Extrait du Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique :
Qui agit dans la liturgie?
-
Dans la liturgie, c’est le Christ total (« Christus Totus »), Tête et
Corps, qui agit. En tant que Souverain Prêtre, il célèbre avec son Corps, qui est l’Église du ciel et de la terre.
Qui célèbre la liturgie céleste?
-
La liturgie céleste est célébrée par les anges, les saints de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance, en particulier par la Mère de Dieu, les Apôtres, les martyrs et une «multitude immense » que nul ne peut dénombrer, « de toutes nations, races, peuples et langues » (Ap ,). Quand nous
célébrons dans les sacrements le mystère du salut, nous prenons part à cette liturgie éternelle.
Comment l’Église de la terre célèbre-t-elle la liturgie?
-
L’Église sur la terre célèbre la liturgie en tant que peuple sacerdotal, au sein duquel chacun agit selon sa fonction propre, dans l’unité de l’Esprit Saint. Les baptisés s’offrent en sacrifice spirituel, les ministres ordonnés célèbrent selon l’Ordre qu’ils ont reçu pour le service de tous les membres de l’Église; Évêques et prêtres agissent dans la personne du Christ Tête.
Comment célébrer?
Comment est célébrée la liturgie?

La célébration liturgique est composée de signes et de symboles, dont la signification, enracinée dans la création et dans les cultures humaines, se précise dans les événements de l’Ancienne Alliance et s’accomplit pleinement dans la Personne et dans les œuvres du Christ.
D’où proviennent les signes sacramentels?
-
Certains proviennent de la création (la lumière, l’eau, le feu, le pain, le vin, l’huile); d’autres proviennent de la vie sociale (laver, oindre, rompre le pain); d’autres encore, de l’histoire du salut dans l’Ancienne Alliance (les rites de la Pâque, les sacrifices, l’imposition des mains, les consécrations). De tels signes, dont certains sont prescrits et immuables, assumés par le Christ, sont porteurs de l’action du salut et de la sanctification.