Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Martyrologe du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Martyrologe
Le 21 septembre
1. Fête de saint Matthieu, Apôtre et Évangéliste. surnommé Lévi, appelé par Jésus à le suivre, il abandonna son métier de publicain ou collecteur d’impôts et, choisi dans le groupe des Douze, il écrivit son Évangile, où il montre que Jésus, le Christ, fils de David, fils d’Abraham, a porté à son terme l’Ancienne Alliance.
2. Commémoraison de saint Jonas, prophète, fils d’Amittaï, qui a donné son nom à un livre de l’Ancien Testament. Sa sortie célèbre du ventre du poisson est donnée, dans l’Évangile lui-même, comme un signe de la Résurrection du Seigneur.
3. Commémoraison de saint Quadratus. L’historien Eusèbe rapporte qu’au IIe siècle, durant la persécution d’Hadrien, il réunit en Grèce, grâce à sa foi et à son zèle, l’Église dispersée par la terreur et présenta à l’empereur un livre, écrit pour la défense de la religion chrétienne et digne de l’enseignement des Apôtres.
4. À Rome, sur l’ancienne voie Salarienne, saint Pamphile, martyr.
5. À Baccano, sur la voie Cassia, à vingt milles de Rome, saint Alexandre, martyr.
6. À Gaza en Palestine, l’an 362, les saints martyrs Eusèbe, Nestabe et Zénon. Au temps de Julien l’Apostat, ces trois frères furent mis en pièces et massacrés par une foule de païens qui s’était jetée sur eux. Saint Nestor souffrit avec eux, et, à la suite des blessures reçues, consomma peu après son martyre.
7*. À Apt en Provence, vers 420, saint Castor, évêque. Désireux de faire connaître la vie monastique aux frères d’un tout nouveau monastère, il demanda à saint Jean Cassien de lui donner, après les Institutions cénobitiques, les plus célèbres Conférences des Pères du désert d’Égypte.
8*. Au monastère de Llancarvan au pays de Galles, au VIe siècle, saint Cadoc, abbé, sous le nom de qui plusieurs monastères ont été établis dans ce pays, mais aussi en Cornouailles et en Bretagne.
9*. Au monastère d’Ettenhen dans la région de Bade, au VIIe siècle, saint Landelin, moine, venu d’Irlande.
10*. Près de Tronchiennes en Flandre, vers 750, saint Gérulphe, adolescent que son oncle aurait tué d’un coup d’épée et qui fut considéré et comme martyr.
11*. À Troyes, vers 850, sainte Maure, vierge, assidue à la prière et aux œuvres de charité.
12*. À Pesaro dans les Marches, en 1498, le bienheureux Marc Scalabrini, ou de Modène, prêtre de l’Ordre des Prêcheurs, qui put ramener un grand nombre d’égarés sur le chemin de la justice.
13. À Quang-Tri, près de Hué en Annam, l’an 1838 les saints martyrs François Jaccard, prêtre de la Société des Missions étrangères de Paris, et Thomas Tran Van Thien, qui, sous l’empereur Minh Mang, subirent pour le Christ la prison et les coups avant d’être étranglés.
14. À Sai-Nam-Hte en Corée, l’an 1839, les saints martyrs Laurent Imbert, évêque, Pierre Maubant et Jacques Chastan, prêtres de la Société des Missions étrangères de Paris. Pour préserver la vie des chrétiens du pays, ils se livrèrent aux mains des soldats et furent mis à mort à coups de sabre.
15*. À Benisoda dans la région de Valence en Espagne, en 1936, les bienheureux martyrs Vincent Galbis Girones, père de famille, et Emmanuel Torro Garcia, fusillés parce que membres de l’action catholique, dans la persécution déchaînée au cours de la guerre civile.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Invitatoire du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
S. Matthaei, apostoli et evangelistae St Matthieu, apôtre et évangéliste
Festum Fête
Ad Invitatorium
Ad Invitatorium
A la liturgie lue :
Ante Officium quod a solo persolvitur, dici potest sequens oratio:Avant l'office récité seul, on peut dire la prière suivante :
Aperi, Dómine, os meum ad benedicéndum nomen sanctum tuum; munda cor meum ab ómnibus vanis, pervérsis et aliénis cogitatiónibus; intelléctum illúmina, afféctum inflámma, ut digne, atténte ac devóte hoc Offícium recitáre váleam, et exaudíri mérear ante conspéctum divínæ maiestátis tuæ. Per Christum Dóminum nostrum. Amen.Ouvre mes lèvres, Seigneur, afin qu’elles bénissent Ton saint Nom, purifie aussi mon cœur de toute pensée vaine, mauvaise, étrangère. Éclaire mon intelligence, enflamme mon amour, afin que je puisse réciter cet office avec respect, attention et dévotion, et mériter d’être exaucé en présence de Ta divine majesté. Par le Christ notre Seigneur. Amen.
V/. Dómine, lábia mea apéries. R/. Et os meum annuntiábit laudem tuam.V/. Seigneur, ouvre mes lèvres. R/. Et ma bouche annoncera Ta louange.
Psalmus 94 (95)Psaume 94 (95)
Invitatio ad laudem DeiInvitation à la louange de Dieu
Adhortamini vosmetipsos per singulos dies, donec illud «hodie» vocatur (Hebr 3, 13).Exhortez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet « aujourd'hui ».
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Veníte, exsultémus Dómino; iubilémus Deo salutári nostro. Præoccupémus fáciem eius in confessióne et in psalmis iubilémus ei.Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut. + Accourons devant Sa face dans l'action de grâce, dans des psaumes, jubilons pour Lui.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Quóniam Deus magnus Dóminus et rex magnus super omnes deos. Quia in manu eius sunt profúnda terræ, et altitúdines móntium ipsíus sunt. Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et siccam manus eius formavérunt. Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au-dessus de tous les dieux. Car dans Sa main sont les profondeurs de la terre, et que les hauteurs des montagnes sont à Lui. Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Veníte, adorémus et procidámus et génua flectámus ante Dóminum, qui fecit nos, quia ipse est Deus noster, et nos pópulus páscuæ eius et oves manus eius. Venez, adorons, prosternons - nous devant Dieu, et fléchissons les genoux devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Sa main.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Utinam hódie vocem eius audiátis: «Nolíte obduráre corda vestra, sicut in Meríba secúndum diem Massa in desérto, ubi tentavérunt me patres vestri: probavérunt me, etsi vidérunt ópera mea. Si seulement aujourd'hui, vous entendiez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme à Mériba, comme au jour de Massa dans le désert, où Me tentèrent vos pères ; ils M'éprouvèrent, alors qu'ils avaient vu Mes oeuvres.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Quadragínta annis tæduit me generatiónis illíus, et dixi: Pópulus errántium corde sunt isti. Et ipsi non cognovérunt vias meas; ídeo iurávi in ira mea: Non introíbunt in réquiem meam». Pendant quarante ans, J'ai été le dégoût de cette génération et J'ai dit : ils sont un peuple errant de coeur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : c'est pourquoi Je leur ai juré dans Ma colère, ils n'entreront pas dans Mon repos.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.

Si le psaume 94 est récité pendant la litugie de ce jour, à une des heures suivantes, on peut prendre un autre psaume comme invitatoire, au choix :
vel:ou :
Psalmus 99 (100)Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientiumJoie de l’entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius). Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Iubiláte Dómino, omnis terra, * servíte Dómino in lætítia; introíte in conspéctu eius * in exsultatióne. Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie. Entrez en Sa présence * avec allégresse.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus;  ipse fecit nos, et ipsíus sumus, * pópulus eius et oves páscuæ eius. Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Introíte portas eius in confessióne,  átria eius in hymnis, * confitémini illi, benedícite nómini eius. Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Quóniam suávis est Dóminus;  in ætérnum misericórdia eius, * et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius. car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
vel:ou :
Psalmus 66 (67)Psaume 66 (67)
Omnes gentes Domino confiteanturToutes les nations rendront gloire au Seigneur
Notum sit vobis quoniam gentibus missum est hoc salutare Dei (Act 28, 28).Sachez que le salut de Dieu a été envoyé aux gentils (Act 28, 28).
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Deus misereátur nostri et benedícat nobis; * illúminet vultum suum super nos, ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum. Que Dieu nous soit favorable et qu'Il nous bénisse; qu'Il illumine sur nous Son visage, afin que l'on connaisse sur la terre Ta voie, et parmi toutes les nations Ton salut.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Læténtur et exsúltent gentes,  quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis. Que les peuples Te louent, ô Dieu ; que les peuples Te louent tous. Que les nations se réjouissent, qu'elles soient dans l'allégresse ; car Tu juges les peuples avec droiture, et Tu conduis les nations sur la terre.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Terra dedit fructum suum; * benedícat nos Deus, Deus noster, benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ. Que les peuples Te louent, ô Dieu, que les peuples Te louent tous. La terre a donné son fruit ; que nous bénisse Dieu, notre Dieu, que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre Le révèrent.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
vel:ou :
Psalmus 23 (24)Psaume 23 (24)
Domini in templum adventusAvènement de Dieu dans le Temple
Christo apertæ sunt portæ cæli propter carnalem eius assumptionem (S. Irenæus).Les portes du ciel se sont ouvertes au Christ parce qu’il a pris la nature humaine. (S. Irénée)
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Dómini est terra et plenitúdo eius, * orbis terrárum et qui hábitant in eo. Quia ipse super mária fundávit eum * et super flúmina firmávit eum. Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et tous ceux qui l'habitent. Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, et qui l'a établi sur les fleuves.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Quis ascéndet in montem Dómini, * aut quis stabit in loco sancto eius? Innocens mánibus et mundo corde,  qui non levávit ad vana ánimam suam, * nec iurávit in dolum. Hic accípiet benedictiónem a Dómino * et iustificatiónem a Deo salutári suo. Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Iacob. Qui montera sur la montagne du Seigneur, ou qui se tiendra dans son lieu saint ? Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur, qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur. Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu, son Sauveur. Telle est la race de ceux qui le cherchent, de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens, Dóminus potens in prœlio. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est rex glóriæ. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Quel est ce roi de gloire ? Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Regem Apostolórum Dóminum, veníte, adorémus.Ant. Roi des apôtres, le Seigneur, venez, adorons.
Psalmus cum sua antiphona, pro opportunitate, omitti potest quando Invitatorium Laudibus matutinis præponendum est. Le psaume [invitatoire] avec son antienne, si c'est opportun, peut être omis lorsque l'invitatoire précède immédiatement les Laudes du matin.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Vigiles (OSB) du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
S. Matthaei, apostoli et evangelistae St Matthieu, apôtre et évangéliste
Festum Fête

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Evangile commenté du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
S. Matthaei, apostoli et evangelistae St Matthieu, apôtre et évangéliste
Festum Fête
Evangelium Evangile
Matthaeus (9,9-13) Matthieu (9,9-13)
In illo tempore: Cum transíret Iésus, vidit hóminem sedéntem in telóneo, Matthǽum nómine, et ait illi: “Séquere me.” Et surgens secútus est eum. Et factum est, discumbénte eo in domo, ecce multi publicáni et peccatóres veniéntes simul discumbébant cum Iésu et discípulis eíus. Et vidéntes pharisǽi dicébant discípulis eíus: “quáre cum publicánis et peccatóribus mandúcat magíster vester?” At ille áudiens ait: “Non est opus valéntibus médico sed male habéntibus. Eúntes autem díscite quid est: ‘Misericórdiam volo et non sacrifícium.’ Non enim veni vocáre iústos sed peccatóres.” En ce temps là : Jésus, en passant vit un homme, appelé Matthieu, assis au bureau des impots. Et Il lui dit: Suis-Moi. Et se levant, il Le suivit. Or, il arriva que, Jésus étant à table dans la maison, beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent se mettre à table avec Lui et Ses disciples. Et voyant cela, les pharisiens disaient à Ses disciples: Pourquoi votre Maître mange-t-Il avec les publicains et les pécheurs? Mais Jésus les ayant entendus, dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien, mais les malades, qui ont besoin de médecin. Allez, et apprenez ce que signifie cette parole: Je veux la miséricorde et non le sacrifice. Car Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.

Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Laudes du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
S. Matthaei, apostoli et evangelistae St Matthieu, apôtre et évangéliste
Festum Fête
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Præclára qua tu glória,
La gloire insigne dont tvous êtes revêtu,
Levi beáte, cíngeris,
bienheureux Lévi, est louange
laus est Dei cleméntiæ,
de la clémence de Dieu,
spes nostra ad indulgéntiam.
et espérance de notre pardon.
  
Telóneo quando ássidens
Tandis qu'assis à votre comptoir
nummis inhæres ánxius,
vous vous attachez jalousement à l'argent,
Matthæe, Christus ádvocans
Matthieu, quelles richesses
opes tibi quas præparat!
vous réserve le Christ en vous appelant !
  
Iam cordis ardens ímpetu
Alors, dans l'élan de votre coeur,
curris, Magístrum súscipis,
vous accourez avec ardeur pour recevoir
sermóne factus ínclito
le Maître, dont la divine parole
princeps in urbe cælica.
vous fait prince de la cité céleste.
  
Tu verba vitæ cólligens
Vous recueillez les paroles de vie
Davídque facta Fílii,
et les actes du Fils de David,
per scripta linquis áurea
par vos précieux écrits vous laissez
cæléste mundo pábulum.
au monde un aliment céleste.
  
Christum per orbem núntians
Vous annoncez le Christ par l'univers,
conféssus atque sánguine,
Vous le confessez par votre sang,
dilectiónis vívidæ
Vous l'honorez par le gage suprême
suprémo honóras pígnore.
d'un vivant amour.
  
O martyr atque apóstole,
Martyr et apôtre,
evangelísta nóbilis,
noble évangéliste
tecum fac omne in sæculum
faites-nous chanter à jamais
Christo canámus glóriam. Amen.
avec vous la gloire du Christ.
Ant. 1 Hoc est præcéptum meum: ut diligátis ínvicem, sicut diléxi vos, allelúia.Ant. 1 Ceci est Mon commandement, que vous vous aimiez les uns les autres, comme Je vous ai aimés, alléluia.
Psalmus 62 (63)
Psaume 62 (63)
Anima Dominum sitiens
Mon âme a soif du Seigneur
Ad Deum vigilat, qui opera noctis reicit.
Il veille pour Dieu, celui qui s'écarte des œuvres ténébreuses.
Deus, Deus meus es tu, * ad te de luce vígilo.O Dieu, Tu es mon Dieu, je Te cherche dès l'aurore.
Sitívit in te ánima mea, * te desiderávit caro mea.Mon âme a soif de Toi, ma chair languit après Toi.
In terra desérta et árida et inaquósa, † sic in sancto appárui tibi, * ut vidérem virtútem tuam et glóriam tuam.Dans une terre aride, desséchée et sans eau, c'est ainsi que je Te contemplais dans le sanctuaire, pour voir Ta puissance et Ta gloire.
Quóniam mélior est misericórdia tua super vitas, * lábia mea laudábunt te.Car Ta grâce est meilleure que la vie : que mes lèvres Te louent.
Sic benedícam te in vita mea * et in nómine tuo levábo manus meas.Ainsi Te bénirai-je toute ma vie, en Ton nom j'élèverai mes mains.
Sicut ádipe et pinguédine repleátur ánima mea, * et lábiis exsultatiónis laudábit os meum.Mon âme est rassasiée, comme de moelle et de graisse; et, la joie sur les lèvres, ma bouche Te loue.
Cum memor ero tui super stratum meum, * in matutínis meditábor de te,Quand je pense à Toi sur ma couche, je médite sur Toi pendant les veilles de la nuit,
quia fuísti adiútor meus, * et in velaménto alárum tuárum exsultábo.car Tu es mon secours, et j'exulte à l'ombre de Tes ailes.
Adhæsit ánima mea post te, * me suscépit déxtera tua.Mon âme est attachée à Toi, Ta droite me soutient.
[Ipsi vero in ruínam quaesiérunt ánimam meam, * introíbunt in inferióra terrae,[Mais eux, cherchent à m'ôter la vie : ils iront dans les profondeurs de la terre.
tradéntur in potestátem gládii, * partes vúlpium erunt.On les livrera au glaive, ils seront la proie des chacals.
Rex vero laetábitur in Deo; † gloriabúntur omnes, qui iúrant in eo, * quia obstrúctum est os loquéntium iníqua.]Et le roi se réjouira en Dieu; quiconque jure par lui se glorifiera, car la bouche des menteurs sera fermée.]
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Hoc est præcéptum meum: ut diligátis ínvicem, sicut diléxi vos, allelúia.Ant. Ceci est Mon commandement, que vous vous aimiez les uns les autres, comme Je vous ai aimés, alléluia.
Ant. 2 Maiórem caritátem nemo habet, ut ánimam suam ponat quis pro amícis suis, allelúia.Ant. 2 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis, alléluia.
Canticum Dan 3, 57-88. 56 AT 41
Cantique Dan 3, 57-88. 56 AT 41
Omnis creatura laudet Dominum
Que toute créature loue le Seigneur
Laudem dicite Deo nostro, omnes servi eius (Ap 19, 5).
Que soit chantée la louange du Seigneur, par tous ceux qui Le servent (Ap 19, 5).
Benedícite, ómnia ópera Dómini, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur, à Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, cæli, Dómino, * benedícite, ángeli Dómini, Dómino.Bénissez le Seigneur, vous, les cieux, vous, les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur.
Benedícite, aquæ omnes, quæ super cælos sunt, Dómino, * benedícat omnis virtus Dómino.Toutes les eaux qui êtes au-dessus des cieux, bénissez le Seigneur; que toute puissance bénisse le Seigneur.
Benedícite, sol et luna, Dómino, * benedícite, stellæ cæli, Dómino.Bénissez le Seigneur, soleil et lune, et vous, les astres du ciel bénissez le Seigneur,
Benedícite, omnis imber et ros, Dómino, * benedícite, omnes venti, Dómino.Bénissez le Seigneur, pluies et rosées, et tous les vents, bénissez le Seigneur.
Benedícite, ignis et æstus, Dómino, * benedícite, frigus et æstus, Dómino.Bénissez le Seigneur, feu et chaleur, bénissez le Seigneur, fraîcheur et froid,
Benedícite, rores et pruína, Dómino, * benedícite, gelu et frigus, Dómino.Bénissez le Seigneur, givre et rosée, bénissez le Seigneur, gel et froid
Benedícite, glácies et nives, Dómino, * benedícite, noctes et dies, Dómino.Bénissez le Seigneur, glace et neige, bénissez le Seigneur, nuits et jours,
Benedícite, lux et ténebræ, Dómino, * benedícite, fúlgura et nubes, Dómino.Bénissez le Seigneur, lumière et ténèbres, bénissez le Seigneur, éclairs et nuées
Benedícat terra Dóminum, * laudet et superexáltet eum in sæcula.Que la terre bénisse le Seigneur, à Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, montes et colles, Dómino, * benedícite, univérsa germinántia in terra, Dómino.Bénissez le Seigneur montagnes et collines, plantes de la terre, bénissez le Seigneur,
Benedícite, mária et flúmina, Dómino, * benedícite, fontes, Dómino.Bénissez le Seigneur mers et fleuves, sources et fontaines bénissez le Seigneur
Benedícite, cete et ómnia quæ movéntur in aquis, Dómino, * benedícite, omnes vólucres cæli, Dómino.Bénissez le Seigneur, baleines et bêtes de la mer, et vous tous, les oiseaux dans le ciel, bénissez le Seigneur,
Benedícite, omnes béstiæ et pécora, Dómino, * benedícite, fílii hóminum, Dómino.Bénissez le Seigneur, fauves et troupeaux, enfants des hommes bénissez le Seigneur.
Bénedic, Israel, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Qu'Israël bénisse le Seigneur. A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, sacerdótes Dómini, Dómino, * benedícite, servi Dómini, Dómino.Bénissez le Seigneur, vous, les prêtres, et ceux qui servent le Seigneur, bénissez le Seigneur!
Benedícite, spíritus et ánimæ iustórum, Dómino, * benedícite, sancti et húmiles corde, Dómino.Bénissez le Seigneur, esprits et âmes des justes, bénissez le Seigneur saints et humbles de cœur,
Benedícite, Ananía, Azaría, Mísael, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Bénissez le Seigneur Ananias, Azarias et Misaël, A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedicámus Patrem et Fílium cum Sancto Spíritu; * laudémus et superexaltémus eum in sæcula.Bénissons le Père, et, le Fils avec l'Esprit Saint. A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedíctus es in firmaménto cæli * et laudábilis et gloriósus in sæcula.Béni sois-Tu, au firmament du ciel : louanges et gloire dans les siècles !
Ant. Maiórem caritátem nemo habet, ut ánimam suam ponat quis pro amícis suis, allelúia.Ant. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis, alléluia.
Ant. 3 Vos amíci mei estis, si fecéritis quæ præcípio vobis, dicit Dóminus. TP. Allelúia.Ant. 3 Vous serez mes amis, si vous faites ce que Je vous commande + dit le Seigneur + TP. Alléluia.
Psalmus 149
Psaume 149
Exsultatio sanctorum
L'exultation des saints
Filii Ecclesiae, filii novi populi exsultent in rege suo: in Christo (Hesychius).
Les fils de l'Eglise, les fils du nouveau peuple exultent en leur roi : dans le Christ (Hesychius).
Cantáte Dómino cánticum novum; * laus eius in ecclésia sanctórum.Chantez au Seigneur un cantique nouveau ; qu'Il soit loué dans l'assemblée des saints.
Lætétur Israel in eo, qui fecit eum, * et fílii Sion exsúltent in rege suo.Qu'Israël se réjouisse en Celui qui l'a créé ; que les Fils de Sion soient transportés pour leur Roi.
Laudent nomen eius in choro, * in tympano et cíthara psallant ei,Qu'ils célèbrent Son Nom de concert ; qu'ils le chantent sur les tambourins et les cithares.
quia beneplácitum est Dómino in pópulo suo, * et honorábit mansuétos in salúte.Car le Seigneur se complaît en Son peuple ; Il a sauvé et glorifié les paisibles.
Iúbilent sancti in glória, * læténtur in cubílibus suis.Les saints tressaillent dans la gloire, ils se réjouissent dans leur repos.
Exaltatiónes Dei in gútture eórum * et gládii ancípites in mánibus eórum,La louange de Dieu est sur leurs lèvres, des glaives à deux tranchants sont dans leurs mains.
ad faciéndam vindíctam in natiónibus, * castigatiónes in pópulis,Pour tirer vengeance des nations, pour châtier les peuples.
ad alligándos reges eórum in compédibus * et nóbiles eórum in mánicis férreis,Pour charger de chaînes les pieds de leurs rois, pour mettre aux grands les menottes.
ad faciéndum in eis iudícium conscríptum: * glória hæc est ómnibus sanctis eius.Pour accomplir sur eux la sentence écrite. C'est la gloire qu'Il réserve à tous Ses saints.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vos amíci mei estis, si fecéritis quæ præcípio vobis, dicit Dóminus. TP. Allelúia.Ant. Vous serez mes amis, si vous faites ce que Je vous commande + dit le Seigneur + TP. Alléluia.
Lectio brevis (Eph 2, 19-22)
Lecture brève (2,19-22)
Iam non estis extránei et ádvenæ, sed estis concíves sanctórum et doméstici Dei, superædificáti super fundaméntum apostolórum et prophetárum, ipso summo angulári lápide Christo Iesu, in quo omnis ædificátio compácta crescit in templum sanctum in Dómino, in quo et vos coædificámini in habitáculum Dei in Spíritu. Vous n'êtes plus des étrangers et des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, et membres de la famille de Dieu, puisque vous avez été édifiés sur le fondement des Apôtres et des prophètes, le Christ Jésus étant Lui-même la pierre angulaire. En Lui, tout l'édifice, bien coordonné, grandit pour être un temple saint dans le Seigneur. En Lui, vous aussi, vous entrez dans Sa structure, pour être une habitation de Dieu par l'Esprit-Saint.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Constítues eos príncipes * Super omnem terram. Constítues. V/. Mémores erunt nóminis tui, Dómine. * Super omnem terram. Glória Patri. Constítues.R./ Tu les établiras comme Princes * Sur toute la Terre. Tu les établiras. V./ Ils seront mémoire de ton Nom, Seigneur. * Sur toute la Terre. Gloire au Père. tu les établiras.
Ant. Vidit Iesus hóminem sedéntem in telóneo, Matthæum nómine; et ait illi: Séquere me. Et surgens secútus est eum.Ant. Jésus vit un homme, nommé Matthieu, assis au bureau du fisc, et Il lui dit : Suis-moi. Il se leva et Le suivit.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vidit Iesus hóminem sedéntem in telóneo, Matthæum nómine; et ait illi: Séquere me. Et surgens secútus est eum.Ant. Jésus vit un homme, nommé Matthieu, assis au bureau du fisc, et Il lui dit : Suis-moi. Il se leva et Le suivit.
Preces
Prières litaniques.
Adorémus Deum, qui per Fílium suum spem mundo et vitam dedit, et humíliter deprecémur: Adorons Dieu,qui par Son Fils a donné au monde l'espérance et la vie, et supplions humblement:
Dómine, audi nos. Seigneur, écoute nous
Dómine, Pater ómnium, qui nos ad princípium huius diéi perveníre fecísti, Seigneur, Père de tous, qui nous a fait parvenir au début de ce jour,
ad laudem glóriæ tuæ fac nos cum Christo vívere. fais nous vivre avec le Christ à la louange de Ta gloire
Fidem, spem et caritátem tuam, quæ córdibus nostris infudísti, Permet que demeurent toujours en nous la foi, l'espérance et Ton amour
in nobis semper manére concéde. que Tu as répandus dans nos coeurs.
Ad te, semper, Dómine, óculi nostri levéntur, Vers Toi, Seigneur, nos yeux sont levés,
ut tibi vocánti alácriter respondeámus. pour que nous répondions avec ardeur à Ton appel.
Ab insídiis nos et illécebris iniquitátis avérte, Détourne nous des pièges et des attraits des injustices,
et gressus nostros ab omni offensióne defénde. et défends nos pas de tout heurt .
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui ineffábili misericórdia beátum Matthæum ex publicáno Apóstolum es dignátus elígere, da nobis, eius exémplo et intercessióne suffúltis, ut, te sequéntes, tibi fírmiter adhærére mereámur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu, dans Ton ineffable miséricorde, Tu as daigné choisir saint Matthieu pour faire d'un publicain un Apôtre ; accorde-nous le soutien de son intercession et de son exemple pour Te suivre et pour pouvoir ainsi nous attacher à Toi fermement. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Office de tierce du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
S. Matthaei, apostoli et evangelistae St Matthieu, apôtre et évangéliste
Festum Fête
Ad Tertiam
Ad Tertiam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Certum tenéntes órdinem,
A la troisième heure du jour,
pio poscámus péctore
en respectant l'ordre fixé,
hora diéi tértia
invoquons de tout notre coeur
trinae virtútis glóriam,
la gloire de la Trinité.
  
Ut simus habitáculum
Puissions nous être la demeure
illi Sancto Spirítui,
de cet Esprit de Sainteté
qui quondam in apóstolis
qui Se répandit autrefois,
hac hora distribútus est.
en cette heure, aux apôtres.
  
Hoc gradiénte órdine,
C'est en suivant aussi cet ordre,
ornávit cuncta spléndide
que le Créateur du Royaume
regni caeléstis cónditor
a tout couronné de beauté
ad nostra aetérna práemia.
pour notre bonheur éternel.
  
Deo Patri sit glória
A Dieu le Père soit la gloire,
eiúsque soli Fílio
et gloire à Son Unique Fils,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit consolateur,
in sempitérna saécula. Amen.
à travers l'infini des siècles.
Ant. 1 Eúntes, prædicáte Evangélium regni: gratis accepístis, gratis date.Ant. 1 Allez, et prêchez l'Évangile du royaume : ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement.
Psalmus 118 (119), 169-176
Psaume 118 (119), 169-176
XXII (Tau)
XXII (Tau)
Appropínquet deprecátio mea in conspéctu tuo, Dómine; * iuxta verbum tuum da mihi intelléctum.Que ma prière s'approche jusqu'à Toi, Seigneur; * donne-moi l'intelligence selon Ta parole.
Intret postulátio mea in conspéctu tuo, * secúndum elóquium tuum líbera me.Que ma demande pénètre en Ta présence; * délivre-moi selon Ta promesse.
Eructábunt lábia mea hymnum, * cum docúeris me iustificatiónes tuas.Mes lèvres feront retentir une hymne à Ta gloire, * lorsque Tu m'auras enseigné Tes préceptes.
Cantet língua mea elóquium tuum, * quia ómnia præcépta tua iustítia.Ma langue publiera Ta parole, * car tous Tes commandements sont équitables.
Fiat manus tua, ut ádiuvet me, * quóniam mandáta tua elégi.Que Ta main s'étende pour me sauver, * car j'ai choisi Tes commandements.
Concupívi salutáre tuum, Dómine, * et lex tua delectátio mea est.J'ai désiré Ton salut, Seigneur, * et Ta loi est ma méditation.
Vivet ánima mea et laudábit te, * et iudícia tua adiuvábunt me.Mon âme vivra et Te louera, * et Tes jugements seront mon secours.
Errávi sicut ovis, quæ périit; * quære servum tuum, quia præcépta tua non sum oblítus.J'ai erré comme une brebis qui s'est perdue; * cherche Ton serviteur, car je n'ai point oublié Tes commandements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Eúntes, prædicáte Evangélium regni: gratis accepístis, gratis date.Ant. Allez, et prêchez l'Évangile du royaume : ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement.
Ant. 2 Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. 2 Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Psalmus 44 (45)
Psaume 44 (45)
Regis nuptiæ
Chant nuptial pour le roi
Ecce Sponsus venit; exite obviam ei (Mt 25, 6).
Voici l'’époux, sortez à sa rencontre (Mt 25, 6).
I
I
Eructávit cor meum verbum bonum, † dico ego ópera mea regi. * Língua mea cálamus scribæ velóciter scribéntis.De mon cœur jaillit un beau chant ; c'est au roi que je conte mes œuvres. Ma langue est comme le roseau rapide du scribe.
Speciósus forma es præ fíliis hóminum, † diffúsa est grátia in lábiis tuis, * proptérea benedíxit te Deus in ætérnum.Tu es le plus beau des fils de l'homme, la grâce est répandue sur tes lèvres, c'est pourquoi Dieu t'a béni pour toujours.
Accíngere gládio tuo super femur tuum, potentíssime, * magnificéntia tua et ornátu tuo.Ceins ton épée sur ta cuisse, ô héros, revêts ta splendeur et ta majesté.
Et ornátu tuo procéde, currum ascénde * propter veritátem et mansuetúdinem et iustítiam.Et dans ta majesté avance-toi, monte sur ton char, combats pour la vérité, la douceur et la justice.
Et dóceat te mirabília déxtera tua: † sagíttæ tuæ acútæ —pópuli sub te cadent— * in corda inimicórum regis.et que ta droite te fasse accomplir des faits merveilleux. Tes flèches sont aiguës, des peuples tomberont à tes pieds, elles perceront le coeur des ennemis du roi.
Sedes tua, Deus, in sæculum sæculi; * sceptrum æquitátis sceptrum regni tui.Ton trône, ô Dieu, est établi pour toujours ; le sceptre de ta royauté est un sceptre de droiture.
Dilexísti iustítiam et odísti iniquitátem, † proptérea unxit te Deus, Deus tuus, * óleo lætítiæ præ consórtibus tuis.Tu aimes la justice et tu hais l'iniquité : c'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a oint d'une huile d'allégresse, de préférence à tes compagnons.
Myrrha et áloe et cásia ómnia vestiménta tua; * e dómibus ebúrneis chordæ deléctant te.La myrrhe, l'aloès et la casse s'exhalent de tous tes vêtements, des palais d'ivoire, les lyres te réjouissent.
Fíliæ regum in pretiósis tuis; * ástitit regína a dextris tuis ornáta auro ex Ophir.Des filles de rois sont parmi tes bien-aimées, la reine est à ta droite, parée de l'or d'Ophir.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Ant. 3 In patiéntia vestra possidébitis ánimas vestras.Ant. 3 Dans votre souffrance, vous sauverez vos âmes.
II
 II
Audi, fília, et vide, † et inclína aurem tuam * et oblivíscere pópulum tuum et domum patris tui;Ecoute, ma fille, regarde et prête l'oreille : oublie ton peuple et la maison de ton père,
et concupíscet rex spéciem tuam. * Quóniam ipse est dóminus tuus, et adóra eum.et le roi sera épris de ta beauté; car Il est ton Seigneur : rends-Lui tes hommages.
Fília Tyri cum munéribus; * vultum tuum deprecabúntur dívites plebis.La fille de Tyr, avec des présents, et les plus riches du peuple rechercheront ta faveur.
Gloriósa nimis fília regis intrínsecus, * textúris áureis circumamícta.Toute resplendissante est la fille du roi dans l'intérieur; son vêtement est fait de tissus d'or.
In véstibus variegátis adducétur regi; * vírgines post eam, próximæ eius, afferúntur tibi.En robe de couleurs variées, elle est présentée au roi ; après elles, des jeunes filles ses compagnes, te sont amenées.
Afferúntur in lætítia et exsultatióne, * adducúntur in domum regis.On les introduit au milieu des réjouissances et de l'allégresse ; elles entrent dans le palais du Roi.
Pro pátribus tuis erunt tibi fílii; * constítues eos príncipes super omnem terram.A la place de tes pères, des fils te sont nés ; tu les établiras princes sur toute la terre.
Memor ero nóminis tui * in omni generatióne et generatióne;Ils se souviendront de ton nom de génération en génération.
proptérea pópuli confitebúntur tibi in ætérnum * et in sæculum sæculi.C’est pourquoi les peuples te loueront éternellement, et dans les siècles des siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In patiéntia vestra possidébitis ánimas vestras.Ant. Dans votre souffrance, vous sauverez vos âmes.
Lectio brevis (2 Cor 5, 19 b-20)
Lecture brève (2 Cor 5, 19 b-20)
Pósuit in nobis Deus verbum reconciliatiónis. Pro Christo ergo legatióne fúngimur tamquam Deo exhortánte per nos: obsecrámus pro Christo, reconciliámini Deo.Dieu a mis sur nos lèvres la parole de la réconciliation. C'est donc pour le Christ que nous faisons les fonctions d'ambassadeurs, Dieu lui-même exhortant par nous : nous vous en conjurons pour le Christ, réconciliez-vous avec Dieu.
V/. In omnem terram exívit sonus eórum.
R/. Et in fines orbis terræ verba eórum.
V/. Leur bruit a parcouru toute la terre. R/. Leur parole a atteint les limites du monde.
Orémus. Prions.
Dómine Deus, Pater omnípotens, nobis maiestáti tuæ subiéctis Sancti Spíritus lumen infúnde, ut ab omni hoste secúri, in tua iúgiter laude lætémur. Per Christum Dóminum nostrum.Seigneur Dieu, Père tout-puissant, remplis-nous, les serviteurs de Ta majesté, de la lumière de l'Esprit Saint; pour que, sans rien craindre de tout adversaire, nous mettions notre joie à Te louer continuellement. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Eúntes, prædicáte Evangélium regni: gratis accepístis, gratis date.Ant. 1 Allez, et prêchez l'Évangile du royaume : ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement.
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. 2 Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. 3 Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Messe du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
S. Matthaei, apostoli et evangelistae St Matthieu, apôtre et évangéliste
Festum Fête


Introitus Introït
Ps. 36, 30-31
OS iusti meditábitur sapiéntiam, et lingua eius loquétur iudícium: lex Dei eius in corde ipsíus. Ps. ibid., 1 Noli aemulári in malignántibus: neque zeláveris faciéntes iniquitátem. V/. Glória Patri. La bouche du juste méditera la sagesse et sa langue proférera l’équité ; la loi de son Dieu est dans son cœur. (T.P. Alléluia, alléluia.) Ps. Ibid, 1.Ne porte pas envie au méchant et ne sois pas jaloux de ceux qui commettent l’iniquité.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Deus, qui ineffábili misericórdia beátum Matthæum ex publicáno Apóstolum es dignátus elígere, da nobis, eius exémplo et intercessióne suffúltis, ut, te sequéntes, tibi fírmiter adhærére mereámur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu, dans Ton ineffable miséricorde, Tu as daigné choisir saint Matthieu pour faire d'un publicain un Apôtre ; accorde-nous le soutien de son intercession et de son exemple pour Te suivre et pour pouvoir ainsi nous attacher à Toi fermement. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Ad Ephesios (4,1-7.11-13)
Fratres: Óbsecro ítaque vos ego, vinctus in Dómino, ut digne ambulétis vocatióne, qua vocáti estis, cum omni humilitáte et mansuetúdine, cum longanimitáte, supportántes ínvicem in caritáte, sollíciti serváre unitátem spíritus in vínculo pacis; unum corpus et unus Spíritus, sicut et vocáti estis in una spe vocatiónis vestrae; unus Dóminus, una fides, unum baptísma; unus Deus et Pater ómnium, qui super omnes et per ómnia et in ómnibus. Unicuíque autem nostrum data est grátia secúndum mensúram donatiónis Christi. Et ipse dedit quosdam quidem apóstolos, quosdam autem prophétas, álios vero evangelístas, álios autem pastóres et doctóres ad instructiónem sanctórum in opus ministérii, in aedificatiónem córporis Christi, donec occurrámus omnes in unitátem fídei et agnitiónis Fílii Dei, in virum perféctum, in mensúram aetátis plenitúdinis Christi. Frères : Je vous conjure, moi prisonnier dans le Seigneur, de marcher d’une manière digne de la vocation à laquelle vous avez été appelés : en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit dans le lien de la paix. Il y a (Soyez) un seul corps et un seul esprit, comme vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. Il y a un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, qui agit par tous, et qui réside en nous tous. Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don du Christ. Et c’est lui qui a donné les uns comme Apôtres, d’autres comme prophètes, d’autres comme évangélistes, d’autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints, pour l’œuvre du ministère, pour l’édification du corps du Christ, jusqu'à ce que nous parvenions tous à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme parfait, à la mesure de l’âge de la plénitude du Christ.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 111, 1-2
R/. Beátus vir, qui timet Dóminum: in mandátis eius cupit nimis. V/. Potens in terra erit semen eius: generátio rectórum benedicétur. R/. Heureux l’homme qui craint le Seigneur et qui met ses délices dans ses commandements. V/. Sa race sera puissante sur la terre ; la postérité des justes sera bénie.
Allelúia. Allelúia.
R/. Allelúia. V/. Te gloriósus Apostolórum chorus laudat, Dómine. R/. Alléluia. V/. Le choeur glorieux des apôtres Te loue, ô Seigneur.
Evangelium Evangile
Matthaeus (9,9-13) Matthieu (9,9-13)
In illo tempore: Cum transíret Iésus, vidit hóminem sedéntem in telóneo, Matthǽum nómine, et ait illi: “Séquere me.” Et surgens secútus est eum. Et factum est, discumbénte eo in domo, ecce multi publicáni et peccatóres veniéntes simul discumbébant cum Iésu et discípulis eíus. Et vidéntes pharisǽi dicébant discípulis eíus: “quáre cum publicánis et peccatóribus mandúcat magíster vester?” At ille áudiens ait: “Non est opus valéntibus médico sed male habéntibus. Eúntes autem díscite quid est: ‘Misericórdiam volo et non sacrifícium.’ Non enim veni vocáre iústos sed peccatóres.” En ce temps là : Jésus, en passant vit un homme, appelé Matthieu, assis au bureau des impots. Et Il lui dit: Suis-Moi. Et se levant, il Le suivit. Or, il arriva que, Jésus étant à table dans la maison, beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent se mettre à table avec Lui et Ses disciples. Et voyant cela, les pharisiens disaient à Ses disciples: Pourquoi votre Maître mange-t-Il avec les publicains et les pécheurs? Mais Jésus les ayant entendus, dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien, mais les malades, qui ont besoin de médecin. Allez, et apprenez ce que signifie cette parole: Je veux la miséricorde et non le sacrifice. Car Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 20, 4-5
Posuísti, Dómine, in cápite eius corónam de lápide pretióso: vitam pétiit a te, et tribuísti ei, allelúia. Tu as mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses. Il T'a demandé la vie, et Tu lui as accordée.
Communio Communion
Ps. 20, 6
Magna est glória eius in salutári tuo: glóriam et magnum decórem impónes super eum, Dómine. Sa gloire est grande, grâce à Ton salut ; Tu le couvriras de gloire et d’un honneur immense (de beauté), Seigneur.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Office de sexte du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
S. Matthaei, apostoli et evangelistae St Matthieu, apôtre et évangéliste
Festum Fête
Ad Sextam
Ad Sextam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Dicámus laudes Dómino
Chantons au Seigneur nos louanges
fervénte prompti spíritu;
dans l'ardeur d'une âme empressée,
hora volúta séxies
voici venue la sixième heure
nos ad orándum próvocat.
qui nous invite à la prière.
  
In hac enim fidélibus
Car la gloire du vrai salut,
verae salútis glória
du sacrifice de l'Agneau,
beáti Agni hóstia
advient en cette heure aux croyants
crucis virtúte rédditur.
par la puissance de la croix.
  
Cuius luce claríssima
A l'éclat dont elle rayonne,
tenébricat merídies,
le plein midi n'est que ténèbres;
sumámus toto péctore
accueillons d'un coeur sans réserve
tanti splendóris grátiam.
la grâce de cette splendeur.
  
Deo Patri sit glória
A Dieu le Père soit la gloire,
eiúsque soli Fílio
et gloire à Son Unique Fils,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit consolateur,
in sempitérna saécula. Amen.
à travers l'infini des siècles.
Ant. 1 Eúntes, prædicáte Evangélium regni: gratis accepístis, gratis date.Ant. 1 Allez, et prêchez l'Évangile du royaume : ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement.
Psalmus 118 (119), 169-176
Psaume 118 (119), 169-176
XXII (Tau)
XXII (Tau)
Appropínquet deprecátio mea in conspéctu tuo, Dómine; * iuxta verbum tuum da mihi intelléctum.Que ma prière s'approche jusqu'à Toi, Seigneur; * donne-moi l'intelligence selon Ta parole.
Intret postulátio mea in conspéctu tuo, * secúndum elóquium tuum líbera me.Que ma demande pénètre en Ta présence; * délivre-moi selon Ta promesse.
Eructábunt lábia mea hymnum, * cum docúeris me iustificatiónes tuas.Mes lèvres feront retentir une hymne à Ta gloire, * lorsque Tu m'auras enseigné Tes préceptes.
Cantet língua mea elóquium tuum, * quia ómnia præcépta tua iustítia.Ma langue publiera Ta parole, * car tous Tes commandements sont équitables.
Fiat manus tua, ut ádiuvet me, * quóniam mandáta tua elégi.Que Ta main s'étende pour me sauver, * car j'ai choisi Tes commandements.
Concupívi salutáre tuum, Dómine, * et lex tua delectátio mea est.J'ai désiré Ton salut, Seigneur, * et Ta loi est ma méditation.
Vivet ánima mea et laudábit te, * et iudícia tua adiuvábunt me.Mon âme vivra et Te louera, * et Tes jugements seront mon secours.
Errávi sicut ovis, quæ périit; * quære servum tuum, quia præcépta tua non sum oblítus.J'ai erré comme une brebis qui s'est perdue; * cherche Ton serviteur, car je n'ai point oublié Tes commandements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Eúntes, prædicáte Evangélium regni: gratis accepístis, gratis date.Ant. Allez, et prêchez l'Évangile du royaume : ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement.
Ant. 2 Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. 2 Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Psalmus 44 (45)
Psaume 44 (45)
Regis nuptiæ
Chant nuptial pour le roi
Ecce Sponsus venit; exite obviam ei (Mt 25, 6).
Voici l'’époux, sortez à sa rencontre (Mt 25, 6).
I
I
Eructávit cor meum verbum bonum, † dico ego ópera mea regi. * Língua mea cálamus scribæ velóciter scribéntis.De mon cœur jaillit un beau chant ; c'est au roi que je conte mes œuvres. Ma langue est comme le roseau rapide du scribe.
Speciósus forma es præ fíliis hóminum, † diffúsa est grátia in lábiis tuis, * proptérea benedíxit te Deus in ætérnum.Tu es le plus beau des fils de l'homme, la grâce est répandue sur tes lèvres, c'est pourquoi Dieu t'a béni pour toujours.
Accíngere gládio tuo super femur tuum, potentíssime, * magnificéntia tua et ornátu tuo.Ceins ton épée sur ta cuisse, ô héros, revêts ta splendeur et ta majesté.
Et ornátu tuo procéde, currum ascénde * propter veritátem et mansuetúdinem et iustítiam.Et dans ta majesté avance-toi, monte sur ton char, combats pour la vérité, la douceur et la justice.
Et dóceat te mirabília déxtera tua: † sagíttæ tuæ acútæ —pópuli sub te cadent— * in corda inimicórum regis.et que ta droite te fasse accomplir des faits merveilleux. Tes flèches sont aiguës, des peuples tomberont à tes pieds, elles perceront le coeur des ennemis du roi.
Sedes tua, Deus, in sæculum sæculi; * sceptrum æquitátis sceptrum regni tui.Ton trône, ô Dieu, est établi pour toujours ; le sceptre de ta royauté est un sceptre de droiture.
Dilexísti iustítiam et odísti iniquitátem, † proptérea unxit te Deus, Deus tuus, * óleo lætítiæ præ consórtibus tuis.Tu aimes la justice et tu hais l'iniquité : c'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a oint d'une huile d'allégresse, de préférence à tes compagnons.
Myrrha et áloe et cásia ómnia vestiménta tua; * e dómibus ebúrneis chordæ deléctant te.La myrrhe, l'aloès et la casse s'exhalent de tous tes vêtements, des palais d'ivoire, les lyres te réjouissent.
Fíliæ regum in pretiósis tuis; * ástitit regína a dextris tuis ornáta auro ex Ophir.Des filles de rois sont parmi tes bien-aimées, la reine est à ta droite, parée de l'or d'Ophir.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Ant. 3 In patiéntia vestra possidébitis ánimas vestras.Ant. 3 Dans votre souffrance, vous sauverez vos âmes.
II
 II
Audi, fília, et vide, † et inclína aurem tuam * et oblivíscere pópulum tuum et domum patris tui;Ecoute, ma fille, regarde et prête l'oreille : oublie ton peuple et la maison de ton père,
et concupíscet rex spéciem tuam. * Quóniam ipse est dóminus tuus, et adóra eum.et le roi sera épris de ta beauté; car Il est ton Seigneur : rends-Lui tes hommages.
Fília Tyri cum munéribus; * vultum tuum deprecabúntur dívites plebis.La fille de Tyr, avec des présents, et les plus riches du peuple rechercheront ta faveur.
Gloriósa nimis fília regis intrínsecus, * textúris áureis circumamícta.Toute resplendissante est la fille du roi dans l'intérieur; son vêtement est fait de tissus d'or.
In véstibus variegátis adducétur regi; * vírgines post eam, próximæ eius, afferúntur tibi.En robe de couleurs variées, elle est présentée au roi ; après elles, des jeunes filles ses compagnes, te sont amenées.
Afferúntur in lætítia et exsultatióne, * adducúntur in domum regis.On les introduit au milieu des réjouissances et de l'allégresse ; elles entrent dans le palais du Roi.
Pro pátribus tuis erunt tibi fílii; * constítues eos príncipes super omnem terram.A la place de tes pères, des fils te sont nés ; tu les établiras princes sur toute la terre.
Memor ero nóminis tui * in omni generatióne et generatióne;Ils se souviendront de ton nom de génération en génération.
proptérea pópuli confitebúntur tibi in ætérnum * et in sæculum sæculi.C’est pourquoi les peuples te loueront éternellement, et dans les siècles des siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In patiéntia vestra possidébitis ánimas vestras.Ant. Dans votre souffrance, vous sauverez vos âmes.
Lectio brevis (Act 5, 12 a. 14)
Lecture brève ( Act 5, 12 a. 14)
Per manus apostolórum fiébant signa et prodígia multa in plebe. Magis autem addebántur credéntes Dómino, multitúdines virórum ac mulíerum.Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient parmi le peuple par les mains des apôtres. De plus en plus s'adjoignaient des croyants au Seigneur, hommes et femmes en masse.
V/. Custodiébant testimónia Dei.
R/. Et præcépta eius.
V/. Ils conservaient le témoignage de Dieu. V/. Et Ses préceptes.
Orémus. Prions.
Concéde nobis, Dómine, lux ardens caritátis ætérnæ, ut tua semper caritáte fervéntes, te super ómnia et fratres propter te uno diligámus amóre. Per Christum Dóminum nostrum.Seigneur, foyer brûlant de charité, accorde-nous une telle ferveur que nous soyons capables de T'aimer plus que tout et d'aimer nos frères à cause de Toi. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Sextam - psalmodia complementaria

A Sexte - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Eúntes, prædicáte Evangélium regni: gratis accepístis, gratis date.Ant. 1 Allez, et prêchez l'Évangile du royaume : ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. 2 Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 In patiéntia vestra possidébitis ánimas vestras.Ant. 3 Dans votre souffrance, vous sauverez vos âmes.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Office de none du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
S. Matthaei, apostoli et evangelistae St Matthieu, apôtre et évangéliste
Festum Fête
Ad Nonam
Ad Nonam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Ternis horárum términis
Déjà la grâce du Seigneur
volútis dante Dómino,
trois fois nous a donné trois heures ;
trinum perfécte et únicum
avec amour nous chantons Dieu,
ipsum devóti psállimus.
Trinité, parfaite unité
  
Sacrum Dei mystérium
Gardons en des cœoeurs purifiés
puro tenéntes péctore,
le mystère sacré de Dieu
Petri magístri régula
et puisque le magistère de Pierre
signo salútis pródita,
fut confirmé par un miracle,
  
Et nos psallámus spíritu,
Chantons nous aussi dans l'Esprit
haeréntes sic apóstolis,
en nous attachant aux apôtres
ut plantas adhuc débiles
pour que, par la force du Christ,
Christi virtúte dírigant.
ils rendent plus fermes nos pas.
  
Deo Patri sit glória
A Dieu le Père soit la gloire,
eiúsque soli Fílio
et gloire à Son Unique Fils,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit Consolateur,
in sempitérna saécula. Amen.
à travers l'infini des siècles.
Ant. 1 Eúntes, prædicáte Evangélium regni: gratis accepístis, gratis date.Ant. 1 Allez, et prêchez l'Évangile du royaume : ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement.
Psalmus 118 (119), 169-176
Psaume 118 (119), 169-176
XXII (Tau)
XXII (Tau)
Appropínquet deprecátio mea in conspéctu tuo, Dómine; * iuxta verbum tuum da mihi intelléctum.Que ma prière s'approche jusqu'à Toi, Seigneur; * donne-moi l'intelligence selon Ta parole.
Intret postulátio mea in conspéctu tuo, * secúndum elóquium tuum líbera me.Que ma demande pénètre en Ta présence; * délivre-moi selon Ta promesse.
Eructábunt lábia mea hymnum, * cum docúeris me iustificatiónes tuas.Mes lèvres feront retentir une hymne à Ta gloire, * lorsque Tu m'auras enseigné Tes préceptes.
Cantet língua mea elóquium tuum, * quia ómnia præcépta tua iustítia.Ma langue publiera Ta parole, * car tous Tes commandements sont équitables.
Fiat manus tua, ut ádiuvet me, * quóniam mandáta tua elégi.Que Ta main s'étende pour me sauver, * car j'ai choisi Tes commandements.
Concupívi salutáre tuum, Dómine, * et lex tua delectátio mea est.J'ai désiré Ton salut, Seigneur, * et Ta loi est ma méditation.
Vivet ánima mea et laudábit te, * et iudícia tua adiuvábunt me.Mon âme vivra et Te louera, * et Tes jugements seront mon secours.
Errávi sicut ovis, quæ périit; * quære servum tuum, quia præcépta tua non sum oblítus.J'ai erré comme une brebis qui s'est perdue; * cherche Ton serviteur, car je n'ai point oublié Tes commandements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Eúntes, prædicáte Evangélium regni: gratis accepístis, gratis date.Ant. Allez, et prêchez l'Évangile du royaume : ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement.
Ant. 2 Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. 2 Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Psalmus 44 (45)
Psaume 44 (45)
Regis nuptiæ
Chant nuptial pour le roi
Ecce Sponsus venit; exite obviam ei (Mt 25, 6).
Voici l'’époux, sortez à sa rencontre (Mt 25, 6).
I
I
Eructávit cor meum verbum bonum, † dico ego ópera mea regi. * Língua mea cálamus scribæ velóciter scribéntis.De mon cœur jaillit un beau chant ; c'est au roi que je conte mes œuvres. Ma langue est comme le roseau rapide du scribe.
Speciósus forma es præ fíliis hóminum, † diffúsa est grátia in lábiis tuis, * proptérea benedíxit te Deus in ætérnum.Tu es le plus beau des fils de l'homme, la grâce est répandue sur tes lèvres, c'est pourquoi Dieu t'a béni pour toujours.
Accíngere gládio tuo super femur tuum, potentíssime, * magnificéntia tua et ornátu tuo.Ceins ton épée sur ta cuisse, ô héros, revêts ta splendeur et ta majesté.
Et ornátu tuo procéde, currum ascénde * propter veritátem et mansuetúdinem et iustítiam.Et dans ta majesté avance-toi, monte sur ton char, combats pour la vérité, la douceur et la justice.
Et dóceat te mirabília déxtera tua: † sagíttæ tuæ acútæ —pópuli sub te cadent— * in corda inimicórum regis.et que ta droite te fasse accomplir des faits merveilleux. Tes flèches sont aiguës, des peuples tomberont à tes pieds, elles perceront le coeur des ennemis du roi.
Sedes tua, Deus, in sæculum sæculi; * sceptrum æquitátis sceptrum regni tui.Ton trône, ô Dieu, est établi pour toujours ; le sceptre de ta royauté est un sceptre de droiture.
Dilexísti iustítiam et odísti iniquitátem, † proptérea unxit te Deus, Deus tuus, * óleo lætítiæ præ consórtibus tuis.Tu aimes la justice et tu hais l'iniquité : c'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a oint d'une huile d'allégresse, de préférence à tes compagnons.
Myrrha et áloe et cásia ómnia vestiménta tua; * e dómibus ebúrneis chordæ deléctant te.La myrrhe, l'aloès et la casse s'exhalent de tous tes vêtements, des palais d'ivoire, les lyres te réjouissent.
Fíliæ regum in pretiósis tuis; * ástitit regína a dextris tuis ornáta auro ex Ophir.Des filles de rois sont parmi tes bien-aimées, la reine est à ta droite, parée de l'or d'Ophir.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Ant. 3 In patiéntia vestra possidébitis ánimas vestras.Ant. 3 Dans votre souffrance, vous sauverez vos âmes.
II
 II
Audi, fília, et vide, † et inclína aurem tuam * et oblivíscere pópulum tuum et domum patris tui;Ecoute, ma fille, regarde et prête l'oreille : oublie ton peuple et la maison de ton père,
et concupíscet rex spéciem tuam. * Quóniam ipse est dóminus tuus, et adóra eum.et le roi sera épris de ta beauté; car Il est ton Seigneur : rends-Lui tes hommages.
Fília Tyri cum munéribus; * vultum tuum deprecabúntur dívites plebis.La fille de Tyr, avec des présents, et les plus riches du peuple rechercheront ta faveur.
Gloriósa nimis fília regis intrínsecus, * textúris áureis circumamícta.Toute resplendissante est la fille du roi dans l'intérieur; son vêtement est fait de tissus d'or.
In véstibus variegátis adducétur regi; * vírgines post eam, próximæ eius, afferúntur tibi.En robe de couleurs variées, elle est présentée au roi ; après elles, des jeunes filles ses compagnes, te sont amenées.
Afferúntur in lætítia et exsultatióne, * adducúntur in domum regis.On les introduit au milieu des réjouissances et de l'allégresse ; elles entrent dans le palais du Roi.
Pro pátribus tuis erunt tibi fílii; * constítues eos príncipes super omnem terram.A la place de tes pères, des fils te sont nés ; tu les établiras princes sur toute la terre.
Memor ero nóminis tui * in omni generatióne et generatióne;Ils se souviendront de ton nom de génération en génération.
proptérea pópuli confitebúntur tibi in ætérnum * et in sæculum sæculi.C’est pourquoi les peuples te loueront éternellement, et dans les siècles des siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In patiéntia vestra possidébitis ánimas vestras.Ant. Dans votre souffrance, vous sauverez vos âmes.
Lectio brevis (Act 5, 41-42)
Lecture brève (Act 5, 41-42)
Ibant apóstoli gaudéntes a conspéctu concílii quóniam digni hábiti sunt pro nómine contuméliam pati; et omni die in templo et circa domos non cessábant docéntes et evangelizántes Christum, Iesum.Les apôtres s'en allèrent joyeux de devant le sanhédrin, parce qu'ils avaient été jugés dignes de souffrir des opprobres à cause du Nom (de Jésus). Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d'enseigner et de prêcher le Christ Jésus.
V/. Gaudéte et exsultáte, dicit Dóminus.
R/. Quia nómina vestra scripta sunt in cælis.
V/. Réjouissez-vous et exultez, dit le Seigneur. V/. Car vos noms sont inscrits dans les cieux.
Orémus. Prions.
Exáudi nos, Dómine, et præsta pacem, quam pétimus, consummátam, ut cunctis diébus vitæ nostræ tibi cum iucunditáte vacántes, beáta María Vírgine intercedénte, ad te secúri perveníre mereámur. Per Christum Dóminum nostrum.Exauce-nous, Seigneur, donne-nous la paix parfaite que nous demandons, pour que passant tous les jours de notre vie avec agrément, par l'intercession de la bienheureuse Vierge Marie, nous méritions de parvenir jusqu'à Toi dans la paix. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Eúntes, prædicáte Evangélium regni: gratis accepístis, gratis date.Ant. 1 Allez, et prêchez l'Évangile du royaume : ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement.
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, allelúia.Ant. 2 Moi, Je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde, alléluia.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 In patiéntia vestra possidébitis ánimas vestras.Ant. 3 Dans votre souffrance, vous sauverez vos âmes.
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c'est à dire : de Son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Vêpres du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
Dominica XXV per annum XXVème dimanche dans l'année
Ad I Vesperas
Aux Ières Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Deus, creátor ómnium
Dieu, créateur de toutes choses
políque rector, véstiens
et maître du ciel,
diem decóro lúmine,
qui ornes le jour de la lumière
noctem sopóris grátia,
et la nuit de la grâce du sommeil,
  
Artus solútos ut quies
Pour que le repos rende au travail
reddat labóris úsui
les membres fourbus,
mentésque fessas állevet
qu'il soulage les esprits las
luctúsque solvat ánxios,
et dissipe inquiétudes et chagrins.
  
Grates perácto iam die
Nous chantons cette hymne
et noctis exórtu preces,
en reconnaissance pour le jour achevé,
voti reos ut ádiuves,
en prière pour la nuit commencée :
hymnum canéntes sólvimus.
viens en aide à Tes serviteurs.
  
Te cordis ima cóncinant,
Nous voulons Te chanter de tout notre coeur,
te vox canóra cóncrepet,
Te proclamer à pleine voix,
te díligat castus amor,
T'aimer d'un chaste amour,
te mens adóret sóbria.
T'adorer d'une âme attentive.
  
Ut cum profunda cláuserit
Ainsi lorsque l'obscurité de la
diem calígo nóctium,
nuit aura mis fin au jour,
fides tenébras nésciat
notre foi ne connaîtra pas de ténèbres,
et nox fide relúceat.
mais elle brillera dans la nuit.
  
Christum rogámus et Patrem,
Nous prions le Christ et le Père,
Christi Patrísque Spíritum;
et leur commun Esprit ;
unum potens per ómnia,
que la Trinité, seule toute puissante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
protège ceux qui L'invoquent. Amen.
Ant. 1 Dirigátur, Dómine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.Ant. 1 Que ma prière, Seigneur, soit dirigée, comme l’'encens en Ta présence.
Psalmus 140 (141)
Psaume 140 (141)
In periculis oratio
Prière dans les dangers
Et ascendit fumus incensorum de orationibus sanctorum de manu angeli coram Deo (Ap 8, 4).
L’ange fit monter devant Dieu la fumée des parfums avec les prières des saints (Ap 8, 4).
Dómine, clamávi ad te, ad me festína; * inténde voci meæ, cum clamo ad te.Seigneur, je T'invoque; hâte-toi de venir vers moi; prête l'oreille à ma voix, quand je T'invoque.
Dirigátur orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo, * elevátio mánuum meárum ut sacrifícium vespertínum.Que ma prière soit devant Ta face comme l'encens, et l'élévation de mes mains comme l'offrande du soir !
Pone, Dómine, custódiam ori meo * et vigíliam ad óstium labiórum meórum.Seigneur, mets une garde à ma bouche, une sentinelle à la porte de mes lèvres.
Non declínes cor meum in verbum malítiæ * ad machinándas machinatiónes in impietáteN'incline pas mon coeur vers des choses mauvaises; ne l'incline pas à se livrer à des actes de méchanceté
cum homínibus operántibus iniquitátem; * et non cómedam ex delíciis eórum.avec les hommes qui commettent l'iniquité ;que je ne prenne aucune part à leurs festins !
Percútiat me iustus in misericórdia et íncrepet me; † óleum autem peccatóris non impínguet caput meum, * quóniam adhuc et orátio mea in malítiis eórum.Que le juste me frappe, c'est une faveur; qu'il me reprenne, c'est un parfum sur ma tête; ma tête ne le refusera pas, car alors je n'opposerai que ma prière à leurs mauvais desseins.
Deiécti in manus duras iúdicum eórum, * áudient verba mea, quóniam suávia erant.Mais bientôt leurs chefs seront précipités le long des rochers; et l'on écoutera mes paroles, car elles sont agréables.
Sicut frusta dolántis et dirumpéntis in terra, * dissipáta sunt ossa eórum ad fauces inférni.Comme lorsqu'on laboure et que l'on ameublit la terre, ainsi nos ossements sont semés au bord du schéol.
Quia ad te, Dómine, Dómine, óculi mei; * ad te confúgi, non effúndas ánimam meam.Car vers Toi, Seigneur, Seigneur, je tourne mes yeux; auprès de Toi je cherche un refuge: n'abandonne pas mon âme !
Custódi me a láqueo, quem statuérunt mihi, * et a scándalis operántium iniquitátem.Préserve-moi des pièges qu'ils me tendent, des embûches de ceux qui font le mal !
[Cadent in retiácula sua peccatóres simul, * ego autem ultra pertránseam.][Que les méchants tombent dans leurs propres filets, et que j'échappe en même temps!]
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dirigátur, Dómine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.Ant. Que ma prière, Seigneur, soit dirigée, comme l’'encens en Ta présence.
Ant. 2 Tu es refúgium meum, Dómine, pórtio mea in terra vivéntium.Ant. 2 Tu es mon refuge, Seigneur, ma part sur la terre des vivants.
Psalmus 141 (142)
Psaume 141 (142)
Tu es refugium meum
Tu es mon refuge
Hæc omnia in Domino tempore passionis impleta sunt (S. Hilarius).
Voici que dans Seigneur, au temps de la Passion, tout est accompli (S. Hilaire).
Voce mea ad Dóminum clamo, * voce mea ad Dóminum déprecor;De ma voix je crie vers le Seigneur, de ma voix j'implore le Seigneur;
effúndo in conspéctu eius lamentatiónem meam, * et tribulatiónem meam ante ipsum pronúntio.Je répands ma plainte en Sa présence, devant Lui j'expose ma détresse.
Cum déficit in me spíritus meus, * tu nosti sémitas meas.Lorsqu'en moi mon esprit défaille, Toi tu connais mon sentier ;
In via, qua ambulábam, * abscondérunt láqueum mihi.Tu sais que, dans la route où je marche, ils me tendent des pièges.
Considerábam ad déxteram et vidébam, * et non erat qui cognósceret me.Jette les yeux à ma droite et vois : personne ne me reconnaît ;
Périit fuga a me, * et non est qui requírat ánimam meam.tout refuge me fait défaut, nul n'a souci de mon âme.
Clamávi ad te, Dómine; † dixi: «Tu es refúgium meum, * pórtio mea in terra vivéntium.Je crie vers Toi, Seigneur, je dis : « Tu es mon refuge, mon partage sur la terre des vivants !
Inténde ad deprecatiónem meam, * quia humiliátus sum nimis.Prête l'oreille à ma plainte, car je suis malheureux à l'excès ;
Líbera me a persequéntibus me, * quia confortáti sunt super me.délivre-moi de ceux qui me poursuivent, car ils sont plus forts que moi.
Educ de custódia ánimam meam * ad confiténdum nómini tuo;Tire mon âme de cette prison, afin que je célèbre Ton nom ;
me circúmdabunt iusti, * cum retribúeris mihi».les justes triompheront avec moi de ce que Tu m'auras fait du bien. »
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tu es refúgium meum, Dómine, pórtio mea in terra vivéntium.Ant. Tu es mon refuge, Seigneur, ma part sur la terre des vivants.
Ant. 3 Humiliávit semetípsum Dóminus Iesus, propter quod et Deus exaltávit illum in sæcula.Ant. 3 Il S'’est humilié Lui-même, le Seigneur Jésus, c’'est pourquoi Dieu L'a exalté dans les siècles.
Canticum (Phil 2, 6-11) NT 5
Cantique (Phil 2, 6-11) NT 5
De Christo, servo Dei
Le Christ, serviteur de Dieu
Christus Iesus, cum in forma Dei esset, * non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo,Le Christ-Jésus, bien qu'Il fût dans la condition de Dieu, n'a pas retenu avidement Son égalité avec Dieu,
sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens,† in similitúdinem hóminum factus; * et hábitu invéntus ut homo,mais Il S'est anéanti Lui-même, en prenant la condition d'esclave, en Se rendant semblable aux hommes ; reconnu pour homme par tout ce qui a paru de Lui,
humiliávit semetípsum † factus oboediens usque ad mortem, * mortem autem crucis.Il S'est abaissé Lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix.
Propter quod et Deus illum exaltávit † et donávit illi nomen, * quod est super omne nomen,C'est pourquoi aussi Dieu L'a souverainement élevé, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
ut in nómine Iesu omne genu flectátur * cæléstium et terréstrium et infernórumafin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,
et omnis língua confiteátur: * «Dóminus Iesus Christus!», in glóriam Dei Patris.et que toute langue confesse : « Jésus-Christ est le Seigneur ! » à la gloire de Dieu le Père.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Humiliávit semetípsum Dóminus Iesus, propter quod et Deus exaltávit illum in sæcula.Ant. Il S'’est humilié Lui-même, le Seigneur Jésus, c’'est pourquoi Dieu L'a exalté dans les siècles.
Lectio brevis (Rom 11, 33-36)
Lecture brève (Rom 11, 33-36)
O altitúdo divitiárum et sapiéntiæ et sciéntiæ Dei! Quam incomprehensibília sunt iudícia eius et investigábiles viæ eius! Quis enim cognóvit sensum Dómini? Aut quis consiliárius eius fuit? Aut quis prior dedit illi, et retribuétur ei? Quóniam ex ipso et per ipsum et in ipsum ómnia. Ipsi glória in sæcula. Amen.O profondeur inépuisable et de la sagesse et de la science de Dieu! Que Ses jugements sont insondables et Ses voies incompréhensibles! Car "qui a connu la pensée du Seigneur ou qui a été Son conseiller?" Ou bien "qui Lui a donné le premier, pour qu'Il ait à recevoir en retour?" De Lui, par Lui et pour Lui sont toutes choses. A Lui la gloire dans tous les siècles! Amen!
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Quam magnificáta sunt * Opera tua, Dómine. Quam.V/. Omnia in sapiéntia fecísti. * Opera tua, Dómine. Glória Patri. Quam.R/. Qu'’elles sont magnifiques, * Tes œuvres, Seigneur. Qu'’elles. V/. Tu as fait toutes choses avec sagesse. * Tes œœuvres, Seigneur. Gloire au Père. Qu'’elles.
Ant. Fácite vobis amícos de mammóna iniquitátis, ut, cum defécerit, recípiant vos in ætérna tabernácula.Ant. Faites-vous des amis avec la Richesse malhonnête, afin que, lorsqu'elle viendra à manquer, ils vous reçoivent dans les pavillons éternels.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Fácite vobis amícos de mammóna iniquitátis, ut, cum defécerit, recípiant vos in ætérna tabernácula.Ant. Faites-vous des amis avec la Richesse malhonnête, afin que, lorsqu'elle viendra à manquer, ils vous reçoivent dans les pavillons éternels.
Preces
Prières litaniques.
Adorémus Deum, qui per Fílium suum spem mundo et vitam dedit, et humíliter deprecémur: Adorons Dieu,qui par Son Fils a donné au monde l'espérance et la vie, et supplions humblement:
Dómine, audi nos. Seigneur, écoute nous
Dómine, Pater ómnium, qui nos ad princípium huius diéi perveníre fecísti, Seigneur, Père de tous, qui nous a fait parvenir au début de ce jour,
ad laudem glóriæ tuæ fac nos cum Christo vívere. fais nous vivre avec le Christ à la louange de Ta gloire
Fidem, spem et caritátem tuam, quæ córdibus nostris infudísti, Permet que demeurent toujours en nous la foi, l'espérance et Ton amour
in nobis semper manére concéde. que Tu as répandus dans nos coeurs.
Ad te, semper, Dómine, óculi nostri levéntur, Vers Toi, Seigneur, nos yeux sont levés,
ut tibi vocánti alácriter respondeámus. pour que nous répondions avec ardeur à Ton appel.
Ab insídiis nos et illécebris iniquitátis avérte, Détourne nous des pièges et des attraits des injustices,
et gressus nostros ab omni offensióne defénde. et défends nos pas de tout heurt .
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui sacræ legis ómnia constitúta in tua et próximi dilectióne posuísti, da nobis, ut, tua præcépta servántes, ad vitam mereámur perveníre perpétuam. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Dieu, Toi qui as résumé tous les préceptes de la Loi sacrée dans l'amour pour Toi et le prochain, accorde-nous, moyennant leur observance, de parvenir à la vie éternelle. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Complies du samedi 21 septembre 2019 - St Matthieu, apôtre et évangéliste

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
Dominica XXV per annum XXVème dimanche dans l'année
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.

Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne:

Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :

mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.

c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:

Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum.

C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen.

V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.


Hymnus
Hymne
Christe, qui, splendor et dies
O Christ, la splendeur et le jour,
noctis tenébras détegis,
qui chasses l'ombre de la nuit,
lucísque lumen créderis,
nous croyons que Tu es lumière,
lumen beátis prædicans,
promettant lumière aux élus.
  
Precámur, sancte Dómine,
Seigneur très saint, nous T'en prions,
hac nocte nos custódias;
en cette nuit protège-nous ;
sit nobis in te réquies,
fais que nous reposions en Toi,
quiétas horas tríbue.
donne-nous des heures de paix.
  
Somno si dantur óculi,
Nos yeux se livrent au sommeil ;
cor semper ad te vígilet;
que nos cœurs veillent pour T'attendre;
tuáque dextra prótegas
protège de Ton bras puissant
fidéles, qui te díligunt.
ceux qui Te gardent leur amour.
  
Defénsor noster, áspice,
Regarde-nous ô Défenseur,
insidiántes réprime,
repousse au loin ceux qui nous guettent,
gubérna tuos fámulos,
daigne guider Tes serviteurs
quos sánguine mercátus es.
que Tu rachetas par Ton sang.
  
Sit Christe, rex piíssime
O Christ, ô Roi plein de bonté,
tibi Patríque glória
gloire à Toi et gloire à Ton Père,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit Consolateur,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Miserére mei, Dómine, et exáudi oratiónem meam.Ant. 1 Aie pitié de moi, Seigneur, et exauce ma prière.
Psalmus 4
Psaume 4
Gratiarum actio
Action de grâce.
Admirabilem fecit Dominus, quem suscitavit a mortuis (S. Augustinus).
Le Seigneur nous fait admirer Celui qu’'Il a ressuscité des morts.
Cum invocárem, exaudívit me Deus iustítiae meæ. * In tribulatióne dilatásti mihi;Lorsque je L'ai invoqué, le Dieu de ma justice m'a exaucé. Tu m'as mis au large dans la tribulation.
miserére mei * et exáudi oratiónem meam.Aie pitié de moi, et exauce ma prière.
Fílii hóminum, úsquequo gravi corde? * Ut quid dilígitis vanitátem et quæritis mendácium?Enfants des hommes, jusques à quand aurez-vous le coeur appesanti ? Pourquoi aimez-vous la vanité, et cherchez-vous le mensonge?
Et scitóte quóniam mirificávit Dóminus sanctum suum; * Dóminus exáudiet, cum clamávero ad eum.Sachez donc que le Seigneur a merveilleusement glorifié Son Saint ; le Seigneur m'exaucera quand j'aurai crié vers Lui.
Irascímini et nolíte peccáre; † loquímini in córdibus vestris, * in cubílibus vestris et conquiéscite.Irritez-vous, mais ne péchez point ; ce que vous dites contre moi au fond de vos coeurs, répétez-le avec componction sur vos couches.
Sacrificáte sacrifícium iustítiæ * et speráte in Dómino.Offrez un sacrifice de justice, et espérez dans le Seigneur.
Multi dicunt: «Quis osténdit nobis bona?». * Leva in signum super nos lumen vultus tui, Dómine!Beaucoup disent: « qui nous fera voir le bonheur?». La lumière de Ton visage est gravée sur nous, Seigneur.
Maiórem dedísti lætítiam in corde meo, * quam cum multiplicántur fruméntum et vinum eórum.Tu as mis la joie dans mon cœoeur, ils se sont multipliés par l'abondance de leur froment et de leur vin.
In pace in idípsum dórmiam et requiéscam, * quóniam tu, Dómine, singuláriter in spe constituísti me.Et moi je dormirai et me reposerai en paix, parce que Toi, Seigneur, m'as affermi dans une espérance singulière.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Miserére mei, Dómine, et exáudi oratiónem meam.Ant. Aie pitié de moi, Seigneur, et exauce ma prière.
Ant. 2 In noctibus benedicite Dominum.Ant. 2 Lors des nuits, bénissez le Seigneur.
Psalmus 133 (134)
Psaume 133
Vespertina oratio in templo
Prière vespérale dans le temple.
Laudem dicite Deo nostro, omnes servi eius et qui timetis eum, pusilli et magni! (Ap 19, 5).
Louez notre Dieu, vous tous Ses serviteurs, vous qui Le craignez, petits et grands.
Ecce benedícite Dóminum, omnes servi Dómini, * qui statis in domo Dómini per noctes.Maintenant donc bénissez le Seigneur, vous tous, les serviteurs du Seigneur, qui demeurez dans la maison du Seigneur, dans les parvis de la maison de notre Dieu.
Extóllite manus vestras ad sanctuárium * et benedícite Dóminum.Pendant les nuits levez vos mains vers le sanctuaire, et bénissez le Seigneur.
Benedícat te Dóminus ex Sion, * qui fecit cælum et terram.Que le Seigneur te bénisse de Sion, * Lui qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In noctibus benedicite Dominum.Ant. Lors des nuits, bénissez le Seigneur.
Lectio brevis (Deut 6, 4-7)
Lecture brève (Deut 6, 4-7)
Audi Israel: Dóminus Deus noster Dóminus unus est. Díliges Dóminum Deum tuum ex toto corde tuo et ex tota ánima tua et ex tota fortitúdine tua. Erúntque verba hæc, quæ ego præcípio tibi hódie, in corde tuo, et inculcábis ea fíliis tuis et loquéris ea sedens in domo tua et ámbulans in itínere, decúmbens atque consúrgens.Ecoute, Israël: le Seigneur, notre Dieu, est seul le Seigneur. Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force. Et ces commandements que Je te donne aujourd'hui, seront dans ton coeur. Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous as rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Prions.
Vísita nos, quaésumus, Dómine, hac nocte praesénti, ut, dilúculo tua virtúte surgéntes, de resurrectióne Christi tui gaudére valeámus. Qui vivit.Visite-nous, nous T'en supplions, Seigneur, durant cette nuit, afin que, lorsque au point du jour, nous nous lèverons avec Ta force, nous pourrons nous réjouir joie la résurrection de Ton Christ. Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :

Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen.

Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Antiphona finale ad Beatam Mariam Virginem Antienne finale à la Bienheureuse Vierge Marie
Salve, Regína, mater misericórdiæ; Salut, ô Reine, mère de la miséricorde,

vita, dulcédo et spes nostra, salve.
vie, douceur et notre espérance, salut !

Ad te clamámus, éxsules fílii Evæ.
Enfants d'Ève exilés, nous crions vers vous.

Ad te suspirámus, geméntes et flentes
Vers vous, nous soupirons parmi les cris et les pleurs

in hac lacrimárum valle.
de cette vallée de larmes.

Eia ergo, advocáta nostra,
O vous notre avocate,

illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte.
tournez vers nous votre regard plein de miséricorde.

Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui,
Et Jésus, le fruit béni de vos entrailles,

nobis post hoc exsílium osténde.
Montrez-Le nous à l'issue de cet exil.

O clemens, o pia, o dulcis Virgo María.
O clémente, ô bonne, ô douce vierge Marie.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Extrait du Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique :
Comment s’exprime l’offrande de Jésus lors la dernière Cène?
-
Au cours de la dernière Cène avec ses Apôtres, la veille de sa passion, Jésus anticipe, c’est-à-dire signifie et réalise par avance, l’offrande
volontaire de lui-même : « Ceci est mon corps livré pour vous » (Lc ,), « Ceci est mon sang répandu… » (Mt ,). Ainsi, il a institué en même temps l’Eucharistie comme « mémorial » (cf. Co ,) de son sacrifice et ses Apôtres comme prêtres de la nouvelle Alliance.
Que s’est-il produit lors de l’agonie au jardin de Gethsémani?

Malgré l’horreur que cause la mort dans l’humanité toute sainte de celui qui est l’« Auteur de la Vie » (Ac ,), la volonté humaine du
Fils de Dieu adhère à la volonté du Père : pour nous sauver, Jésus accepte de porter nos péchés dans son corps, « en devenant obéissant jusqu’à la mort » (Ph ,).
Quels sont les effets du sacrifice du Christ sur la croix?
--
Jésus a librement offert sa vie en sacrifice d’expiation, c’est-à-dire qu’il a réparé nos fautes par la pleine obéissance de son amour jusqu’à la mort. Cet « amour jusqu’au bout » (Jn ,) du Fils de Dieu réconcilie
toute l’humanité avec le Père. Le sacrifice pascal du Christ rachète donc tous les hommes d’une façon unique, parfaite et définitive, et leur ouvre la communion avec Dieu.
Pourquoi Jésus appelle-t-il ses disciples à prendre leur croix?

En demandant à ses disciples de prendre leur croix et de le suivre, Jésus veut associer à son sacrifice rédempteur ceux-là même qui en sont les premiers bénéficiaires.
En quelles conditions était le corps de Jésus lorsqu’il se trouvait au tombeau?
-
Le Christ a connu une vraie mort et une vraie sépulture. Mais la vertu divine a préservé son corps de la corruption.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Extrait quotidien de la Règle de Notre Bienheureux Père Saint Benoît, et son commentaire par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes :
Contenu indisponible pour aujourd'hui. Mise à jour en cours. Merci de patienter.
Caput 4: Quæ sunt instrumenta bonorum operum (d) 4 - LES INSTRUMENTS À METTRE EN OEUVRE POUR LE BIEN (d) Præcepta Dei factis cotidie adimplere. Castitatem amare. Nullum odire. Zelum non habere. Invidiam non exercere. Contentionem non amare. Elationem fugere. Et seniores venerare. Iuniores diligere. In Christi amore pro inimicis orare. Cum discordante ante solis occasum in pacem redire. Et de Dei misericordia numquam desperare. Ecce hæc sunt instrumenta artis spiritalis. Quæ cum fuerint a nobis die noctuque incessabiliter adimpleta et in die iudicii reconsignata, illa mercis nobis a Domino reconpensabitur quam ipse promisit: Quod oculus non vidit nec auris audivit, quæ præparavit Deus his qui diligunt illum. Officina vero ubi hæc omnia diligenter operemur claustra sunt monasterii et stabilitas in congregatione. Accomplir chaque jour effectivement les préceptes de Dieu. Aimer la chasteté. Ne haïr personne. Ne pas avoir de jalousie ; ne pas agir par envie. Ne pas aimer la dispute. Fuir la prétention, et vénérer les anciens. Aimer les jeunes. Par amour du Christ, prier pour ses ennemis. En cas de discorde, rétablir la paix avant le coucher du soleil. Et ne jamais désespérer de la miséricorde de Dieu. Tels sont les instruments de l’art spirituel. Quand nous les restituerons au jour du jugement, si nous les avons mis en oeuvre sans relâche, jour et nuit, en retour nous recevrons alors du Seigneur le salaire que lui-même a promis : « Ce que l’oeil n’a pas vu, ni l’oreille entendu, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment. » Quant à l’atelier où nous oeuvrons diligemment à tout cela, c’est l’enceinte du monastère avec la stabilité dans la communauté.
62. Praecepta Dei factis quotidie adimplere Accomplir chaque jour effectivement les préceptes de Dieu.

et, dans cette intention, songeons chaque jour à établir une absolue conformité de nos œuvres aux commandements de Dieu.

63. Castitatem amare. Aimer la chasteté.
64. Nullum odire. Ne haïr personne.
65. Zelum et invidiam non habere Ne pas avoir de jalousie, ne pas agir. par envie.
66. Contentionem non amare. Ne pas aimer la dispute.
67. Elationem fugere. Fuir la prétention.
68. Seniores venerari. Vénérer les anciens.
69. Juniores diligere . Aimer les jeunes.
70. In Christi aurore pro inimicis orare Par amour du Christ, prier pour ses ennemis.
71. Cum diseordantibus ante solis occasum in pacem redire En cas de discorde, rétablir la paix avant le coucher du soleil.

Castitatem amare. C’est le seul endroit de la Règle où il soit fait mention formelle de la chasteté ; peut-être parce que cette vertu est tellement impliquée dans le concept de la vie religieuse qu’il était superflu d’insister. Les anciens législateurs monastiques sont pourtant, d’ordinaire. plus explicites ; et alors qu’au cours de sa Règle saint Benoît se borne à mettre en garde contre les pensées perverses et les désirs de la chair, ses prédécesseurs ne dédaignaient pas d’entrer parfois dans le détail des occasions qu’il faut éviter et des vices qu’il faut punir . Aimer la chasteté, dite simplement N ; B. Père, comme il a dit plus haut : jejunium amare. Mais, tandis qu’on ne nous demande d’aimer le jeûne que d’un amour d’appréciation et comme une industrie utile, il faut aimer la chasteté pour elle même et d’une vraie dilection. Chez un prêtre, chez un moine, la chasteté fait partie de la charité ; elle est la délicatesse et la perfection de la charité. Avec elle, l’holocauste est complet, et notre corps lui-même collabore à l’œuvre d’adoration et d’union à Dieu : Obsecro vos ut exhibe corpora vestra hostiam viventem, sanctam, Deo placentem (ROM, Xll, l). Et l’Apôtre conseillait l’état de continence parce qu’il est beau et bon, et parce qu’il assure du loisir pour entretenir un commerce assidu avec la Pureté divine, ad id quod honestum est, et quod facultatem praebeat sine impedimento Dominum obsecrandi (I COR., VIl, 35). Dans l’énumération des fruits de l’Esprit, où la charité est première, la chasteté termine et semble tout résumer en elle : Caritas, gaudium, pax .... continentia, castitas (GAL., V, 22-23). L’exercice de la charité, selon saint Thomas, est le plus spontané, parce que, plus que toute autre habitude, la charité a une puissante .inclination vers son acte ; et c’est à son trésor que les autres vertus elles-mêmes empruntent leur facilité. La garde de la chasteté devient chose aisée et aimable dès lors qu’elle appartient à la catégorie de la charité. Est-il besoin toujours de lutte héroïque pour demeurer pur loin du monde, avec le contact de Dieu, avec la prière et l’étude, et moyennant une prudence de détail qui se mesure à la valeur du bien que nous voulons sauvegarder ?
Les sentences soixante-quatrième à soixante et onzième reviennent encore sur la charité fraternelle. Nous n’avons le droit d’entretenir ni éloignement, ni aversion contre qui que ce soit. L’animosité, l’envie, la jalousie sont proscrites. La discussion elle-même est rarement opportune : Contentionem non amare ; elationem fugere. Dans les disputes ou controverses un peu vives, il se glisse habituellement une estime exagérée de notre pensée et une préoccupation de la galerie. La discussion est souvent sans fin et en pure perte, parce qu’il s’agit beaucoup moins de principes que de simples contingences.
La charité fraternelle connaît jusqu’aux nuances. Dans toute communauté se coudoient des anciens et des jeunes. Les premiers ont l’expérience de l’âge, les seconds ont la vigueur et l’entrain ; les uns aiment le calme, les autres sont remuants ; et il n’est pas très rare qu’ils forment deux groupes à tendances opposées. Le dessein de N. B. Père est de prévenir les rivalités et les petits chagrins, de réunir ces deux âges par une affection mutuelle, de rassembler toutes les âmes autour de l’Abbé et, par lui, auprès de Dieu. On aura donc du respect et de la vénération pour les anciens ; ceux-ci useront envers les plus jeunes d’affection et de condescendance. La même formule est répétée au chapitre LXlll .
En dépit de toutes les industries de notre charité, s’il est des frères qui se constituent nos ennemis, la ressource suprême qui nous reste est de prier pour eux, en union avec le Christ qui a suggéré cette maxime de perfection évangélique et l’a lui-même pratiquée sur la croix. Il faut savoir aussi se remettre en bons termes avec ceux qui auraient eu avec nous quelque désaccord. Les réconciliations virtuelles, non formulées, mais impliquées dans notre attitude, suffisent souvent et sont les meilleures. Faisons la paix sur l’heure, ou du moins ante solis occasum ; c’est la dernière limite. Même, il vaudrait mieux faire attendre. un peu le Seigneur que reculer la réconciliation : Vade prius reconciliari fratri tuo, et tune veniens offeres munus tuum (MATTH., V, 24).

72. Et de Dei misericordia numquam desperare Et ne jamais désespérer de la miséricorde de Dieu.

Cette recommandation suprême a presque, dans une vie chrétienne, la valeur de la première, à laquelle elle semble faire écho : n’est-ce pas, en effet, aimer Dieu vraiment qu’être assuré toujours de sa tendresse et quoi qu’il advienne : Speravi in misericordia Dei in aeternum et in saeculum saeculi (Ps .I l, 10). En faisant de cet instrument le dernier ,de toute la série, N. B. Père semble nous dire : alors même que vous auriez négligé les autres, ressaisissez votre âme, replacez-vous en face du devoir. Toute faute, toute erreur de détail doit provoquer chez nous un double mouvement : de regret, et aussi de confiance. Le premier est indispensable ; il doit être rapide pourtant, et jamais seul. Ce qu’il y a de plus redoutable dans nos défaillances quotidiennes, c’est peut-être moins la faute elle-même que l’impression d’ennui, de lourdeur, de découragement, de désillusion où elle nous laisse. On avait promis la fidélité parfaite, et voici qu’on a manqué à la perfection de la fidélité ! Le charme est rompu, c’est fini, c’est casé, comme les larmes bataviques qui s’en vont en poussière dès qu’on en brise la : fine pointe. Et jusqu’à la confession prochaine ou bien jusqu’à une secousse de grâce, l’âme demeurera dans la morne contemplation de sa faiblesse.
Il est vrai, c’est chose douloureuse de nous heurter toujours à la même pierre, de nous souiller de la même boue ; il serait bien plus doux de s’attacher pour jamais au Seigneur, comme les anges, par un seul acte. Il y a pourtant un bon côté, même dans ces à-coups et ces oscillations perpétuelles. Car enfin, revenir vers Dieu, lorsqu’il y a eu surprise, renouer avec lui, replacer devant lui toute notre âme, c’est l’occasion d’un acte de charité parfaite. Il n’est pas impossible que ces chutes nous aient fait grandir beaucoup. Elles nous invitent en tout cas à plus de vigilance et nous apprennent le peu et le rien que nous sommes. Quelle qu’ait été notre faiblesse, Dieu n’a point changé, ses bras sont toujours ouverts. Souvenons-nous du père de l’enfant prodigue, et du bon Samaritain, et des autres paraboles évangéliques où est fixée pour l’éternité, l’expression de la miséricorde divine.

Tels sont les instruments de l’art spirituel. Quand nous les restituerons au jour du jugement, si nous les avons mis en œuvre sans relâche, jour et nuit, en retour nous recevrons alors du Seigneur le salaire que lui-même a promis : “ Ce que l’œil n’a pas vu, ni, l’oreille entendu, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment. ” Quant à l’atelier où nous œuvrons diligemment à tout cela, c’est l’enceinte du monastère avec la stabilité dans la communauté.

Cette conclusion contient des conditions et une promesse. La promesse, c’est que le Seigneur donnera à son ouvrier le salaire convenu : une récompense que l’œil de l’homme n’a point vue, que son oreille n’a jamais entendu décrire, dont les secrets pressentiments de son cœur n’ont pu lui faire soupçonner le prix (Is., LXlV, 4 ; I COR., Il, 9).. Ce sera Dieu même. Nous achetons Dieu, nous faisons la conquête de la Beauté éternelle au moyen de ces quelques bonnes œuvres ; nous n’aurons pas travaillé en vain ! Encore faut-il travailler et utiliser comme il convient les instruments de l’art spirituel Le Père de famille nous les a confiés tous et en bon état ; il en garde la liste dans sa mémoire infaillible ; il sait ce que chacun d’eux est apte à réaliser ; il exigera de nous des comptes sévères au jour du jugement, lorsque nous les remettrons entre ses mains : in. die judicii reconsignata. Saint Benoît fait peut-être allusion à ce qui se passait dans les grandes propriétés romaines où le fermier recevait tous les instruments nécessaires pour mettre une terre en valeur : le maître en gardait un inventaire exact . Le labeur qui nous est demandé doit être persévérant et sans négligence : die noctuque incessabiliter adimpleta..., haec omnia diligenter operemur ; car l’art spirituel est le plus délicat de tous et ne souffre pas d’ouvriers lâches et capricieux.
Comme tout métier et tout art, il ne s’exerce bien que dans un atelier spécial, dans un milieu déterminé et approprié. Les meilleurs outils deviennent inutiles, si le métayer est un coureur de grands chemins. Villicus enint..., ambulator esse non debet, nec egredi terminos, nisi ut addiscat ah quani culturain ; et hoc si ita in vicino est, ut cito remeare possit . De même, aux yeux de N. B. Père, l’œuvre de la perfection religieuse ne se poursuit heureusement qu’à l’intérieur d’un monastère où l’on demeure, au sein d’une famille que l’on ne quitte jamais : claustra monasterii et stabilitas in congregatione. La clôture et la stabilité réalisent notre séparation d’avec le siècle : grâce à la clôture, le monde ne pénètre pas ; grâce à la stabilité, nous n’allons pas vers lui. Jusqu’au sixième siècle, la grande plaie de la vie monastique avait été l’instabilité et le contact avec le monde ; et l’on voit bien que la préoccupation constante de saint Benoît est de réagir contre cette dangereuse coutume .
La stabilité est caractéristique de la Règle bénédictine ; tenons-y comme à un bien de famille. Nous ne sommes libres et heureux que dans notre clôture : aimons-la comme la garantie de notre vocation même. La clôture monastique idéale ne serait-elle pas celle des religieuses ? elles ont l’intégrité du privilège. nous pouvons le leur envier et, au lieu de trouver des motifs de sortir, chercher les moyens de ne sortir pas. Sans doute l’interprétation de la stabilité, comme celle de la pauvreté, appartient à l’Abbé, et c’est l’obéissance filiale qui donne la mesure et le sens des obligations monastiques ; mais nous devons garde au cœur l’amour de la clôture, alors même qu’une obédience régulière nous la fait franchir matériellement. Il est des œuvres extérieures qui demeurent compatibles avec les exigences essentielles de la stabilité ; mais, à mesure que ces œuvres nous retirent davantage des conditions normales de notre vie, il faut pour nous y obliger une intervention de plus en plus formelle et résolue du pouvoir abbatial. Sauf les exceptions nécessaires, et que les supérieurs s’efforcent avec prudence de réduire, nous n’avons pas de titre à intervenir dans les travaux apostoliques, dans les questions sociales, dans la politique. Saint Benoît nous a prescrit seulement de mettre en œuvre, et dans la clôture, les instruments de l’art spirituel.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Prières usuelles


Signum Crucis

IN nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti. Amen.




ANGELE DEI,

qui custos es mei,

Me tibi commissum pietate superna;

(Hodie, Hac nocte) illumina, custodi, rege, et guberna.

Amen.


Benedictio Ante Mensam

BENEDIC, Domine, nos et haec tua dona quae de tua largitate sumus sumpturi. Per Christum Dominum nostrum. R/. Amen.

Ante prandium:

Mensae caelestis participes faciat nos, Rex aeternae gloriae. R/. Amen.

Ante cenam:

Ad cenam vitae aeternae perducat nos, Rex aeternae gloriae. R/. Amen.

Benedictio Post Mensam

AGIMUS tibi gratias, omnipotens Deus, pro universis beneficiis tuis, qui vivis et regnas in saecula saeculorum. R/. Amen.

V/. Deus det nobis suam pacem.

R/. Et vitam aeternam. R/. Amen.
ACTUS CONTRITIONIS

DEUS meus, ex toto corde paenitet me omnium meorum peccatorum, eaque detestor, quia peccando, non solum poenas a Te iuste statutas promeritus sum, sed praesertim quia offendi Te, summum bonum, ac dignum qui super omnia diligaris. Ideo firmiter propono, adiuvante gratia Tua, de cetero me non peccaturum peccandique occasiones proximas fugiturum. Amen.
Oratio ante colligationem in interrete

OMNIPOTENS aeterne Deus, qui nos secundum imaginem Tuam plasmasti, et omnia bona, vera, pulchra, praesertim in divina persona Unigeniti Filii Tui Domini nostri Iesu Christi, quaerere iussisti, praesta quaesumus ut, per intercessionem Sancti Isidori, Episcopi et Doctoris, in peregrinationibus per interrete factis et manus oculosque ad quae Tibi sunt placita intendamus et omnes quos convenimus cum caritate ac patientia accipiamus. Per Christum Dominum nostrum. R/. Amen.




CREATOR ineffabilis,

qui de thesauris sapientiae tuae tres Angelorum hierarchias designasti et eas super caelum empyreum miro ordine collocasti atque universi partes elegantissime distribuisti: Tu, inquam, qui verus fons luminis et sapientiae diceris ac supereminens principium, infundere digneris super intellectus mei tenebras tuae radium claritatis, duplices, in quibus natus sum, a me removens tenebras, peccatum scilicet et ignorantiam. Tu, qui linguas infantium facis disertas, linguam meam erudias atque in labiis meis gratiam tuae benedictionis infundas. Da mihi intelligendi acumen, retinendi capacitatem, addiscendi modum et facilitatem, interpretandi subtilitatem, loquendi gratiam copiosam. Ingressum instruas, progressum dirigas, egressum compleas. Tu, qui es verus Deus et homo, qui vivis et regnas in saecula saeculorum. Amen.


Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Ordo liturgique du samedi 21 septembre 2019 au lundi 21 octobre 2019

samedi 21 septembre 2019
Sabbato - Hebdomada XXIV per annum

S. Matthaei, apostoli et evangelistae, Festum.

St Matthieu, apôtre et évangéliste
Évangéliste, publicain, il fut choisi par le Christ. Serait mort martyr en Éthiopie - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 22 septembre 2019
Dominica - Hebdomada XXV per annum

Dominica XXV per annum.

St Maurice et ses compagnons martyrs
Martyr en 303, car il refusait de tuer des chrétiens - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 23 septembre 2019
Feria II - Hebdomada XXV per annum

S. Pii de Petrelcina, presbyteri, Memoria.

St Pio de Pietrelcina, prêtre
François Forgione, prêtre capucin, partagea la souffrance de la Croix. Guide spirituel, son rayonnement reste intense (†1968) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 24 septembre 2019
Feria III - Hebdomada XXV per annum

FERIE
Bx Antoine Martin Slomyek
Évêque slovène, il œuvra pour l'œcuménisme et la reconnaissance de la culture de son pays (†1862) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 25 septembre 2019
Feria IV - Hebdomada XXV per annum

FERIE
St Serge de Radonèje
Fondateur du monastère de la Trinité, centre spirituel de la Russie (†1392) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 26 septembre 2019
Feria V - Hebdomada XXV per annum

FERIE ou Ss. Cosmae et Damiani, martyrum, memoria ad libitum.
Sts Côme et Damien, martyrs
Les deux frères d'origine syriaque étaient médecins et soignaient gratuitement les pauvres, ils moururent martyrs vers 300 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 27 septembre 2019
Feria VI - Hebdomada XXV per annum

S. Vincentii de Paul, presbyteri, Memoria.

St Vincent de Paul, prêtre
Prêtre, apôtre de la charité, fondateur des Lazaristes. Tout en restant doux et humble, proche des pauvres, son action fut considérable. (†1660) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 28 septembre 2019
Sabbato - Hebdomada XXV per annum

FERIE ou S. Laurentii Ruiz et sociorum, martyrum, memoria ad libitum.
St Venceslas, martyr
Duc de Bohême et martyr, assassiné par son frère Boleslas (†929) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 29 septembre 2019
Dominica - Hebdomada XXVI per annum

Dominica XXVI per annum.

St Michel, St Gabriel et St Raphaël, archanges
Saints archanges L'Église a réuni en une seule mémoire trois archanges. Ils représentent tous les anges adorant Dieu et protégeant les hommes - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 30 septembre 2019
Feria II - Hebdomada XXVI per annum

S. Hieronymi, presbyteri et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St Jérôme, prêtre et docteur de l'Église
Prêtre, auteur de la Vulgate, docteur de l'Église, mort à Bethléem en 420 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 1 octobre 2019
Feria III - Hebdomada XXVI per annum

S. Teresiae a Iesu Infante, virginis et Ecclesiae doctoris, Memoria.

Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, vierge et docteur de l'Église
Patronne secondaire de la France. Carmélite, Docteur de l’Église. Elle fit découvrir au monde la "petite voie " d'abandon à Dieu (†1897) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 2 octobre 2019
Feria IV - Hebdomada XXVI per annum

Ss. Angelorum Custodum, Memoria.

Saints Anges Gardiens
Mémoire inscrite au calendrier depuis 1608, elle prolonge la fête des Sts Archanges et souligne l'admirable providence divine - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 3 octobre 2019
Feria V - Hebdomada XXVI per annum

FERIE
Bx Ambrosio Francisco Ferro
Et ses fidèles massacrés par une troupe de Hollandais calvinistes en 1645. Ils ont le titre de protomartyrs du Brésil - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 4 octobre 2019
Feria VI - Hebdomada XXVI per annum

S. Francisci Assisiensis, Memoria.

St François d’Assise
Fondateur de la famille franciscaine (les frères mineurs), il vécut et aima la pauvreté comme voie vers la sainteté (†1226) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 5 octobre 2019
Sabbato - Hebdomada XXVI per annum

FERIE
Ste Faustine Kowalska, religieuse
À Cracovie, en 1938, le Seigneur lui donna mission d’écrire tout ce qu’Il lui faisait connaître de sa miséricorde - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 6 octobre 2019
Dominica - Hebdomada XXVII per annum

Dominica XXVII per annum.

St Bruno, prêtre
Prêtre et professeur à Reims, il quitta tout à 52 ans et fonda la Grande Chartreuse, l'Ordre des Chartreux (†1101) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 7 octobre 2019
Feria II - Hebdomada XXVII per annum

B. Mariae Virginis a Rosario, Memoria.

Bienheureuse Marie, Vierge du Rosaire
Anniversaire de la victoire de Lépante en 1571 contre les Turcs. Pie V institua alors la prière mariale du rosaire - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 8 octobre 2019
Feria III - Hebdomada XXVII per annum

FERIE
Ste Pélagie, martyre
Martyre d'Antioche au IVe siècle, pour garder sa pureté, elle préféra la mort - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 9 octobre 2019
Feria IV - Hebdomada XXVII per annum

FERIE ou S. Ioannis Leonardi, presbyteri, memoria ad libitum.
St Denis, évêque, et ses compagnons, martyrs
Il fut décapité avec deux compagnons sur la colline de Montmartre vers 250 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 10 octobre 2019
Feria V - Hebdomada XXVII per annum

FERIE
Bx Daniel Comboni
Évêque de Khartoum, il consacra l'Afrique à la Vierge Marie, fonda deux instituts missionnaires. Mort de fatigue en 1881 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 11 octobre 2019
Feria VI - Hebdomada XXVII per annum

FERIE ou S. Ioannis XXIII, papae, memoria ad libitum.
Bx Jean XXIII, pape
Joseph Roncalli fut élu pape en 1958. L'initiateur du Concile Vatican II a donné à l'Église un souffle nouveau (†1963) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 12 octobre 2019
Sabbato - Hebdomada XXVII per annum

FERIE
St Séraphin d'Ascoli, frère
Frère capucin, illettré, il commentait merveilleusement bien l'Évangile (†1604) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 13 octobre 2019
Dominica - Hebdomada XXVIII per annum

Dominica XXVIII per annum.

St Théophile d'Antioche, évêque
Évêque, homme cultivé, écrivain apologiste, il défendit, face à la culture païenne, la doctrine chrétienne († vers 180) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 14 octobre 2019
Feria II - Hebdomada XXVIII per annum

FERIE ou S. Callisti I, papae et martyris, memoria ad libitum.
St Callliste 1er, pape et martyr
Pape, alors qu'il était diacre, il eut la charge des catacombes qui portent aujourd'hui son nom. Il mourut martyr en 222 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 15 octobre 2019
Feria III - Hebdomada XXVIII per annum

S. Teresiae a Iesu, virginis et Ecclesiae doctoris, Memoria.

Ste Thérèse d’Avila, vierge et docteur de l'Église
Religieuse, elle réforma l'Ordre du Carmel. Docteur de l’Église, elle propose un chemin vers la sainteté par l'oraison (†1582) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 16 octobre 2019
Feria IV - Hebdomada XXVIII per annum

FERIE ou S. Margaritae Mariae Alacoque, virginis, memoria ad libitum.
Ste Edwige, religieuse
Mère de famille et religieuse (†1243) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 17 octobre 2019
Feria V - Hebdomada XXVIII per annum

S. Ignatii Antiocheni, episcopi et martyris, Memoria.

St Ignace d’Antioche, évêque et martyr
Évêque d'Antioche, il exhorta par son courage et ses écrits les chrétiens d'Asie Mineure. Martyr en 107 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 18 octobre 2019
Feria VI - Hebdomada XXVIII per annum

S. Lucae, evangelistae, Festum.

St Luc, évangéliste
Évangéliste et auteur des actes des Apôtres, "peintre " de la Sainte Vierge, il serait mort martyr à Patras en Grèce. - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 19 octobre 2019
Sabbato - Hebdomada XXVIII per annum

FERIE ou S. Pauli a Cruce, presbyteri, memoria ad libitum.
Sts Jean de Brébeuf et Isaac Jogues, prêtres et leurs compagnons martyrs
Jésuites français martyrisés en Amérique du Nord avec leurs compagnons entre 1642 et 1649 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 20 octobre 2019
Dominica - Hebdomada XXIX per annum

Dominica XXIX per annum.

St Corneille
Baptisé par St Pierre, il est le premier chrétien non juif. - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 21 octobre 2019
Feria II - Hebdomada XXIX per annum

FERIE
Ste Marguerite Clitherow
Mère de famille, condamnée à mort à York parce qu'elle avait aidé des prêtres catholiques (†1586) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière