ps39II
II II
Annuntiávi iustítiam tuam in ecclésia magna; * ecce lábia mea non prohibébo, Dómine, tu scisti. J'annoncerai Ta justice dans une grande assemblée ; je ne fermerai pas mes lèvres, Seigneur, Tu le sais.
Iustítiam tuam non abscóndi in corde meo, * veritátem tuam et salutáre tuum dixi. Je ne tiendrai pas Ta justice cachée dans mon cœur ; je publierai Ta fidélité et Ton salut,
Non abscóndi misericórdiam tuam * et veritátem tuam ab ecclésia magna. je ne tairai pas Ta bonté et Ta vérité à la grande assemblée.
Tu autem, Dómine, ne prohíbeas miseratiónes tuas a me; * misericórdia tua et véritas tua semper suscípiant me, Toi, Seigneur, ne me ferme pas Tes miséricordes ; que Ta bonté et Ta vérité me gardent toujours !
quóniam circumdedérunt me mala, quorum non est númerus; comprehendérunt me iniquitátes meæ, * et non pótui vidére. Car des maux sans nombre m'environnent; mes iniquités m'ont saisi, et je ne puis voir ;
Multiplicátæ sunt super capíllos cápitis mei, * et cor meum derelíquit me. elles sont plus nombreuses que les cheveux de ma tête, et mon cœur m'abandonne.
Compláceat tibi, Dómine, ut éruas me; * Dómine, ad adiuvándum me festína. Qu'il Te plaise, Seigneur, de me délivrer ! Seigneur, hâte-toi de me secourir !
[Confundántur et revereántur simul, qui quaerunt ánimam meam, * ut áuferant eam. [Qu'ils soient confus et honteux tous ensemble, ceux qui cherchent mon âme pour la perdre !
Avertántur retrórsum et erubéscant, * qui volunt mihi mala. Qu'ils reculent et rougissent, ceux qui désirent ma ruine !
Obstupéscant propter confusiónem suam, * qui dicunt mihi: Éuge, éuge.] Qu'ils soient dans la stupeur à cause de leur honte, ceux qui me disent : " Ah ! ah!" ]
Exsúltent et læténtur in te omnes quæréntes te * et dicant semper: «Magnificétur Dóminus», qui díligunt salutáre tuum. Qu'ils soient dans l'allégresse et se réjouissent en Toi, tous ceux qui Te cherchent ! Qu'ils disent sans cesse : Gloire au Seigneur, ceux qui aiment Ton salut !
Ego autem egénus et pauper sum; * Dóminus sollícitus est mei. Moi, je suis pauvre et indigent, mais le Seigneur prendra soin de moi.
Adiútor meus et liberátor meus tu es; * Deus meus, ne tardáveris. Tu es mon aide et mon libérateur : mon Dieu, ne tarde pas.