PRE_Pascha_I
PRÆFATIO PASCHALIS I Ière PREFACE PASCALE
De mysterio paschali Du mystère pascal
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre: Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hac potíssimum nocte (die) gloriósius prædicáre, (sed in hoc potíssimum gloriósus prædicáre,) cum Pascha nostrum immolátus est Christus. Ipse enim verus est Agnus qui ábstulit peccáta mundi. Qui mortem nostram moriéndo destrúxit, et vitam resurgéndo reparávit. Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat. Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes: Vraiment il est digne et juste, équitable et salutaire : de Te louer en tout temps, Seigneur, mais plus encore en (cette nuit glorieuse / ce jour glorieux) où le Christ, notre Pâque, a été immolé.
Parce qu'Il est le vrai Agneau qui a enlevé les péchés du monde; par Sa mort Il a détruit notre mort, et en ressuscitant Il a restauré la vie. Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse: