ps39I
Psalmus 39 (40) Psaume 39 (40)
Gratiarum actio et auxilii petitio Action de grâce et demande d'aide
Hostiam et oblationem noluisti, corpus autem aptasti mihi (Hebr 10, 5). Tu n'as voulu ni sacrifice, ni offrande, mais Tu m'as formé un corps (Hebr 10, 5).
I I
Exspéctans exspectávi Dóminum, * et inténdit mihi. J'ai mis dans le Seigneur toute mon espérance : Il s'est incliné vers moi,
Et exaudívit clamórem meum * et edúxit me de lacu misériæ et de luto fæcis; Il a écouté mes cris. II m'a retiré de la fosse de perdition, de la fange du bourbier ;
et státuit super petram pedes meos * et firmávit gressus meos. Il a dressé mes pieds sur le rocher, Il a affermi mes pas.
Et immísit in os meum cánticum novum, * carmen Deo nostro. Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, une louange à notre Dieu ;
Vidébunt multi et timébunt * et sperábunt in Dómino. beaucoup le voient, et ils révèrent le Seigneur, ils se confient en Lui.
Beátus vir, qui pósuit Dóminum spem suam * et non respéxit supérbos et declinántes in mendácium. Heureux l'homme qui a mis dans le Seigneur sa confiance, et qui ne se tourne pas vers les orgueilleux, et vers ceux que le mensonge égare !
Multa fecísti tu, Dómine Deus meus, mirabília tua, † et cogitatiónes tuas pro nobis: * non est qui símilis sit tibi. Tu as multiplié, Seigneur, mon Dieu, Tes merveilles et Tes desseins en notre faveur : nul n'est comparable à Toi.
Si nuntiáre et éloqui volúero, * multiplicabúntur super númerum. Je voudrais les publier et les proclamer ; ils surpassent tout récit.
Sacrifícium et oblatiónem noluísti, * aures autem fodísti mihi. Tu ne désires ni sacrifice ni oblation, Tu m'as percé les oreilles ;
Holocáustum et pro peccáto non postulásti, * tunc dixi: «Ecce vénio. Tu ne demandes ni holocauste ni victime expiatoire. Alors j'ai dit : " Voici que je viens,
In volúmine libri scriptum est de me. * Fácere voluntátem tuam, avec le rouleau du livre écrit pour moi. Je veux faire Ta volonté,
Deus meus, vólui; * et lex tua in præcórdiis meis». ô mon Dieu, et Ta loi est au fond de mon cœur. "