Evangile commenté du mercredi 19 février 2020 -

Hebdomada VI per annum VIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (8,22-26)
In illo tempore: Véniunt Iesus et discípuli Bethsáida. Et addúcunt ei caecum et rogant eum, ut illum tangat. Et apprehéndens manum caeci edúxit eum extra vicum; et éxspuens in óculos eíus, impósitis mánibus ei, interrogábat eum: “Vides áliquid?” Et aspíciens dicébat: “Vídeo hómines, quia velut árbores vídeo ambulántes.” Deínde íterum impósuit manus super óculos eíus; et coepit vidére et restitútus est et vidébat clare ómnia. Et misit illum in domum suam dicens: “Nec in vicum introíeris.” En ce temps là : Jésus et les disciples vinrent à Bethsaïda, et on Lui amena un aveugle, et on Le priait de le toucher.
Ayant pris la main de l'aveugle, Il le conduisit hors du bourg; puis Il lui mit de la salive sur les yeux, et, lui ayant imposé les mains, Il lui demanda ce qu'il voyait.
Celui-ci, regardant, répondit: Je vois les hommes marcher, semblables à des arbres.
Jésus lui mit de nouveau les mains sur les yeux; et il commença à voir, et il fut si bien guéri qu'il voyait toutes choses distinctement.
Alors Il le renvoya dans sa maison, en disant: Va dans ta maison; et si tu entres dans le bourg, ne dis rien à personne.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes