Vigiles (OSB) du jeudi 7 décembre 2017 - St Ambroise, évêque et docteur de l'Église

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria V Jeudi
S. Ambrosii, episcopi et Ecclesiae doctoris St Ambroise, évêque et docteur de l'Église
Memoria Mémoire
In primo nocturno, anno II Premier nocturne, année II
De libro Isaíæ prophétæ Du livre d'Isaïe
Lectio I Lecture I
Emíttite agnum dominatóri terræ, de Petra desérti ad montem fíliæ Sion. Et erit: sicut avis fúgiens et pulli de nido avolántes, sic erunt fíliæ Moab ad vada Arnon. Affer consílium, fac iudícium; pone quasi noctem umbram tuam in merídie, abscónde fugiéntes et vagos ne prodas. Hábitent apud te prófugi Moab; esto latíbulum eórum a fácie vastatóris; finítus est enim exáctor, consummáta est devastátio, defécit calcátor a terra. Et firmábitur in misericórdia sólium; et sedébit super illud in veritáte, in tabernáculo David, iúdicans et quærens iudícium et velóciter reddens quod iustum est. Envoyez l'agneau du maître du pays, de Séla, située vers le désert, à la montagne de la fille de Sion. Elles seront semblables à l'oiseau qui s'enfuit, à une nichée dispersée, les filles de Moab, aux gués de l'Arnon. Tenez un conseil, prenez une décision. En plein midi, étends ton ombre comme celle de la nuit, cache les dispersés, ne trahis pas le fugitif; qu'ils demeurent chez toi, les dispersés de Moab, sois pour eux un asile contre le dévastateur. Quand l'oppression aura cessé, que la dévastation aura pris fin, que seront partis ceux qui foulent le pays, le trône sera affermi dans la piété, et sur ce trône, dans la fidélité, sous la tente de David, siégera un juge, soucieux du droit et zélé pour la justice.
R/. Ecce virgo concípiet et páriet fílium, dicit Dóminus, * Et vocábitur nomen eius Admirábilis, Deus, Fortis. V/. Tóllite portas, príncipes, vestras, et elevámini, portæ æternáles, et introíbit Deus. * Et vocábitur. R/. Voici: une vierge va concevoir et enfanter un fils, déclare le Seigneur, * On l'appellera: Admirable, Dieu, Fort. V/. Princes, élevez vos portes, levez-vous, portes éternelles, et Dieu fera son entrée. * On l'appellera.
Lectio II Lecture II
Et erit in die illa: attenuábitur glória Iacob et pinguédo carnis eius marcéscet; et erit sicut cum messor árripit culmos, et bráchium eius spicas legit; et erit sicut cum quis quærit spicas in valle Ráphaim. Et relinquétur in eo racémus, et sicut cum excútitur ólea: duæ vel tres olívæ in summitáte rami sive quáttuor aut quinque in cacumínibus árboris fructíferæ ", dicit Dóminus Deus Israel. Il arrivera, ce jour-là, que la gloire de Jacob faiblira, et que son embonpoint deviendra maigreur; ce sera comme lorsque le moissonneur récolte le blé, que son bras moissonne les épis; ce sera comme lorsqu'on glane les épis au val des Rephaïm; il ne restera que des grappillons, comme au gaulage de l'olivier: deux, trois baies en haut de la cime, quatre, cinq aux branches de l'arbre. Oracle du Seigneur, Dieu d'Israël.
R/. Aspiciébam in visu noctis, et ecce in núbibus cæli Fílius hóminis veniébat; et datum est ei regnum et honor. * Et omnis pópulus, tribus et linguæ sérvient ei. V/. Potéstas eius, potéstas ætérna, quæ non auferétur: et regnum eius, quod non corrumpétur. * Et omnis. R/. Je regardais au cours des visions de la nuit, et voici: sur les nuées du ciel, s'avançait comme un fils d'homme; il lui fut remis le règne et l'honneur. * Tous les peuples, tribus et langues viendront le servir. V/. Sa puissance est une puissance éternelle, qui ne passera pas, et son règne, un règne qui ne sera pas détruit. * Tous les peuples.
Lectio III Lecture III
In die illa atténdet homo ad factórem suum, et óculi eius ad Sanctum Israel respícient; et non atténdet ad altária quæ fecérunt manus eius et quæ operáti sunt dígiti eius; non respíciet lucos et thymiatéria. Ce jour-là, l'homme regardera vers son Créateur, et ses yeux se tourneront vers le Saint d'Israël. Il ne regardera plus vers les autels, œuvres de ses mains, et ce qu'ont fait ses doigts, il ne le verra plus, ni les pieux sacrés ni les brûle-parfums.
R/. Obsecro, Dómine, mitte quem missúrus es: vide afflictiónem pópuli tui; * Sicut locútus es, veni, et líbera nos. V/. A solis ortu et occásu, ab Aquilóne et mari. * Sicut. V/. Glória Patri. * Sicut. R/. Seigneur, nous t'en supplions, envoie celui que tu dois envoyer: regarde l'affliction de ton peuple; * Viens nous délivrer selon ta parole! V/. Du nord et du midi, du levant et du couchant, * Viens. V/. Gloire au Père. * Viens.
In secundo nocturno, anno II Deuxième nocturne, année II
Ex Epístulis sancti Ambrósii epíscopi (Ep. 2, 1-5.7: PL 16, 879-880.881) Lettre de saint Ambroise à Constance, évêque
Lectio I Lecture I
Suscepísti munus sacerdótii et, in puppe Ecclésiæ sedens, navim advérsus fluctus gubérnas. Tene clavum fídei, ut te graves huius sæculi turbáre non possint procéllæ. Mare quidem magnum et spatiósum, sed noli veréri; quia ipse super mária fundávit eam, et super flúmina præparávit eam. Itaque non immérito inter tot mundi freta Ecclésia Dómini tamquam supra apostólicam ædificáta petram immóbilis manet, et inconcússo advérsum ímpetus sæviéntis sali persevérat fundámine. Ablúitur undis, non quátitur, et licet frequénter eleménta mundi huius magno illísa resúltent fragóre, habet tamen, quo laborántes excípiat, tutíssimum portum salútis. Tu as reçu la charge du sacerdoce. Assis à la poupe du navire de l'Église, tu le gouvernes au milieu des flots. Tiens la barre de la foi, afin que les dures tempêtes de ce monde ne réussissent pas à te faire dévier. La mer est grande et vaste, mais ne crains rien, car c'est le Seigneur qui a établi le monde sur les mers et l'a fondé sur les fleuves. Il n'est donc pas étonnant que, dans les remous du monde, l'Église du Seigneur demeure inébranlable, puisqu'elle est bâtie sur la pierre de l'Apôtre et qu'elle demeure sur sa fondation infrangible, malgré les assauts de la mer en furie. Les flots l'inondent sans pouvoir la secouer, et bien que les éléments de ce monde en s'entrechoquant fassent retentir souvent un grand vacarme, elle peut cependant offrir aux hommes en détresse un havre de salut parfaitement sûr.
R/. In médio Ecclésiæ apéruit os eius, * Et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus. V/. Iucunditátem et exsultatiónem thesaurizávit super eum. * Et implévit . R/. Le Seigneur lui ouvre la bouche au milieu de l'assemblée, * Il le remplit d'un esprit de sagesse et d'intelligence. V/. En sa personne, il amasse un trésor de joie et d'allégresse. * Il le remplit.
Lectio II Lecture II
Sed tamen, etsi in mari flúctuat, currit in flumínibus; et vide ne in illis flumínibus magis, de quibus dictum est: Elevavérunt flúmina vocem suam. Sunt enim flúmina, quæ de ventre eius fluent, qui potum a Christo accéperit, et de Spíritu Dei súmpserit. Hæc ergo flúmina, cum redúndant spiritáli grátia, élevant vocem suam. Cependant, si elle est ballottée par la mer, elle court avec les fleuves; tu comprends qu'il s'agit de ces grands fleuves dont il est dit: les fleuves ont élevé leur voix. Ce sont, en effet, des fleuves qui couleront de son sein ; il s'agit de celui qui recevra la boisson donnée par le Christ et qui s'abreuvera de l'Esprit Saint. Ce sont donc ces fleuves, lorsqu'ils débordent de la grâce de l'Esprit, qui élèvent leur voix.
R/. Ecce sacérdos magnus, qui in diébus suis plácuit Deo; * Ideo iureiurándo fecit illum Dóminus créscere in plebem suam. V/. Benedictiónem ómnium géntium dedit illi, et testaméntum suum confirmávit super caput eius. * Ideo. R/. Voici le grand pontife qui, durant les jours de sa vie, fut agréable à Dieu; * C'est pourquoi le Seigneur s'est engagé, par serment, à le glorifier parmi son peuple. V/. Il lui a donné la bénédiction de toutes les nations, il a confirmé son alliance en la faisant reposer sur sa personne. * C'est pourquoi.
Lectio III Lecture III
Accipe ergo a Christo, ut et tuus sonus éxeat. Cóllige aquam Christi, illam quæ laudat Dóminum. Cóllige aquam de plúribus locis, quam effúndunt nubes prophéticæ. Quicúmque cólligit de móntibus aquam, atque ad se trahit vel haurit e fóntibus, et ipse rorat sicut nubes. Imple ergo grémium mentis tuæ, ut terra tua huméscat, et domésticis irrigétur fóntibus. Ergo qui multa legit et intéllegit, implétur: qui fúerit implétus, álios rigat; ideóque Scriptúra dicit: si implétæ fúerint nubes, plúviam in terram effúndent. Sint ergo sermónes tui próflui, sint puri et dilúcidi, ut moráli disputatióne suavitátem infúndas populórum áuribus et grátia verbórum tuórum plebem demúlceas, ut volens, quo ducis sequátur. Fúlgeat sermónum tuórum manifestátio, intelléctus corúscet, et allóquium tuum atque tractátus aliéna non indígeat assertióne. Écoute donc la parole du Christ, pour que ta voix se répande. Recueille l'eau du Christ, celle qui loue le Seigneur. Rassemble l'eau qui vient d'horizons divers, et que répandent les nuées, symbole des prophètes. Celui qui recueille l'eau des montagnes, qui attire à lui ou qui boit l'eau des sources, la répand lui aussi, comme une nuée. Remplis donc de cette eau les profondeurs de ton esprit, pour que ta terre s'en imprègne et soit irriguée par ses propres sources. Donc celui qui lit et qui comprend beaucoup de choses se gorge d'eau et, une fois qu'il en est gorgé, il la déverse sur les autres; c'est pourquoi l'Écriture dit: si les nuées sont pleines de pluie, elles la déversent sur la terre. Que tes discours soient donc abondants, qu'ils soient purs et transparents. Ainsi, dans ton enseignement moral, tu verseras dans les oreilles de tes auditeurs beaucoup de douceur, tu charmeras ton peuple par la grâce de tes paroles, et il te suivra volontiers là où tu le conduis. Que le sens de tes discours soit évident, que leur signification soit claire, que ta parole et ton exposé n'aient pas besoin d'être appuyés par une affirmation extérieure.
R/. Iurávit Dóminus, et non pænitébit eum: * Tu es sacérdos in ætérnum secúndum órdinem Melchísedech. V/. Dixit Dóminus Dómino meo: Sede a dextris meis. * Tu es. V/. Glória Patri. * Tu es. R/. Le Seigneur l'a juré dans un serment irrévocable: * Tu es prêtre à jamais, selon l'ordre du roi Melkisédek. V/. Oracle du Seigneur à mon Seigneur: Siège à ma droite. * Tu es. V/. Gloire au Père. * Tu es.