Vêpres du mercredi 4 avril 2018 - Mercredi dans l'octave de Pâques

Infra octavam Paschae Dans l'octave de Pâques
Feria IV Mercredi
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Ad cenam Agni próvidi,
L'Agneau nous convie à Sa table,
stolis salútis cándidi,
vêtus de blanc par Son salut ;
post tránsitum maris Rubri
après avoir passé la mer,
Christo canámus príncipi.
célébrons le Christ notre chef.
  
Cuius corpus sanctíssimum
En goûtant Sa chair toute sainte,
in ara crucis tórridum,
brûlée sur l'autel de la Croix,
sed et cruórem róseum
en goûtant le vin de Son sang,
gustándo, Deo vívimus.
nous vivons de la vie de Dieu.
  
Protécti paschæ véspero
Protégés au soir de la Pâque
a devastánte ángelo,
contre l'ange exterminateur,
de Pharaónis áspero
nous avons été arrachés
sumus erépti império.
au dur pouvoir du Pharaon.
  
Iam pascha nostrum Christus est,
C'est le Christ qui est notre Pâque,
agnus occísus innocens;
Agneau innocent immolé ;
sinceritátis ázyma
pain azyme de pureté,
qui carnem suam óbtulit.
Il a livré sa propre chair.
  
O vera, digna hóstia,
O victime vraiment parfaite
per quam frangúntur tártara,
brisant la porte des enfers :
captíva plebs redímitur,
les prisonniers sont rachetés,
reddúntur vitæ præmia!
les biens de la vie sont rendus !
  
Consúrgit Christus túmulo,
Le Christ Se lève de la tombe ;
victor redit de bárathro,
Il sort de l'abîme en vainqueur,
tyránnum trudens vínculo
poussant le tyran enchaîné,
et paradísum réserans.
rouvrant l'entrée du Paradis.
  
Esto perénne méntibus
Demeure, ô Jésus, pour les âmes,
paschále, Iesu, gáudium
la joie pascale à tout jamais.
et nos renátos grátiæ
A la grâce, nous renaissons ;
tuis triúmphis ággrega.
dans Ton triomphe entraîne-nous.
  
Iesu, tibi sit glória,
A Toi, Jésus, soit la louange,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort ;
cum Patre et almo Spíritu,
louange au Père et à l'Esprit,
in sempitérna sæcula. Amen.
travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Venérunt ad monuméntum María Magdaléne et áltera María vidére sepúlcrum, allelúia.Ant. 1 Marie-Madeleine et l'autre Marie vinrent au tombeau pour voir le sépulcre, alléluia.
Psalmus 109 (110)
Psaume 109 (110)
Messias rex et sacerdos
Le messie, roi et prêtre
Oportet illum regnare, donec ponat omnes inimicos sub pedibus eius (1 Cor 15, 25).
Il faut qu'Il règne, après avoir mis tous Ses ennemis sous Ses pieds (1 Cor 15, 25).
Dixit Dóminus Dómino meo: * «Sede a dextris meis,Le Seigneur a dit à mon Seigneur : * « Assieds-Toi à Ma droite,
donec ponam inimícos tuos * scabéllum pedum tuórum».en attendant que Je fasse de Tes ennemis l'escabeau de Tes pieds ».
Virgam poténtiæ tuæ emíttet Dóminus ex Sion: * domináre in médio inimicórum tuórum.Le Seigneur fera sortir de Sion le sceptre de Ta puissance : * domine au milieu de Tes ennemis.
Tecum principátus in die virtútis tuæ, † in splendóribus sanctis, * ex útero ante lucíferum génui te.Avec Toi est le principe au jour de Ta puissance, † dans les splendeurs des saints : * c'est de Mon sein qu'avant que l'aurore [existât] je T'ai engendré.
Iurávit Dóminus et non pænitébit eum: * «Tu es sacérdos in ætérnum secúndum órdinem Melchísedech».Le Seigneur a juré et Il ne S'en repentira point : * Tu es prêtre pour l'éternité, selon l'ordre de Melchisédech.
Dóminus a dextris tuis, * conquassábit in die iræ suæ reges.Le Seigneur est à Ta droite : * Il a brisé des rois au jour de Sa colère.
[Iudicábit in natiónibus: cumulántur cadávera, * conquassábit cápita in terra spatiósa.][Il exercera Ses jugements parmi les nations, en accumulant les cadavres, * Il écrasera sur la terre les têtes d'un grand nombre.]
De torrénte in via bibet, * proptérea exaltábit caput.Il boira du torrent dans le chemin : * c'est pour cela qu'Il lèvera la tête.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Venérunt ad monuméntum María Magdaléne et áltera María vidére sepúlcrum, allelúia.Ant. Marie-Madeleine et l'autre Marie vinrent au tombeau pour voir le sépulcre, alléluia.
Ant. 2 Veníte, et vidéte locum ubi pósitus erat Dóminus, allelúia.Ant. 2 Venez, et voyez l'endroit où était posé le Seigneur, alléluia.
Psalmus 113 A (114)
Psaume 113 A (114)
Israel ex ægypto liberatur
Israël est libéré d'Egypte
Cognoscite etiam vos exiisse ab ægypto, qui huic sæculo renuntiastis (S. Augustinus).
Sachez que vous êtes aussi sortis d'Egypte, vous qui avez renoncé à ce monde (S. Augustin).
In éxitu Israel de ægypto, * domus Iacob de pópulo bárbaro,Quand Israël sortit d'’Egypte, et la maison de Jacob du milieu d’'un peuple barbare,
factus est Iuda sanctuárium eius, * Israel potéstas eius.La Judée devint son sanctuaire, Israël son domaine.
Mare vidit et fugit, * Iordánis convérsus est retrórsum;La mer le vit et s’enfuit, le Jourdain remonta vers sa source.
montes saltavérunt ut aríetes, * et colles sicut agni óvium.Les montagnes bondirent comme des béliers, les collines comme des agneaux.
Quid est tibi, mare, quod fugísti? * Et tu, Iordánis, quia convérsus es retrórsum?Qu’'avais-tu, mer à t'’enfuir ? Et toi, Jourdain, à remonter vers ta source ?
Montes, quod saltástis sicut aríetes, * et colles, sicut agni óvium?Et vous, montagnes, à bondir comme des béliers ? Et vous collines, comme des agneaux ?
A fácie Dómini contremísce, terra, * a fácie Dei Iacob,La terre a tremblé à l'’aspect du Seigneur, à l’'aspect du Dieu de Jacob.
qui convértit petram in stagna aquárum * et sílicem in fontes aquárum.Qui change le rocher en étang et fait du roc une source
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Veníte, et vidéte locum ubi pósitus erat Dóminus, allelúia.Ant. Venez, et voyez l'endroit où était posé le Seigneur, alléluia.
Ant. 3 Ait Iesus: Nolíte timére; ite, nuntiáte frátribus meis ut eant in Galilæam; ibi me vidébitis, allelúia.Ant. 3 Jésus dit : n'ayez pas peur ; allez, annoncez à Mes frères que Je les attends en Galilée, ils Me verront là bas, alléluia.
Canticum (Cf. Ap 19,1-2. 5-7) NT 12
Cantique (Cf. Ap 19,1-2. 5-7) NT 12
De nuptiis Agni
Les noces de l’Agneau
Allelúia.Alléluia.
Salus et glória et virtus Deo nostro, * (R/. Allelúia.)Le salut, la gloire et la force à notre Dieu (R/. Alléluia.)
quia vera et iusta iudícia eius.Car Son jugement est vrai et juste.
R/. Allelúia.R/. Alléluia.
Allelúia.Alléluia.
Laudem dícite Deo nostro, omnes servi eius *Chantez la louange à notre Dieu, tous ceux qui Le servent *
(R/. Allelúia.)(R/. Alléluia.)
et qui timétis eum, pusílli et magni!Et tous ceux qui Le craignent, petits et grands!
R/. Allelúia.R/. Alléluia.
Alléluia.Alléluia.
Quóniam regnávit Dóminus, Deus noster omnípotens. *Car Il règne le Seigneur notre Dieu tout puissant. *
(R/. Allelúia.)(R/. Alléluia.)
Gaudeámus et exsultémus et demus glóriam ei.Réjouissons-nous et exultons et rendons-lui la gloire.
R/. Allelúia.R/. Alléluia.
Allelúia.Alléluia.
Quia venérunt núptiæ Agni, *Car elles sont venues, les noces de l’Agneau, *
(R/. Allelúia.)(R/. Alléluia.)
et uxor eius præparávit se.Et Son épouse s’est préparée pour Lui.
R/. Allelúia.R/. Allelúia.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ait Iesus: Nolíte timére; ite, nuntiáte frátribus meis ut eant in Galilæam; ibi me vidébitis, allelúia.Ant. Jésus dit : n'ayez pas peur ; allez, annoncez à Mes frères que Je les attends en Galilée, ils Me verront là bas, alléluia.
Lectio brevis (Hebr 7, 24-27)
Lecture brève (Hebr 7, 24-27)
Iesus eo quod manet in ætérnum, intransgressíbile habet sacerdótium, unde et salváre in perpétuum potest accedéntes per semetípsum ad Deum, semper vivens ad interpellándum pro eis. Talis enim et decébat, ut nobis esset póntifex, sanctus, ínnocens, impollútus, segregátus a peccatóribus et excélsior cælis factus, qui non habet necessitátem cotídie, quemádmodum pontífices, prius pro suis delíctis hóstias offérre, deínde pro pópuli; hoc enim fecit semel semetípsum offeréndo. Jésus, parce qu'Il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui ne se transmet point. De là vient aussi qu'Il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par Lui, puisqu'Il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. Tel est, en effet, le grand prêtre qu'il nous fallait, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et élevé au-dessus des cieux; qui n'a pas besoin, comme les grands prêtres, d'offrir chaque jour des sacrifices d'abord pour Ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, car ceci, Il l'a fait une fois pour toutes en S'offrant Lui-même.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Hæc dies quam fecit Dóminus: exsultémus et lætémur in ea, allelúia.R/. Voici le jour que fit le Seigneur, exultons et soyons dans sa joie, alléluia.
Ant. Intrávit Iesus cum illis; et factum est, dum recúmberet, accépit panem, benedíxit ac fregit, et porrigébat illis, allelúia.Ant. Et Il entra pour rester avec eux. Or, quand Il Se fut mis à table avec eux, Il prit le pain, dit la bénédiction, puis le rompit et le leur donna.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Intrávit Iesus cum illis; et factum est, dum recúmberet, accépit panem, benedíxit ac fregit, et porrigébat illis, allelúia.Ant. Et Il entra pour rester avec eux. Or, quand Il Se fut mis à table avec eux, Il prit le pain, dit la bénédiction, puis le rompit et le leur donna.
Preces
Prières litaniques.
Christum, qui a mórtuis resurréxit atque ad déxteram Patris sedet, súpplices implorémus, dicéntes:
Christe, semper vivens, exáudi nos.
Meménto, Dómine, ómnium in tuo servítio ministrántium,
ut præbeant exémplum vitæ sanctæ pópulo tuo.
Reipúblicæ moderatóribus spíritum iustítiæ et pacis concéde,
ut in civitáte hóminum concórdes vívere valeámus.
Dies nostros ad salútem dispóne,
et, ad indigéntes iuvándos, terræ ubertátem adáuge.
Christe salvátor, qui mundum univérsum illuminásti et omnem creatúram, corruptióni subiéctam, ad vitam vocásti,
frátribus nostris defúnctis lucem concéde perpétuam.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Oratio
Oraison
Deus, qui nos resurrectiónis domínicæ ánnua sollemnitáte lætíficas, concéde propítius, ut, per temporália festa quæ ágimus, perveníre ad gáudia ætérna mereámur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Ô Dieu, qui chaque année, nous accorde les joies de la résurrection du Seigneur, fais, dans Ta bonté, que ces fêtes que nous célébrons dans le temps nous servent pour arriver aux félicités éternelles. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.