Laudes du jeudi 28 juin 2018 - St Irénée, évêque et martyr

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
S. Irenaei, episcopi et martyris St Irénée, évêque et martyr
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Martyr Dei, qui (quæ) únicum
Tu as marché, témoin de Dieu
Patris sequéndo Fílium
à la suite du Fils unique
victis triúmphas hóstibus,
l'ennemi vaincu, tu triomphes
victor (victrix) fruens cæléstibus.
vainqueur tombé des biens célestes
  
Tui precátus múnere
Que la grâce de ta prière
nostrum reátum dílue,
purifie notre cœur coupable
arcens mali contágium,
écarte l'atteinte du mal
vitæ repéllens tædium.
et nous donne le goût de vivre
  
Solúta sunt iam víncula
Voici que déjà tu es libre
tui sacráti córporis;
des liens de ton corps consacré
nos solve vinclis sæculi
libère-nous des liens du siècle
amóre Fílii Dei.
par amour pour le Fils de Dieu
  
Honor Patri cum Fílio
Honneur au Père, honneur au Fils,
et Spíritu Paráclito,
honneur à l'Esprit Paraclet
qui te coróna pérpeti
qui, dans leur demeure de gloire
cingunt in aula glóriæ. Amen.
pour l'éternité te couronnent.
Ant. 1 Audítam fac mihi mane misericórdiam tuam, Dómine.Ant. 1 Dès le matin, fais moi entendre Ta miséricorde, Seigneur.
Psalmus 142 (143)
Psaume 142 (143)
In angustiis oratio
Prière dans l'angoisse
Non iustificatur homo ex operibus legis nisi per fidem Iesu Christi (Gal 2, 16).
L'homme n'est pas purifié par l'observance de la loi, mais par la foi en Jésus-Christ (Gal 2, 16)
Dómine, exáudi oratiónem meam, † áuribus pércipe obsecratiónem meam in veritáte tua; * exáudi me in tua iustítia.Seigneur, écoute ma prière; prête l'oreille à mes supplications; exauce-moi dans Ta vérité et dans Ta justice.
Et non intres in iudícium cum servo tuo, * quia non iustificábitur in conspéctu tuo omnis vivens.N'entre pas en jugement avec Ton serviteur, car aucun homme vivant n'est juste devant Toi.
Quia persecútus est inimícus ánimam meam, † contrívit in terra vitam meam, * collocávit me in obscúris sicut mórtuos a sæculo.L'ennemi en veut à mon âme, il foule à terre ma vie; il me relègue dans les lieux ténébreux, comme ceux qui sont morts depuis longtemps.
Et anxiátus est in me spíritus meus, * in médio mei obríguit cor meum.Mon esprit défaille en moi, mon cœur est troublé dans mon sein.
Memor fui diérum antiquórum, † meditátus sum in ómnibus opéribus tuis, * in factis mánuum tuárum recogitábam.Je pense aux jours d'autrefois, je médite sur toutes Tes œuvres, je réfléchis sur l'ouvrage de Tes mains.
Expándi manus meas ad te, * ánima mea sicut terra sine aqua tibi.J'étends vers Toi mes mains, et mon âme, comme une terre desséchée, soupire après Toi.
Velóciter exáudi me, Dómine; * defécit spíritus meus.Hâte-Toi de m'exaucer, Seigneur, mon esprit défaille.
Non abscóndas fáciem tuam a me, * ne símilis fiam descendéntibus in lacum.Ne me cache pas Ta face, je deviens semblable à ceux qui descendent dans la fosse.
Audítam fac mihi mane misericórdiam tuam, * quia in te sperávi.Fais-moi de bonne heure sentir Ta bonté, car c'est en Toi que j'espère.
Notam fac mihi viam, in qua ámbulem, * quia ad te levávi ánimam meam.Fais-moi connaître la voie où je dois marcher, car c'est vers Toi que j'élève mon âme.
Eripe me de inimícis meis, * Dómine, ad te confúgi.Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur, je me réfugie auprès de Toi.
Doce me fácere voluntátem tuam, * quia Deus meus es tu.Apprends-moi à faire Ta volonté, car Tu es mon Dieu.
Spíritus tuus bonus dedúcet me in terram rectam; * propter nomen tuum, Dómine, vivificábis me.Que Ton bon esprit me conduise dans la voie droite ; à cause de Ton nom, Seigneur, rends-moi la vie.
In iustítia tua * edúces de tribulatióne ánimam meam.Dans Ta justice, retire mon âme de la détresse.
[et in misericórdia tua dispérdes inimícos meos; † et perdes omnes, qui tríbulant ánimam meam, * quóniam ego servus tuus sum.]Dans Ta bonté, anéantis mes ennemis, et fais périr tous ceux qui m'oppriment, car je suis Ton serviteur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Audítam fac mihi mane misericórdiam tuam, Dómine.Ant. Dès le matin, fais moi entendre Ta miséricorde, Seigneur.
Ant. 2 Declinábit Dóminus super Ierúsalem flúvium pacis.Ant. 2 Le Seigneur a déversé sur Jérusalem un fleuve de paix.
Canticum AT32 (Is 66, 10-14a)
Cantique (Is 66, 10-14 a) AT32
Consolatio et gaudium in civitate sancta
Joie et consolation de la cité sainte.
Illa, quae sursum est Ierusalem, libera est, quæ est mater nostra (Gal 4, 26).
La Jérusalem d'en-haut est libre, c'est elle notre mère (Gal 4, 26).
Lætámini cum Ierúsalem et exsultáte in ea, * omnes, qui dilígitis eam; Réjouissez-vous avec Jérusalem, et soyez dans l'allégresse à cause d'elle, vous tous qui l'aimez;
Gaudéte cum ea gáudio, * univérsi, qui lugebátis super eam, Tressaillez de joie avec elle, vous tous qui pleuriez sur elle,
ut sugátis et repleámini * ab úbere consolatiónis eius, afin que vous soyez allaités et rassasiés à la mamelle de ses consolations,
ut mulgeátis et delíciis affluátis * ex ubéribus glóriæ eius. afin que vous savouriez avec délices la plénitude de sa gloire.
Quia hæc dicit Dóminus: † «Ecce ego dírigam ad eam quasi flúvium pacem, * et quasi torréntem inundántem glóriam géntium. Car ainsi parle le Seigneur : « Voici que Je vais faire couler sur elle la paix comme un fleuve, et la gloire des nations comme un torrent qui déborde.
Sugétis, in ulnis portabímini, * et super génua blandiéntur vobis. Vous serez allaités, portés sur le sein, caressés sur les genoux.
Quómodo si quem mater consolátur, † ita ego consolábor vos; * et in Ierúsalem consolabímini. Comme un homme que sa mère console, ainsi Je vous consolerai, et vous serez consolés dans Jérusalem.
Vidébitis, et gaudébit cor vestrum, * et ossa vestra quasi herba germinábunt».Vous le verrez, et votre coeur sera dans la joie, et vos os reprendront vigueur comme l'herbe ».
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Declinábit Dóminus super Ierúsalem flúvium pacis.Ant. Le Seigneur a déversé sur Jérusalem un fleuve de paix.
Ant. 3 Deo nostro iucúnda sit laudátio.Ant. 3 Il est beau de chanter la louange de notre Dieu.
Psalmus 146 ( 147 A)
Psaume 146 ( 147 A)
Domini potentia et bonitas
Puissance et bonté du Seigneur
Te Deum laudamus, te Dominum confitemur.
Nous Te louons, tu es notre Dieu ; nous Te glorifions, Tu es Seigneur.
Laudáte Dóminum, quóniam bonum est psállere Deo nostro, * quóniam iucúndum est celebráre laudem.Louez le Seigneur, car il est bon de célébrer notre Dieu, car il est doux, il est bienséant de Le louer.
Ædíficans Ierúsalem Dóminus, * dispérsos Israélis congregábit.Le Seigneur rebâtit Jérusalem, Il rassemble les dispersés d'Israël.
Qui sanat contrítos corde * et álligat plagas eórum;Il guérit ceux qui ont le coeur brisé, et Il panse leurs blessures;
qui númerat multitúdinem stellárum * et ómnibus eis nómina vocat.Il compte le nombre des étoiles, Il les appelle toutes par leur nom.
Magnus Dóminus noster et magnus virtúte, * sapiéntiæ eius non est númerus.Notre Seigneur est grand, et Sa force est infinie, et Son intelligence n'a pas de limites.
Susténtat mansuétos Dóminus, * humílians autem peccatóres usque ad terram.Le Seigneur vient en aide aux humbles, Il abaisse les méchants jusqu'à terre.
Præcínite Dómino in confessióne, * psállite Deo nostro in cíthara.Jouez devant le Seigneur dans la louange, psalmodiez pour notre Dieu sur la cithare.
Qui óperit cælum núbibus * et parat terræ plúviam.C'est Lui qui couvre les cieux de nuages, et prépare la pluie pour la terre;
Qui prodúcit in móntibus fenum * et herbam servitúti hóminum.Qui produit sur les montagnes le foin, et l'herbe à l'usage des hommes.
Qui dat iuméntis escam ipsórum * et pullis corvórum invocántibus eum.Il donne la nourriture au bétail, aux petits du corbeau qui crient vers Lui.
Non in fortitúdine equi delectátur, * nec in tíbiis viri beneplácitum est ei.Ce n'est pas dans la vigueur du cheval qu'Il se complaît, ni dans les jambes de l'homme qu'il met Son plaisir.
Beneplácitum est Dómino super timéntes eum * et in eis, qui sperant super misericórdia eius.Le Seigneur met son plaisir en ceux qui Le craignent, en ceux qui espèrent en Sa bonté.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Deo nostro iucúnda sit laudátio.Ant. Il est beau de chanter la louange de notre Dieu.
Lectio brevis (2 Cor 1, 3-5)
Lecture brève (2 Cor 1, 3-5)
Benedíctus Deus et Pater Dómini nostri Iesu Christi, Pater misericordiárum et Deus totíus consolatiónis, qui consolátur nos in omni tribulatióne nostra, ut possímus et ipsi consolári eos, qui in omni pressúra sunt, per exhortatiónem, qua exhortámur et ipsi a Deo; quóniam, sicut abúndant passiónes Christi in nobis, ita per Christum abúndat et consolátio nostra.Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos tribulations, afin que, par la consolation que nous recevons nous-mêmes de Lui, nous puissions consoler les autres dans toutes leurs afflictions ! Car de même que les souffrances du Christ abondent en nous, de même aussi par le Christ abonde notre consolation.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Fortitúdo mea * Et laus mea Dóminus. Fortitúdo.
V/. Et factus est mihi in salútem. * Et laus mea Dóminus. Glória Patri. Fortitúdo.
R/. Ma force * et mon chant, c'est le Seigneur. Ma force. V/. Il S'est fait pour moi le salut * et mon chant, c'est le Seigneur. Gloire au Père. Ma force.
Ant. Irenæus, nómini suo vere respóndens, vitæ institúto ac propósito pacíficus, pro Ecclesiárum pace strénue certávit.Ant. Irénée, répondant bien à son nom, consacrant sa vie à la recherche de la paix, a lutté pour la paix des Églises.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Irenæus, nómini suo vere respóndens, vitæ institúto ac propósito pacíficus, pro Ecclesiárum pace strénue certávit.Ant. Irénée, répondant bien à son nom, consacrant sa vie à la recherche de la paix, a lutté pour la paix des Églises.
Preces
Prières litaniques.
Deum, a quo óbvenit salus pópulo suo, celebrémus ita dicéntes:
Tu es vita nostra, Dómine.
Benedíctus es, Pater Dómini nostri Iesu Christi, qui secúndum misericórdiam tuam regenerásti nos in spem vivam,
per resurrectiónem Iesu Christi ex mórtuis.
Qui hóminem, ad imáginem tuam creátum, in Christo renovásti,
fac nos confórmes imágini Fílii tui.
In córdibus nostris invídia et ódio vulnerátis,
caritátem per Spíritum Sanctum datam effúnde.
Da hódie operáriis labórem, esuriéntibus panem, mæréntibus gáudium,
ómnibus homínibus grátiam atque salútem.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui beáto Irenæo epíscopo tribuísti, ut veritátem doctrínæ pacémque Ecclésiæ felíciter, confirmáret, concéde, quæsumus, eius intercessióne, ut nos, fide et caritáte renováti, ad unitátem concordiámque fovéndam semper simus inténti. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Dieu, qui as donné, au bienheureux évêque Irénée de faire triompher la vraie doctrine et d'’affermir la paix dans l'’Église ; donne-nous, par son intercession, que par la rénovation de notre foi et de notre charité, nous cherchions toujours et en toute chose ce qui favorise l'unité et la concorde. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.