Vêpres du samedi 5 mai 2018 -

Hebdomada V Paschae Vème semaine de Pâques
Sabbato Samedi
Dominica VI Paschae VIème dimanche de Pâques
Ad I Vesperas
Aux Ières Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Ad cenam Agni próvidi,
L'Agneau nous convie à Sa table,
stolis salútis cándidi,
vêtus de blanc par Son salut ;
post tránsitum maris Rubri
après avoir passé la mer,
Christo canámus príncipi.
célébrons le Christ notre chef.
  
Cuius corpus sanctíssimum
En goûtant Sa chair toute sainte,
in ara crucis tórridum,
brûlée sur l'autel de la Croix,
sed et cruórem róseum
en goûtant le vin de Son sang,
gustándo, Deo vívimus.
nous vivons de la vie de Dieu.
  
Protécti paschæ véspero
Protégés au soir de la Pâque
a devastánte ángelo,
contre l'ange exterminateur,
de Pharaónis áspero
nous avons été arrachés
sumus erépti império.
au dur pouvoir du Pharaon.
  
Iam pascha nostrum Christus est,
C'est le Christ qui est notre Pâque,
agnus occísus innocens;
Agneau innocent immolé ;
sinceritátis ázyma
pain azyme de pureté,
qui carnem suam óbtulit.
Il a livré sa propre chair.
  
O vera, digna hóstia,
O victime vraiment parfaite
per quam frangúntur tártara,
brisant la porte des enfers :
captíva plebs redímitur,
les prisonniers sont rachetés,
reddúntur vitæ præmia!
les biens de la vie sont rendus !
  
Consúrgit Christus túmulo,
Le Christ Se lève de la tombe ;
victor redit de bárathro,
Il sort de l'abîme en vainqueur,
tyránnum trudens vínculo
poussant le tyran enchaîné,
et paradísum réserans.
rouvrant l'entrée du Paradis.
  
Esto perénne méntibus
Demeure, ô Jésus, pour les âmes,
paschále, Iesu, gáudium
la joie pascale à tout jamais.
et nos renátos grátiæ
A la grâce, nous renaissons ;
tuis triúmphis ággrega.
dans Ton triomphe entraîne-nous.
  
Iesu, tibi sit glória,
A Toi, Jésus, soit la louange,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort ;
cum Patre et almo Spíritu,
louange au Père et à l'Esprit,
in sempitérna sæcula. Amen.
travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Qui facit veritátem, venit ad lucem, allelúia.Ant. 1 Celui qui accomplit la vérité vient à la lumière, alléluia.
Psalmus 118 (119), 105-112
Psaume 118 (119), 105-112
Meditatio verbi Domini in lege
Méditation sur la Parole de Dieu et sa loi.
Hoc est præceptum meum, ut diligatis invicem (Io 15, 12).
Voici mon précepte : que vous vous aimiez les uns les autres.
XIV (Nun)
XIV (Nun)
Lucérna pédibus meis verbum tuum * et lumen sémitis meis.Ta parole est un flambeau devant mes pas, une lumière sur mon sentier.
Iurávi et státui * custodíre iudícia iustítiæ tuæ.J'ai juré, et j'y serai fidèle, d'observer les préceptes de Ta justice.
Humiliátus sum usquequáque, Dómine; * vivífica me secúndum verbum tuum.Je suis réduit à une extrême affliction: Seigneur, rends-moi la vie, selon Ta parole.
Voluntária oris mei beneplácita sint, Dómine, * et iudícia tua doce me.Agrée, Seigneur, l'offrande de mes lèvres, et enseigne-moi Tes préceptes.
Anima mea in mánibus meis semper, * et legem tuam non sum oblítus.Ma vie est continuellement dans mes mains, et je n'oublie point Ta loi.
Posuérunt peccatóres láqueum mihi, * et mandátis tuis non errávi.Les méchants me tendent des pièges, et je ne m'égare pas loin de Tes ordonnances.
Heréditas mea testimónia tua in ætérnum, * quia exsultátio cordis mei sunt.J'ai Tes enseignements pour toujours en héritage, car ils sont la joie de mon cœur.
Inclinávi cor meum ad faciéndas iustificatiónes tuas * in ætérnum, in finem.J'ai incliné mon cœur à observer Tes lois, toujours, jusqu'à la fin.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui facit veritátem, venit ad lucem, allelúia.Ant. Celui qui accomplit la vérité vient à la lumière, alléluia.
Ant. 2 Solútis dolóribus inférni, Dóminus surréxit, allelúia.Ant. 2 Déliant les liens des enfers, le Seigneur est ressucité, alléluia.
Psalmus 15 (16)
Psaume 15 (16)
Dominus pars hereditatis meæ
Le Seigneur est ma part d’héritage
Deus suscitavit Iesum solutis doloribus mortis (Act 2, 24).
Dieu a ressuscité Jésus, en Le délivrant des douleurs de la mort (Act 2, 24).
Consérva me, Deus, * quóniam sperávi in te.Garde-moi ô Dieu, car près de Toi je me réfugie
Dixi Dómino: «Dóminus meus es tu, * bonum mihi non est sine te».Je dis au Seigneur : " Tu es mon Seigneur, Toi seul es mon bien. "
In sanctos, qui sunt in terra, ínclitos viros, * omnis volúntas mea in eos.Les saints qui sont dans le pays, ces illustres, sont l'objet de toute mon affection.
Multiplicántur dolóres eórum, * qui post deos aliénos acceleravérunt.On multiplie les idoles, on court après les dieux étrangers ;
Non effúndam libatiónes eórum de sanguínibus, * neque assúmam nómina eórum in lábiis meis.je ne répandrai point leurs libations de sang, je ne mettrai pas leurs noms sur mes lèvres.
Dóminus pars hereditátis meæ et cálicis mei: * tu es qui détines sortem meam.le Seigneur est la part de mon héritage et de ma coupe, c'est Toi qui m'assures mon lot.
Funes cecidérunt mihi in præcláris; * ínsuper et heréditas mea speciósa est mihi.Le cordeau a mesuré pour moi une portion délicieuse ; oui, un splendide héritage m'est échu.
Benedícam Dóminum, qui tríbuit mihi intelléctum; * ínsuper et in nóctibus erudiérunt me renes mei.Je bénis le Seigneur qui m'a conseillé; la nuit même, mes reins m'avertissent.
Proponébam Dóminum in conspéctu meo semper; * quóniam a dextris est mihi non commovébor.Je mets le Seigneur constamment sous mes yeux, car Il est à ma droite : je ne chancellerai point.
Propter hoc lætátum est cor meum, † et exsultavérunt præcórdia mea; * ínsuper et caro mea requiéscet in spe.Aussi mon coeur est dans la joie, mon âme dans l'allégresse, mon corps lui-même repose en sécurité.
Quóniam non derelínques ánimam meam in inférno, * nec dabis sanctum tuum vidére corruptiónem.Car Tu ne livreras pas mon âme au schéol, Tu ne permettras pas que celui qui T'aime voie la corruption.
Notas mihi fácies vias vitæ, † plenitúdinem lætítiæ cum vultu tuo, * delectatiónes in déxtera tua usque in finem.Tu me feras connaître le sentier de la vie ; il y a plénitude de joie devant Ta face, des délices éternels dans Ta droite.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Solútis dolóribus inférni, Dóminus surréxit, allelúia.Ant. Déliant les liens des enfers, le Seigneur est ressucité, alléluia.
Ant. 3 Nonne hæc opórtuit pati Christum, et ita intráre in glóriam suam? allelúia.Ant. 3 Ne faillait-il pas que le Christ souffrit cela pour entrer dans Sa gloire ? Alléluia.
Canticum (Phil 2, 6-11) NT 5
Cantique (Phil 2, 6-11) NT 5
De Christo, servo Dei
Le Christ, serviteur de Dieu
Christus Iesus, cum in forma Dei esset, * non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo,Le Christ-Jésus, bien qu'Il fût dans la condition de Dieu, n'a pas retenu avidement Son égalité avec Dieu,
sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens,† in similitúdinem hóminum factus; * et hábitu invéntus ut homo,mais Il S'est anéanti Lui-même, en prenant la condition d'esclave, en Se rendant semblable aux hommes ; reconnu pour homme par tout ce qui a paru de Lui,
humiliávit semetípsum † factus oboediens usque ad mortem, * mortem autem crucis.Il S'est abaissé Lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix.
Propter quod et Deus illum exaltávit † et donávit illi nomen, * quod est super omne nomen,C'est pourquoi aussi Dieu L'a souverainement élevé, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
ut in nómine Iesu omne genu flectátur * cæléstium et terréstrium et infernórumafin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,
et omnis língua confiteátur: * «Dóminus Iesus Christus!», in glóriam Dei Patris.et que toute langue confesse : « Jésus-Christ est le Seigneur ! » à la gloire de Dieu le Père.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Nonne hæc opórtuit pati Christum, et ita intráre in glóriam suam? allelúia.Ant. Ne faillait-il pas que le Christ souffrit cela pour entrer dans Sa gloire ? Alléluia.
Lectio brevis (1 Petr 2, 9-10)
Lecture brève (1 Petr 2, 9-10)
Vos genus eléctum, regále sacerdótium, gens sancta, pópulus in acquisitiónem, ut virtútes annuntiétis eius, qui de ténebris vos vocávit in admirábile lumen suum; qui aliquándo non pópulus, nunc autem pópulus Dei; qui non consecúti misericórdiam nunc autem misericórdiam consecúti.Vous êtes une race choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple que Dieu S'est acquis afin que vous annonciez les perfections de Celui qui vous a appelés des ténèbres à Son admirable lumière; vous qui autrefois n'étiez pas Son peuple, et qui êtes maintenant le peuple de Dieu; vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Gavísi sunt discípuli, *Allelúia, allelúia. Gavísi.
V/. Viso Dómino. * Allelúia, allelúia. Glória Patri. Gavísi.
R/. Les disciples furent emplis de joie, * Alléluia, alléluia. Les disciples. V/. En voyant le Seigneur. * Alléluia, alléluia. Gloire au Père. Les disciples.
Ant. Sicut diléxit me Pater, et ego diléxi vos; manéte in dilectióne mea, allelúia. Ant. Comme mon Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés: demeurez dans mon amour, alléluia.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Sicut diléxit me Pater, et ego diléxi vos; manéte in dilectióne mea, allelúia. Ant. Comme mon Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés: demeurez dans mon amour, alléluia.
Preces
Prières litaniques.
Benedicámus Christum, qui vóluit per ómnia frátribus similári, ut miséricors fíeret et fidélis póntifex ad Deum. Eum rogémus dicéntes:
Dilectiónis tuæ thesáuros nobis largíre, Dómine.
Sol iustítiæ, tibi dies noster consecrétur,
qui in baptísmate nos illustrásti.
Per síngulas horas huius diéi benedicémus tibi,
et laudábimus nomen tuum in ómnibus.
Qui Maríam matrem habuísti, verbo tuo dócilem,
dírige hódie gressus nostros secúndum elóquium tuum.
Da nos, in rebus corruptibílibus peregrinántes, cæléstem incorruptiónem exspectáre,
ut per fidem, spem et caritátem iam nunc beatitúdinis tuæ gáudia prægustémus.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Fac nos, omnípotens Deus, hos lætítiæ dies, quos in honórem Dómini resurgéntis exséquimur, afféctu sédulo celebráre, ut, quod recordatióne percúrrimus, semper in ópere teneámus. Per Dóminum. Dieu tout-puissant, fais que nous célébrions ces jours de joie que nous avons accomplis en l'honneur du Seigneur dans Sa résurrection avec une affection zélée, afin que nos puissions posséder par nos actes ce que nous traversons par le souvenir.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.