rubr_HS_6_8
 Pars tertia: Sacra Communio  Troisième partie : Sainte communion
22. Super altare extenditur tobalea et ponitur corporale et missale. Interim diaconus vel, eo deficiente, ipse sacerdos, velo umerali assumpto, reportat Ss.mum Sacramentum e loco repositionis, breviore via, ad altare, dum omnes in silentio stant. Duo ministri cum candelis accensis comitantur Ss.mum Sacramentum et deponunt candelabra circa vel supra altare. Cum diaconus, si adest, Ss.mum Sacramentum super altare posuerit et discooperuerit pyxidem, sacerdos accedit ad altare et genuflectit.
23. Deinde sacerdos clara voce dicit, iunctis manibus:
22. La nappe est placée sur l'autel, ainsi que le corporal et le missel. Pendant ce temps, le diacre, ou à défaut que le prêtre lui-même, avec le voile huméral, transfère le Saint-Sacrement du lieu de la réserve à l'autel, par le chemin le plus court, pendant que tout le monde reste silencieux. Deux ministres avec des cierges allumés accompagnent le Saint-Sacrement, puis laissent les cierges près de l'autel ou sur celui-ci.
Après que le diacre, le cas échéant, a placé le Saint-Sacrement sur l'autel et a découvert le ciboire, le prêtre s'approche de l'autel et fait une génuflexion.
23. Alors le prêtre, d'une voix claire et les mains jointes, dit:
Præcéptis salutáribus móniti, et divína institutióne formáti, audémus dícere: Avertis des préceptes du salut, et formés à l'enseignement divin, nous osons dire:
Sacerdos, extensis manibus, et omnes præsentes prosequuntur: Le prêtres, les mains ouvertes et tous ceux qui sont présents continuent;
Pater noster, qui es in cælis: sanctificétur nomen tuum;
advéniat regnum tuum; fiat volúntas tua, sicut in cælo, et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; et ne nos indúcas in tentatiónem; sed líbera nos a malo.
Notre Père, qui es aux cieux : que Ton nom soit sanctifié ;
qu'advienne Ton règne ; que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre. Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ; et remets-nous nos dettes, comme nous remettons à nos débiteurs ; et garde-nous de consentir à la tentation ; mais libère nous du malin.
Manibus extensis, sacerdos solus prosequitur: Les mains ouvertes, le prêtre continue seul :
Líbera nos, quǽsumus, Dómine, ab ómnibus malis,
da propítius pacem in diébus nostris,
ut, ope misericórdiæ tuæ adiúti,
et a peccáto simus semper líberi
et ab omni perturbatióne secúri:
exspectántes beátam spem
et advéntum Salvatóris nostri Iesu Christi.
Délivre-nous, nous T'en prions, Seigneur, de tout mal,
et accorde la paix à nos jours,
de sorte que, secourus par Ta miséricorde,
nous soyons toujours libérés du péché
et protégés de toute perturbation,
et que nous attendions la bienheureuse espérance
de la venue de notre Sauveur Jésus-Christ.
Iungit manus.
Populus orationem concludit, acclamans:
Il joint les mains.
Le peuple conclut l'oraison en acclamant :
Quia tuum est regnum, et potéstas, et glória in sǽcula. A Toi le règne la puissance et la gloire dans les siècles.
25. Sacerdos deinde, iunctis manibus, dicit secreto: 25. Le prêtre, ensuite, joint les mains et dit secrètement :
Percéptio Córporis tui, Dómine Iesu Christe,
non mihi provéniat in iudícium et condemnatiónem:
sed pro tua pietáte prosit mihi
ad tutaméntum mentis et córporis,
et ad medélam percipiéndam.
Que la communion à Ton corps, Seigneur Jésus-Christ,
ne soit pas pour moi un motif de jugement et de condamnation,
mais à cause de Ta bonté
que je profite de la défense de l'âme et du corps
et qu'elle soit pour moi un remède.
26. Deinde genuflectit, accipit particulam, eamque aliquantulum elevatam super pyxidem tenens, ad populum versus, clara voce dicit: 26. Puis il fait une génuflexion, prend une particule, la maintient un peu au-dessus du ciboire et tourné vers le peuple, dit à haute voix :
Ecce Agnus Dei, ecce qui tollit peccáta mundi. Beáti qui ad cenam Agni vocáti sunt. Voici l'Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde.
Heureux ceux qui sont invités au festin de l'Agneau
Et una cum populo semel subdit: Et, avec le peuple, il ajoute une seule fois:
Dómine, non sum dignus, ut intres sub tectum meum,
sed tantum dic verbo, et sanábitur ánima mea.
Seigneur, je ne suis pas digne que Tu entres sous mon toit,
mais dis un seul mot et mon âme sera guérie.
27. Et, ad altare versus, reverenter sumit Corpus Christi, secreto dicens: Corpus Christi.
28. Deinde procedit ad distribuendam Communionem fidelibus. Durante Communione cani potest psalmus 21 vel alius cantus congruus.
29. Distributione Communionis peracta, pyxis per diaconum vel alium idoneum ministrum ad locum præparatum extra ecclesiam defertur, vel, si circumstantiæ id postulent, in tabernaculo reponitur.
27. Puis, tourné vers l'autel, il consomme avec révérence le Corps du Christ, disant en secret: Le Corps du Christ.
28. Il procède ensuite à la distribution de la communion aux fidèles. Pendant la communion, on peut chanter le psaume 21 ou un autre chant approprié.
29. Une fois la distribution de la communion terminée, le diacre ou un autre ministre idoine emmène le ciboire à un endroit spécialement préparé à l'extérieur de l'église, ou, si les circonstances l'exigent, le remet dans le tabernacle.
30. Deinde sacerdos dicit: Orémus, et servato pro opportunitate aliquo spatio sacri silentii, dicit orationem post Communionem: 30. Ensuite, le prêtre dit: Prions et en gardant, s'il le juge opportun, un temps de silence sacré, dit la prière après la Communion: