LEC_Gn4,1-25
Genesis (4,1-15.25)
Homo cognóvit Evam uxórem suam, quae concépit et péperit Cain dicens: “Acquisívi virum per Dóminum.” Rursúsque péperit fratrem eíus Abel. Et fuit Abel pastor óvium et Cain agrícola. Factum est autem post áliquot dies ut offérret Cain de frúctibus agri munus Dómino. Abel quoque óbtulit de primogénitis gregis sui et de adípibus eórum. Et respéxit Dóminus ad Abel et ad munus eíus, ad Cain vero et ad munus illíus non respéxit. Iratúsque est Cain veheménter, et concídit vultus eíus. Dixítque Dóminus ad eum: “quáre irátus es, et cur concídit fácies tua? Nonne si bene égeris, vultum attólles? Sin autem male, in fóribus peccátum insidiábitur, et ad te erit appetítus eíus, tu autem domináberis illíus.” Dixítque Cain ad Abel fratrem suum: “Egrediámur foras.” Cumque essent in agro, consurréxit Cain advérsus Abel fratrem suum et interfécit eum. Et ait Dóminus ad Cain: “Ubi est Abel frater tuus?” Qui respóndit: “Néscio. Num custos fratris mei sum ego?” Dixítque ad eum: “Quid fecísti? Vox sánguinis fratris tui clamat ad me de agro. Nunc ígitur maledíctus eris procul ab agro, qui apéruit os suum et suscépit sánguinem fratris tui de manu tua! Cum operátus fúeris eum, ámplius non dabit tibi fructus suos; vagus et profúgus eris super terram.” Dixítque Cain ad Dóminum: “Maíor est poena mea quam ut portem eam. Ecce éicis me hódie a fácie agri, et a fácie tua abscóndar et ero vagus et profúgus in terra; omnis ígitur, qui invénerit me, occídet me.” Dixítque ei Dóminus: “Nequáquam ita fiet, sed omnis qui occíderit Cain, séptuplum puniétur!” Posuítque Dóminus Cain signum, ut non eum interfíceret omnis qui invenísset eum. Cognóvit quoque Adam uxórem suam, et péperit fílium vocavítque nomen eíus Seth dicens: "Pósuit mihi Deus semen áliud pro Abel, quem óccidit Cain". Adam connut Eve sa femme, et elle conçut et enfanta Caïn, en disant: Je possède un homme par la grâce de Dieu.
Elle enfanta de nouveau, et mit au monde son frère Abel. Or Abel fut pasteur de brebis, et Caïn agriculteur.
Or il arriva, longtemps après, que Caïn offrit au Seigneur des fruits de la terre en sacrifice.
Abel offrit aussi des premiers-nés de son troupeau, et de leur graisse. Et le Seigneur regarda favorablement Abel et ses présents.
Mais Il ne regarda point Caïn, ni ce qu'il Lui avait offert. C'est pourquoi Caïn entra dans une très grande colère, et son visage en fut tout abattu.
Et le Seigneur lui dit: Pourquoi êtes-vous en colère, et pourquoi votre visage est-il abattu?
Si vous faites bien, n'en serez-vous pas récompensé? Et si vous faites mal, le péché ne sera-t-il pas aussitôt à votre porte? Mais votre concupiscence sera sous vous, et vous la dominerez.
Or Caïn dit à son frère Abel: Sortons dehors. Et lorsqu'ils furent dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua.
Le Seigneur dit à Caïn: Où est votre frère Abel? Il Lui répondit: Je ne sais. Suis-je le gardien de mon frère?
Le Seigneur lui repartit: Qu'avez-vous fait? La voix du sang de votre frère crie de la terre jusqu'à moi.
Vous serez donc maintenant maudit sur la terre, qui a ouvert sa bouche, et qui a reçu de votre main le sang de votre frère.
Quand vous l'aurez cultivée, elle ne vous rendra pas son fruit. Vous serez fugitif et vagabond sur la terre.
Caïn répondit au Seigneur: Mon iniquité est trop grande pour que j'en obtienne le pardon.
Vous me chassez aujourd'hui de dessus la terre, et je m'irai cacher de devant Votre face. Je serai fugitif et vagabond sur la terre. Quiconque donc me trouvera, me tuera.
Le Seigneur lui répondit: Non, cela ne sera pas; mais quiconque tuera Caïn en sera puni sept fois. Et le Seigneur mit un signe sur Caïn, afin que ceux qui le trouveraient ne le tuassent point. Adam connut encore sa femme, et elle enfanta un fils, qu'elle appela Seth, en disant: Le Seigneur m'a donné un autre fils au lieu d'Abel, que Caïn a tué.