EV_Mt24,37-44
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (24,37-44)
In illo tempore: Dixit Iesus discípulis suis: Sicut enim dies Noe, ita erit advéntus Fílii hóminis. Sicut enim erant in diébus ante dilúvium comedéntes et bibéntes, nubéntes et nuptum tradéntes, usque ad eum diem, quo introívit in arcam Noe, et non cognovérunt, donec venit dilúvium et tulit omnes, ita erit et advéntus Fílii hóminis. Tunc duo erunt in agro: unus assúmitur, et unus relínquitur; duae moléntes in mola: una assúmitur, et una relínquitur. Vigiláte ergo, quia nescítis qua die Dóminus vester ventúrus sit.Illud autem scitóte quóniam si sciret pater famílias qua hora fur ventúrus esset, vigiláret útique et non síneret pérfodi domum suam. Ídeo et vos estóte paráti, quia, qua nescítis hora, Fílius hóminis ventúrus est. Ce qui arriva aux jours de Noé arrivera aussi à l'avènement du Fils de l'homme. Car de même que, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche, et qu'ils ne surent rien, jusqu'à ce que le déluge vint et les emporta tous, ainsi en sera-t-il à l'avènement du Fils de l'homme. Alors deux hommes seront dans un champ: l'un sera pris, et l'autre laissé. Deux femmes moudront à la meule: l'une sera prise, et l'autre laissée. Veillez donc, parce que vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur viendra. Sachez-le bien, si le père de famille savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait certainement, et ne laisserait pas percer sa maison.