Abbaye Sainte-Cécile de Solesmes : retraites monastiques pour jeunes

Retraites_Ste_Cecile_de_Solesmes_2018

Retraites monastiques 2018
à l’abbaye Sainte-Cécile de Solesmes
Pour étudiantes et jeunes professionnelles

Prière liturgique
Lectio divina
Enseignements
Travail manuel
Chant grégorien

Quand?
– Du mardi 27 février 12h00 au samedi 3 mars après midi
– Du mercredi 9 mai, après midi au dimanche 13, après midi
– Du lundi 13 août à 12h00 au vendredi 17 après midi
– Du dimanche 28 octobre après midi au jeudi 1er Novembre

Laissez émerger du fond du cœur
cet ardent désir de voir Dieu,
et vous ferez l’expérience merveilleuse
de la rencontre avec Jésus.
Saint Jean Paul II

Comment s’inscrire ?
Contacter: Sœur Cécile Abbaye Sainte-Cécile
F 72300 Solesmes Tél: 02 43 95 45 02
stececile.solesmes[AT]free.fr

www.saintececiledesolesmes.org

Mises à jour : vigile de l’Epiphanie et Noveritis

Le « Noveritis » ou l’annonce à l’épiphanie des fêtes mobiles est désormais en ligne à la page « messe » de l’Epiphanie;
https://www.societaslaudis.org/forma-ordinaria/messe-20180107/
Pour rappel en France, on fête l’Epiphanie non pas le 6 janvier, qui est sa date traditionnelle mais le dimanche le plus proche de cette date puisque le 6 janvier n’est pas férié alors même que cette célébration est beaucoup plus ancienne que celle du jour de Noël. Elle était célébrée avec octave jusqu’à une date récente, ainsi qu’avec une messe de Vigile, supprimée en 1960 mais rétablie en 2002.
Depuis 2002, donc, l’Epiphanie, qui est une solennité majeure a de nouveau une messe de Vigile. aucune traduction officielle de la 3ème édition typique du Missale romanum n’étant officialisée, on peut dire qu’aucune paroisse ‘francophone’ ne célèbre donc cette messe, qui est pourtant importante et à la mesure de l’antiquité et de la centralité de cette liturgie.
Cette messe ayant été supprimée à l’occasion de la réforme liturgique de 1960, on ne trouve pas ses lectures dans l’ordo lectionum missae qui a fait suite au Concile. Le propre des chants dans son rétablissement en 2002 est resté identique à ce qui se faisait avant 1960.

Pour plus d’informations sur ces célébrations et en particulier le noveritis on pourra consulter les sites suivants :
https://www.ceremoniaire.net/guide/noel/#5
https://www.ceremoniaire.net/guide/noel/fetes_mobiles.html

Publication de la date de Pâques & de celles des fêtes mobiles le jour de l’Epiphanie

Une nouvelle série de petites mises à jour

  • Titres : ajout de l’intitulé de la célébration
  • Titres  : indication de la férie ou mémoire facultative
  • Petites heures per annum : ajoute des références des versiculi et des oraisons.
  •  Formulaire des complies les veilles de solennité
  •  Amélioration de l’arborescence du site pour faciliter une meilleure indexation
  •  Traduction française pour l’intitulé des vêpres
  •  Traductions de l’ordinaire et des intitulés (notamment aux 1ères vêpres)
  •  1res vêpres de Noël et temps de la nativité
  •  Correction de la couleur liturgique rose au IIIème dimanche de l’Avent
  • Apparition de toutes les messes les jours où il y en a plusieurs (Noël, noël d’été, Pentecôte, jeudi saint)

Corrections en cours de mise en place :

  • Les lectures le dimanche et solennités ne s’affichent pas toujours
  • Tierce sexte none : mettre les formulaires et collectes des dimanche fêtes et solennités.
  • Majuscules du psaume 93 (media hora)
  • Format du Psaume 4
  • Calendrier : afficher la popup avec l’intitule de la célébration
  • Mise en place de l’ordinaire de la messe
  • Mise en place pour le propre des messes : les préfaces, les communicantes propres, les bénédictions solennelles.

Bien sûr toutes vos idées ou demandes sont les bienvenues pour améliorer l’affichage des textes.

NB : au sujet des Vigiles, les leçons des nocturnes au rite monastique sont en cours d’intégration, avec leur traduction française. Par ailleurs, progressivement, les traductions françaises qui manquent encore sont saisies.

Mise à jour : tierce, sexte, none

Voici une nouvelle mise à jour partielle : offices de tierce, sexte et none.
Il reste quelques petits bugs mais c’est déjà largement utilisable donc je l’ai mis en ligne.
Notez que vous avez la ‘psalmodie complémentaire’ (c’est à dire : les psaumes graduels) en fin de page, pour chacun des offices. En effet, pour rappel, concernant Liturgia horarum, c’est à dire le « bréviaire » à usage séculier, seule une des trois « petites heures » est d’obligation canonique, donc si on en récite une de plus ou même les trois (ce qui est fortement encouragé), on peut choisir de prendre les psaumes complémentaires, qu’on appelle « graduels » ou « des montées » puisque c’étaient les psaumes chantés lors des pèlerinages vers Jérusalem.
A noter également que cette appellation s’est transmise pour les répons de la messe (du même nom) qui dans l’antiquité, se chantaient sur les « degrés » de l’autel, la plupart du temps par des solistes. Beaucoup de versets des « répons graduels » sont réputés être tirés de ces psaumes, si bien que les répons en question ont fini par être désignés simplement « graduels ». Vous ne le savez peut être pas, mais autrefois, avant la réforme liturgique qui a largement supprimé des pans entiers du répertoire chanté de la Messe (je précise : je parle bien de la réforme du Concile de Trente…) on chantait parfois beaucoup plus de versets que le seul qui subsiste aujourd’hui dans nos livres officiels de chant. Les manuscrits de l’époque carolingienne l’attestent.
A noter enfin qu’étant parmi les pièces réputés les plus difficiles de la messe, ces versets de « graduels » ont également donné leur nom au livre lui même dans lequel il y a l’ensemble des chants propres de la Messe (le Liber Gradualis).
En réalité, l’étymologie exacte de ces différentes appellations qui semblent liées est assez largement discutée. Ces explications sont donc à prendre cum grano salis.

Mises à jour : invitatoire.

Pour ce week-end, une première série de mises à jour parmi lesquelles :
– la réapparition de la page « invitatoire » (ciquez sur le bandeau en haut), qui propose l’ordo de liturgia horarum, c’est à dire la célébration lue, et non chantée. Je le précise parce que pour l’invitatoire chanté, il y a des variations importantes, notamment en terme de cérémonial, mais aussi en ce qui concerne le texte des psaumes et des antiennes responsoriales. Ne pas utliser cette page si vous mettez en oeuvre un invitatoire solennel chanté dans votre paroisse…
– l’ajout à la fin des grandes heures (laudes et vêpres) des mentions concernant les renvois et la bénédiction, encore une fois pour la liturgie lue. Pour la liturgie des heures chantée, les antiphonaires mentionnent en effet le « Benedicamus Domino », sur une mélodie plus ou moins ornée en fonction du rang des célébrations, et non pas le « Ite in pace » que vous voyez sur cette page.

NB : Il y a en effet de façon générale des différences importantes entre la liturgie lue ou la liturgie chantée, que ce soit pour l’Office ou la Messe. Vous pourrez trouver surprenant voire inconséquent que le site mentionne la liturgie des heures lue, alors même que ce sont les textes de la messe chantée qui sont présents sur notre site. Et vous aurez raison. Mais chaque chose en son temps ! Un jour, c’est promis, les textes de la liturgie des heures chantée, avec si possible les indications de cérémonial seront publiés sur ce site.

Non ce site n’est pas mort.

Chers amis et internautes,

Vous vous demandez probablement ce qui se passe sur ce site web, et plusieurs ont probablement été inquiets ou déçus de voir que peu de mises à jour récentes ou d’avancées ont été réalisées ces derniers mois.

Pourtant, voici enfin une mise à jour qui me tenait à coeur : pas sur le contenu, mais sur sa présentation, avec l’ensemble des liens réécrits et lisibles, ce qui ne manquera pas de rendre le site plus visible sur internet.

Des mises à jour plus conséquentes pourront probablement être faites dans les prochaines semaines.

Restez fidèles !

[contact-form][contact-field label= »Nom » type= »name » required= »true » /][contact-field label= »E-mail » type= »email » required= »true » /][contact-field label= »Site web » type= »url » /][contact-field label= »Message » type= »textarea » /][/contact-form]

.

 

Societas Laudis application pour mobile : c’est pour bientôt !

Chers amis et fidèles collaborateurs du site Societas Laudis : l’application pour mobile, c’est pour bientôt. Voici quelques copies d’écran :

 


 


 


 


 

Vos encouragements seront appréciés ! La version en mode « debug » est disponible en téléchargement pour les plateformes Androïd :

http://www.societaslaudis.org/SocietasLaudis-debug.apk

 

Pour l’installer, il faut configurer « accepter les applications dont l’origine est inconnue ». Dès que possible, tout cela sera mis sur l’Androïd Market / Google Play.

Pour tester sur IOS (Iphone, Ipad), c’est ici : http://www.societaslaudis.org/mobile

En attendant la publication sur l’Apple Store, vous pouvez ajouter l’application à votre écran d’accueil en vous connectant à l’adresse mentionnée : http://www.societaslaudis.org/mobile puis en faisant (favoris) puis « ajouter sur l’écran d’accueil » (icône avec un « + »).

D’ici là, merci de nous aider par vos retours et avis !

Avertissement : Triduum pascal 2014

Chers internautes : quelques lignes pour vous avertir que pour le Triduum pascal 2014, notre ordo n’est malheureusement pas très fiable. Il y a de nombreuses erreurs. Les choses sont un peu compliquées en terme de programmation, et nous n’avons pas pu terminer les mises à jour à temps pour vous proposer quelque chose de conforme.

Nous en sommes désolés, mais nous vous remercions de bien vouloir croire à notre dévouement.

 

L’équipe du site Societas Laudis