Vigiles (OSB) du lundi 19 août 2019 - de la férie

Hebdomada XX per annum XXème semaine dans l'année
Feria II Lundi
In primo nocturno, anno I Premier nocturne, année I
Lectio Lecture
De Epístula beáti Pauli apóstoli ad Ephésios De la lettre de saint Paul aux Éphésiens
Fratres: Ego áudiens fidem vestram, quæ est in Dómino Iesu, et dilectiónem in omnes sanctos, non cesso grátias agens pro vobis memóriam fáciens in oratiónibus meis. Deus Dómini nostri Iesu Christi, Pater glóriæ, det vobis Spíritum sapiéntiæ et revelatiónis in agnitióne eius, illuminátos óculos cordis vestri, ut sciátis quæ sit spes vocatiónis eius, quæ divítiæ glóriæ hereditátis eius in sanctis et quæ sit superéminens magnitúdo virtútis eius in nos, qui crédimus, secúndum operatiónem poténtiæ virtútis eius, quam operátus est in Christo, súscitans illum a mórtuis et constítuens ad déxteram suam in cæléstibus supra omnem principátum et potestátem et virtútem et dominatiónem et omne nomen, quod nominátur non solum in hoc sæculo sed et in futúro. Moi-même, ayant appris votre foi dans le Seigneur Jésus et votre charité à l'égard de tous les saints, je ne cesse de rendre grâces à votre sujet et de faire mémoire de vous dans mes prières. Daigne le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de la gloire, vous donner un esprit de sagesse et de révélation, qui vous le fasse vraiment connaître! Puisse-t-il illuminer les yeux de votre cœur pour vous faire voir quelle espérance vous ouvre son appel, quels trésors de gloire renferme son héritage parmi les saints, et quelle extraordinaire grandeur sa puissance revêt pour nous, les croyants, selon la vigueur de sa force, qu'il a déployée en la personne du Christ, le ressuscitant d'entre les morts et le faisant siéger à sa droite, dans les cieux, bien au-dessus de toute Principauté, Puissance, Vertu, Seigneurie, et de tout autre nom qui se pourra nommer, non seulement dans ce siècle-ci, mais encore dans le siècle à venir.
Et ómnia subiécit sub pédibus eius, et ipsum dedit caput supra ómnia ecclésiæ, quæ est corpus ipsíus, plenitúdo eius, qui ómnia in ómnibus adimplétur. Il a tout mis sous ses pieds, et l'a constitué, au sommet de tout, Tête pour l'Église, laquelle est son Corps, la plénitude de celui qui est rempli, tout en tout.
R/. Benedícam Dómino in omni témpore, * Semper laus eius in ore meo. V/. In Dómino laudábitur ánima mea, áudiant mansuéti et læténtur. * Semper. V/. Glória Patri. * Semper. R/. Je bénirai le Seigneur en tout temps, * Sa louange sans cesse à mes lèvres. V/. Je me glorifierai dans le Seigneur: que les pauvres m'entendent et soient en fête! * Sa louange. V/. Gloire au Père. * Sa louange.
In secundo nocturno, anno I Deuxième nocturne, année I
Lectio Lecture
Ex Instructiónibus sancti Columbáni abbátis (Inst. 13, 1.2: Op. omnia 1957, 116-118) Instruction de saint Colomban
Vocat nos ad se Fons vivus, Fons vitæ, et dicit: Quis sitit, véniat ad me et bibat. Quid bibátis, intellégite. Dicat vobis Ieremías, dicat vobis Fons ipse: Me autem dereliquérunt, fontem aquæ vivæ, dicit Dóminus. Dóminus ergo ipse, Deus noster Iesus Christus, est fons vitæ, et ídeo invítat nos ad se Fontem, ut illum bibámus. Bibit eum qui amat; bibit, qui Dei verbo satiátur; qui satis díligit, satis desíderat; bibit qui sapiéntiæ amóre flagrat. La Source vivante, la Source de vie, nous appelle et dit: Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive. Comprenez ce que vous devez boire, que Jérémie vous le dise, que la Source elle-même vous le dise: Ils m'ont abandonné, moi la source d'eau vive, dit le Seigneur. C'est donc le Seigneur lui-même, Jésus-Christ notre Dieu, qui est la source d'eau vive; et il nous appelle à lui qui est la Source pour que nous le buvions lui-même. Le boit, qui l'aime; le boit, qui est rassasié du Verbe de Dieu, qui l'aime assez, le désire assez; le boit celui qui brûle d'amour pour la sagesse.
De quo fonte et prophéta dicit: Quóniam apud te est fons vitæ. Vidéte unde iste fons manat; inde enim unde et panis descéndit; quia idem est qui Panis et Fons, Fílius únicus, Deus noster Christus Dóminus, quem semper esuríre debémus. Licet eum edámus amándo, devorémus licet desiderándo, adhuc eum quasi esuriéntes desiderémus. Símili modo ut fontem, eum semper dilectiónis nimietáte bibámus; eum semper desidérii plenitúdine bibámus et suavitáte quadam eius dulcédinis delectémur, dulcis enim est et suávis Dóminus. De cette source, le prophète disait lui aussi: En toi est la source de vie. Voyez d'où jaillit cette source: c'est en effet d'où descend le pain. Car c'est le même qui est Pain et qui est Source: le Fils unique, notre Dieu le Christ Seigneur, dont nous devons avoir toujours faim; certes par l'amour nous le mangeons, par le désir nous le dévorons, et pourtant il nous faut, comme des affamés, le désirer encore et toujours. Buvons-le sans cesse comme une source, en l'aimant sans mesure, buvons-le sans cesse en le désirant pleinement, et faisons nos délices de sa suavité très douce, car le Seigneur est doux et suave.
Licet eum edámus et bibámus, tamen semper esuriámus et sitiámus, quia cibus noster et potus, non totus umquam sumi potest et bibi; qui licet súmitur, non consúmitur, licet bíbitur, non adímitur, quia panis noster ætérnus est et fons noster perénnis est, fons noster dulcis est. Unde dicit Prophéta: Qui sitítis, ite ad fontem; sitiéntium enim, non saturántium iste fons; et ídeo esuriéntes et sitiéntes, quos álibi beatificávit, ad se vocat, quibus numquam bíbere satis est, sed quanto plus háuserint, tanto plus sítient. Mérito, fratres, Fons sapiéntiæ Verbum Dei in excélsis a nobis desiderándus, quæréndus, semper amándus sit, in quo sunt, iuxta Apóstoli dictum omnes thesáuri sapiéntiæ et sciéntiæ abscónditi, quos hauríre vocat qui sítiunt. Certes nous le mangeons et nous le buvons, mais ayons toujours faim et soif de lui: lui, notre nourriture et notre boisson, ne peut jamais être pris et bu entièrement. On le prend sans l'achever, on y puise sans l'épuiser, car éternel est notre Pain, perpétuelle est notre source, douce est notre source. D'où ces paroles du prophète: Vous qui avez soif, allez à la source. Cette source est pour les assoiffés, non pour les rassasiés. Aussi appelle-t-il à lui les affamés et les assoiffés, qu'ailleurs il a proclamés bienheureux; ils n'en ont jamais assez de boire; au contraire plus ils puisent, plus ils ont soif. Oui mes frères, la Source de la sagesse, le Verbe de Dieu dans les hauteurs des Cieux, il nous faut sans cesse la désirer, la rechercher, l'aimer, elle en qui sont cachés, comme dit l'Apôtre, tous les trésors de la sagesse et de la science, trésors qu'il appelle à puiser ceux qui ont soif.
R/. Delectáre in Dómino, * Et dabit tibi petitiónes cordis tui. V/. Revéla Dómino viam tuam et spera in eum, et ipse faciet. * Et dabit. V/. Glória Patri. * Et dabit. R/. Mets ta joie dans le Seigneur: * Il comblera les désirs de ton cœur. V/. Découvre au Seigneur tes voies, fais-lui confiance, et lui, il agira. * Il comblera. V/. Gloire au Père. * Il comblera.