Evangile commenté du lundi 20 novembre 2017 -

Hebdomada XXXIII per annum XXXIIIème semaine dans l'année
Feria II Lundi
Evangelium Evangile
Luc (18,35-43) Luc (18,35-43)
Factum est autem, cum appropinquáret Iéricho, caecus quidam sedébat secus viam mendícans. Et cum audíret turbam praetereúntem, interrogábat quid hoc esset. Dixérunt autem ei: “Iésus Nazarénus transit.” Et clamávit dicens: “Iésu, fili David, miserére mei!” Et qui praeíbant, increpábant eum, ut tacéret; ipse vero multo magis clamábat: “Fili David, miserére mei!” Stans autem Iésus iússit illum addúci ad se. Et cum appropinquásset, interrogávit illum: “Quid tibi vis fáciam?” At ille dixit: “Dómine, ut vídeam.” Et Iésus dixit illi: “Réspice! Fides tua te salvum fecit.” Et conféstim vidit et sequebátur illum magníficans Deum. Et omnis plebs, ut vidit, dedit laudem Deo. Or il arriva, comme Il approchait de Jéricho, qu'un aveugle était assis au bord du chemin, demandant l'aumône. Et entendant la foule passer, il demanda ce que c'était. On lui dit que c'était Jésus de Nazareth qui passait. Et il cria, en disant: Jésus, Fils de David, aie pitié de moi. Et ceux qui marchaient en avant le reprenaient rudement pour qu'il se tût; mais il criait encore plus: Fils de David, aie pitié de moi. Alors Jésus, S'arrêtant, ordonna qu'on le Lui amenât. Et lorsqu'il se fut approché, Il l'interrogea, en disant: Que veux-tu que Je te fasse? Il répondit: Seigneur, que je voie. Et Jésus lui dit: Vois; ta foi t'a sauvé. Et aussitôt il vit, et il Le suivait, en glorifiant Dieu. Et tout le peuple, ayant vu cela, rendit gloire à Dieu.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes