Vigiles (OSB) du lundi 16 décembre 2019 -

In primo nocturno, anno II Premier nocturne, année II
De libro Isaíæ prophétæ Du livre d'Isaïe
Lectio I Lecture I
Exspéctat Dóminus ut misereátur vestri, et ídeo exaltábitur parcens vobis, quia Deus iudícii Dóminus; beáti omnes qui exspéctant eum. Nam, pópule Sion qui hábitas in Ierúsalem, plorans nequáquam plorábis: míserans miserébitur tui ad vocem clamóris tui; statim ut audíerit, respondébit tibi. Et dabit vobis Dóminus panem angústiæ et aquam afflictiónis, sed non ámplius avolábit a te doctor tuus; et erunt óculi tui vidéntes præceptórem tuum, et aures tuæ áudient verbum post tergum monéntis: " Hæc via, ambuláte in ea ", si declinavéritis ad déxteram vel ad sinístram. C'est pourquoi le Seigneur attend l'heure de vous faire grâce, c'est pourquoi il se lèvera pour vous prendre en pitié, car le Seigneur est un Dieu de justice; bienheureux tous ceux qui espèrent en lui. Oui, peuple de Sion, qui habites Jérusalem, tu n'auras plus à pleurer, car il va te faire grâce à cause du cri que tu pousses, dès qu'il l'entendra il te répondra. Le Seigneur vous donnera le pain de l'angoisse et l'eau rationnée, celui qui t'instruit ne se cachera plus, et tes yeux verront celui qui t'instruit. Tes oreilles entendront une parole prononcée derrière toi: « Telle est la voie, suivez-la », que vous alliez à droite ou à gauche.
R/. Súscipe verbum, Virgo María, quod tibi a Dómino per ángelum transmíssum est: concípies per aurem, Deum páries et hóminem, * Ut benedícta dicáris inter omnes mulíeres. V/. Páries quidem fílium et virginitátis non patiéris detriméntum; efficiéris grávida et eris mater semper intácta. * Ut benedícta. R/. Accueille en toi, Vierge Marie, la parole que l'ange te transmet de la part du Seigneur: en l'écoutant, tu concevras et enfanteras le Dieu fait homme, * On t'appellera: bénie entre toutes les femmes. V/. Tu mettras au monde un fils, en demeurant l'Épouse inépousée; tu seras mère et vierge toute pure. * On t'appellera.
Lectio II Lecture II
Et contaminábis láminas sculptílium argentórum tuórum et vestiméntum conflátilis áurei tui; dispérges ea sicut immundítiam menstruátæ: " Egrédere " dices ei. Et dábit plúviam sémini tuo, quod semináveris in terra, et panis frugum terræ erit ubérrimus et pinguis; pascétur pecus tuum in die illo, agnus in páscuis spatiósis, et boves tui et ásini, qui operántur terram, commíxtum migma cómedent ventilátum in pala et ventilábro. Tu jugeras impur le placage de tes idoles d'argent et le revêtement de tes statues d'or; tu les rejetteras comme un objet immonde: « Hors d'ici! » diras-tu. Et il donnera la pluie pour la semence que tu sèmeras en terre, et le pain, produit du sol, sera riche et nourrissant. Ton bétail paîtra, ce jour-là, sur de vastes pâtures. Les bœufs et les ânes, qui travaillent le sol, mangeront comme fourrage de l'oseille sauvage que l'on étend à la pelle et à la fourche.
R/. Béthlehem, cívitas Dei summi, ex te éxiet dominátor Israel, et egréssus eius sicut a princípio diérum æternitátis; et magnificábitur in médio univérsæ terræ. * Et pax erit in terra nostra dum vénerit. V/. Deus a Líbano véniet, et Sanctus de monte umbróso et condénso. * Et pax. R/. Bethléem, cité du Dieu Très-Haut, de toi sortira celui qui doit gouverner Israël; ses origines remontent aux temps anciens, à l'aube des siècles; il sera magnifié sur toute l'étendue de la terre. * Et lorsqu'il sera venu, il y aura la paix sur notre terre. V/. Dieu vient du Liban; le Saint, du mont boisé, ténébreux! * Et.
Lectio III Lecture III
Et erunt super omnem montem excélsum et super omnem collem elevátum rivi curréntium aquárum in die interfectiónis multórum, cum cecíderint turres. Et erit lux lunæ sicut lux solis, et lux solis erit septemplíciter sicut lux septem diérum in die qua alligáverit Dóminus vulnus pópuli sui et percussúram plagæ eius sanáverit. Sur toute haute montagne et sur toute colline élevée, il y aura des ruisseaux et des cours d'eau au jour du grand carnage, quand s'écrouleront les forteresses. Alors la lumière de la lune sera comme la lumière du soleil, et la lumière du soleil sera sept fois plus forte, comme la lumière de sept jours, au jour où le Seigneur pansera la blessure de son peuple et guérira la trace des coups reçus.
R/. Ecce apparébit Dóminus super nubem cándidam, et cum eo sanctórum mília; et habens in vestiménto, et in fémore suo scriptum: * Rex regum et Dóminus dominántium. V/. Apparébit in finem et non mentiétur; si moram fécerit, exspécta eum, quia véniens véniet. * Rex regum. V/. Glória Patri. * Rex regum. R/. Voici: le Seigneur va se manifester au-dessus de la nuée, de blancheur étincelante, entouré du cortège de milliers et milliers de saints; il porte inscrit sur sa tunique: * Le Roi des rois, et Seigneur des seigneurs. V/. À la fin des temps, il se manifestera et ne décevra pas ton attente; s'il paraît tarder, espère en lui, car, à son heure, certainement viendra: * Le Roi des rois. V/. Gloire au Père. * Le Roi des rois.
In secundo nocturno, anno II Deuxième nocturne, année II
Ex Tractátibus Balduíni Cantuariénsis epíscopi (Tract. 6: PL 204, 452-453) Traité de Baudouin de Ford
Lectio I Lecture I
Sermo Dei vivus est, cui Pater dedit vitam habére in semetípso, sicut ipse vitam habet in semetípso. Propter quod non solum vivus est, sed étiam vita, sicut ipse de se dicit: Ego sum via, véritas et vita. Qui cum sit vita, sic est vivus, ut sit vivíficus. Nam, sicut Pater súscitat mórtuos et vivíficat, sic et Fílius quos vult vivíficat. Vivíficus est, cum de sepúlcro mórtuum vocat, et dicit: Lázare, veni foras. Cum prædicátur hic sermo, voce prædicatiónis voci suæ quæ foris audítur, dat vocem virtútis, quæ intérius percípitur, per quam mórtui revivíscunt et de lapídibus istis suscitántur fílii Abrahæ. La Parole de Dieu est vivante: le Père lui a donné d'avoir la vie en soi, comme lui-même il a la vie en lui, si bien qu'elle n'est pas seulement vivante, mais qu'elle est la Vie, selon qu'elle en témoigne elle-même: Je suis la Voie, la Vérité et la Vie. Étant la Vie, elle est tellement vivante qu'elle donne la vie; comme le Père ressuscite les morts et leur donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Elle donne la vie, quand elle appelle un mort hors de son sépulcre et s'écrie: Lazare, viens dehors! Rien que de se faire entendre, cette Parole a une vertu: reçue de l'extérieur, elle est captée, et opère à l'intérieur: les morts ressuscitent, et de ces pierres surgissent des enfants d'Abraham.
R/. Docébit nos Dóminus vias suas et ambulábimus in sémitis eius; * Quia de Sion exíbit lex et verbum Dómini de Ierúsalem. V/. Veníte, ascendámus ad montem Dómini, et ad domum Dei Iacob. * Quia de. R/. Le Seigneur nous enseignera ses chemins, et nous suivrons ses sentiers; * Car de Sion nous vient la loi, et de Jérusalem, la parole du Seigneur. V/. Venez, montons à la montagne du Seigneur, au Temple du Dieu de Jacob! * Car.
Lectio II Lecture II
Vivus est ergo hic sermo in corde Patris, vivus in ore prædicántis, vivus in corde credéntis et amántis. Sermo iste cum ita vivus sit, haud dúbium quin et éfficax sit. Omnípotens enim sermo est. Cum díceret: Fiat lux, mox facta est lux. Cum díceret: Fiant luminária, mox facta sunt luminária. Nec mora, quin fiat, quidquid díxerit, ut fiat. Velóciter enim currit sermo iste, et in velocitáte eius repénte exstitérunt alta polórum, vasta terrárum, profúnda flúctuum. Cette Parole de Dieu est donc vivante dans le cœur du Père, vivante dans la bouche du prédicateur, vivante dans le cœur de celui qui a la foi et l'amour. Vivante, cette Parole est sans aucun doute efficace aussi: elle est la toute-puissante Parole. Dès qu'elle eut prononcé: Que la lumière soit, aussitôt la lumière fut; dès qu'elle eut dit: Que les luminaires soient, aussitôt les luminaires furent. Tout ce qu'elle dit, aussitôt s'exécute sans le moindre instant d'intervalle. C'est qu'elle court rapidement cette Parole, et dans cette course rapide ont jailli les hauteurs des cieux, les vastes étendues de la terre, les abîmes des flots.
R/. Ecce radix Iesse ascéndet in salútem populórum, ipsum gentes deprecabúntur; * Et erit nomen eius gloriósum. V/. Deus a Líbano véniet et Sanctus de monte umbróso et condénso. * Et erit. R/. Il adviendra que le rejeton de la racine de Jessé se dressera pour le salut de tous les peuples, les nations le chercheront; * Son nom se couvrira de gloire! V/. Dieu vient du Liban; le Saint, du mont boisé, ténébreux! * Son nom.
Lectio III Lecture III
Apud hoc enim verbum non est impossíbile omne verbum. Efficax est in rerum creatióne, éfficax est in mundi gubernatióne, éfficax est in mundi redemptióne. Quid enim efficácius, quid poténtius? Quis loquétur poténtias eius, audítas fáciet omnes laudes eius? Efficax est cum operátur, éfficax est cum prædicátur. Non enim revértitur vácuum, sed in ómnibus ad quæ míttitur, prosperátur. Efficax est, et penetrabílior omni gládio ancípiti, cum créditur et amátur. Quid enim impossíbile est credénti, vel quid diffícile est amánti? Rien n'est impossible à cette Parole: elle est efficace dans la création des choses, efficace dans le gouvernement de l'univers, efficace dans la rédemption du monde. Oui, quoi de plus efficace, de plus puissant? Qui dira la puissance du Seigneur, racontera toutes ses louanges? Elle est efficace quand elle est à l'œuvre, efficace aussi quand on la proclame: elle ne revient pas en effet à vide, mais elle réussit partout où elle est envoyée. Elle est efficace, plus incisive qu'un glaive à deux tranchants, quand elle est accueillie par la foi et l'amour: qu'y a-t-il, en effet, d'impossible à celui qui croit, et de difficile pour celui qui aime?
R/. Erúmpant montes iucunditátem et colles iustítiam: * Quia lux mundi Dóminus cum poténtia venit. V/. De Sion exíbit lex, et verbum Dómini de Ierúsalem. * Quia lux. V/. Glória Patri. * Quia lux. R/. Montagnes, faites jaillir la joie; collines, faites déborder la justice: * Voici le Seigneur, lumière du monde; il vient avec puissance. V/. C'est de Sion que vient la loi, de Jérusalem la parole du Seigneur. * Voici. V/. Gloire au Père. * Voici.