Vigiles (OSB) du jeudi 5 juillet 2018 - de la férie

Hebdomada XIII per annum XIIIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
In primo nocturno, anno II Premier nocturne, année II
Lectio Lecture
De libro Nehemíæ Du livre de Néhémie
In diébus illis: Dixérunt Levítæ: Tu ipse, Dómine Deus, dedísti fíliis Israel regna et pópulos et partítus es eis sortes; et possedérunt terram Sehon et terram regis Hésebon et terram Og regis Basan. Et multiplicásti fílios eórum sicut stellas cæli; et adduxísti eos ad terram de qua díxeras pátribus eórum ut ingrederéntur et possidérent. Et venérunt fílii et possedérunt terram, et humiliásti coram eis habitatóres terræ Chananæos; et dedísti eos in manu eórum et reges eórum et pópulos terræ, ut fácerent eis sicut placébat illis. Cepérunt ítaque urbes munítas et humum pinguem; et possedérunt domos plenas cunctis bonis, cistérnas ab áliis fabricátas, víneas et olivéta et ligna pomífera multa. Et comedérunt et saturáti sunt et impinguáti sunt et delectáti sunt in bonitáte tua magna. Vexavérunt autem te et rebellavérunt contra te et proiecérunt legem tuam post terga sua; et prophétas tuos occidérunt, qui contestabántur eos ut reverteréntur ad te: fecerúntque blasphémias grandes. Et pepercísti eis annos multos et contestátus es eos in spíritu tuo per manum prophetárum tuórum, et non audiérunt; et tradidísti eos in manu populórum terrárum. In misericórdiis autem tuis plúrimis non fecísti eos in consumptiónem nec dereliquísti eos; quóniam Deus miséricors et clemens es tu. Les lévites dirent: Seigneur Dieu, tu livras aux fils d'Israël des royaumes et des peuples et les leur attribuas en cantons frontaliers: ils ont pris possession du pays de Sihôn, roi d'Heshbôn, et du pays d'Og, roi du Bashân. Et tu multiplias leurs fils comme les étoiles du ciel et tu les introduisis dans le pays où tu avais dit à leurs pères d'entrer pour en prendre possession. Les fils envahirent et conquirent ce pays et tu abaissas devant eux les habitants du pays, les Cananéens, que tu livras entre leurs mains, leurs rois et les peuples du pays pour les traiter à leur gré; ils s'emparèrent de villes fortifiées et d'une terre grasse; ils héritèrent de maisons regorgeant de tous biens, de citernes déjà creusées, de vignes, d'oliviers, d'arbres fruitiers à profusion: ils mangèrent, ils se rassasièrent, ils engraissèrent, ils firent leurs délices de tes immenses biens. Mais voici qu'indociles, révoltés contre toi, ils jetèrent ta Loi derrière leur dos, ils tuèrent les prophètes qui les avertissaient pour te les ramener et commirent de grands blasphèmes. Tu fus patient avec eux bien des années; tu les avertis par ton Esprit, par le ministère de tes prophètes; mais ils n'écoutèrent pas. Alors tu les livras aux mains des peuples des pays. Dans ton immense tendresse, tu ne les as pas exterminés, tu ne les as pas abandonnés, car tu es un Dieu plein de pitié et de tendresse.
Nunc, Deus noster magne, fortis et terríbilis, custódiens pactum et misericórdiam, ne parvipéndas omnem labórem, qui invénit nos, reges nostros et príncipes nostros, et sacerdótes nostros et prophétas nostros et patres nostros et omnem pópulum tuum, a diébus regum Assýriæ usque in diem hanc. Et tu iustus es in ómnibus quæ venérunt super nos, quia recte fecísti, nos autem impie égimus. Et maintenant, ô notre Dieu, toi le Dieu grand, puissant et redoutable, qui maintiens l'alliance et la bonté, ne compte pas pour rien tout cet accablement qui est tombé sur nous, sur nos rois, nos chefs, nos prêtres, nos prophètes et tout ton peuple, depuis le temps des rois d'Assur jusqu'à ce jour. Tu as été juste en tout ce qui nous est advenu, car tu as montré ta fidélité, alors que nous agissions mal.
Reges nostri, príncipes nostri, sacerdótes nostri et patres nostri non fecérunt legem tuam et non attendérunt mandáta tua et testimónia tua quæ testificátus es in eis. Et ipsi in regnis suis et in bonitáte tua multa, quam déderas eis, et in terra latíssima et pingui, quam tradíderas in conspéctu eórum, non serviérunt tibi nec revérsi sunt a stúdiis suis péssimis. Ecce nos ipsi hódie servi sumus, et in terra quam dedísti pátribus nostris, ut coméderent fructum eius et bona eius, nos ipsi servi sumus. Et fruges eius multiplicántur régibus quos posuísti super nos propter peccáta nostra, et corpóribus nostris dominántur et iuméntis nostris secúndum voluntátem suam, et in tribulatióne magna sumus. Oui, nos rois, nos chefs, nos prêtres et nos pères n'ont pas suivi ta Loi, inattentifs à tes commandements et aux obligations que tu leur imposais. Tant qu'ils furent en leur royaume, parmi les grands biens que tu leur accordais, et dans le vaste et fertile pays que tu avais mis devant eux, ils ne t'ont point servi et ne se sont pas détournés de leurs actions mauvaises. Voici que nous sommes aujourd'hui asservis, et le pays que tu avais donné à nos pères pour jouir de ses fruits et de ses biens, voici que nous y sommes en servitude. Ses produits profitent aux rois, que tu nous imposas, pour nos péchés, et qui disposent à leur gré de nos personnes et de notre bétail. Nous sommes en grande détresse.
R/. Exclamavérunt ad te, Dómine, in témpore afflictiónis suæ, * Et tu de cælo exaudísti eos. V/. Qui regis Israel, inténde, qui dedúcis velut ovem Ioseph, qui sedes super chérubim. * Et. V/. Glória Patri. * Et. R/. Ils ont crié vers toi, Seigneur, au temps de leur détresse, * Et toi, du haut du ciel, tu les as entendus. V/. Berger d'Israël, écoute, toi qui conduis Joseph, ta brebis, toi qui trônes au-dessus des kéroubim. * Et toi. V/. Gloire au Père. * Et toi.
In secundo nocturno, anno II Deuxième nocturne, année II
Lectio Lecture
Ex Cánticis sancti Francísci Assisiénsis (Canticum creaturarum: Ed. Lugduni 1653, 56) Cantique des créatures de saint François d'Assise
Altíssime, Omnípotens, bone Dómine, tuæ sunt laudes, glória, honor et omnis benedíctio. Tibi soli referéndæ sunt et nullus homo dignus est te nomináre. Laudéris, Dómine Deus meus, propter omnes creatúras tuas et speciáliter propter honorábilem fratrem nostrum solem, qui diéscere facit, et nos illúminat per lucem; pulcher est et rádians, et magni splendóris, et tui, Dómine, sýmbolum præfert. Laudétur Dóminus Deus meus propter sorórem lunam, et stellas, quas in cælo creávit claras et bellas. Très-Haut, tout-puissant, bon Seigneur, à toi les louanges, la gloire et l'honneur et toute bénédiction. À toi seul, Très-Haut, ils conviennent, et nul homme n'est digne de te nommer. Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures, spécialement messire frère soleil, qui est le jour, et par lui tu nous illumines. Et il est beau et rayonnant et d'une grande splendeur; de toi, Très-Haut, il porte le signe. Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur lune et les étoiles; dans le ciel tu les as formées claires, précieuses et belles.
Laudétur Dóminus Deus meus propter fratrem ventum, áerem, nubes, serenitátem et propter ómnia témpora, per quæ ómnibus creatúris minístrat aliméntum. Laudétur Dóminus meus propter sorórem aquam, quæ est multum útilis, húmilis, pretiósa et casta. Laudétur Dóminus Deus meus propter fratrem ignem, per quem noctem illúminat; ille róseus est, rútilus, invíctus et acer. Laudétur Dóminus Deus meus propter nostram matrem terram, quæ nos susténtat et alit et prodúcit vários fructus et varicolóres flores et herbas. Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère vent, et pour l'air et le nuage et le ciel serein et tous les temps par lesquels à tes créatures tu donnes soutien. Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur eau, qui est très utile et humble, et précieuse et chaste. Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère feu, par lequel tu illumines la nuit, et il est beau et joyeux, et robuste et fort. Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la terre, qui nous soutient et nous gouverne, et produit les fruits divers avec l'herbe et les fleurs colorées .
Laudéris, mi Dómine, propter illos qui pro tuo amóre offénsas dimíttunt et patiénter sústinent tribulatiónem et infirmitátem. Beáti illi qui in pace sustinuérunt, quia a te, Altíssime, coronabúntur. Laudéris, mi Dómine, propter sorórem nostram mortem, quam nullus vivens potest evádere. Væ illis qui moriúntur in peccáto mortáli! Beáti illi qui in hora mortis suæ invéniunt se confórmes tuæ sanctíssimæ voluntáti, mors enim secúnda non póterit eis nocére. Laudáte et benedícite Dóminum meum, gratificámini et servíte illi omnes creatúræ cum magna humilitáte. Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux qui pardonnent par amour pour toi et supportent maladies et tribulations. Heureux ceux qui les supportent en paix, car par toi, le Très-Haut, ils seront couronnés. Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur la mort corporelle, à qui nul homme vivant ne peut échapper. Malheur à ceux qui mourront dans les péchés mortels, heureux ceux qu'elle trouvera dans tes très saintes volontés, car la seconde mort ne leur fera pas de mal. Louez et bénissez mon Seigneur, et rendez-lui grâce et servez-le avec une grande humilité.
R/. Qui persequebántur pópulum tuum, Dómine, demersísti eos in profúndum; * Et in colúmna nubis ductor eórum fuísti, Dómine. V/. Exclamavérunt fílii Israel in angústia sua ad Dóminum, et misit eis salvatórem. * Et in colúmna. V/. Glória Patri. * Et in colúmna. R/. Ceux qui étaient lancés à la poursuite de ton peuple, Seigneur, tu les as engloutis dans les abîmes de la mer; * Et tu guidais toi-même les tribus d'Israël, Seigneur, par une colonne de nuée. V/. Dans leur angoisse, les enfants d'Israël ont crié vers le Seigneur, et il leur a envoyé un sauveur. * Et tu guidais. V/. Gloire au Père. * Et tu guidais.