Importantes mises à jour du week-end : leçons des Vigiles OSB, oraisons des messes du temps per annum, export au format .doc

A – Textes des leçons et des répons des Vigiles au rite monastique pour le temps de l’Avent, de la Nativité, du Carême et de la semaine sainte et du temps « per annum » jusqu’à la XIème semaine.

La suite (temps « per annum » de 12 à 34 et temps pascal) devrait suivre prochainement, mais aussi les hymnes, la psalmodie, les bénédictions et oraisons de l’office nocturne bénédictin.

Les textes proposés sont susceptibles d’entretenir de façon forte la piété liturgique de nos usagers, si bien que j’ai préféré les mettre de façon isolée sans le reste de l’office, afin que chacun puisse d’ores et déjà en profiter.

Ceux qui ne connaissent pas l’ordo de l’office monastique pourront être étonnés de la façon dont il est présenté, car c’est assez différent de ce que vous pouvez connaître dans l’office de lecture de vos 4 volumes de « liturgie des heures » ou de liturgia horarum. Pour rappel, à l’office de nuit, l’ordre de Saint Benoît a toujours au minimum 12 psaumes. Lors des célébrations de premier ordre (celles qui ont des 1ères Vêpres) on a aussi 3 cantiques sous une seule antienne, 12 leçons et 12 répons, répartis en 3 nocturnes. En dehors de ces jours, lors des célébrations aux temps privilégiés ou aux mémoires, c’est 6 leçons et 6 répons. On peut ‘ad libitum’ avoir une lectio brevis (leçon brève) à la place des 3 leçons du 2ème nocturne.

Bref c’est un ensemble de textes beaucoup plus variés que ceux de Liturgia horarum, que vous pouvez désormais consulter afin de nourrir votre prière et qu’ils complètement harmonieusement en les enrichissant. De plus vous avez le texte des répons qui est lui-même très traditionnel. Consultez par exemple le premier répons des Vigiles du 1er dimanche de l’Avent : « Asipciens a longe », dont le texte est très connu et dont la mélodie est sublime (un jour c’est promis vous aurez les partitions sur le site de la Societas Laudis, mais soyez patients !)

Au plan pratique vous noterez cependant que les textes sont adaptés à l’ordo bénédictin ; or, les monastères par exemples célèbrent les fêtes fixes à leur véritable date (et non pas une « solennité extérieure » au dimanche le plus proche ou au dimanche suivant lorsque le jour n’est pas férié). Par exemple, pour la récente célébration de l’Epiphanie, on a dans l’ordo monastique de façon systématique une célébration le 6 janvier. La célébration n’est jamais reportée comme cette année au dimanche le plus proche c’est à dire le 7. On a conformément à l’ordo universel l’Epiphanie le 6 et le Baptême du Seigneur le dimanche suivant, soit cette année en 2018 le 7 janvier. Ces remarques sont valables aussi pour la fête Dieu, qui est célèbrée en France lors d’une solennité extérieure le dimanche suivant, mais pas dans les monastères. En Amérique du Nord, la question se pose aussi pour l’Ascension (qui est un jeudi mais qu’on célèbre aussi dans certains endroits le dimanche suivant comme solennité extérieure). Au passage, notez que le « Noveritis » (annonce solennelle des fêtes mobiles) mis sur nos pages prend en compte, donc, la célébration de l’Epiphanie et de la Fête Dieu en tant que solennité extérieure, mais pas l’Ascension, à la différence de ce qui peut se faire en Amérique du nord ou cette dernière célébration peut également être reportée au dimanche suivant. Tous les textes du Noveritis en latin ou en Français que vous pouvez trouver sur internet ne sont donc pas utilisables partout….

Evidemment, nous avons placé les leçons de l’office de nuit à la date où ce dernier est célébré dans les diocèses, à savoir – par exemple pour cette année – l’Epiphanie le 7 janvier. Si bien que pour le 6 janvier, vous n’aurez rien : l’office monastique ne connaissant pas les reports (féries du temps de la Nativité avant l’Epiphanie) comme dans Liturgia Horarum. Ce n’est pas un bug c’est tout à fait normal.

Ces constatations me font dire qu’il faut au plus vite rétablir la possibilité d’afficher plusieurs ordo différents. L’ordo romain universel, un ordo de type français (par exemple celui de Paris), un ordo pour l’Afrique du Nord, et bien sûr un ou plusieurs ordo de type monastique.

B – Textes des messes : collectes, super oblata (appelées dans la forme extraordinaire : « secrètes »), post communions et autres modifications aux messes lues (antienne pour l’introït et antiennes pour la communion) au temps « per annum ».

C’est une modification et un apport important. L’idée est de progressivement mettre les textes latins exhaustifs du propre de toutes les messes, y compris les préfaces et les communicantes propres, ainsi que les rites spécifiques à certains jours (ex. la procession de la Chandeleur le 2 février). Ce sera fait progressivement, ainsi que les traductions.

C – Export au format Word.

Pour toutes les célébrations, vous avez désormais la possibilité d’exporter au format MS Word le texte affiché. Ce n’est pas encore tout à fait optimal mais déjà bien utile. J’ai tout simplement « embarqué » le code HTML généré dans un document Word au format « .doc » que vous pouvez télécharger en appuyant du un bouton en bas de page. De ce fait, MS Word affichant du HTML, vous avez un affichage au format « Web ». En changeant l’affichage pour le mettre en « mode Page » dans MS Word, vous avez donc un document ordinaire que vous pouvez modifier à votre convenance pour l’exploiter par exemple pour une célébration paroissiale dont vous avez besoin de fournir une feuille pour l’assemblée avec traduction, et donc l’adapter, l’imprimer, l’exporter en format PDF, ajouter votre logo, d’éventuelles modifications etc… Quelque chose de bien pratique pour diffuser dans vos paroisses ou vos communautés la liturgie latine en forme ordinaire.

Cette entrée a été publiée dans   Blog .

5 commentaires sur “Importantes mises à jour du week-end : leçons des Vigiles OSB, oraisons des messes du temps per annum, export au format .doc

  1. P. V.Ventura dit :

    Mes chers freres, je ne trouve pas les lecons des vigiles. Pouvez vous m´aider.
    P. Vaclav Ventura, Prague
    Et beaucoup des salutations cordiales au P. H. de Broc.

    • Admin dit :

      Bonjour à la Lituanie ! (Et à la Tchéquie, bien sur). Bien en union de prières avec vous et spécialement avec la fondation solesmienne et le P. de Broc. Pour avoir la portion des vigiles monastiques que nous avons mise en ligne, il faut cliquer dans le bandeau supérieur soit sur « Vigiles (OSB) » soir sur la page « ordo liturgique » sur « Ad Vigilias (OSB) » :
      Pour aujourd’hui :
      https://www.societaslaudis.org/forma-ordinaria/vigiles-20180108/

      • P. Vaclav Ventura dit :

        Grand merci, mes amis et freres, le jour ou je cherchais les textes, ce était le jour de fete et les lectures ont maqué. Normalement je les ouvre! Grand merci. Si on peut en jour préparer le psautier monastique (selon la RB ou schema B) ce sera une richesse. Je sais, existe frere ermite Francois (:-)) mais avoir le psautier monastique en pdf ou mobi… C´ est le reve…
        P. Vaclav

  2. Gabriele dit :

    Bonsoir ! Pardonnez-moi pour mon français que n’est pas bon, mais je suis Italien. J’ai vu que vous présentez les vigiles bénédictines avec la division traditionnelle en trois parties pour chaque lecture, et avec chaque « responsorium ». Puis-je savoir quelle est votre source bibliographique? En bref, je cherche un lectionnaire avec trois « responsoria » pour chaque leçon. Je ne sais pas si le lectionnaire monastique de Solesmes présente cette disposition. Merci pour votre aide !

  3. P. Vaclav Ventura dit :

    Pour petites correction, sexte: teplaire et qu’ils puissent faire connaître au monde ton œuvre
    Bonne journée!
    P. Vaclav

Laisser un commentaire