Vêpres du samedi 28 avril 2018 - de la férie

Hebdomada IV Paschae IVème semaine de Pâques
Sabbato Samedi
Dominica V Paschae Vème dimanche de Pâques
Ad I Vesperas
Aux Ières Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Ad cenam Agni próvidi,
L'Agneau nous convie à Sa table,
stolis salútis cándidi,
vêtus de blanc par Son salut ;
post tránsitum maris Rubri
après avoir passé la mer,
Christo canámus príncipi.
célébrons le Christ notre chef.
  
Cuius corpus sanctíssimum
En goûtant Sa chair toute sainte,
in ara crucis tórridum,
brûlée sur l'autel de la Croix,
sed et cruórem róseum
en goûtant le vin de Son sang,
gustándo, Deo vívimus.
nous vivons de la vie de Dieu.
  
Protécti paschæ véspero
Protégés au soir de la Pâque
a devastánte ángelo,
contre l'ange exterminateur,
de Pharaónis áspero
nous avons été arrachés
sumus erépti império.
au dur pouvoir du Pharaon.
  
Iam pascha nostrum Christus est,
C'est le Christ qui est notre Pâque,
agnus occísus innocens;
Agneau innocent immolé ;
sinceritátis ázyma
pain azyme de pureté,
qui carnem suam óbtulit.
Il a livré sa propre chair.
  
O vera, digna hóstia,
O victime vraiment parfaite
per quam frangúntur tártara,
brisant la porte des enfers :
captíva plebs redímitur,
les prisonniers sont rachetés,
reddúntur vitæ præmia!
les biens de la vie sont rendus !
  
Consúrgit Christus túmulo,
Le Christ Se lève de la tombe ;
victor redit de bárathro,
Il sort de l'abîme en vainqueur,
tyránnum trudens vínculo
poussant le tyran enchaîné,
et paradísum réserans.
rouvrant l'entrée du Paradis.
  
Esto perénne méntibus
Demeure, ô Jésus, pour les âmes,
paschále, Iesu, gáudium
la joie pascale à tout jamais.
et nos renátos grátiæ
A la grâce, nous renaissons ;
tuis triúmphis ággrega.
dans Ton triomphe entraîne-nous.
  
Iesu, tibi sit glória,
A Toi, Jésus, soit la louange,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort ;
cum Patre et almo Spíritu,
louange au Père et à l'Esprit,
in sempitérna sæcula. Amen.
travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Elevátio mánuum meárum ut sacrifícium vespertínum, allelúia.Ant. 1 Que l'élévation de mes mains soit comme le sacrifice du soir, alléluia.
Psalmus 140 (141)
Psaume 140 (141)
In periculis oratio
Prière dans les dangers
Et ascendit fumus incensorum de orationibus sanctorum de manu angeli coram Deo (Ap 8, 4).
L’ange fit monter devant Dieu la fumée des parfums avec les prières des saints (Ap 8, 4).
Dómine, clamávi ad te, ad me festína; * inténde voci meæ, cum clamo ad te.Seigneur, je T'invoque; hâte-toi de venir vers moi; prête l'oreille à ma voix, quand je T'invoque.
Dirigátur orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo, * elevátio mánuum meárum ut sacrifícium vespertínum.Que ma prière soit devant Ta face comme l'encens, et l'élévation de mes mains comme l'offrande du soir !
Pone, Dómine, custódiam ori meo * et vigíliam ad óstium labiórum meórum.Seigneur, mets une garde à ma bouche, une sentinelle à la porte de mes lèvres.
Non declínes cor meum in verbum malítiæ * ad machinándas machinatiónes in impietáteN'incline pas mon coeur vers des choses mauvaises; ne l'incline pas à se livrer à des actes de méchanceté
cum homínibus operántibus iniquitátem; * et non cómedam ex delíciis eórum.avec les hommes qui commettent l'iniquité ;que je ne prenne aucune part à leurs festins !
Percútiat me iustus in misericórdia et íncrepet me; † óleum autem peccatóris non impínguet caput meum, * quóniam adhuc et orátio mea in malítiis eórum.Que le juste me frappe, c'est une faveur; qu'il me reprenne, c'est un parfum sur ma tête; ma tête ne le refusera pas, car alors je n'opposerai que ma prière à leurs mauvais desseins.
Deiécti in manus duras iúdicum eórum, * áudient verba mea, quóniam suávia erant.Mais bientôt leurs chefs seront précipités le long des rochers; et l'on écoutera mes paroles, car elles sont agréables.
Sicut frusta dolántis et dirumpéntis in terra, * dissipáta sunt ossa eórum ad fauces inférni.Comme lorsqu'on laboure et que l'on ameublit la terre, ainsi nos ossements sont semés au bord du schéol.
Quia ad te, Dómine, Dómine, óculi mei; * ad te confúgi, non effúndas ánimam meam.Car vers Toi, Seigneur, Seigneur, je tourne mes yeux; auprès de Toi je cherche un refuge: n'abandonne pas mon âme !
Custódi me a láqueo, quem statuérunt mihi, * et a scándalis operántium iniquitátem.Préserve-moi des pièges qu'ils me tendent, des embûches de ceux qui font le mal !
[Cadent in retiácula sua peccatóres simul, * ego autem ultra pertránseam.][Que les méchants tombent dans leurs propres filets, et que j'échappe en même temps!]
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Elevátio mánuum meárum ut sacrifícium vespertínum, allelúia.Ant. Que l'élévation de mes mains soit comme le sacrifice du soir, alléluia.
Ant. 2 Eduxísti de custódia ánimam meam ad confiténdum nómini tuo, allelúia.Ant. 2 Tire mon âme de cette prison, afin que je célèbre Ton nom, alléluia.
Psalmus 141 (142)
Psaume 141 (142)
Tu es refugium meum
Tu es mon refuge
Hæc omnia in Domino tempore passionis impleta sunt (S. Hilarius).
Voici que dans Seigneur, au temps de la Passion, tout est accompli (S. Hilaire).
Voce mea ad Dóminum clamo, * voce mea ad Dóminum déprecor;De ma voix je crie vers le Seigneur, de ma voix j'implore le Seigneur;
effúndo in conspéctu eius lamentatiónem meam, * et tribulatiónem meam ante ipsum pronúntio.Je répands ma plainte en Sa présence, devant Lui j'expose ma détresse.
Cum déficit in me spíritus meus, * tu nosti sémitas meas.Lorsqu'en moi mon esprit défaille, Toi tu connais mon sentier ;
In via, qua ambulábam, * abscondérunt láqueum mihi.Tu sais que, dans la route où je marche, ils me tendent des pièges.
Considerábam ad déxteram et vidébam, * et non erat qui cognósceret me.Jette les yeux à ma droite et vois : personne ne me reconnaît ;
Périit fuga a me, * et non est qui requírat ánimam meam.tout refuge me fait défaut, nul n'a souci de mon âme.
Clamávi ad te, Dómine; † dixi: «Tu es refúgium meum, * pórtio mea in terra vivéntium.Je crie vers Toi, Seigneur, je dis : « Tu es mon refuge, mon partage sur la terre des vivants !
Inténde ad deprecatiónem meam, * quia humiliátus sum nimis.Prête l'oreille à ma plainte, car je suis malheureux à l'excès ;
Líbera me a persequéntibus me, * quia confortáti sunt super me.délivre-moi de ceux qui me poursuivent, car ils sont plus forts que moi.
Educ de custódia ánimam meam * ad confiténdum nómini tuo;Tire mon âme de cette prison, afin que je célèbre Ton nom ;
me circúmdabunt iusti, * cum retribúeris mihi».les justes triompheront avec moi de ce que Tu m'auras fait du bien. »
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Eduxísti de custódia ánimam meam ad confiténdum nómini tuo, allelúia.Ant. Tire mon âme de cette prison, afin que je célèbre Ton nom, alléluia.
Ant. 3 Fílius Dei dídicit ex iis quæ passus est oboediéntiam, et factus est ómnibus obtemperántibus sibi causa salútis ætérnæ, allelúia.Ant. 3 Le Fils de Dieu, par Ses propres souffrances, a appris ce que c'est qu'obéir; et Il sauve à jamais tous ceux qui Lui obéissent, alléluia.
Canticum (Phil 2, 6-11) NT 5
Cantique (Phil 2, 6-11) NT 5
De Christo, servo Dei
Le Christ, serviteur de Dieu
Christus Iesus, cum in forma Dei esset, * non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo,Le Christ-Jésus, bien qu'Il fût dans la condition de Dieu, n'a pas retenu avidement Son égalité avec Dieu,
sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens,† in similitúdinem hóminum factus; * et hábitu invéntus ut homo,mais Il S'est anéanti Lui-même, en prenant la condition d'esclave, en Se rendant semblable aux hommes ; reconnu pour homme par tout ce qui a paru de Lui,
humiliávit semetípsum † factus oboediens usque ad mortem, * mortem autem crucis.Il S'est abaissé Lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix.
Propter quod et Deus illum exaltávit † et donávit illi nomen, * quod est super omne nomen,C'est pourquoi aussi Dieu L'a souverainement élevé, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
ut in nómine Iesu omne genu flectátur * cæléstium et terréstrium et infernórumafin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,
et omnis língua confiteátur: * «Dóminus Iesus Christus!», in glóriam Dei Patris.et que toute langue confesse : « Jésus-Christ est le Seigneur ! » à la gloire de Dieu le Père.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Fílius Dei dídicit ex iis quæ passus est oboediéntiam, et factus est ómnibus obtemperántibus sibi causa salútis ætérnæ, allelúia.Ant. Le Fils de Dieu, par Ses propres souffrances, a appris ce que c'est qu'obéir; et Il sauve à jamais tous ceux qui Lui obéissent, alléluia.
Lectio brevis (1 Petr 2, 9-10)
Lecture brève (1 Petr 2, 9-10)
Vos genus eléctum, regále sacerdótium, gens sancta, pópulus in acquisitiónem, ut virtútes annuntiétis eius, qui de ténebris vos vocávit in admirábile lumen suum; qui aliquándo non pópulus, nunc autem pópulus Dei; qui non consecúti misericórdiam nunc autem misericórdiam consecúti.Vous êtes une race choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple que Dieu S'est acquis afin que vous annonciez les perfections de Celui qui vous a appelés des ténèbres à Son admirable lumière; vous qui autrefois n'étiez pas Son peuple, et qui êtes maintenant le peuple de Dieu; vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Gavísi sunt discípuli, *Allelúia, allelúia. Gavísi.
V/. Viso Dómino. * Allelúia, allelúia. Glória Patri. Gavísi.
R/. Les disciples furent emplis de joie, * Alléluia, alléluia. Les disciples. V/. En voyant le Seigneur. * Alléluia, alléluia. Gloire au Père. Les disciples.
Ant. Ego sum vitis vera, allelúia, et vos pálmites mei, allelúia.Ant. Je suis la vraie vigne, alléluia, vous êtes mes sarments, alléluia.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ego sum vitis vera, allelúia, et vos pálmites mei, allelúia.Ant. Je suis la vraie vigne, alléluia, vous êtes mes sarments, alléluia.
Preces
Prières litaniques.
Adorémus Deum, qui per Fílium suum spem mundo et vitam dedit, et humíliter deprecémur: Adorons Dieu,qui par Son Fils a donné au monde l'espérance et la vie, et supplions humblement:
Dómine, audi nos. Seigneur, écoute nous
Dómine, Pater ómnium, qui nos ad princípium huius diéi perveníre fecísti, Seigneur, Père de tous, qui nous a fait parvenir au début de ce jour,
ad laudem glóriæ tuæ fac nos cum Christo vívere. fais nous vivre avec le Christ à la louange de Ta gloire
Fidem, spem et caritátem tuam, quæ córdibus nostris infudísti, Permet que demeurent toujours en nous la foi, l'espérance et Ton amour
in nobis semper manére concéde. que Tu as répandus dans nos coeurs.
Ad te, semper, Dómine, óculi nostri levéntur, Vers Toi, Seigneur, nos yeux sont levés,
ut tibi vocánti alácriter respondeámus. pour que nous répondions avec ardeur à Ton appel.
Ab insídiis nos et illécebris iniquitátis avérte, Détourne nous des pièges et des attraits des injustices,
et gressus nostros ab omni offensióne defénde. et défends nos pas de tout heurt .
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, per quem nobis et redémptio venit et præstátur adóptio, fílios dilectiónis tuæ benígnus inténde, ut in Christo credéntibus et vera tribuátur libértas et heréditas ætérna. Per Dóminum. Ô Dieu, par qui nous vient le rachat et par qui nous est donnée l'adoption, viens avec bienveillance au devant des fils de Ton amour, pour que croyant au Christ, la vraie liberté et l'héritage éternel leur soient donnés.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.