ps82
Psalmus 82 Psaume 82
Contra populi hostes Contre les ennemis du peuple
Cognoscant hostes contra Israel coniurati, quod Dominus solus Altissimus in omni terra. Qu'ils sachent, les ennemis rassemblés contre Israël, que seul le Seigneur est le Très-Haut, sur toute la terre.
Deus, ne quiéscas, ne táceas * neque compescáris, Deus, Deus, ne Te repose pas, ne Te tais pas, ne Te retiens pas, ô Dieu,
quóniam ecce inimíci tui fremuérunt, * et, qui odérunt te, extulérunt caput. car voici que Tes ennemis ont frémi, et ceux qui Te détestent ont relevé la tête.
Advérsus pópulum tuum malignavérunt consílium * et cogitavérunt advérsus eos, quos abscondísti tibi. Contre Ton peuple ils ont tramé un complot et ils ont manigancé contre ceux que Tu avais réservé pour Toi.
Dixérunt: “Vénite, et disperdámus eos de gente, * et non memorétur nomen Israel ultra!” Ils ont dit : "Venez, et arrachons-le d'être une nation, et qu'on ne souvienne plus du nom d'Israël !"
Quóniam cogitavérunt unanímiter, advérsum te testaméntum statuérunt: * tabernácula Idumæórum et Ismǽlitæ, Car ils ont comploté tous ensemble contre Toi ils ont formé une alliance : les tentes des Iduméens et des Ismaélites,
Moab et Agaréni, Gebal et Ammon et Ámalec, * Philistǽa cum habitántibus Tyrum. Étenim Assur sociabátur cum illis; * facti sunt in adiutórium fíliis Lot. Moab, les Agaréniens Gebal, Ammon et Amalec, la Philistie et les habitants de Tyr.
Même Assour s'est associé avec eux ; * ils sont devenus une aide pour les fils de Lot.
Fac illis sicut Mádian et Sísaræ, * sicut Iábin in torrénte Cison. Fais avec eux comme pour Madian et Sisara, *Comme Iabin au torrent de Cison.
Disperiérunt in Endor, * facti sunt ut stercus super terram. Ils ont été dispersés à Endor, ils sont devenus comme du fumier sur la terre.
Pone duces eórum sicut Oreb et Zeb et Zébee et Sálmana, omnes príncipes eórum, qui dixérunt: * “Hereditáte possideámus páscua Dei!” Pousse leurs chefs comme Oreb et Zeb, et Zeba et Salman, tout leurs princes, eux qui disaient : "Par héritage, nous possédons les pâturages de Dieu !"
Deus meus, pone illos ut rotam * et sicut stípulam ante ventum. Mon Dieu, fais d'eux comme une roue comme une paille face au vent.
Sicut ignis, qui combúrit silvam, * et sicut flamma dévorans montes, Comme le feu, qui dévore la forêt, et comme la flamme qui dévore les monts,
ita perséqueris illos in tempestáte tua * et in procélla tua turbábis eos. ainsi Tu les poursuivras par Ta tempête et par Ton tourbillon tu les bouleverseras.
Imple fácies eórum ignomínia, * et quærent nomen tuum, Dómine. Emplis leurs visages de confusion, et ils chercheront Ton nom, Seigneur.
Erubéscant et conturbéntur in sǽculum sǽculi * et confundántur et péreant; Qu'ils rougissent et se troublent pour les siècles des siècles qu'ils soient confondus et périssent ;
et cognóscant quia nomen tibi Dóminus: * tu solus Altíssimus super omnem terram. Qu'ils sachent que Ton nom est le Seigneur : Toi seul est le Très-Haut sur toute la terre.
Ábstulit sicut oves pópulum suum * et perdúxit eos tamquam gregem in desérto.
Dedúxit eos in spe, et non timuérunt, * et inimícos eórum opéruit mare.
Il enlève comme des brebis son troupeau et les conduit comme un troupeau au désert.
Il les mène dans l'espérance, et ils ne craignent pas, et la mer recouvre leurs ennemis.
Et indúxit eos in fines sanctificatiónis suæ, * in montem, quem acquisívit déxtera eíus. Il les introduit aux confins de Sa sainteté, vers la montagne que Sa droite S'est choisie.
Et eiécit a fácie eórum gentes et divísit eis terram in funículo hereditátis * et habitáre fecit in tabernáculis eórum tribus Israel. Il chasse de devant leur face les nations et Il partage le pays au cordeau de l'héritage * et Il fait habiter dans leurs tentes les tribus d'Israël.
Et tentavérunt et exacerbavérunt Deum Excélsum * et testimónia eíus non custodiérunt. Et ils tentèrent et mirent à l'épreuve le Dieu Très-Haut et ils ne gardèrent pas ses témoignages.
Recessérunt et prævaricáti sunt, quemádmodum patres eórum; * convérsi sunt retro ut arcus pravus. Ils s'éloignèrent, se pervertirent, tout comme leurs pères ; ils ont reculé, comme un arc tordu.
In iram concitavérunt eum in cóllibus suis * et in sculptílibus suis ad æmulatiónem eum provocavérunt. Ils excitèrent Sa colère sur leurs collines et par leurs sculptures ils Le provoquèrent à la jalousie.
Audívit Deus et exársit * et sprevit valde Israel. Dieu entendit et s'enflamma et Il rejeta fort Israël.
Et réppulit habitáculum Silo *, tabernáculum, ubi habitávit in homínibus. Il repoussa la demeure de Silo, la tente où Il avait demeuré parmi les hommes.
Et trádidit in captivitátem virtútem suam * et pulchritúdinem suam in manus inimíci. Il livra à la captivité [ce qui témoignait de] Sa force et Sa beauté, dans les mains des ennemis.
Et conclúsit in gládio pópulum suum * et in hereditátem suam exársit. Il enferma par le glaive Son peuple et s'enflamma con Son héritage.
Iuvénes eórum comédit ignis, * et vírgines eórum non sunt desponsátæ. Le feu dévora leurs jeunes gens, et leurs vierges ne furent jamais épousées.
Sacerdótes eórum in gládio cecidérunt, * et víduæ eórum non plorabántur. Leurs prêtres sont tombés par le glaive, et leurs veuves ne se lamentèrent pas.
Et excitátus est tamquam dórmiens Dóminus, * tamquam potens crapulátus a vino. Et le Seigneur se redressa comme celui qui dormait, comme un [guerrier] puissant [jusque-là] assommé par le vin.
Et percússit inimícos suos in posterióra, * oppróbrium sempitérnum dedit illis. Et Il frappa Ses ennemis par-derrière, Il leur infligea un opprobre éternel.
Et réppulit tabernáculum Ióseph * et tribum Éphraim non elégit, Et Il rejeta la tente de Joseph, et Il n'élut pas la tribu d'Ephraïm.
sed elégit tribum Iúdæ, * montem Sion, quem diléxit. Mais il élut la tribu de Juda, la montagne de Sion, qu'Il aime.
Et ædificávit sicut excélsum sanctuárium suum, * sicut terram, quam fundávit in sǽcula. Et Il édifia comme haut-lieu Son sanctuaire, comme la terre qu'Il a fondée dans les siècles.
Et elégit David servum suum et sústulit eum de grégibus óvium, * de post fetántes accépit eum: Et Il élut David, son serviteur, Il le prit des troupeaux de brebis, de l'arrière des brebis gestantes Il le prit :
páscere Iácob pópulum suum * et Israel hereditátem suam. Pour faire paître Jacob, Son peuple et Israël, Son héritage.
Et pavit eos in innocéntia cordis sui * et in prudéntia mánuum suárum dedúxit eos. Il les mena paître par l'innocence de son coeur, et par la prudence de ses mains il les conduisit.