Benedictio_et_impositio_cinerum
 Benedictio et impositio cinerum  Bénédiction et imposition des cendres
Post homiliam, sacerdos stans, manibus iunctis, dicit: Après l'homélie, le prêtre debout, les mains jointes, dit :
Deum Patrem, fratres caríssimi, supplíciter deprecémur, ut hos cíneres, quos pæniténtiæ causa capítibus nostris impónimus, ubertáte grátiæ suæ benedícere dignétur.
Et, post brevem orationem in silentio, manibus extensis, prosequitur: Et, après une brève prière silencieuse, les mains étendues, il continue :
Deus, qui humiliatióne flécteris et satisfactióne placáris, aurem tuæ pietátis précibus nostris inclína, et super fámulos tuos, horum cínerum aspersióne contáctos, grátiam tuæ benedictiónis effúnde propítius, ut, quadragesimálem observántiam prosequéntes, ad Fílii tui paschále mystérium celebrándum purificátis méntibus perveníre mereántur. Per Christum Dóminum nostrum.
℟. Amen.
O Dieu, qui Te laisse fléchir par l’humiliation et apaiser par la réparation, incline favorablement Ton oreille à nos prières, et répands la grâce de Ta bénédiction sur Tes serviteurs dont les têtes auront été touchées par l’aspersion de ces cendres, en sorte qu'après avoir suivi les observances du Carême, ils puissent parvenir l'esprit purifié à la célébration du mystère pascal de Ton Fils. Per le Christ, notre Seigneur.
℟. Amen
Vel: Ou :
Deus, qui non mortem sed conversiónem desíderas peccatórum, preces nostras cleménter exáudi, et hos cíneres, quos capítibus nostris impóni decérnimus benedícere pro tua pietáte dignáre, ut qui nos cínerem esse et in púlverem reversúros cognóscimus, quadragesimális exercitatiónis stúdio, peccatórum véniam et novitátem vitæ, ad imáginem Fílii tui resurgéntis, cónsequi valeámus. Qui vivit et regnat in sǽcula sæculórum. ℟. Amen. O Dieu, qui ne veux pas la mort des pécheurs mais leur pénitence, exauce avec bonté nos demandes, et daigne, bénir ces cendres que nous avons résolu de déposer sur nos têtes comme le signe de Ta bonté afin que, reconnaissant que nous ne sommes poussière, et que nous retournerons à la poussière, nous puissions, une fois accomplis les exercices du carême, ayant délaissé le péché et embrasser la vie nouvelle, à l'image de Ton Fils ressuscité. Lui qui vit et règne dans les siècles des siècles. ℟. Amen.
Et aspergit cineres aqua benedicta, nihil dicens.
Deinde sacerdos imponit cineres omnibus astantibus, qui ad ipsum accedunt, dicens singulis:
Et il asperge les cendres, d'eau bénite, sans rien dire.
Puis le prêtre impose les cendres à tous les assistants, qui se présentent devant lui, en disant à chacun :
Pænitémini, et crédite Evangélio. Faites pénitence, et croyez à l'Evangile.
Vel: Ou:
Meménto, homo, quia pulvis es, et in púlverem revertéris. Souviens-toi, homme, que tu es poussière et que tu retourneras à la poussière.
Interim cantatur: Pendant ce temps on chantera :
Antiphona 1
Immutémur hábitu, in cínere et cilício, ieiunémus, et plorémus ante Dóminum, quia multum miséricors est dimíttere peccáta nostra Deus noster. Changeons de vêtements, couvrons-nous de cendre et du cilice, jeûnons et pleurons devant le Seigneur ; car notre Dieu tout miséricordieux est prêt à nous remettre nos péchés.
Antiphona 2 (Cf. Ioel 2, 17; Est 4, 17)
Inter vestíbulum et altáre plorábunt sacerdótes minístri Dómini, et dicent: Parce, Dómine, parce pópulo tuo, et ne claudas ora canéntium te, Dómine. Que les prêtres et les ministres du Seigneur pleurent entre le vestibule et l’autel et qu’il disent : Epargnez, Seigneur, épargnez Ton peuple et ne ferme pas la bouche de ceux qui chantent Tes louanges, ô Seigneur.
Antiphona 3 (Ps 50, 3)
Dele, Dómine, iniquitátem meam. Efface, Seigneur, mon iniquité.
Quæ repeti potest post singulos versus psalmi 50 Miserére mei, Deus. Qui peut être répétée après chacun des versets du psaume 50 Aie pitié de moi, ô Dieu.
Responsorium (Cf. Ps 78, 9)
℟. Emendémus in mélius, quæ ignoránter peccávimus, ne súbito præoccupáti die
mortis quærámus spátium pæniténtiæ, et inveníre non possímus. * Atténde, Dómine,
et miserére, quia peccávimus tibi.
℣. Adiuva nos, Deus salutáris noster, et propter honórem nóminis tui, Dómine, líbera
nos. * Atténde, Dómine.
℟. Supprimons par nos progrès dans le bien les fautes dont nous nous sommes rendus coupables par ignorance, de crainte que surpris soudainement le jour de la mort, nous ne cherchions le temps de faire pénitence et ne puissions le trouver. * Prête attention, Seigneur, et aie pitié, parce que nous avons péché contre Toi.
℣. Aide-nous, ô Dieu, notre sauveur, et pour l’honneur de Ton nom, délivre-nous, Seigneur. * Prête attention.
Impositione cinerum peracta, sacerdos lavat manus et procedit ad orationem universalem, ac
Missam prosequitur modo consueto.
Non dicitur Credo.
L'imposition des cendres achevée, le prêtre se lave les mains et continue avec la prière universelle, puis la Messe continue de façon habituelle.
On ne dit pas de Credo.