PRE_De_mysterio_Sanctissimae_Trinitatis
Præfatio Préface
De mysterio Sanctissimæ Trinitatis. Du mystère de la très sainte Trinité.
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus:
Qui cum Unigénito Fílio tuo et Spíritu Sancto unus es Deus, unus es Dóminus: non in uníus singularitáte persónæ, sed in uníus Trinitáte substántiæ. Quod enim de tua glória, revelánte te, crédimus, hoc de Fílio tuo, hoc de Spíritu Sancto, sine discretióne sentímus.
Ut, in confessióne veræ sempiternǽque Deitátis, et in persónis propríetas, et in esséntia únitas, et in maiestáte adorétur æquálitas.
Quem laudant Angeli atque Archángeli, Chérubim quoque ac Séraphim, qui non cessant clamáre cotídie, una voce dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant :
Avec Ton Fils unique, et le Saint-Esprit, Tu es un seul Dieu, un seul Seigneur, non dans l’unité d’une seule personne, mais dans la Trinité d’une seule substance.
Car ce que nous croyons au sujet de Ta gloire, sur la foi de Ta révélation de Ton Fils et du Saint-Esprit, nous le croyons aussi, sans aucune différence.
En sorte que, confessant la vraie et éternelle Divinité, nous adorons et la propriété dans les personnes et l’unité dans l’essence et l’égalité dans la majesté.
C’est elle que louent les Anges et les Archanges, les Chérubins et les Séraphins, qui ne cessent chaque jour de chanter en disant d’une seule voix :