LEC_Am2,6-16
Léctio libri Amos prophétæ (2,6-10.13-16)
Hæc dicit Dóminus: “Super tribus sceléribus Israel et super quáttuor verbum non revocábo: eo quod vendíderint pro argénto iústum et páuperem pro calceaméntis; qui contríverint super púlverem terrae cápita páuperum et viam humílium declináverint, et fílius ac pater eíus íverint ad puéllam, ut violárent nomen sanctum meum; et super vestiméntis pignorátis accubúerint iúxta omne altáre et vinum damnatórum bíberint in domo Dei sui. Ego autem extermináveram Amorrǽum a fácie eórum, cuíus altitúdo sicut altitúdo cedrórum, et fortitúdo quasi quércuum; extermináveram fructum eíus désuper et radíces eíus subter. Ego ascéndere vos feci de terra Ægýpti et duxi vos in desérto quadragínta annis, ut possiderétis terram Amorrǽi. Ecce ego cómprimam vos ad solum, sicut cómprimit plaustrum onústum feno; déerit fuga a velóce, et fortis non firmábit virtútem suam, et robústus non salvábit ánimam suam; tenens arcum non stabit, et velox pédibus suis non salvábitur; ascénsor equi non salvábit ánimam suam, et fortíssimus corde inter robústos nudus fúgiet in illa die”, dicit Dóminus. Ainsi parle le Seigneur: A cause de trois crimes d'Israël, et même de quatre, Je ne changerai pas Mon arrêt, parce qu'il a vendu le juste pour de l'argent, et le pauvre pour des chaussures. Ils brisent sur la poussière de la terre la tête des pauvres, et ils violent le droit des faibles; le fils et le père vont vers la même fille, pour violer Mon saint nom. Ils se couchent près de tous les autels sur des vêtements mis en gage, et ils boivent dans la maison de leur Dieu le vin de ceux qu'ils ont condamnés. Cependant c'est Moi qui ai exterminé devant eux l'Amorrhéen, dont la hauteur égalait celle des cèdres, et qui était fort comme le chêne; J'ai écrasé ses fruits en haut et ses racines en bas. C'est Moi qui vous ai fait sortir du pays d'Egypte, et qui vous ai conduits dans le désert pendant quarante ans, pour vous faire posséder le pays de l'Amorrhéen. Voici, Je vous écraserai avec bruit, comme écrase avec bruit un chariot chargé de foin. Et l'homme agile ne pourra fuir, le vaillant ne saura pas utiliser sa force, le héros ne sauvera pas sa vie, celui qui manie l'arc ne résistera pas, celui qui a les pieds légers n'échappera pas, le cavalier ne sauvera pas sa vie,
et le plus courageux d'entre les braves s'enfuira nu en ce jour-là, dit le Seigneur.