Evangile commenté du dimanche 25 février 2018 - IIème dimanche de Carême

Hebdomada II Quadragesimae IIème semaine de Carême
Sabbato Samedi
Dominica II Quadragesimae IIème dimanche de Carême
Evangelium Evangile
Marcus (9,2-10)
In illo tempore: Assúmit Iésus Petrum et Iacóbum et Ioánnem, et ducit illos in montem excélsum seórsum solos. Et transfigurátus est coram ipsis; et vestiménta eíus facta sunt splendéntia, cándida nimis, quália fullo super terram non potest tam cándida fácere. Et appáruit illis Elías cum Móyse, et erant loquéntes cum Iésu. Et respóndens Petrus ait Iésu: “Rábbi, bonum est nos hic esse; et faciámus tria tabernácula: tibi unum et Móysi unum et Elíae unum.” Non enim sciébat quid respondéret; erant enim extérriti. Et facta est nubes obúmbrans eos, et venit vox de nube: “Hic est Fílius meus diléctus; audíte illum.” Et statim circumspiciéntes néminem ámplius vidérunt nisi Iésum tantum secum. Et descendéntibus illis de monte, praecépit illis, ne cui, quae vidíssent, narrárent, nisi cum Fílius hóminis a mórtuis resurréxerit. Et verbum continuérunt apud se, conquiréntes quid esset illud: “a mórtuis resúrgere.” En ce temps là : Jésus prit Pierre, Jacques et Jean, et les conduisit seuls, à l’écart, sur une haute montagne ; et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, et tout à fait blancs, comme la neige, tels qu’aucun foulon sur la terre n’en peut faire d’aussi blancs. Elie et Moïse leur apparurent, et ils s’entretenaient avec Jésus. Et Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : Maître, il est bon pour nous d’être ici ; faisons trois tentes, une pour vous, une pour Moïse, et une pour Elie. Car il ne savait pas ce qu’il disait, l’effroi les ayant saisis. Il se forma une nuée, qui les couvrit ; et une voix sortit de la nuée, disant : Celui-ci est mon fils bien-aimé ; écoutez-le. Et aussitôt, regardant tout autour, ils ne virent plus personne, si ce n’est Jésus seul avec eux. Et comme ils descendaient de la montagne, il leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, jusqu’à ce que le Fils de l’homme fût ressuscité d’entre les morts. Et ils tinrent cette parole secrète en eux-mêmes, se demandant entre eux ce que signifiait : Jusqu’à ce qu’Il fût ressuscité d’entre les morts. Et ils l’interrogeaient, en disant : Pourquoi donc les pharisiens et les scribes disent-ils qu’il faut qu’Elie vienne d’abord ?
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes