EV_Lc24,1-12
 Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (24,1-12)  
Prima sabbatórum, valde dilúculo venérunt muliéres ad monuméntum portántes quæ paráverant arómata. Et invenérunt lapidem revolútum a monuménto, et ingréssæ non invenérunt corpus Dómini lesu. Et factum est, dum mente hæsitárent de isto, ecce duo viri stetérunt secus illas in veste fulgénti. Cum timérent autem, et declinárent vultum in terram, dixérunt ad illas: « Quid quǽritis vivéntem cum mórtuis? Non est hic, sed surréxit. Recordámini quáliter locutus est vobis cum adhuc in Galilǽea esset, dicens : "Opórtet Filium hóminis tradi in manus hóminum peccatórum et crucifígi et die tértia resúrgere" » . Et recordátæ sunt verbórum eius, et regréssræ a monuménto nuntiavérunt hæc ómnia illis Undecim et céteris omnibus. Erat autem Maria Magdaléne et loánna et María lacóbi; et céteræ cum eis dicébant ad Apóstolos hæc. Et visa sunt ante illos sicut deliraméntum verba ista, et non credébant illis. Petrus autem surgens cucúrrit ad monuméntum, et procúmbens videt linteámina sola; et rédiit ad sua, mirans quod factum fúerat. Le premier jour après le sabbat, de grand matin, elles vinrent au sépulcre, apportant les aromates qu'elles avaient préparés; et elles trouvèrent la pierre roulée de devant le sépulcre. Etant entrées, elles ne trouvèrent point le corps du Seigneur Jésus. Et tandis qu'elles étaient consternées de cela dans leur âme, voici que deux hommes parurent auprès d'elles, avec des vêtements resplendissants. Et comme elles étaient saisies de frayeur, et qu'elles baissaient le visage vers la terre, ils leur dirent: Pourquoi cherchez-vous parmi les morts Celui qui est vivant? Il n'est point ici, mais Il est ressuscité. Souvenez-vous de quelle manière Il vous a parlé, lorsqu'Il était encore en Galilée, et qu'Il disait: Il faut que le Fils de l'homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu'Il soit crucifié, et qu'Il ressuscite le troisième jour. Et elles se ressouvinrent de Ses paroles. De retour du sépulcre, elles racontèrent toutes ces choses aux onze et à tous les autres. Ce furent Marie-Madeleine, Jeanne, et Marie mère de Jacques, et les autres qui étaient avec elles, qui rapportèrent ces choses aux Apôtres. Mais ces paroles leur parurent comme du délire, et ils ne les crurent point. Cependant Pierre, se levant, courut au sépulcre; et s'étant baissé, il ne vit que les linges à terre; et il s'en alla, admirant en lui-même ce qui était arrivé.