Evangile commenté du jeudi 8 février 2018 - de la férie

Hebdomada V per annum Vème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Marcum (7,24-30)
In illo tempore: Surgens ábiit Iesus in fines Tyri et Sidónis. Et ingréssus domum néminem vóluit scire et non pótuit látere. Sed statim ut audívit de eo múlier, cuíus habébat fília spíritum immúndum, véniens prócidit ad pedes eíus. Erat autem múlier Graeca, Syrophoeníssa génere. Et rogábat eum, ut daemónium eíceret de fília eíus. Et dicébat illi: “Sine prius saturári fílios; non est enim bonum súmere panem filiórum et míttere catéllis.” At illa respóndit et dicit ei: “Dómine, étiam catélli sub mensa cómedunt de micis puerórum.” Et ait illi: “Própter hunc sermónem vade; éxiit daemónium de fília tua.” Et cum abísset domum suam, invénit puéllam iacéntem supra lectum et daemónium exísse. En ce temps là, Jésus S'en alla sur les confins de Tyr et de Sidon; et étant entré dans une maison, Il voulait que personne ne le sût; mais Il ne put rester caché. Car une femme, dont la fille était possédée d'un esprit impur, ayant entendu parler de Lui, entra aussitôt et se jeta à Ses pieds. C'était une femme païenne, Syrophénicienne de nation. Et elle Le priait de chasser le démon de sa fille. Mais Jésus lui dit: Laisse d'abord les enfants se rassasier; car il n'est pas bon de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux chiens. Mais elle Lui répondit et Lui dit: C'est vrai, Seigneur; mais les petits chiens mangent sous la table les miettes des enfants. Alors Il lui dit: A cause de cette parole, va; le démon est sorti de ta fille. Et s'en étant allée dans sa maison, elle trouva la jeune fille couchée sur le lit; le démon était sorti.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes