Vigiles (OSB) du samedi 27 juillet 2019 -

Hebdomada XVI per annum XVIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
In primo nocturno, anno I Premier nocturne, année I
Lectio Lecture
De primo libro Regum Du premier livre des Rois
Congregávit Sálomon omnes maióres natu Israel in Ierúsalem, ut deférrent arcam fœderis Dómini de civitáte David, id est de Sion. Convenítque ad regem Salomónem univérsus Israel in mense Ethanim in sollemnitáte, ipse est mensis séptimus. Venerúntque cuncti senes Israel, et tulérunt sacerdótes arcam et portavérunt arcam Dómini et tabernáculum convéntus et ómnia vasa sanctuárii quæ erant in tabernáculo; et ferébant ea sacerdótes et Levítæ. Factum est autem cum exíssent sacerdótes de sanctuário, nébula implévit domum Dómini, et non póterant sacerdótes stare et ministráre propter nébulam; impléverat enim glória Dómini domum Dómini. Tunc ait Sálomon: "Dóminus dixit ut habitáret in nébula. Ædíficans ædificávi domum in habitáculum tuum, firmíssimum sólium tuum in sempitérnum." Salomon convoqua les anciens d'Israël à Jérusalem pour faire monter de la Cité de David, qui est Sion, l'arche de l'alliance du Seigneur. Tous les hommes d'Israël se rassemblèrent auprès du roi Salomon, au mois d'Étanim, pendant la fête (c'est le septième mois), et les prêtres portèrent l'arche et la Tente du Rendez-vous avec tous les objets sacrés qui y étaient. Or quand les prêtres sortirent du sanctuaire, la nuée remplit le Temple du Seigneur et les prêtres ne purent pas continuer leur fonction, à cause de la nuée: la gloire du Seigneur remplissait le Temple du Seigneur! Alors Salomon dit: " Le Seigneur a décidé d'habiter la nuée obscure. Oui, je t'ai construit une demeure princière, une résidence où tu habites à jamais. "
Convértit rex fáciem suam et benedíxit omni ecclésiæ Israel; omnis enim ecclésia Israel stabat. Et ait: "Benedíctus Dóminus Deus Israel, qui locútus est ore suo ad David patrem meum et in mánibus suis perfécit dicens: "A die qua edúxi pópulum meum Israel de Ægýpto, non elégi civitátem de univérsis tríbubus Israel, ut ædificarétur domus et esset nomen meum ibi; sed elégi David, ut esset super pópulum meum Israel"." Le roi se retourna et bénit toute l'assemblée d'Israël, et toute l'assemblée d'Israël se tenait debout. Il dit: " Béni soit le Seigneur, Dieu d'Israël, qui a accompli de sa main ce qu'il avait promis de sa bouche à mon père David en ces termes: "Depuis le jour où j'ai fait sortir d'Égypte mon peuple Israël, je n'ai pas choisi de ville, dans toutes les tribus d'Israël, pour qu'on y bâtît une maison où serait mon Nom, mais j'ai choisi David pour qu'il commandât à mon peuple Israël." "
"Voluítque David pater meus ædificáre domum nómini Dómini, Dei Israel, et ait Dóminus ad David patrem meum: "Quod cogitásti in corde tuo ædificáre domum nómini meo, bene fecísti hoc ipsum mente tractans; verúmtamen tu non ædificábis domum, sed fílius tuus, qui egrediétur de lumbis tuis, ipse ædificábit domum nómini meo." Confirmávit Dóminus sermónem suum quem locútus est; stetíque pro David patre meo et sedi super thronum Israel, sicut locútus est Dóminus, et ædificávi domum nómini Dómini, Dei Israel. Et constítui ibi locum arcæ, in qua fœdus est Dómini, quod percússit cum pátribus nostris, quando edúxit eos de terra Ægýpti." " Mon père David eut dans l'esprit de bâtir une maison pour le Nom du Seigneur, Dieu d'Israël, mais le Seigneur dit à mon père David: "Tu as eu dans l'esprit de bâtir une maison pour mon Nom, et tu as bien fait. Seulement, ce n'est pas toi qui bâtiras cette maison, c'est ton fils, issu de tes reins, qui bâtira la maison pour mon Nom". Le Seigneur a réalisé la parole qu'il avait dite: j'ai succédé à mon père David et je me suis assis sur le trône d'Israël comme avait dit le Seigneur, j'ai construit la maison pour le Nom du Seigneur, Dieu d'Israël, et j'y ai fixé un emplacement pour l'arche, où est l'alliance que le Seigneur a conclue avec nos pères lorsqu'il les fit sortir du pays d'Égypte. "
R/. Exaudísti, Dómine, oratiónem servi tui, ut ædificárem templum nómini tuo. * Bénedic et sanctífica domum istam in sempitérnum, Deus Israel. V/. Dómine, qui custódis pactum et misericórdiam servis tuis qui ámbulant coram te in toto corde suo, * Bénedic. V/. Glória Patri. * Bénedic. R/. Tu as écouté, Seigneur, la prière de ton serviteur, et j'ai construit un temple à ton Nom. * Bénis et sanctifie cette Maison pour toujours, Dieu d'Israël! V/. Seigneur, toi qui maintiens ton alliance et ta miséricorde envers tes serviteurs qui marchent sous ton regard de tout leur cœur, * Bénis. V/. Gloire au Père. * Bénis.
In secundo nocturno, anno I Deuxième nocturne, année I
Lectio Lecture
Ex Homilíis sancto Cyríllo Alexandríno epíscopo attribútis (Hom. 4: PG 77, 991. 995) Homélie attribuée à saint Cyrille d'Alexandrie
Salve a nobis, Deípara María, venerándus totíus orbis thesáurus, lampas inextinguíbilis, coróna virginitátis, sceptrum rectæ doctrínæ, templum indissolúbile, locus eius, qui loco capi non potest, mater et virgo; per quam is benedíctus in sanctis Evangéliis nominátur, qui venit in nómine Dómini. Nous te saluons, Marie, mère de Dieu, trésor vénérable du monde entier, lumière jamais éteinte, couronne de la virginité, sceptre de l'orthodoxie, temple jamais détruit, lieu qui contient celui qu'aucun lieu ne peut contenir, mère et vierge. C'est par toi qu'est béni dans les saints Évangiles, celui qui vient au nom du Seigneur.
Salve, quæ imménsum incomprehensúmque in sancto virgíneo útero comprehendísti; per quam sancta Trínitas glorificátur et adorátur; per quam pretiósa crux celebrátur et in univérso orbe adorátur; per quam cælum exsúltat, per quam ángeli et archángeli lætántur, per quam dæmones fugántur, per quam tentátor diábolus cælo décidit, per quam prolápsa creatúra in cælum assúmitur; per quam univérsa creatúra, idolórum vesánia deténta, ad veritátis agnitiónem pervénit; per quam sanctum baptísma obtíngit credéntibus, per quam exsultatiónis óleum, per quam toto terrárum orbe fundátæ sunt Ecclésiæ, per quam gentes adducúntur ad pæniténtiam. Nous te saluons, toi qui as enclos l'incirconscrit dans ton sein virginal et consacré, c'est par toi que la Trinité sainte est glorifiée, adorée; par toi que, dans le monde entier, la croix précieuse est célébrée, adorée; c'est par toi que le ciel est dans l'allégresse, par toi que les anges et les archanges se réjouissent, par toi que sont chassés les démons; c'est par toi que le tentateur, le diable, est précipité du ciel, par toi que la créature déchue est élevée au ciel, par toi que toute la création, prisonnière du culte insensé des idoles, est parvenue à la connaissance de la vérité; c'est par toi que tous les fidèles obtiennent le baptême et l'huile de la joie, par toi que des Églises ont été fondées dans le monde entier; c'est par toi que les peuples sont amenés à la conversion.
Contíngat autem nobis, ut indivísam Trinitátem tremámus et colámus, Maríam semper Vírginem, sanctum vidélicet Dei templum, eiusdémque Fílium et Sponsum immaculátum láudibus celebrántes. Rendons honneur et gloire à l'indivisible Trinité, en célébrant par nos louanges Marie toujours vierge, qui est le saint temple de Dieu, c'est-à-dire l'Église; et son Fils, son Époux immaculé.
R/. Audi, Dómine, hymnum et oratiónem quam servus tuus orat coram te hódie, ut sint óculi tui apérti et aures tuæ inténtæ * Super domum istam die ac nocte. V/. Réspice, Dómine, de sanctuário tuo, et de excélso cælórum habitáculo, * Super. V/. Glória Patri. * Super. R/. Écoute, Seigneur, l'hymne et la prière que ton serviteur fait monter devant toi aujourd'hui! Que tes oreilles soient attentives, que tes yeux soient ouverts * Sur cette Maison, jour et nuit. V/. Du haut de ton sanctuaire, Seigneur, du lieu où tu habites, au ciel, pose ton regard * Sur cette Maison. V/. Gloire au Père. * Sur cette Maison.