SANCTAE_FAMILIAE_IESU_MARIAE_ET_IOSEPH-NOCT3-C
In tertio nocturno, anno C Troisième nocturne, année C
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc
Ibant paréntes Iesu per omnes annos in Ierúsalem in die festo Paschæ. Et réliqua. Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Et la suite.
Ex Homilíis Orígenis in Lucam (Hom. 18, 2-5; 19, 5: SC 87, 268.276) Homélie d'Origène sur l'Évangile de Luc
Lectio I Lecture I
In multórum comitátu Iesus meus non potest inveníri. Disce ubi eum quæréntes repérerint, ut et tu quærens cum Ioseph Mariáque repérias. Et quæréntes, inquit, invenérunt illum in templo. Non ubicúmque in álio loco, sed in templo, neque in templo simplíciter, sed in médio doctórum, audiéntem et interrogántem eos. Et tu ergo quære Iesum in templo Dei, quære in Ecclésia, quære eum apud magístros, qui in templo sunt et non egrediúntur ex eo; si enim ita quæsíeris, invénies eum. Mon Jésus ne peut pas être trouvé dans la foule. Apprenez donc où l'ont trouvé ceux qui le cherchaient, pour que, cherchant avec Joseph et Marie, vous le trouviez vous aussi. À force de recherches, nous dit l'évangile, ils le trouvèrent dans le temple. Non pas n'importe où, mais dans le temple; et pas simplement dans le temple, mais assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant. Vous aussi, cherchez donc Jésus dans le temple de Dieu, cherchez-le dans l'Église, cherchez-le auprès des maîtres qui sont dans le temple, et qui n'en sortent pas. Si vous cherchez de cette façon, vous trouverez Jésus.
R/. Párvulus natus est nobis, et Fílius datus est nobis, et factus est principátus super húmerum eius ; * Et vocábitur Admirábilis, Deus, Fortis. V/. Multiplicábitur eius impérium, et pacis non erit finis. * Et. R/. Un petit enfant nous est né, un fils nous a été donné: l'insigne du pouvoir est sur son épaule; * On proclame son nom: Merveilleux, Dieu, Fort. V/. Étendu sera son empire, dans une paix sans fin. * On.
Lectio II Lecture II
In médio doctórum sedéntem invéniunt eum, et non solum sedéntem, sed et sciscitántem et audiéntem eos. Et nunc præsens est Iesus, intérrogat nos et audit loquéntes. Et mirabántur, inquit, omnes. Super quo mirabántur? Non super interrogatiónibus eius, licet et ipsæ mirábiles erant, sed super responsiónibus. Iesus interrogábat magístros et, quia intérdum respondére non póterant, ipse illis, de quibus interrogáverat, respondébat. Móyses loquebátur, Deus autem respondébat ei voce. Respónsio illa eórum erat, super quibus ignorántem Móysen Dóminus instruébat. Ils le trouvèrent assis au milieu des docteurs, et non seulement assis, mais les interrogeant et les écoutant. Maintenant encore, Jésus est ici: il nous interroge et il nous écoute parler. Tous étaient dans l'admiration, dit saint Luc. Qu'admiraient-ils? Non pas ses questions, qui pourtant étaient admirables, elles aussi, mais ses réponses. Jésus questionnait les maîtres et comme, de temps en temps, ils ne pouvaient pas répondre, il répondait lui-même à ses propres questions. Moïse parlait, dit l'Écriture, et Dieu lui répondait par une voix, et par ce genre de réponse, le Seigneur apprenait à Moïse ce qu'il ignorait.
R/. Beáta Dei Génetrix María, cuius víscera intácta pérmanent ; * Hódie génuit Salvatórem sæculi. V/. Beáta, quæ crédidit: quóniam perfécta sunt ómnia, quæ dicta sunt ei a Dómino. * Hódie. R/. Bienheureuse est Marie, la Mère de Dieu: son sein demeure inviolé; * Elle enfante aujourd'hui le Sauveur des mondes! V/. Bienheureuse est celle qui a cru! Tout ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s'est accompli. * Elle.
Lectio III Lecture III
Ut ígitur et nos audiámus eum et propónat nobis quæstiónes, quas ipse dissólvat, obsecrémus illum et cum labóre nímio et dolóre quærámus, et tunc potérimus inveníre, quem qurimus. Non enim frustra scriptum est: Ego et pater tuus doléntes quærebámus te. Opórtet eum, qui quærit Iesum, non neglegénter, non dissolúte, non transitórie quærere, sicut quærunt nonnúlli et ídeo inveníre non possunt. Nos autem dicámus: Doléntes qurimus te. Pour que nous puissions entendre Jésus nous aussi, et pour qu'il nous pose des questions qu'il résoudra lui-même, supplions-le. Employons à le chercher un effort intense et douloureux, et nous pourrons alors trouver celui que nous cherchons. Car ce n'est pas sans raison qu'il est écrit: Ton père et moi, nous te cherchions dans la douleur. Celui qui cherche doit le faire sans négligence ni mollesse, et non pas par intermittences, comme le font certains qui pour cette raison ne le trouvent pas. Qu'il soit vrai pour nous de dire: Nous te cherchons dans la douleur.
R/. Sancta et immaculáta virgínitas, quibus te láudibus réferam, néscio: * Quia quem cæli cápere non póterant, tuo grémio contulísti. V/. Benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui. * Quia. R/. Ô virginité sainte et immaculée, je ne sais comment te louer: * Celui que les cieux ne sauraient contenir, tu l'as tenu enfermé dans ton sein! V/. Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. * Celui.
Lectio IV Lecture IV
Ubi ígitur invéniunt eum? In templo ; ibi enim invenítur Fílius Dei. Si quando et tu quæsíeris Fílium Dei, quære primum templum, illuc própera: ibi Christum, Sermónem atque Sapiéntiam, id est Fílium Dei, repéries. Où donc Marie et Joseph trouvent-ils Jésus? Dans le Temple: c'est bien là en effet qu'on trouve le Fils de Dieu. Et vous aussi, si vous cherchez un jour le Fils de Dieu, cherchez d'abord le temple; pressez-vous d'y aller, et vous y trouverez le Christ, Verbe et Sagesse, c'est-à-dire Fils de Dieu.
R/. Beáta víscera Maríæ Vírginis, quæ portavérunt ætérni Patris Fílium, et beáta úbera quæ lactavérunt Christum Dóminum. * Quia hódie pro salúte mundi de Vírgine nasci dignátus est. V/. Dies sanctificátus illúxit nobis: veníte, gentes, et adoráte Dóminum. * Quia. V/. Glória Patri. * Quia. R/. Bienheureuse la Vierge Marie, qui a porté dans ses entrailles le Fils du Père éternel, et a nourri de son lait le Seigneur Christ! * Il a daigné, aujourd'hui, naître d'une Vierge pour le salut du monde. V/. Un jour sanctifié nous illumine: venez, nations, adorer le Seigneur. * Il. V/. Gloire au Père. * Il.