Office de tierce du mercredi 25 mars 2020

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria IV Mercredi
IN ANNUNTIATIONE DOMINI ANNONCIATION DU SEIGNEUR
Sollemnitas Solennité
Ad Tertiam
Ad Tertiam
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus Hymne
Nunc, Sancte, nobis, Spíritus, Esprit très Saint, daigne en cette heure,
unum Patri cum Fílio, uni au Père, uni au Fils,
dignáre promptus íngeri descendre Toi-même sur nous
nostro refúsus péctori. et Te répandre dans nos âmes.
 
Os, lingua, mens, sensus, vigor Que notre coeur et notre bouche,
confessionem pérsonent, que tout en nous dise la foi !
flamméscat igne cáritas, Embrase-nous de charité ;
accéndat ardor próximos. que ce feu brûle aussi nos proches !
 
Per te sciámus da Patrem, Fais-nous connaître Dieu le Père,
noscámus atque Fílium, fais-nous apprendre aussi le Fils
te utriúsque Spíritum et croire en tout temps que Tu es
credámus omni témpore. Amen. l'unique Esprit de l'Un et l'Autre. Amen.
Ant. 1 De Iesse progénie procéssit Virgo María, in cuius thálamum introívit Spíritus Altíssimi (T. P. allelúia).Ant. 1 De l'ascendance de Jessé descend la Vierge Marie, dans le sein de laquelle est entré l'Esprit Saint. (T.P. Alléluia)
Psalmus 118 (119), 145-152 Psaume 118 (119), 145-152
XIX (Coph) XIX (Coph)
Clamávi in toto corde, exáudi me, Dómine; * iustificatiónes tuas servábo. Je T'invoque de tout mon coeur exauce-moi, Seigneur, afin que je garde Tes lois.
Clamávi ad te, salvum me fac, * ut custódiam testimónia tua. Je T'invoque, sauve-moi, afin que j'observe Tes enseignements.
Prævéni dilúculo et clamávi, * in verba tua supersperávi. Je devance l'aurore, et je crie vers Toi; j'espère en Ta parole.
Prævenérunt óculi mei vigílias * ut meditárer elóquia tua. Mes yeux devancent les veilles de la nuit, pour méditer Ta parole.
Vocem meam audi secúndum misericórdiam tuam, Dómine, * secúndum iudícium tuum vivífica me. Ecoute ma voix selon Ta bonté; Seigneur, rends-moi la vie selon Ton jugement.
Appropinquavérunt persequéntes me in malítia, * a lege autem tua longe facti sunt. Ils s'approchent, ceux qui poursuivent le crime, qui se sont éloignés de Ta loi.
Prope es tu, Dómine, * et ómnia præcépta tua véritas. Tu es proche, Seigneur, et tous Tes commandements sont la vérité.
Ab inítio cognóvi de testimóniis tuis, * quia in ætérnum fundásti ea. Depuis longtemps je sais, au sujet de Tes enseignements, que Tu les as établis pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. De Iesse progénie procéssit Virgo María, in cuius thálamum introívit Spíritus Altíssimi (T. P. allelúia).Ant. De l'ascendance de Jessé descend la Vierge Marie, dans le sein de laquelle est entré l'Esprit Saint. (T.P. Alléluia)
Ant. 2 Ecce virgo concípiet et páriet fílium, et vocábitur nomen eius Emmánuel (T. P. allelúia).Ant. 2 Voici que la vierge concevra et enfentera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel. (TP. Alléluia)
Psalmus 93 (94) Psaume 93 (94)
Dominus iustorum ultor Le Seigneur venge les justes
Vindex est Dominus de his omnibus: ...non enim vocavit nos Deus in immunditia, sed in sanctificatione (Cf. 1 Th 4, 6-7). Le Seigneur tire vengeance de tout cela ; car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification. (Cf. 1 Th 4, 6-7).
I I
Deus ultiónum, Dómine, * Deus ultiónum, effúlge. Dieu des vengeances, le Seigneur, Dieu des vengeances, parais.
Exaltáre, qui iúdicas terram, * redde retributiónem supérbis. Lève-toi, juge de la terre, rends aux superbes selon leurs oeuvres.
Usquequo peccatóres, Dómine, * úsquequo peccatóres exsultábunt? Jusques à quand les méchants, le Seigneur, jusques à quand les pêcheurs triompheront-ils ?
Effabúntur et loquéntur protérva, * gloriabúntur omnes,  qui operántur iniquitátem. Ils se répandent en discours arrogants, ils se glorifient, tous ces artisans d'iniquité.
Pópulum tuum, Dómine, humíliant * et hereditátem tuam vexant. Seigneur, ils écrasent Ton peuple, ils oppriment Ton héritage.
Víduam et ádvenam interfíciunt * et pupíllos occídunt. Ils égorgent la veuve et l'étranger, ils massacrent les orphelins.
Et dixérunt: «Non vidébit Dóminus, * nec intélleget Deus Iacob» . Et ils disent : « le Seigneur ne regarde pas, le Dieu de Jacob ne fait pas attention ».
Intellégite, insipiéntes in pópulo, * et, stulti, quando sapiétis? Comprenez donc, stupides enfants du peuple, insensés, quand aurez-vous l'intelligence ?
Qui plantávit aurem, non áudiet, * aut qui finxit óculum, non respíciet? Celui qui a planté l'oreille n'entendrait-Il pas, et Celui qui a formé ne le verrait-Il pas ?
Qui córripit gentes, non árguet, * qui docet hóminem sciéntiam? Celui qui châtie les nations ne punirait-Il pas, celui qui enseigne la connaissance aux hommes ?
Dóminus scit cogitatiónes hóminum * quóniam vanæ sunt. Le Seigneur connaît les pensées des hommes, Il sait qu'elles sont vaines.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ecce virgo concípiet et páriet fílium, et vocábitur nomen eius Emmánuel (T. P. allelúia).Ant. Voici que la vierge concevra et enfentera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel. (TP. Alléluia)
Ant. 3 Magnificábitur usque ad términos terræ, et erit iste pax (T. P. allelúia).Ant. 3 Il sera magnifié jusqu'aux confins de la terre, et Il sera la paix. (T.P. alléluia)
II II
Beátus homo, quem tu erudíeris, Dómine, * et de lege tua docúeris eum, Heureux l'homme que Tu instruis, Seigneur, et à qui Tu donnes l'enseignement de Ta loi,
ut mítiges ei a diébus malis, * donec fodiátur peccatóri fóvea. pour l'apaiser aux jours du malheur, jusqu'à ce que la fosse soit creusée pour le pêcheur.
Quia non repéllet Dóminus plebem suam *  et hereditátem suam non derelínquet. Car le Seigneur ne rejettera pas Son peuple, et Il n'abandonnera pas Son héritage.
Quia ad iustítiam revertétur iudícium, * et sequéntur illam omnes, qui recto sunt corde. mais le jugement redeviendra conforme à la justice, et tous les hommes au coeur droit y applaudiront.
Quis consúrget mihi advérsus malignántes, * aut quis stabit mecum  advérsus operántes iniquitátem? Qui se lèvera pour moi contre les méchants et qui me soutiendra contre ceux qui font l'iniquité ?
Nisi quia Dóminus adiúvit me, * paulo minus habitásset in loco siléntii ánima mea. Si le Seigneur n'était pas mon secours, mon âme habiterait bientôt le séjour du silence.
Si dicébam: «Motus est pes meus» ,* misericórdia tua, Dómine, sustentábat me. Quand je dis : Mon pied chancelle, Ta bonté, le Seigneur, me soutient.
In multitúdine sollicitúdinum meárum  in corde meo, * consolatiónes tuæ lætificavérunt ánimam meam. Quand les angoisses s'agitent en foule dans ma pensée, Tes consolations réjouissent mon âme.
Numquid sociábitur tibi sedes iniquitátis, * quæ fingit moléstiam contra præcéptum? A-t-il rien de commun avec Toi le tribunal de perdition, qui fait le mal dans les formes légales ?
Irruunt in ánimam iusti * et sánguinem innocéntem condémnant. Ils s'empressent contre la vie du juste, et ils condamnent le sang innocent.
Et factus est mihi Dóminus in præsídium * et Deus meus in rupem refúgii mei; Mais le Seigneur est ma forteresse, mon Dieu est le rocher où je m'abrite;
et reddet illis iniquitátem ipsórum,  † et in malítia eórum dispérdet eos, * dispérdet illos Dóminus Deus noster. et Il fera retomber sur eux leur iniquité, Il les exterminera par leur propre malice, Il les exterminera, le Seigneur, notre Dieu.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Magnificábitur usque ad términos terræ, et erit iste pax (T. P. allelúia).Ant. Il sera magnifié jusqu'aux confins de la terre, et Il sera la paix. (T.P. alléluia)
Lectio brevis (Eph 1, 9b-10) Lecture brève (Eph 1, 9b-10)
Propósuit Deus, in dispensatiónem plenitúdinis témporum: recapituláre ómnia in Christo, quæ in cælis et quæ in terra. Dieu a projeté, lorsque la plénitude des temps serait accomplie, de réunir toutes choses en Jésus-Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.
℣. Angelus Dómini nuntiávit Maríæ (T.P. allelúia).
℟. Et concépit de Spíritu Sancto (T.P. allelúia).
℟. L'ange du Seigneur a apporté l'annonce à Marie (T.P. Alléluia)
℣. Et elle a conçu du Saint Esprit (T.P. Alléluia)
Deus, qui Verbum tuum in útero Vírginis Maríæ veritátem carnis humánæ suscípere voluísti, concéde, quæsumus, ut, qui Redemptórem nostrum Deum et hóminem confitémur, ipsíus étiam divínæ natúræ mereámur esse consórtes. Per Dóminum. Dieu, qui as voulu que Ton Verbe prît véritablement une chair humaine dans le sein de la Vierge Marie, accorde-nous, nous T'en prions, puisque nous reconnaissons en lui notre Rédempteur, homme et Dieu, d'être associés à Sa nature divine.
Benedicámus Dómino.
℟. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 De Iesse progénie procéssit Virgo María, in cuius thálamum introívit Spíritus Altíssimi (T. P. allelúia).Ant. 1 De l'ascendance de Jessé descend la Vierge Marie, dans le sein de laquelle est entré l'Esprit Saint. (T.P. Alléluia)
Psalmus 119 (120) Psaume 119 (120)
Desiderium pacis Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12). Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me. Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa. « Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa? Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum. Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar! Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem. Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me. Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Ecce virgo concípiet et páriet fílium, et vocábitur nomen eius Emmánuel (T. P. allelúia).Ant. 2 Voici que la vierge concevra et enfentera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel. (TP. Alléluia)
Psalmus 120 (121) Psaume 120 (121)
Custos populi Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16). Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi? Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram. Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te. Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel. Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam. Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem. Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus. Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculum Le Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Ecce virgo concípiet et páriet fílium, et vocábitur nomen eius Emmánuel (T. P. allelúia).Ant. 3 Voici que la vierge concevra et enfentera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel. (TP. Alléluia)
Psalmus 121 (122) Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22). Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» . J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem. Maintenant nos pieds se tiennent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum. Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini. Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David. Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te! Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ». Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ». A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi. A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word