Vigiles (OSB) du mardi 1 janvier 2019 - Octave de la Nativité SOLENNITE DE LA SAINTE MERE DE DIEU, MARIE

Infra octavam Nativitatis Dans l'octave de la Nativité
Feria III Mardi
In octava Nativitatis SOLLEMNITAS SANCTAE DEI GENITRICIS MARIAE Octave de la Nativité SOLENNITE DE LA SAINTE MERE DE DIEU, MARIE
Sollemnitas Solennité
In primo nocturno, utroque anno Premier nocturne années I et II
De Epístula ad Hebræos De la lettre aux Hébreux
Lectio I Lecture I
Fratres, eum qui paulo minus ab ángelis minorátus est vidémus Iesum propter passiónem mortis glória et honóre coronátum, ut grátia Dei pro ómnibus gustáverit mortem. Celui qui a été abaissé un moment au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur, parce qu'il a souffert la mort: il fallait que, par la grâce de Dieu, au bénéfice de tout homme, il goûtât la mort.
R/. Ecce Agnus Dei, ecce qui tollit peccáta mundi, ecce de quo dicébam vobis: * Qui post me venit, ante me factus est, cuius non sum dignus corrígiam calceaménti sólvere. V/. Hoc est testimónium quod perhíbuit Ioánnes. * Qui. R/. Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde; c'est de lui que j'ai dit: * Celui qui vient après moi, avant moi il était; et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. V/. Tel fut le témoignage de Jean, le Baptiste. * Celui.
Lectio II Lecture II
Decébat enim eum propter quem ómnia et per quem ómnia, qui multos fílios in glóriam addúxit, ducem salútis eórum per passiónes consummáre. Qui enim sanctíficat et qui sanctificántur, ex uno omnes; propter quam causam non erubéscit fratres eos vocáre, dicens: Nuntiábo nomen tuum frátribus meis, in médio ecclésiæ laudábo te; et íterum: Ego ero fidens in eum; et íterum: Ecce ego et púeri quos mihi dedit Deus. Il convenait, en effet, que, voulant conduire à la gloire un grand nombre de fils, Celui pour qui et par qui sont toutes choses rendît parfait par des souffrances le chef qui devait les guider vers leur salut. Car le sanctificateur et les sanctifiés ont tous même origine. C'est pourquoi il ne rougit pas de les nommer frères, quand il dit: J'annoncerai ton nom à mes frères. Je te chanterai au milieu de l'assemblée. Et encore: Pour moi j'aurai confiance en lui. Et encore: Nous voici, moi et les enfants que Dieu m'a donnés.
R/. Congratulámini mihi, omnes qui dilígitis Dóminum: quia, cum essem párvula, plácui Altíssimo, * Et de meis viscéribus génui Deum et hóminem. V/. Beátam me dicent omnes generatiónes, quia ancíllam húmilem respéxit Deus. * Et. R/. Réjouissez-vous avec moi, vous tous qui aimez le Seigneur. Comme j'étais toute petite, j'ai plu au Très-Haut, * Et de mon sein, j'ai mis au monde le Dieu fait homme. V/. Tous les âges me diront bienheureuse, car Dieu s'est penché sur son humble servante. * Et.
Lectio III Lecture III
Quia ergo púeri communicavérunt sánguini et carni, et ipse simíliter participávit iísdem, ut per mortem destrúeret eum qui habébat mortis impérium, id est diábolum, et liberáret eos qui timóre mortis per totam vitam obnóxii erant servitúti. Puis donc que les enfants avaient en commun le sang et la chair, lui aussi y participa pareillement afin de réduire à l'impuissance, par sa mort, celui qui a la puissance de la mort, c'est-à-dire le diable, et d'affranchir tous ceux qui, leur vie entière, étaient tenus en esclavage par la crainte de la mort.
R/. Confirmátum est cor Vírginis, in quo divína mystéria Angelo narránte, concépit. Te, formam præ fíliis hóminum, castis suscépit viscéribus, * Et benedícta in ætérnum, Deum nobis prótulit et hóminem. V/. Domus pudíci péctoris templum repénte fit Dei ; intácta nésciens virum, verbo concépit Fílium. * Et. R/. Elle est affermie en Dieu, la Vierge, qui, dès l'annonce par l'ange des mystères divins conçut dans son cœur. Toi, le plus beau des enfants des hommes, elle te reçut dans ses chastes entrailles : * Et bénie éternellement, elle mit au monde, pour nous, le Dieu fait homme. V/. Le cœur, demeure de pureté, devint soudain temple de Dieu; l'Immaculée, sans connaître d'homme, d'une parole conçut le Fils. * Et.
Lectio IV Lecture IV
Nusquam enim ángelos apprehéndit, sed semen Abrahæ apprehéndit. Unde débuit per ómnia frátribus similári, ut miséricors fíeret et fidélis póntifex in iis quæ sunt ad Deum, ut repropitiáret delícta pópuli. Car ce n'est certes pas des anges qu'il se charge, mais c'est de la descendance d'Abraham qu'il se charge. En conséquence, il a dû devenir en tout semblable à ses frères, afin de devenir dans leurs rapports avec Dieu un grand prêtre miséricordieux et fidèle, pour expier les péchés du peuple.
R/. Beáta et venerábilis Virgo, quæ sine tactu pudóris invénta est Mater Salvatóris. * Iacébat in præsépio et fulgébat in cælo.V/. Dómine, audívi audítum tuum et tímui, considerávi ópera tua et expávi; in médio duórum animálium. * Iacébat. V/. Glória Patri. * Iacébat. R/. Tu es bienheureuse et vénérable, ô sainte Vierge Marie, car sans offense à ta pudeur, tu es devenue la Mère du Sauveur. * Il reposait dans une mangeoire, celui qui resplendissait aux cieux. V/. Seigneur, j'ai entendu parler de toi, et je suis saisi de crainte; j'ai réfléchi à tes œuvres, et je frémis: te voir entre deux animaux! * Il. V/. Gloire au Père. * Il.
In secundo nocturno, anno I Deuxième nocturne, année I
Ex Epístulis sancti Athanásii epíscopi (Ep. ad Epictetum, 5-9: PG 26, 1058.1062-1066) Lettre de saint Athanase
Lectio I Lecture I
Verbum semen Abrahæ apprehéndit, ut ait Apóstolus, unde débuit per ómnia frátribus similári, et corpus assúmere nobis símile. Proptérea ígitur adest vere María, ut ab ea illud assúmat et tamquam próprium pro nobis illud ófferat. Partum mémorat Scriptúra et ait: Pannis eum invólvit: ac beáta prædicabántur úbera quibus ipse lactátus est, et quasi partu vulvam adaperiénte oblátum est sacrifícium. Et Gábriel quidem caute ac prudénter annuntiábat illi, dicéndo, non simplíciter, quod in te nascétur, ne extrínsecus corpus ipsi indúctum putarétur; sed ex te, ut, quod gignebátur, ortum ex illa duxísse crederétur. Le Verbe a pris en charge la descendance d'Abraham, c'est pourquoi il devait se faire en tous points semblable à ses frères et prendre un corps pareil au nôtre. Aussi Marie est-elle vraiment nécessaire pour qu'il prenne ce corps en elle et l'offre en notre faveur comme étant le sien. L'Écriture rappelle son enfantement et dit: Elle emmaillota son fils; le sein qui l'allaita a été déclaré bienheureux, et l'on a considéré qu'il est né d'elle comme pour l'offrande d'un sacrifice. Gabriel le lui avait annoncé en termes soigneusement choisis. Il n'a pas dit, de façon banale: « Celui qui va naître en toi », pour ne pas faire croire que ce serait un corps extérieur introduit du dehors; il a dit: Celui qui va naître de toi, pour inviter à croire que celui qui allait naître sortirait d'elle.
R/. Nésciens Mater virgo virum, péperit sine dolóre Salvatórem sæculórum, ipsum Regem angelórum, * Sola virgo lactábat úbere de cælo pleno. V/. Beáta víscera Maríæ Vírginis, quæ portavérunt ætérni Patris Fílium. * Sola. R/. La Vierge Mère, sans connaître d'homme, a enfanté sans douleur; * Elle a nourri de son sein, empli de par le ciel, le Sauveur des siècles, le Roi des anges en personne. V/. Heureuse la Vierge Marie, qui a porté dans ses entrailles le Fils du Père éternel. * Elle.
Lectio II Lecture II
Ita autem se res habébat, ut nostra Verbum suscípiens, offerénsque in sacrifícium, pénitus assúmeret, ac deínceps suis nos índuens, Apóstolo hæc dicéndi occasiónem daret: Opórtet corruptíbile hoc indúere incorruptiónem, et mortále hoc indúere immortalitátem. Hæc autem non fictióne facta sunt, quemádmodum nonnúlli existimárunt, absit! sed, Salvatóre vere hómine facto, hinc totíus hóminis salus consecúta est. Verum nequáquam fictítia res est salus nostra, neque solíus córporis; sed vere totíus hóminis, ánimæ scílicet et córporis, salus in ipso Verbo facta est. Tout cela s'est fait ainsi pour que le Verbe, en assumant notre nature et en l'offrant en sacrifice, la fasse totalement sienne. Il a voulu nous revêtir ensuite de sa propre nature, ce qui permet à saint Paul de dire: Il faut que cet être corruptible revête l'incorruptibilité, que cet être mortel revête l'immortalité. Cela ne s'est pas fait de façon fictive comme certains hérétiques l'ont encore imaginé: jamais de la vie! Le Sauveur est devenu vraiment homme, et le salut de l'homme tout entier est venu de là. Notre salut n'est pas une apparence, il n'est pas pour le corps seul, mais pour l'homme tout entier, âme et corps, et ce salut est venu du Verbe lui-même.
R/. Beáta progénies unde Christus natus est! * O quam gloriósa est Virgo, quæ cæli Regem génuit! V/. Felix namque es, sacra Virgo María, et omni laude digníssima. * O quam. R/. Bienheureux lignage d'où est né le Messie! * Qu'elle est glorieuse la Vierge qui a enfanté le Roi du ciel! V/. Heureuse es-tu, sainte Vierge Marie, et très digne de toute louange! * Qu'elle.
Lectio III Lecture III
Humánum ítaque natúra erat, quod ex María pródiit, secúndum divínas Scriptúras, verúmque erat Dómini corpus: verum, inquam, fuit, cum idem atque nostrum exstíterit. Soror étenim nostra est María, omnes quippe ex Adámo orti sumus. Quod enim a Ioánne dícitur: Verbum caro factum est, eádem est significatióne, ut ex símili loquéndi modo deprehéndere licet: apud Paulum quippe scriptum est: Christus factus est pro nobis maledíctum. Ce qui est venu de Marie était donc humain par nature, selon les Écritures, et le corps du Seigneur était un vrai corps; oui, un vrai corps, puisqu'il était identique au nôtre, car Marie est notre sœur, puisque nous descendons tous d'Adam. Le mot de saint Jean: Le Verbe s'est fait chair ne signifie pas autre chose, ainsi qu'on peut le voir à des expressions analogues, par exemple chez saint Paul: Le Christ s'est fait malédiction pour nous.
R/. Sancta et immaculáta virgínitas, quibus te láudibus réferam, néscio: * Quia quem cæli cápere non póterant, tuo grémio contulísti. V/. Benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui. * Quia. R/. Ô virginité sainte et immaculée, je ne sais comment te louer: * Celui que les cieux ne sauraient contenir, tu l'as tenu enfermé dans ton sein! V/. Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. * Celui.
Lectio IV Lecture IV
Nam humáno córpori, ex Verbi communióne et coniunctióne, ingens facta est accéssio: ex mortáli enim factum est immortále et, cum animále esset, factum est spiritále, cumque ex terra factum esset, cæléstes portas penetrávit. Porro Trínitas, étiam Verbo ex María corpus suménte, Trínitas semper est, neque accessiónem admíttens, neque diminutiónem; sed perfécta semper est, et in Trinitáte una Déitas agnóscitur, et sic unus Deus Verbi Pater in Ecclésia prædicátur. Le corps humain a reçu un grand avantage de sa communion et de son unité avec le Verbe: de mortel il est devenu immortel, de purement humain il est devenu spirituel, et lui qui vient de la terre, il franchit les portes du ciel. Certes, même après que le Verbe a pris un corps en Marie, la Trinité demeure la Trinité, sans addition ni diminution. Elle est toujours parfaite: dans la Trinité on reconnaît l'unique divinité, et c'est ainsi que dans l'Église on proclame un seul Dieu, le Père du Verbe.
R/. Beáta Dei Génetrix María, cuius víscera intácta pérmanent ; * Hódie génuit Salvatórem sæculi. V/. Beáta, quæ crédidit: quóniam perfécta sunt ómnia, quæ dicta sunt ei a Dómino. * Hódie. V/. Glória Patri. * Hódie. R/. Bienheureuse est Marie, la Mère de Dieu: son sein demeure inviolé; * Elle enfante aujourd'hui le Sauveur des mondes! V/. Bienheureuse est celle qui a cru! Tout ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s'est accompli. * Elle. V/. Gloire au Père. * Elle.
In tertio nocturno, anno C Troisième nocturne, année C
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc
In illo témpore: Venérunt pastóres festinántes usque Béthlehem et invenérunt Maríam et Ioseph et infántem pósitum in præsépio. Et réliqua. Quand ils arrivèrent à Bethléem, les bergers découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans une mangeoire. Et la suite.
Ex Sermónibus sancti Leónis Magni papæ (Sermo 7, 1-2: SC 22, 136-138) Sermon de saint Léon le Grand
Lectio I Lecture I
Festivitátis hodiérnæ, dilectíssimi, verus venerátor est et pius cultor qui nec de Incarnatióne Dómini áliquid falsum, nec de Deitáte áliquid sentit indígnum: paris enim perículi malum est, si illi aut natúræ nostræ véritas, aut patérnæ glóriæ negátur æquálitas. Cum ergo ad intellegéndum sacraméntum Nativitátis Christi, qua de Matre Vírgine est ortus, accédimus, abigátur procul terrenárum calígo ratiónum et ab illuminátæ fídei óculis mundánæ sapiéntiæ fumus abscédat; divína est enim auctóritas cui crédimus, divína est doctrína quam séquimur. Pour vénérer selon la vérité, pour honorer selon la piété le mystère de la fête d'aujourd'hui, il faut, mes bien-aimés, ne commettre aucune erreur au sujet de l'Incarnation du Seigneur, et n'admettre aucune opinion indigne de sa divinité: il y a un égal danger à ne pas reconnaître en lui la vérité de notre nature comme à nier son égalité de gloire avec son Père. Lors donc que nous cherchons à pénétrer le mystère de la naissance du Christ, par laquelle il est né de la Vierge Mère, écartons loin de nous l'obscurité des raisonnements humains; que la fumée de la sagesse du monde cesse d'obscurcir les yeux que notre foi éclaire: divine est l'autorité à laquelle nous croyons, divine la doctrine que nous suivons.
R/. In própria venit et sui eum non recepérunt ; quotquot autem recepérunt eum, dedit eis potestátem fílios Dei fíeri. * Qui non ex sanguínibus, neque ex voluntáte carnis, neque ex voluntáte viri, sed ex Deo nati sunt. V/. Si autem fílii, et herédes, herédes quidem Dei, coherédes autem Christi. * Qui. R/. Il est venu chez les siens, et les siens ne l'ont pas reçu; mais tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu. * Ils ne sont pas nés de la chair et du sang, ni d'une volonté d'homme: ils sont nés de Dieu! V/. Enfants, et donc héritiers; mais héritiers de Dieu, cohéritiers du Christ! * Ils.
Lectio II Lecture II
Quóniam sive legis testificatióni, sive oráculis prophetárum, sive evangélicæ tubæ interiórem admoveámus audítum, verum est quod beátus Ioánnes plenus Spíritu Sancto intónuit: In princípio erat Verbum, et Verbum erat apud Deum et Deus erat Verbum. Et simíliter verum est quod idem prædicátor adiécit: Verbum caro factum est et habitávit in nobis; et vídimus glóriam eius, glóriam quasi Unigéniti a Patre. In utráque ergo natúra idem est Dei Fílius nostra suscípiens, et própria non amíttens; in hómine hóminem rénovans, in se incommutábilis persevérans. Que nous prêtions l'oreille de notre âme au témoignage de la Loi, aux oracles des prophètes ou à la proclamation de l'Évangile, elle est vraie la parole que fit retentir le bienheureux Jean dans le transport du Saint-Esprit: Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Également vrai ce qu'ajoute le même évangéliste: Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous; et nous avons vu sa gloire, une gloire telle qu'un Fils unique la tient de son Père. Dans l'une et l'autre nature, le Fils de Dieu reste le même, lui qui prend notre état sans perdre le sien propre; devenu homme, il renouvelle l'homme, tout en restant immuable en lui-même.
R/. Párvulus natus est nobis, et Fílius datus est nobis, et factus est principátus super húmerum eius ; * Et vocábitur Admirábilis, Deus, Fortis. V/. Multiplicábitur eius impérium, et pacis non erit finis. * Et. R/. Un petit enfant nous est né, un fils nous a été donné: l'insigne du pouvoir est sur son épaule; * On proclame son nom: Merveilleux, Dieu, Fort. V/. Étendu sera son empire, dans une paix sans fin. * On.
Lectio III Lecture III
Deitas enim quæ illi cum Patre commúnis est, nullum detriméntum omnipoténtiæ súbiit, nec Dei formam servi forma violávit, quia summa et sempitérna esséntia, quæ se ad humáni géneris inclinávit salútem, nos quidem in suam glóriam tránstulit, sed quod erat esse non déstitit. Unde cum Unigénitus Dei minórem se Patre confitétur, cui se dicit æquálem, veritátem in se formæ utriúsque demónstrat: ut et humánam probet imparílitas, et divínam decláret æquálitas. La divinité, qui lui est commune avec le Père, n'a rien perdu de sa toute-puissance, la forme de l'esclave en lui n'a pas altéré la forme de Dieu, car cette essence souveraine et éternelle, qui s'est penchée vers le genre humain pour le sauver, nous a transportés jusqu'à sa gloire sans cesser d'être ce qu'elle était. Aussi, lorsque le Fils de Dieu se reconnaît inférieur au Père, dont ailleurs il se dit l'égal, il montre qu'en vérité il réunit les deux natures: l'infériorité prouve la nature humaine, l'égalité proclame la divine.
R/. Beáta es, Virgo María, quæ ómnium portásti Creatórem sæculórum. * Genuísti qui te fecit, et in ætérnum pérmanes virgo. V/. Ave, María, grátia plena, Dóminus tecum. * Genuísti. R/. Bienheureuse es-tu, Vierge Marie, tu as porté le créateur de l'univers, * Tu as enfanté celui qui t'a créée, et tu demeures vierge à jamais. V/. Réjouis-toi, Marie, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. * Tu.
Lectio IV Lecture IV
Maiestáti ígitur Fílii Dei corpórea natívitas nihil ábstulit, nihil cóntulit, quia substántia incommutábilis nec mínui pótuit, nec augéri. Quod enim Verbum caro factum est, non hoc signíficat, quod in carnem sit Dei natúra mutáta, sed quod a Verbo in unitátem persónæ sit caro suscépta; in cuius útique nómine homo totus accípitur, cum quo intra Vírginis víscera Sancto Spíritu fecundáta, et numquam virginitáte caritúra, tam inseparabíliter Dei Fílius est unítus, ut qui erat intemporáliter de esséntia Patris génitus, ipse sit temporáliter de útero Vírginis natus. Aliter enim ab ætérnæ mortis vínculis non possémus absólvi, nisi in nostris fíeret húmilis, qui omnípotens permanébat in suis. Le Fils de Dieu n'a donc rien perdu de sa majesté du fait de sa naissance dans la chair; il n'y a rien gagné, car l'immuable essence ne peut ni diminuer ni s'accroître. Le Verbe s'est fait chair ne signifie pas que la nature divine ait été changée en chair, mais que le Verbe a pris une chair dans l'unité d'une seule personne; et, sous le nom de chair, il faut comprendre l'homme tout entier, auquel le Fils de Dieu s'est uni dans les entrailles d'une vierge fécondée par l'Esprit Saint et restée toujours vierge; union si intime que celui que le Père engendre de son essence en dehors du temps est, dans le temps, né du sein virginal. Nous n'aurions pu être délivrés des liens de la mort éternelle s'il ne s'était fait humble dans notre condition, celui qui demeurait tout-puissant dans la sienne.
R/. Beáta víscera Maríæ Vírginis, quæ portavérunt ætérni Patris Fílium, et beáta úbera quæ lactavérunt Christum Dóminum: * Quia hódie pro salúte mundi de Vírgine nasci dignátus est. V/. Dies sanctificátus illúxit nobis: veníte, Gentes, et adoráte Dóminum. * Quia. V/. Glória Patri. * Quia. R/. Bienheureuse la Vierge Marie, qui a porté dans ses entrailles le Fils du Père éternel, et a nourri de son lait le Seigneur Christ! * Il a daigné, aujourd'hui, naître d'une Vierge pour le salut du monde. V/. Un jour sanctifié nous illumine: venez, nations, adorer le Seigneur. * Il. V/. Gloire au Père. * Il.

Ordo liturgique du mardi 1 janvier 2019 au jeudi 31 janvier 2019

mardi 1 janvier 2019
Feria III - Infra octavam Nativitatis

In octava Nativitatis SOLLEMNITAS SANCTAE DEI GENITRICIS MARIAE, Sollemnitas.

Octave de la Nativité SOLENNITE DE LA SAINTE MERE DE DIEU, MARIE
- Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 2 janvier 2019
Feria IV - Hebdomada II post Nativitatem

Ss. Basilii et Gregorii Nazianzeni, episcoporum et Ecclesiae doctorum, Memoria.

Sts. Basile et Grégoire de Naziance, évêques et docteurs de l'Église
Évêques et docteurs de l’Église (†379) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 3 janvier 2019
Feria V - Hebdomada II post Nativitatem

Ss.mi Nominis Iesu, memoria ad libitum.
Très Saint Nom de Jésus
- Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 4 janvier 2019
Feria VI - Hebdomada II post Nativitatem

Ste Angèle de Foligno
Mère de famille du tiers ordre franciscain, elle fut favorisée de grâces exceptionnelles (†1309) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 5 janvier 2019
Sabbato - Hebdomada II post Nativitatem

St Jean Népomucène Neumann
Évêque de Philadelphie, apôtre des émigrés (†1860) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 6 janvier 2019
Dominica - Hebdomada II post Nativitatem

EPIPHANIE DU SEIGNEUR
- Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 7 janvier 2019
Feria II - Hebdomada III post Nativitatem

IN EPIPHANIA DOMINI, Sollemnitas.

St Raymond de Penyafort, prêtre.
Dominicain, il codifia le droit ecclésiastique (†1275) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 8 janvier 2019
Feria III - Hebdomada III post Nativitatem

St Séverin de Norique
Moine, protecteur de l'Autriche et de la Bavière - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 9 janvier 2019
Feria IV - Hebdomada III post Nativitatem

Bx Casimir Grelewski
- Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 10 janvier 2019
Feria V - Hebdomada III post Nativitatem

St Grégoire de Nysse
Évêque, père de l'Église, un des grands maîtres spirituels de tous les temps (†710) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 11 janvier 2019
Feria VI - Hebdomada III post Nativitatem

St Thomas de Cori
Franciscain, grand prédicateur, il se fit serviteur de ses frères (†1729) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 12 janvier 2019
Sabbato - Hebdomada III post Nativitatem

Ste Marguerite Bourgeoys, vierge
Missionnaire au Canada, religieuse fondatrice (†1700) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 13 janvier 2019
Dominica - Hebdomada III post Nativitatem

S. Hilarii, episcopi et Ecclesiae doctoris, memoria ad libitum.
St Hilaire, évêque et docteur de l'Église.
Évêque, il lutta contre l'arianisme et fonda avec St Martin le monastère de Ligugé (†vers 367) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 14 janvier 2019
Feria II - Hebdomada III post Nativitatem

IN BAPTISMATE DOMINI, Festum.

Bx Pierre Donders
Prêtre en Guyane hollandaise, apôtre des esclaves et des lépreux (†1887) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 15 janvier 2019
Feria III - Hebdomada I per annum

St Rémi, évêque
Apôtre des Francs, évêque de Reims (†vers 530) (France) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 16 janvier 2019
Feria IV - Hebdomada I per annum

Bx Joseph Tovini
Père de famille, chrétien engagé dans les domaines : culturel, politique et économique ( †1897) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 17 janvier 2019
Feria V - Hebdomada I per annum

S. Antonii, abbatis, Memoria.

St Antoine, abbé.
Abbé, père des premiers moines d'Orient, il vécut de longues années dans la solitude des déserts d'Égypte (†356) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 18 janvier 2019
Feria VI - Hebdomada I per annum

Bse Marie-Thérèse Fasce
Religieuse, elle multiplia les œuvres de charité pendant la Seconde Guerre mondiale ( †1947) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 19 janvier 2019
Sabbato - Hebdomada I per annum

Bx Marcel Spinola Y Maestre
Évêque de Séville, avocat, fondateur de la congrégation éducatrice des "Esclaves du Divin Cœur " († 1906) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 20 janvier 2019
Dominica - Hebdomada II per annum

Dominica II per annum.

St Fabien, pape et martyr.
Pape et martyr en 250 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 21 janvier 2019
Feria II - Hebdomada II per annum

S. Agnetis, virginis et martyris, Memoria.

St Agnès, vierge et martyre.
Morte martyre à douze ans, à Rome (†305) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 22 janvier 2019
Feria III - Hebdomada II per annum

S. Vincentii, diaconi et martyris, memoria ad libitum.
St Vincent, diacre et martyr.
Diacre, il suivit son évêque dans l'emprisonnement et le martyre († vers 304) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 23 janvier 2019
Feria IV - Hebdomada II per annum


- Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 24 janvier 2019
Feria V - Hebdomada II per annum

S. Francisci de Sales, episcopi et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St François de Sales, évêque et docteur de l'Église.
Évêque de Genève et docteur de l'Église, il proposa à tous la voie à la sainteté (†1623) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 25 janvier 2019
Feria VI - Hebdomada II per annum

In conversione S. Pauli, apostoli, Festum.

Conversion de Saint Paul, apôtre.
Anniversaire d'un événement décisif pour le développement de l'Église - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 26 janvier 2019
Sabbato - Hebdomada II per annum

Ss. Timothei et Titi, episcoporum, Memoria.

Sts Timothée et Tite, évêques.
Évêques et compagnons de St Paul - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 27 janvier 2019
Dominica - Hebdomada III per annum

Dominica III per annum.

Ste Angèle Merici, vierge.
Religieuse, fondatrice de l'institut des Ursulines, premier ordre féminin enseignant (†1540) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 28 janvier 2019
Feria II - Hebdomada III per annum

S. Thomae de Aquino, presbyteri et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St Thomas d'Aquin, prêtre et docteur de l'Église
Dominicain, auteur de la Somme théologique, docteur de l'Église dit angélique (†1274) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 29 janvier 2019
Feria III - Hebdomada III per annum

St Gildas le sage
Moine, apôtre de la Grande-Bretagne (†570) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 30 janvier 2019
Feria IV - Hebdomada III per annum

Bx Columba Marmion
Bénédictin à Maredsous, guide spirituel (†1923) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 31 janvier 2019
Feria V - Hebdomada III per annum

S. Ioannis Bosco, presbyteri, Memoria.

St Jean Bosco, prêtre.
Fondateur de la famille salésienne (†1888) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière