vigilia_paschalis_Pars_tertia_Renovatio_promissionum_baptismalium
 Renovatio promissionum baptismalium Rénovation des promesses baptismales
55. Ritu baptismi (et confirmationis) expleto, vel si hic non habuit locum, post benedictionem aquæ, omnes, stantes et candelas accensas in manibus gestantes, promissionem fidei baptismalis, una cum baptizandis,renovant, nisi iam locum habuerit, (cf. n. 48). Sacerdos fideles alloquitur, his
vel similibus verbis:
55. Le rite du baptême (et de la confirmation) achevé, ou s'il n'y a pas eu de baptême, après la bénédiction de l'eau, tous, debout et les bougies allumées dans les mains, renouvellent les promesses du baptême, à moins qu'ils l'aient déjà fait avec ceux qui doivent se faire baptiser (cf. n. 48). Le prêtre s'adresse aux fidèles avec ces mots ou des mots similaires:
Per paschále mystérium, fratres caríssimi, in baptísmo consepúlti sumus cum Christo, ut cum eo in novitáte vitæ ambulémus. Quaprópter, quadragesimáli observatióne absolúta, sancti baptísmatis promissiónes renovémus, quibus olim Sátanæ et opéribus eius abrenuntiávimus, et Deo in sancta Ecclésia cathólica servíre promísimus.
Quaprópter:
Chers frères, à travers le mystère pascal, dans le baptême nous avons été ensevelis avec Christ, afin que nous puissions vivre une vie nouvelle. Par conséquent, après l'exercice du Carême, renouvelons les promesses du saint baptême, par lesquelles nous avons renoncé à Satan et à ses œuvres, et promis de servir fidèlement Dieu dans la sainte Église catholique.
Donc :
Sacerdos: Abrenuntiátis Sátanæ?
Omnes: Abrenúntio.
Sacerdos: Et ómnibus opéribus eius?
Omnes: Abrenúntio.
Sacerdos: Et ómnibus pompis eius?
Omnes: Abrenúntio.
Le prêtre : Renoncez-vous à Satan ?
Tous : Je renonce.
Prêtre: Et à toutes ses œuvres ?
Tous: Je renonce.
Prêtre: Et à toutes ses pompes ?
Tous: Je renonce.
Vel: Ou :
Sacerdos: Abrenuntiátis peccáto, ut in libertáte filiórum Dei vivátis?
Omnes: Abrenúntio.
Sacerdos: Abrenuntiátis seductiónibus iniquitátis, ne peccátum vobis dominétur?
Omnes: Abrenúntio.
Sacerdos: Abrenuntiátis Sátanæ, qui est auctor et princeps peccáti?
Omnes: Abrenúntio.
Prêtre : Renoncez-vous au péché afin de vivre dans la liberté des enfants de Dieu ?
Tous: Je renonce.
Prêtre : Renoncez-vous à toutes les séductions du mal, pour que le péché ne vous domine pas?
Tous : Je renonce.
Prêtre : Renoncez-vous à Satan, qui est l'auteur et le du péché?
Tous: Je renonce.
Si casus fert, hæc altera formula aptari potest a Conferentiis Episcoporum, iuxta locorum necessitates.
Deinde sacerdos prosequitur:
Si le cas se présente, cette autre formule peut être adoptée par la conférence des Evêques, selon les nécessités du lieu.
Puis le prêtre continue :
Sacerdos: Créditis in Deum Patrem omnipoténtem, creatórem cæli et terræ?
Omnes: Credo.
Sacerdos: Créditis in Iesum Christum, Fílium eius únicum, Dóminum nostrum, natum ex María Vírgine, passum et sepúltum, qui a mórtuis resurréxit et sedet ad déxteram Patris?
Omnes: Credo.
Sacerdos: Créditis in Spíritum Sanctum, sanctam Ecclésiam cathólicam, sanctórum communiónem, remissiónem peccatórum, carnis resurrectiónem et vitam ætérnam?
Omnes: Credo.
Le prêtre : Croyez-vous en Dieu, Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre?
Tous : Je crois.
Le prêtre : Croyez-vous en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui est né de la Vierge Marie, a souffert, a été enseveli, est ressuscité des morts et est assis à la droite du Père?
Tous : Je crois.
Le prêtre : Croyez-vous au Saint-Esprit, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, au le pardon des péchés, à la résurrection de la chair et à la vie éternelle?
Tous : Je crois.
Et sacerdos concludit: Et le prêtre conclut :
Et Deus omnípotens, Pater Dómini nostri Iesu Christi, qui nos regenerávit ex aqua et Spíritu Sancto, quique nobis dedit remissiónem peccatórum, ipse nos custódiat grátia sua, in Christo Iesu Dómino nostro, in vitam ætérnam.
Omnes: Amen.
Et que Dieu tout-puissant, Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a régénérés par l'eau et le Saint-Esprit et qui nous a donné la rémission des péchés, nous garde dans sa grâce, en Jésus-Christ notre Seigneur lui-même, pour la vie éternelle.
Tous : Amen.
56. Sacerdos aspergit populum aqua benedicta, omnibus cantantibus: 54. Le prêtre asperge le peuple d'eau bénite, tandis que tout le monde chante:
Antiphona Antienne
Vidi aquam egrediéntem de templo, a látere dextro, allelúia; et omnes, ad quos pervénit aqua ista, salvi facti sunt et dicent: Allelúia, allelúia. J'ai vu l'eau couler du côté droit du temple, alléluia. Et tous ceux à qui parvenait cette eau étaient sauvés et disaient : Alléluia, alléluia.
Cantari potest etiam alius cantus indolem baptismalem præ se ferens.
57. Interim neophyti deducuntur ad locum suum inter fideles. Si benedictio aquæ baptismalis facta non est in baptisterio, diaconus et ministri reverenter portant vas aquæ ad fontem. Si benedictio fontis locum non habuit, aqua benedicta reponitur loco convenienti.
58. Aspersione facta, sacerdos redit ad sedem, ubi, omisso symbolo, moderatur orationem universalem, quam neophyti primum participant.
On peut chanter une chant de nature baptismale.
57. Pendant ce temps, les néophytes sont ramenés à leur place parmi les fidèles.
Si la bénédiction baptismale de l'eau n'a pas été faite au presbytère, le diacre et les ministres apportent le réservoir d'eau au baptistère. S'il n'y avait pas eu de bénédiction des fonts baptismaux, l'eau bénite est laissée dans un endroit convenable.
56. Après l'aspersion, le prêtre retourne voir le siège où, omettant la profession de foi, il conduit la prière des fidèles, à laquelle participent pour la première fois les néophytes.
Pars quarta: Liturgia eucharistica Quatrième partie : Liturgie eucharistique
59. Sacerdos accedit ad altare et more solito incipit liturgiam eucharisticam.
60. Præstat, ut panis et vinum afferantur a neophytis vel, si sint parvuli, ab eorum parentibus vel patrinis.
59. Le prêtre se rend à l'autel et commence la liturgie eucharistique comme à l'accoutumée.
60. Il est bien que le pain et le vin soient présentés par les néophytes, ou s'ils sont enfants, par leurs parents ou parrains.