Vigiles (OSB) du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
In primo nocturno, anno II Premier nocturne, année II
De libro Iob Du livre de Job
Lectio I Lecture I
Dixit Iob: Habet argéntum venárum princípia, et auro locus est in quo conflátur. Ferrum de terra tóllitur, et lapis solútus calóre in æs vértitur. Términum pósuit ténebris et universórum finem ipse scrutátur, lápidem quoque calíginis et umbræ. Apéruit cunículos gens peregrína, ipsíque oblíti sunt pedes, pénduli hærent plus quam vir nutans. Terra, de qua oriebátur panis, in profúndo subvérsa est sicut per ignem. Locus sapphíri lápides eius, et glebæ illíus aurum. Job dit: Il existe, pour l'argent, des mines, pour l'or, un lieu où on l'épure. Le fer est tiré du sol, la pierre fondue livre du cuivre. On met fin aux ténèbres, on fouille jusqu'à l'extrême limite la pierre obscure et sombre. Des étrangers percent les ravins en des lieux non fréquentés, et ils oscillent, suspendus, loin des humains. La terre d'où sort le pain est ravagée en dessous par le feu. Là, les pierres sont le gisement du saphir, et aussi des parcelles d'or.
R/. Inclinans fáciem meam ingemísco, commovébor ómnibus membris meis; scio enim, Dómine, quia impunítum me non dimíttis; * Et si sum ímpius, quare non sum mórtuus sed labóro? V/. Quæ est enim fortitúdo mea ut sustíneam, aut quis finis meus ut patiénter agam? * Et. R/. Le visage incliné, je soupire, je tremble de tous mes os; je sais bien, Seigneur, que tu ne me laisseras pas aller sans châtiment; * Mais si je suis impie, pourquoi, au lieu d'être mort, suis-je en train de peiner? V/. Quelle est donc ma résistance pour que je tienne bon? Et quelle fin m'attend pour que je garde patience? * Mais.
Lectio II Lecture II
Semitam ignorávit avis rapax, nec intúitus est eam óculus vúlturis. Non calcavérunt eam fílii supérbiæ, nec pertransívit per eam leæna. Ad sílicem exténdit manum suam, subvértit a radícibus montes. In petris canáles excídit, et omne pretiósum vidit óculus eius. Profúnda quoque fluviórum scrutátus est et abscóndita in lucem prodúxit. L'oiseau de proie en ignore le sentier, l'œil du vautour ne l'aperçoit pas. Il n'est point foulé par les fauves altiers, le lion ne l'a jamais frayé. L'homme s'attaque au silex, il bouleverse les montagnes dans leurs racines. Dans les roches il perce des canaux, l'œil ouvert sur tout objet précieux. Il explore les sources des fleuves, amène au jour ce qui restait caché.
R/. Páucitas diérum meórum finítur brevi; dimítte me, Dómine, sine plangam páululum dolórem meum, * Antequam vadam ad terram tenebrósam, et opértam mortis calígine. V/. Ecce in púlvere sédeo et in púlvere dórmio, et si mane me quæsíeris non subsístam. * Antequam. R/. Le peu de jours que j'ai reçus à vivre touche à sa fin; laisse-moi aller, Seigneur; souffre que je déplore un peu ma douleur, * Avant que je parte, pour ne plus revenir, au ténébreux pays des ombres de la mort. V/. Je me tiens dans la poussière, je vais m'endormir dans la poussière, et, au matin, si tu me cherches, je ne suis plus! * Avant.
Lectio III Lecture III
Sapiéntia vero ubi invenítur? Et quis est locus intellegéntiæ? Nescit homo structúram eius, nec invenítur in terra vivéntium. Abýssus dicit: "Non est in me"; et mare lóquitur: "Non est mecum." Non dábitur aurum obrýzum pro ea, nec appendétur argéntum in commutatióne eius. Non appendétur auro Ophir, nec lápidi sardónycho pretiosíssimo vel sapphíro. Non adæquábitur ei aurum vel vitrum, nec commutabúntur pro ea vasa auri. Corállia et crystállum non memorabúntur comparatióne eius; et posséssio sapiéntiæ pótior margarítis. Non adæquábitur ei topázius de Æthiópia, nec auro mundíssimo componétur. Mais la Sagesse, d'où provient-elle? Où se trouve-t-elle, l'Intelligence? L'homme en ignore le chemin, on ne la découvre pas sur la terre des vivants. L'Abîme déclare: " Je ne la contiens pas! " et la Mer: " Elle n'est point chez moi! " On ne peut l'acquérir avec l'or massif, la payer au poids de l'argent, l'évaluer avec l'or d'Ophir, l'agate précieuse ou le saphir. On ne lui compare pas l'or ou le verre, on ne l'échange point contre un vase d'or fin. Coraux et cristal ne méritent pas mention, mieux vaudrait pêcher la Sagesse que les perles. Auprès d'elle, la topaze de Kush est sans valeur et l'or pur perd son poids d'échange.
R/. Ne abscóndas me, Dómine, a fácie tua; manum tuam longe fac a me, * Et formído tua non me térreat. V/. Voca me et respondébo tibi, aut certe loquar et tu respónde mihi. * Et. R/. Fais que je ne me cache pas, Seigneur, devant ta face; éloigne de moi ta main, * Et que la crainte que tu m'inspires ne m'épouvante pas! V/. Appelle-moi, et je te répondrai; ou plutôt, que je parle, et toi, tu répondras! * Et.
Lectio IV Lecture IV
Unde ergo sapiéntia venit, et quis est locus intellegéntiæ? Abscóndita est ab óculis ómnium vivéntium, vólucres quoque cæli latet. Perdítio et mors dixérunt: "Auribus nostris audívimus famam eius." Deus intéllegit viam eius et ipse novit locum illíus. Ipse enim fines mundi intuétur et ómnia quæ sub cælo sunt réspicit. Qui fecit ventis pondus et aquas appéndit in mensúra, quando ponébat plúviis legem et viam procéllis sonántibus, tunc vidit illam et enarrávit et præparávit et investigávit. Et dixit hómini: "Ecce timor Dómini, ipsa est sapiéntia; et recédere a malo intellegéntia." Mais la Sagesse, d'où provient-elle? Où se trouve-t-elle, l'Intelligence? Elle se dérobe aux yeux de tout vivant, elle se cache aux oiseaux du ciel. La Perdition et la Mort déclarent: " La rumeur de sa renommée est parvenue à nos oreilles. " Dieu seul en a discerné le chemin et connu, lui, où elle se trouve. (Car il voit jusqu'aux extrémités de la terre, il aperçoit tout ce qui est sous les cieux.) Lorsqu'il voulut donner du poids au vent, jauger les eaux avec une mesure; quand il imposa une loi à la pluie, une route aux roulements du tonnerre, alors il la vit et l'évalua, il la pénétra et même la scruta. Puis il dit à l'homme: " La crainte du Seigneur, voilà la sagesse; fuir le mal, voilà l'intelligence. "
R/. Quis mihi tríbuat, ut in ínferno prótegas me et abscóndas me, donec pertránseat furor tuus, Dómine, * Nisi tu qui solus es Deus? Et constítuas tempus in quo recordéris mei. V/. Numquid sicut dies hóminis dies tui, ut quæras iniquitátem meam, cum sit nemo qui de manu tua possit erúere, * Nisi tu. V/. Glória Patri. * Nisi tu. R/. Ah! Seigneur, si du moins tu me cachais dans le shéol, si tu m'abritais tant que passe ta colère! Qui m'accordera cela? * Sinon toi-même, qui seul es Dieu! Ah! Si seulement tu me fixais un terme où tu te souviennes de moi! V/. Tes jours sont-ils comme ceux d'un mortel pour que tu recherches ma faute, alors que nul ne pourrait m'arracher de ta main? * Sinon toi-même. V/. Gloire au Père. * Sinon toi-même.
In secundo nocturno, anno II Deuxième nocturne, année II
Ex Confessiónum libris sancti Augustíni epíscopi (Lib. 1, 1: CCL 27, 1-2) Confessions de saint Augustin
Lectio I Lecture I
Magnus es, Dómine, et laudábilis valde; magna virtus tua et sapiéntiæ tuæ non est númerus. Et laudáre te vult homo, áliqua pórtio creatúræ tuæ; et homo circúmferens mortalitátem suam, circúmferens testimónium peccáti sui, et testimónium quia supérbis resístis: et tamen laudáre te vult homo, áliqua pórtio creatúræ tuæ. Tu éxcitas, ut laudáre te deléctet; quia fecísti nos ad te, et inquiétum est cor nostrum donec requiéscat in te. Tu es grand, Seigneur, et bien digne de louange; elle est grande ta puissance, et ta sagesse est innombrable. Te louer, voilà ce que veut un homme, parcelle quelconque de ta création, et un homme qui partout porte sur lui sa mortalité, partout porte sur lui le témoignage de son péché, et le témoignage que tu résistes aux superbes. Et pourtant, te louer, voilà ce que veut un homme, parcelle quelconque de ta création. C'est toi qui le pousses à prendre plaisir à te louer, parce que tu nous as faits orientés vers toi et que notre cœur est sans repos tant qu'il ne repose pas en toi.
R/. Qui consolabátur me recéssit a me; quæro quod vólui, et non invénio; * Fundent óculi mei lácrimas, quia replétus sum amaritúdine. V/. Fletum deduxérunt óculi mei, et pálpebras meas opéruit umbra mortis. * Fundent. R/. Celui qui était ma consolation s'est éloigné de moi; je cherche ce que j'aimais, je ne le trouve pas; * Mes yeux versent des larmes, car je suis rempli d'amertume. V/. Les pleurs s'échappent de mes yeux, l'ombre de la mort s'étend sur mes paupières. * Mes yeux.
Lectio II Lecture II
Da mihi, Dómine, scire et intellégere utrum sit prius invocáre te, an laudáre te; et scire te prius sit, an invocáre te. Sed quis te ínvocat, nésciens te? Aliud enim pro álio potest invocáre nésciens. An pótius invocáris ut sciáris? Quómodo autem invocábunt in quem non credidérunt? Aut quómodo credent sine prædicánte? Et laudábunt Dóminum qui requírunt eum. Quæréntes enim invéniunt eum, et inveniéntes laudábunt eum. Quæram te, Dómine, ínvocans te; et ínvocem te, credens in te; prædicátus enim es nobis. Invocat te, Dómine, fides mea quam dedísti mihi, quam inspirásti mihi per humanitátem Fílii tui, per ministérium prædicatóris tui. Donne-moi, Seigneur, de connaître et de comprendre si la première chose est de t'invoquer ou de te louer, et si te connaître est la première chose ou t'invoquer. Mais qui t'invoque s'il ne te connaît? Car on peut invoquer un être pour un autre si l'on ne connaît pas. Ou plutôt ne t'invoque-t-on pas pour te connaître? Mais comment invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils, si personne ne prêche? Ils loueront le Seigneur, ceux qui sont à sa recherche. Car le cherchant, ils le trouvent et, le trouvant, ils le loueront. Je veux, Seigneur, te chercher en t'invoquant, et t'invoquer en croyant en toi: car tu nous as été prêché. Elle t'invoque, Seigneur, ma foi, que tu m'as donnée, que tu m'as inspirée par l'humanité de ton Fils, par le ministère de ton prédicateur.
R/. Nocte os meum perforátur dolóribus, et qui me cómedunt non dórmiunt; a multitúdine eórum consúmitur vestiméntum meum; * Comparátus sum luto, et assimilátus sum favíllæ et cíneri. V/. O custos hóminum, quare me posuísti contrárium tibi, et factus sum mihimetípsi gravis? Parce mihi, Dómine, nihil enim sunt dies mei. * Comparátus sum. R/. La nuit, j'ai les os transpercés de douleurs, et ceux qui me dévorent ne dorment pas; ils sont si nombreux que mon vêtement est entièrement usé; * Je suis pareil à de la boue, rien que poussière et cendre! V/. Ô surveillant des hommes, pourquoi me prendre pour cible, alors que je suis devenu à charge à moi-même? Épargne-moi, Seigneur, car mes jours ne comptent pas. * Je.
Lectio III Lecture III
Et quómodo invocábo Deum meum, Deum et Dóminum meum, quóniam útique in me ipsum eum vocábo, cum invocábo eum? Et quis locus est in me, quo véniat in me Deus meus? Quo Deus véniat in me, Deus qui fecit cælum et terram? Itane, Dómine Deus meus, est quidquam in me quod cápiat te? An vero cælum et terram, quæ fecísti et in quibus me fecísti, cápiunt te? An quia sine te non esset quidquid est, fit ut quidquid est cápiat te? Et comment invoquerai-je mon Dieu, mon Dieu et Seigneur, puisque assurément c'est à venir en moi que je l'appellerai quand je l'invoquerai? Et quel lieu y a-t-il en moi où puisse venir en moi mon Dieu, où Dieu puisse venir en moi, Dieu qui a fait le ciel et la terre? Eh quoi! Seigneur mon Dieu, y a-t-il quelque chose en moi qui te contienne? Mais est-ce que le ciel et la terre, que tu as fais et dans lesquels tu m'as fait, te contiennent? Ou, du fait que sans toi rien ne serait de ce qui est, s'ensuit-il que tout ce qui est te contienne?
R/. Adésto dolóri meo, Deus, nímium fátigor, et cécidit in luctum cíthara mea, * Et cantátio mea in ploratiónem. V/. Versa est in luctum cíthara mea, et órganum meum in vocem fléntium. * Et cantátio. R/. Assiste-moi dans ma souffrance, mon Dieu, je suis exténué; ma cithare ne rend plus que des sons plaintifs, * Mes cantiques deviennent des lamentations. V/. Ma cithare ne résonne plus que d'accords lugubres; ma flûte, que de tristes mélopées. * Mes cantiques.
Lectio IV Lecture IV
Quóniam ítaque et ego sum, quid peto, ut vénias in me, qui non essem, nisi esses in me? Non enim ego iam in ínferis, et tamen étiam ibi es. Nam etsi descéndero in inférnum, ades. Non ergo essem, Deus meus, non omníno essem, nisi esses in me. An pótius non essem, nisi essem in te, ex quo ómnia, per quem ómnia, in quo ómnia? Etiam sic, Dómine, étiam sic. Quo te ínvoco, cum in te sim? Aut unde vénias in me? Quo enim recédam extra cælum et terram, ut inde in me véniat Deus meus, qui dixit: Cælum et terram ego ímpleo? Alors, puisque moi aussi je suis, qu'ai-je à demander que tu viennes en moi, moi qui ne serais pas si tu n'étais en moi? En effet je ne suis pas encore aux enfers, et pourtant, là aussi, tu es; car même si je descends aux enfers, tu es là. Je ne serais donc pas, mon Dieu, je ne serais pas du tout, si tu n'étais en moi. Ou plutôt je ne serais pas, si je n'étais en toi, de qui tout est, par qui tout est, en qui tout est. C'est bien cela, Seigneur, c'est bien cela. Où te fait venir mon appel, puisque je suis en toi? Ou bien, d'où peux-tu venir en moi? En effet, où me retirer hors du ciel et de la terre pour que de là vienne en moi mon Dieu, qui a dit: Le ciel et la terre, moi je les remplis?
R/. Scio, Dómine, quia morti me traditúrus es, ubi constitúta est omnis domus vivéntium; spero in te, Dómine, quia non ad consumptiónem meam emíttis manum tuam; et si in profúndum ínferni demérsus fúero, * Inde me liberábis. V/. Si ascéndero in cælum tu illic es, et si descéndero ad ínfernum ades. * Inde. V/. Glória Patri. * Inde. R/. Je le sais, tu me mènes à la mort, Seigneur, là où s'établit la demeure de tous les vivants; mais j'ai mon espérance en toi, Seigneur, car ce n'est pas pour me perdre que tu étends la main; même si je dois être englouti dans l'abîme du shéol, * De ce lieu tu me délivreras! V/. Si je gravis les cieux: tu es là; si je descends chez les morts: te voici. * De ce lieu. V/. Gloire au Père. * De ce lieu.
In tertio nocturno, anno B Troisième nocturne, année B
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean
In illo témpore: Abiit Iesus trans mare Galilæ, quod est Tiberíadis. Et sequebátur eum multitúdo magna. Et réliqua. Jésus était passé de l'autre côté du lac de Tibériade (appelé aussi mer de Galilée). Une grande foule le suivait. Et la suite.
Ex Tractátu sancti Irenæi epíscopi Advérsus hæreses (Lib. 3, 11: SC 211, 152-158) Traité de saint Irénée contre les hérésies
Lectio I Lecture I
Bonum et illud quod per conditiónem a Deo in vínea factum est, et primo bíbitum est vinum. Nemo enim illud vituperávit ex his qui bibérunt, sed et Dóminus accépit de eo; mélius autem quod per Verbum compendiáliter ac simplíciter ex aqua ad usum eórum qui ad núptias convocáti erant factum est vinum. Il était déjà bon, ce vin qui avait été produit par Dieu dans la vigne par le processus de la création et qui fut bu en premier lieu: nul de ceux qui en burent ne le critiqua, et le Seigneur lui-même en accepta. Mais meilleur fut le vin qui, par l'entremise du Verbe, en raccourci et simplement, fut fait à partir de l'eau à l'usage de ceux qui avaient été invités aux noces.
R/. Aspice in me, Dómine, et miserére mei, quóniam únicus et pauper sum. De necessitátibus meis éripe me; * Et dimítte univérsa delícta mea. V/. Secúndum misericórdiam tuam meménto mei tu, propter bonitátem tuam, Dómine; * Et dimítte. R/. Regarde-moi, Seigneur, et prends pitié de moi, de moi qui suis seul et misérable. Tire-moi de la détresse, * Enlève tous mes péchés. V/. Dans ta miséricorde, souviens-toi de moi, en raison de ta bonté, Seigneur; * Enlève.
Lectio II Lecture II
Quamvis enim possit Dóminus ex nullo subiacénte eórum quæ sunt conditiónis præbére epulántibus vinum et esca complére esuriéntes, hoc quidem non fecit; accípiens autem eos qui a terra essent panes et grátias agens et íterum aquam fáciens vinum, saturávit eos qui recumbébant et potávit eos qui invitáti erant ad núptias, osténdens quóniam Deus qui fecit terram et iussit eam fructus ferre et constítuit aquas et édidit fontes, hic et benedictiónem escæ et grátiam potus in novíssimis tempóribus per Fílium suum donat humáno géneri, incomprehensíbilis per comprehensíbilem et invisíbilis per visíbilem, cum extra eum non sit, sed in sinu Patris exsístat. En effet, quoique le Seigneur eût le pouvoir, sans partir d'aucune créature préexistante, de fournir du vin aux convives et de combler de nourriture les affamés, il n'a pas procédé de cette façon, mais c'est en prenant des pains qui provenaient de la terre et en rendant grâces, comme c'est encore en changeant de l'eau en vin, qu'il a rassasié les convives et désaltéré les invités aux noces. Il montrait par là que le Dieu qui a fait la terre et lui a commandé de porter du fruit, qui a établi les eaux et fait jaillir les sources, ce même Dieu octroie aussi au genre humain, dans les derniers temps, la bénédiction de la nourriture et la grâce du breuvage, lui, l'incompréhensible, par celui qui peut être compris, lui, l'invisible, par celui qui peut être vu: car ce Fils n'est pas en dehors de lui, mais se trouve dans le sein du Père.
R/. Vias tuas, Dómine, demónstra mihi et sémitas tuas édoce me. Dírige me in veritáte tua, * Quia tu es Deus salvátor meus, et te sustínui tota die. V/. Delícta iuventútis meæ et ignorántias meas ne memíneris, Dómine; * Quia. R/. Seigneur, fais-moi connaître ton chemin, enseigne-moi tes voies. Dirige-moi selon ta vérité, * Car tu es le Dieu qui me sauve, c'est toi que j'espère tout le jour. V/. Oublie, Seigneur, mon ignorance et les péchés de ma jeunesse; * Car.
Lectio III Lecture III
Deum enim, inquit, nemo vidit umquam, nisi Unigénitus Fílius Dei, qui est in sinu Patris, ipse enarrávit. Patrem enim invisíbilem exsisténtem ille qui in sinu eius est Fílius ómnibus enárrat. Propter hoc cognóscunt eum hi quibus reveláverit Fílius, et íterum Pater per Fílium Fílii sui dat agnitiónem his qui díligunt eum. A quo et Nathánael discens cognóvit, cui testimónium réddidit Dóminus quóniam verus Israelíta est in quo dolus non est. Cognóvit Israelítes suum Regem et ait: Rabbi, tu es Fílius Dei, tu es Rex Israel. En effet, Dieu, est-il dit, personne ne l'a jamais vu; seul le Fils unique de Dieu, qui est dans le sein du Père, l'a lui-même fait connaître. Car ce Père, qui est invisible, le Fils qui est dans son sein le fait connaître à tous. C'est pourquoi ceux-là le connaissent à qui le Fils l'a révélé; de son côté, le Père donne la connaissance de son Fils, par ce Fils même, à ceux qui l'aiment. C'est pour l'avoir appris du Père que Nathanaël le connut, lui à qui le Seigneur rendit ce témoignage qu'il était un véritable Israélite en qui il n'y avait pas de fraude. Cet Israélite connut son Roi, et il lui dit: Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le Roi d'Israël.
R/. Audiam, Dómine, vocem laudis tuæ, * Ut enárrem univérsa mirabília tua. V/. Dómine, diléxi decórem domus tuæ, et locum habitatiónis glóriæ tuæ; * Ut enárrem. R/. Que j'entende, Seigneur, proclamer ta louange, * Et je raconterai chacune de tes merveilles. V/. J'aime, Seigneur, la beauté de ta maison, le lieu où demeure ta gloire; * Et je raconterai.
Lectio IV Lecture IV
Et hæc quidem sunt princípia Evangélii, unum Deum Fabricatórem huius universitátis, eum qui et per prophétas sit annuntiátus et qui per Móysen legis dispositiónem fécerit, Patrem Dómini nostri Iesu Christi annuntiántia, et præter hunc álterum Deum nesciéntia neque álterum Patrem. Tanta est autem circa Evangélia hæc fírmitas, ut et ipsi hærétici testimónium reddant eis et ex ipsis egrédiens unusquísque eórum conétur suam confirmáre doctrínam. Tels sont les commencements de l'Évangile: ils annoncent un seul Dieu, Créateur de cet univers, qui fut prêché par les prophètes et donna la Loi par l'entremise de Moïse; ils proclament que ce Dieu est le Père de notre Seigneur Jésus-Christ et, en dehors de lui, ils ne connaissent pas d'autre Dieu ni d'autre Père. Si grande est l'autorité qui s'attache à ces Évangiles, que les hérétiques eux-mêmes leur rendent témoignage et que chacun d'eux leur arrache quelque lambeau pour tenter d'appuyer son enseignement.
R/. Adiútor meus esto, Deus, * Ne derelínquas me. V/. Neque despícias me, Deus salutáris meus. * Ne. V/. Glória Patri. * Ne. R/. Mon Dieu, sois mon secours, * Ne m'abandonne pas! V/. Ne me délaisse pas, Dieu, mon salut! * Ne. V/. Gloire au Père. * Ne.

Ordo liturgique du dimanche 29 juillet 2018 au mardi 28 août 2018

dimanche 29 juillet 2018
Dominica - Hebdomada XVII per annum

Dominica XVII per annum.

Ste Marthe
Sœur de Lazare, elle servit le Christ. Selon une légende, elle aurait combattu la Tarasque et serait morte à Tarascon - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 30 juillet 2018
Feria II - Hebdomada XVII per annum

S. Petri Chrysologi, episcopi et Ecclesiae doctoris, memoria ad libitum.
St Pierre Chrysologue, évêque et docteur de l'Église
Il reçut le surnom de "Parole d'or". Évêque de Ravenne, grand prédicateur, mort en 451, il est docteur de l’Église - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 31 juillet 2018
Feria III - Hebdomada XVII per annum

S. Ignatii de Loyola, presbyteri, Memoria.

St Ignace de Loyola, prêtre
Prêtre, fondateur de la Compagnie de Jésus. À sa mort, en 1556, son ordre comptait plus d'un millier de jésuites - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 1 août 2018
Feria IV - Hebdomada XVII per annum

S. Alfonsi Mariae de Liguori, episcopi et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St Alphonse-Marie de Liguori, évêque et docteur de l'Église
Évêque, fondateur des prêtres appelés rédemptoristes, guide spirituel, moraliste, docteur de l’Église (†1787) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 2 août 2018
Feria V - Hebdomada XVII per annum

S. Petri Iuliani Eymard, presbyteri, memoria ad libitum.
St Eusèbe de Verceil, évêque
Évêque, il lutta contre l'arianisme. Exilé, il mourut martyr des suites des mauvais traitements subis (†371) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 3 août 2018
Feria VI - Hebdomada XVII per annum

Ste Lydie
Disciple de St Paul, 1ère Européenne chrétienne - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 4 août 2018
Sabbato - Hebdomada XVII per annum

S. Ioannis Mariae Vianney, presbyteri, Memoria.

St Jean-Marie Vianney, prêtre
Curé d’Ars, saint prédicateur et confesseur (†1859) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 5 août 2018
Dominica - Hebdomada XVIII per annum

Dominica XVIII per annum.

Dédicace de la Basilique Sainte-Marie.
Cette basilique romaine est la première église dédiée à Marie en Occident, sa construction remonte à 360 environs - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 6 août 2018
Feria II - Hebdomada XVIII per annum

IN TRANSFIGURATIONE DOMINI, Festum.

Transfiguration du Seigneur
Sur le mont Thabor, le Christ apparut en gloire à trois apôtres - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 7 août 2018
Feria III - Hebdomada XVIII per annum

S. Caietani, presbyteri, memoria ad libitum.
St Sixte II, pape, et ses compagnons, martyrs
St Sixte II, pape et ses compagnons, martyrs lors d'une célébration dans le cimetiière de Callliste en 258 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 8 août 2018
Feria IV - Hebdomada XVIII per annum

S. Dominici, presbyteri, Memoria.

St Dominique, prêtre
Prêtre, fondateur de l'Ordre des frères prêcheurs ou Dominicains, pour lutter contre l'hérésie albigeoise (†1221) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 9 août 2018
Feria V - Hebdomada XVIII per annum

S. Teresiae Benedictae a Cruce, virginis et martyris, patronae Europae, Festum.

Ste Thérèse-Bénédicte de la Croix, vierge et martyre.
Édith Stein. Juive convertie puis carmélite, elle mourut martyre au camp d'Auschwitz en 1942 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 10 août 2018
Feria VI - Hebdomada XVIII per annum

S. Laurentii, diaconi et martyris, Festum.

St Laurent, diacre et martyr
Diacre du pape Sixte II, martyr à Rome en 258 - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 11 août 2018
Sabbato - Hebdomada XVIII per annum

S. Clarae, virginis, Memoria.

Ste Claire, vierge
Disciple de St François, elle choisit comme lui la pauvreté. Fondatrice de l'Ordre dit des Clarisses (†1253) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 12 août 2018
Dominica - Hebdomada XIX per annum

Dominica XIX per annum.

Ste Jeanne-Françoise de Chantal, religieuse
Veuve, disciple de St François de Sales, première supérieure des Visitandines (†1641) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 13 août 2018
Feria II - Hebdomada XIX per annum

Ss. Pontiani, papae, et Hippolyti, presbyteri, martyrum, memoria ad libitum.
Sts Pontien, pape, et Hippolyte, prêtre, martyrs
Opposés, la persécution les réunit. Le pape et le théologien moururent martyrs en Sardaigne en 235 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 14 août 2018
Feria III - Hebdomada XIX per annum

S. Maximiliani Mariae Kolbe, presbyteri et martyris, Memoria.

St Maximilien-Marie Kolbe, prêtre et martyr
Prêtre franciscain, "homme de l'Immaculée Conception ", il donna sa vie à Auschwitz en 1941 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 15 août 2018
Feria IV - Hebdomada XIX per annum

IN ASSUMPTIONE B. MARIAE VIRGINIS, Sollemnitas.

ASSOMPTION DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE
Marie entra corps et âme dans le paradis - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 16 août 2018
Feria V - Hebdomada XIX per annum

S. Stephani Hungariae, memoria ad libitum.
St Étienne de Hongrie
Roi de Hongrie, couronné à Noël de l'an 1000, aidé par son épouse Gisèle, il évangélisa son peuple (†1038) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 17 août 2018
Feria VI - Hebdomada XIX per annum

Ste Jeanne Delanoue
Religieuse, fondatrice d'un Ordre au service de ceux qui souffrent (†1736) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 18 août 2018
Sabbato - Hebdomada XIX per annum

Ste Hélène
Mère de Constantin (†328) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 19 août 2018
Dominica - Hebdomada XX per annum

Dominica XX per annum.

St Jean Eudes, prêtre
Prêtre de l'Oratoire, fondateur de la congrégation dite des pères eudistes, promoteur du culte du Sacré-Cœur (†1680) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 20 août 2018
Feria II - Hebdomada XX per annum

S. Bernardi, abbatis et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St Bernard, abbé et docteur de l'Église
Abbé cistercien de Clairvaux, donna à son Ordre une nouvelle impulsion. Docteur de l'Église, dit marial (†1153) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 21 août 2018
Feria III - Hebdomada XX per annum

S. Pii X, papae, Memoria.

St Pie X, pape
Pape, doux et pieux, il dut condamner les erreurs dites modernes. Il invita les chrétiens à communier plus souvent (†1914) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 22 août 2018
Feria IV - Hebdomada XX per annum

B. Mariae Virginis Reginae, Memoria.

Bienheureuse Vierge Marie, reine.
Mémoire instituée par le pape Pie XII en 1954, elle rappelle que Marie participe à un titre tout spécial à la royauté du Christ. - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 23 août 2018
Feria V - Hebdomada XX per annum

S. Rosae de Lima, virginis, memoria ad libitum.
Ste Rose de Lima
Tertiaire dominicaine, offrit sa vie pour la conversion des Indiens (†1617) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 24 août 2018
Feria VI - Hebdomada XX per annum

S. Bartholomaei, apostoli, Festum.

St Barthélemy, apôtre
Apôtre, souvent confondu avec Nathanaël, serait mort martyr, écorché vif - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 25 août 2018
Sabbato - Hebdomada XX per annum

S. Ioseph de Calasanz, presbyteri, memoria ad libitum.
St Louis
Roi de France, il vécut l'idéal franciscain, est mort en Croisade devant Tunis (†1270) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 26 août 2018
Dominica - Hebdomada XXI per annum

Dominica XXI per annum.

St Césaire d'Arles, évêque
Evêque, père de l'Eglise, il défendit ses fidèles face aux babares (+ 1543) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 27 août 2018
Feria II - Hebdomada XXI per annum

S. Monicae, Memoria.

Ste Monique
Mère de St Augustin, par ses prières et sa patience a converti sa famille (†387) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 28 août 2018
Feria III - Hebdomada XXI per annum

S. Augustini, episcopi et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St Augustin, évêque et docteur de l'Église
Évêque d'Hippone, théologien de la grâce, docteur de l'Église (†430) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière