions ensemble dans une douce intimité, nous allions avec la foule à la maison de Dieu.
[Véniat mors super illos, et descéndant in inférnum vivéntes,[Que la mort les surprenne, qu'ils descendent vivants au schéol !
quóniam nequítiae in habitáculis eórum, in médio eórum. ]Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d'eux.]
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Oculus non vidit, Deus, absque te, quæ præparásti exspectántibus te.Ant.
Lectio brevis (Gal 6, 7 b-8)
Lecture brève (Gal 6, 7 b-8)
Quæ semináverit homo, hæc et metet; quóniam, qui séminat in carne sua, de carne metet corruptiónem, qui autem séminat in spíritu, de spíritu metet vitam ætérnam.Ce que l’homme aura semé, il le moissonnera aussi. (Ainsi) Celui qui sème dans la (sa) chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème dans l’esprit moissonnera de l’esprit la vie éternelle.
V/. Díriget Dóminus mansuétos in iudício.

R/. Docébit mites vias suas.
Orémus. Prions.
Deus, qui beátum Benedíctum abbátem in schola divíni servítii præclárum constituísti magístrum, tríbue, quæsumus, ut, amóri tuo nihil præponéntes, viam mandatórum tuórum dilatáto corde currámus. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu, qui as suscité le bienheureux Benoît comme maître remarquable dans l'école du service divin, accorde-nous, nous T'en prions, en ne préférant rien à Ton amour, de courir le cœur dilaté sur la voie de Tes commandements. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Qui servat verbum Christi, vere in hoc cáritas perfécta est.Ant. 1
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Qui facit voluntátem Patris mei, qui in cælis est, ipse intrábit in regnum cælórum.Ant. 2
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Qui facit voluntátem Patris mei, qui in cælis est, ipse intrábit in regnum cælórum.Ant. 3
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.