Evangile commenté du jeudi 11 janvier 2018 -

Hebdomada I per annum Ière semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Evangelium Evangile
Marcus (1,40-45)
In illo tempore: Venit ad Iésum leprósus déprecans eum et genu flectens et dicens ei: “Si vis, potes me mundáre.” Et misértus exténdens manum suam tétigit eum et ait illi: “Volo, mundáre!”; et statim discéssit ab eo lepra, et mundátus est. Et infrémuit in eum statímque eiécit illum et dicit ei: “Vide, némini quidquam díxeris; sed vade, osténde te sacerdóti et offer pro emundatióne tua, quae praecépit Móyses, in testimónium illis.” At ille egréssus coepit praedicáre multum et diffamáre sermónem, ita ut iam non posset manifésto in civitátem introíre, sed foris in desértis locis erat; et conveniébant ad eum úndique. En ce temps là : un lépreux vint à Jésus, Le suppliant ; et fléchissant le genou, il lui dit : Si Tu le veux, tu peux me guérir. Jésus, ayant pitié de lui, étendit la main, le toucha, et lui dit : Je le veux, sois guéri. Et lorsqu’Il eut dit cette parole, la lèpre le quitta aussitôt, et il fut guéri. Jésus le menaça et le renvoya aussitôt, en lui disant : Garde-toi de rien dire à personne ; mais va, montre-toi au prince des prêtres, et offre pour ta guérison ce que Moïse a ordonné, afin que cela leur serve de témoignage. Mais cet homme, étant parti, se mit à raconter et à publier la chose, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville ; mais Il se tenait dehors, dans des lieux déserts, et l’on venait à Lui de toutes parts.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.


Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes