Vêpres du samedi 2 novembre 2019 - COMMEMORATION DE TOUS LES FIDELES DEFUNTS

Hebdomada XXX per annum XXXème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
IN COMMEMORATIONE OMNIUM FIDELIUM DEFUNCTORUM COMMEMORATION DE TOUS LES FIDELES DEFUNTS
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Imménsæ rex poténtiæ,
Christ, roi tout-puissant,
Christe, tu Patris glóriam
pour la gloire du Père
nostrúmque decus móliens,
et notre propre honneur,
mortis fregísti iácula.
Tu as brisé les traits de la mort.
  
Infírma nostra súbiens
Tu as pris notre faiblesse
magnúmque petens proelium,
et engagé le grand combat ;
mortem qua serpens vícerat,
en mourant Tu as piétiné victorieusement la mort
victor calcásti móriens.
par laquelle le serpent nous avait vaincu.
  
Surgens fortis e túmulo,
Ressuscitant, plein de force, du tombeau,
pascháli nos mystério
par Ton mystère pascal Tu rappelles
peccáto rursus mórtuos
sans cesse à la vie
ad vitam semper ínnovas.
ceux que le péché fit mourir.
  
Vitam largíre grátiæ,
Accorde-nous la vie de la grâce,
ut, sponsus cum redíeris,
afin que quand Tu reviendras comme époux,
ornáta nos cum lámpade
Tu nous trouves la lampe allumée
iam promptos cælo invénias.
à la main, prêts pour le ciel.
  
In lucem nos et réquiem
Acceuille-nous, doux juge,
serénus iudex áccipe,
dans la lumière et le repos,
quos fides sanctæ Tríadi
puisque la foi et la charité
devínxit atque cáritas.
nous ont unis à la Trinité sainte.
  
Tuúmque voca fámulum,
Daigne appeler Ton serviteur dépouillé
qui nunc exútus córpore
à présent dans son corps
in regna Patris ínhiat,
qui aspire à Te louer éternellement
ut te colláudet pérpetim. Amen.
dans le royaume du Père.
  
Tuámque voca fámulam,
Daigne appeler Ta servante dépouillée
quæ nunc exúta córpore
à présent dans son corps
ad regna Patris ínhiat,
qui aspire à Te louer éternellement
ut te colláudet pérpetim. Amen.
dans le royaume du Père.
  
Fratres et omnes ádvoca,
Daigne appeler Tes serviteurs dépouillés
qui nunc exúti córpore
à présent dans leur corps
in regna Patris ínhiant,
qui aspirent à Te louer éternellement
ut te colláudent pérpetim. Amen.
dans le royaume du Père.
Ant. 1 Dóminus custódit te ab omni malo: custódiat ánimam tuam Dóminus.Ant. 1 Le Seigneur te garde de tout mal : le Seigneur garde ton âme.
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dóminus custódit te ab omni malo: custódiat ánimam tuam Dóminus.Ant. Le Seigneur te garde de tout mal : le Seigneur garde ton âme.
Ant. 2 Si iniquitátes observáveris, Dómine; Dómine, quis sustinébit?Ant. 2 Si Tu retiens les iniquités, Seigneur; Seigneur, qui subsistera ?
Psalmus 129 (130)
Psaume 129 (130)
De profundis clamavi
Du fond des abîmes, je crie
Ipse salvum faciet populum suum a peccatis eorum (Mt 1, 21).
Voici qu'Il libérera Son peuple de ses péchés (Mt 1,21)
De profúndis clamávi ad te, Dómine; * Dómine, exáudi vocem meam.Du fond des abîmes je crie vers Toi, Seigneur; . Seigneur, exauce ma voix.
Fiant aures tuæ intendéntes * in vocem deprecatiónis meæ.Que Tes oreilles soient attentives * à la voix de ma supplication.
Si iniquitátes observáveris, Dómine, * Dómine, quis sustinébit?Si Tu examines nos iniquités, Seigneur, * Seigneur, qui subsistera devant Toi ?
Quia apud te propitiátio est, * ut timeámus te.Mais auprès de Toi est la miséricorde, * et à cause de Ta loi j'ai espéré en Toi.
Sustínui te, Dómine, * sustínuit ánima mea in verbo eius;Mon âme s'est soutenue par Sa parole;
sperávit ánima mea in Dómino * magis quam custódes auróram.Mon âme a espéré au Seigneur. Depuis la veille du matin
Magis quam custódes auróram * speret Israel in Dómino,jusqu'à la nuit, * qu'Israël espère au Seigneur;
quia apud Dóminum misericórdia, * et copiósa apud eum redémptio.car auprès du Seigneur est la miséricorde, * et on trouve en Lui une rédemption abondante.
Et ipse rédimet Israel * ex ómnibus iniquitátibus eíus.Il rachètera Lui-même Israël * de toutes ses iniquités.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Si iniquitátes observáveris, Dómine; Dómine, quis sustinébit?Ant. Si Tu retiens les iniquités, Seigneur; Seigneur, qui subsistera ?
Ant. 3 Sicut Pater súscitat mórtuos et vivíficat, sic et Fílius quos vult vivíficat.Ant. 3 Comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, aussi le Fils donne la vie à qui Il veut.
Canticum (Phil 2, 6-11) NT 5
Cantique (Phil 2, 6-11) NT 5
De Christo, servo Dei
Le Christ, serviteur de Dieu
Christus Iesus, cum in forma Dei esset, * non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo,Le Christ-Jésus, bien qu'Il fût dans la condition de Dieu, n'a pas retenu avidement Son égalité avec Dieu,
sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens,† in similitúdinem hóminum factus; * et hábitu invéntus ut homo,mais Il S'est anéanti Lui-même, en prenant la condition d'esclave, en Se rendant semblable aux hommes ; reconnu pour homme par tout ce qui a paru de Lui,
humiliávit semetípsum † factus oboediens usque ad mortem, * mortem autem crucis.Il S'est abaissé Lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix.
Propter quod et Deus illum exaltávit † et donávit illi nomen, * quod est super omne nomen,C'est pourquoi aussi Dieu L'a souverainement élevé, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
ut in nómine Iesu omne genu flectátur * cæléstium et terréstrium et infernórumafin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,
et omnis língua confiteátur: * «Dóminus Iesus Christus!», in glóriam Dei Patris.et que toute langue confesse : « Jésus-Christ est le Seigneur ! » à la gloire de Dieu le Père.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Sicut Pater súscitat mórtuos et vivíficat, sic et Fílius quos vult vivíficat.Ant. Comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, aussi le Fils donne la vie à qui Il veut.
Lectio brevis (1 Cor 15, 55-57)
Lecture brève (1 Cor 15, 55-57)
«Ubi est, mors, victória tua? Ubi est, mors, stímulus tuus?». Stímulus autem mortis peccátum est, virtus vero peccáti lex. Deo autem grátias, qui dedit nobis victóriam per Dóminum nostrum Iesum Christum." O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon? " Or l'aiguillon de la mort, c'est le péché et la puissance du péché, c'est la loi. Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous a donné la victoire par Notre-Seigneur Jésus-Christ !
Ant. Omne quod dat mihi Pater, ad me véniet; et eum qui venit ad me, non eíciam foras, allelúia.Ant. Tout ce le Père me donne viendra à moi, et celui qui vient à moi, Je ne jetterai point dehors, alléluia.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Omne quod dat mihi Pater, ad me véniet; et eum qui venit ad me, non eíciam foras, allelúia.Ant. Tout ce le Père me donne viendra à moi, et celui qui vient à moi, Je ne jetterai point dehors, alléluia.
Preces
Prières litaniques.
Christus pópuli esuriéntis misértus est et prodígia pro illo sui operátus est amóris. Quorum mémores pia devotióne eum precémur:
Amórem tuum osténde nobis, Dómine.
Confitémur, Dómine, ómnia benefícia nobis hódie de tua bonitáte processísse:
ne revertántur ad te vácua, sed fructum áfferant in corde bono.
Lux et salus ómnium géntium, custódi testes quos in univérsum orbem misísti,
Spíritus in eis ignem accénde.
Fac ut mundum ad præcelléntem dignitátem ipsíus omnes magis confórment,
quátenus, te regénte, urgentióribus ætátis nostræ postulatiónibus generóse respóndeant.
Animárum médice et córporum, ægrótos álleva, moriéntibus adésto,
et in tuis miseratiónibus nos vísita et réfove.
Defúnctos inter beátos annumeráre dignéris,
quorum nómina sunt in libro vitæ.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Preces nostras, quæsumus, Dómine, benígnus exáudi, ut, dum attóllitur nostra fides in Fílio tuo a mórtuis suscitáto, in famulórum tuórum præstolánda resurrectióne spes quoque nostra firmétur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Dans Ta bonté, Seigneur, daigne écouter nos prières ; et puisque notre foi s'appuie sur Ton Fils ressuscité d'entre les morts, que s’affermisse également notre espérance en la résurrection de Tes serviteurs, objet de notre attente. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.