palmis_rubr1
1. Hac die Ecclesia recolit ingressum Christi Domini in Ierusalem ad consummandum suum paschale mysterium. Quare in omnibus Missis memoria fit huiusmodi ingressus Domini, et quidem per processionem vel introitum sollemnem ante Missam principalem, per introitum simplicem ante alias Missas. Introitus tamen sollemnis, non vero processio, iterari potest ante unam alteramve Missam, quæ cum magno populi concursu celebrari solet.
Expedit ut, ubi nec processio nec introitus sollemnis fieri potest, habeatur sacra verbi Dei celebratio de ingressu messianico et de Passione Domini vel sabbato horis vespertinis vel die dominica, hora opportuniore.
1. En ce jour, l'Église se souvient de l'entrée du Christ Seigneur, à Jérusalem pour y consommer son mystère pascal. Pour cette raison, dans toutes les Messes, se fait mémoire de l'entrée du Seigneur de la façon suivante : soit par la procession ou l'entrée solennelle avant la messe principale, soit par l'entrée simple avant les messes restantes. L'entrée solennelle, mais pas la procession, peut être répétée devant ces messes célébrées avec avec un grand concours du peuple.
Il convient que, lorsque ni la procession ni l'entrée solennelle ne peuvent être faites, il y ait une célébration de la parole de Dieu en relation avec l'entrée messianique et la passion du Seigneur, soit le samedi à l'heure vespérale soit le dimanche à heure la plus opportune.
Commemoratio ingressus Domini in Ierusalem
Forma prima: Processio
Commémoration de l'entrée du Seigneur à Jérusalem
Première forme : Procession
2. Hora competenti fit collecta in ecclesia minore vel alio loco apto extra ecclesiam, ad quam processio tendit. Fideles ramos in manibus tenent.
3. Sacerdos et diaconus, induti sacris vestibus coloris rubri pro Missa requisitis, comitantibus aliis ministris accedunt ad locum, ubi populus est congregatus. Sacerdos, loco casulæ, induere potest pluviale, quod deponit expleta processione casulam assumens.
4 Interim cantatur sequens antiphona vel alius cantus congruus.
2. À l'heure fixée, on se rassemble dans une petite église ou dans un autre endroit approprié en dehors de l'église à partir de la quelle la procession se fera. Les fidèles tiennent des rameaux en main.
3. Le prêtre et le diacre, revêtus des ornements sacrés de couleur rouge nécessaires à la célébration de la Messe, avec les autres ministres, se rendent à l'endroit où le peuple est rassemblé. Le prêtre, à la place de la chasuble, peut porter une chape, qui sera déposée une fois la procession terminée, et prendra alors la chasuble.
4. Pendant ce temps l'antienne suivante ou un autre chant est chanté par tous :
Ant. Mt 21, 9
Hosanna * fílio David: benedíctus qui venit in nómine Dómini. Rex Israël: Hosánna in excélsis. Hosanna au fils de David : béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur. Roi d'Israël : Hosanna dans les cieux.
5. Tunc sacerdos et fideles signant se, dum sacerdos dicit: 5. Puis le prêtre et les fidèles se signent, alors que le prêtre dit :
In nómine Patris, et Fílii, et Spíritus Sancti. Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit.
Postea populum de more salutat; ac fit brevis monitio, qua fideles ad celebrationem huius diei actuose et conscie participandam invitantur, his vel similibus verbis: Puis il salue le peuple comme à l'accoutumée ; et il fait une monition brève, qui invite les fidèles à une participation effective et consciente à la célébration de ce jour, avec ces mots ou d'autres équivalents :
Fratres caríssimi, postquam iam ab inítio Quadragésimæ corda nostra pæniténtia et opéribus caritátis præparávimus, hodiérna die congregámur, ut cum tota Ecclésia præludámus paschále Dómini nostri mystérium, eius nempe passiónem atque resurrectiónem, ad quod impléndum ipse ingréssus est civitátem suam Ierúsalem.
Quare cum omni fide et devotióne memóriam agéntes huius salutíferi ingréssus, sequámur Dóminum, ut, per grátiam consórtes effécti crucis, partem habeámus resurrectiónis et vitæ.
Frères très chers : après que nous nous ayons préparé nos coeurs depuis le début du Carême, par des œuvres de pénitence et de charité, nous sommes aujourd'hui rassemblés, avec toute l'Eglise, pour nous inaugurer notre célébration annuelle du Mystère pascal de la passion et de la résurrection de Notre-Seigneur qui, pour l'accomplir, est entré dans sa ville de Jérusalem.
Pour cette raison, faisant mémoire avec foi et dévotion de cette entrée salvatrice, suivons le Seigneur afin que, participant par la grâce des mérites de la croix, nous méritions d'avoir à la résurrection et à la vie.
 
6. Post monitionem, sacerdos dicit unam ex sequentibus orationibus, manibus extensis. 6. Après la monition, le prêtre dit une des oraisons suivantes, les mains étendues.
Orémus.
Omnípotens sempitérne Deus, hos pálmites tua benedictióne sanctífica, ut nos, qui Christum Regem exsultándo proséquimur, per ipsum valeámus ad ætérnam Ierúsalem perveníre. Qui vivit et regnat in s?cula sæculórum.
℟. Amen.
Prions.
Dieu tout-puissant et éternel, par Ta bénédiction , sanctifie ces rameaux, afin que nous, qui allons suivre le Christ dans l'exultation, nous puissions parvenir avec Lui à la Jérusalem éternelle. Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.
Vel: Ou :
Auge fidem in te sperántium, Deus, et súpplicum preces cleménter exáudi, ut, qui hódie Christo triumphánti pálmites exhibémus, in ipso fructus tibi bonórum óperum afferámus. Qui vivit et regnat in s?cula sæculórum.
℟. Amen.
Augmente la foi de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, et, en Ta clémence, exauce leurs prières suppliantes, pour que ceux qui arborent aujourd'hui les palmes auprès du Christ triomphant, puissent par Lui porter les fruits de tes bonnes œuvres. Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.℟. Amen.
Et aspergit ramos aqua benedicta, nihil dicens. Et il asperge les rameaux d'eau bénite, sans rien dire