Laudes du jeudi 27 août 2020

Hebdomada XXI per annum XXIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
S. Monicae Ste Monique
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus Hymne
Nóbilem Christi fámulam disérta Chantons à pleine voix
voce cantémus, decus æmulátam cette noble servante du Christ, émule de la gloire
féminæ fortis, sacra cui profúdit de la femme forte que loue
página laudes. la sainte Écriture.
Cui fides vivax, pia spes amórque Sa Foi était vive, son espérance filiale,
in Deum fervens, óperum bonórum son amour de Dieu ardent, racine féconde
fértilis radix, amor unde fratrum de bonnes œuvres et source
náscitur ultro. de charité fraternelle.
Motus illíus méritis, remítte, Touché par ses mérites, remets-nous, Jésus,
sóntibus nobis scelus omne, Iesu, tous les crimes dont nous sommes coupables
ut tibi puro resonémus æquas afin que d'un cœur pur, nous Te chantions
péctore laudes. de justes louanges.
Sit Patri summo decus atque virtus, Honneur et puissance au Père souverain ;
laus tibi Nato celebrísque cultus, louange à Toi, ô Fils, et culte solennel ;
Flámini Sancto párilis potéstas qu'un égal pouvoir revienne au Souffle divin
nunc et in ævum. Amen. maintenant et à jamais.
Ant. 1 Exsúrge, psaltérium et cíthara: excitábo auroram.Ant. 1 Levez-vous psaltérion et cithare, que j'éveille l'aurore.
Psalmus 56 (57) Psaume 56 (57)
In afflictione oratio matutina Prière matinale dans l'affliction
Passionem Domini cantat iste psalmus (S. Augustinus). C'est la passion du Seigneur que chante ce psaume (S. Augustin).
Miserére mei, Deus, miserére mei, * quóniam in te cónfugit ánima mea; Aie pitié de moi, ô Dieu, aie pitié de moi, car en Toi mon âme cherche un refuge;
et in umbra alárum tuárum confúgiam, * donec tránseant insídiæ. je m'abriterai à l'ombre de Tes ailes, jusqu'à ce que la calamité soit passée.
Clamábo ad Deum Altíssimum, * Deum, qui benefécit mihi. Je crie vers le Dieu Très-Haut, le Dieu qui fait tout pour moi.
Mittet de cælo et liberábit me; † dabit in oppróbrium conculcántes me. * Mittet Deus misericórdiam suam et veritátem suam. Il m'enverra du ciel le salut : mon persécuteur m'accable d'outrages. Dieu enverra Sa bonté et Sa vérité.
Anima mea recúmbit in médio catulórum leónum * devorántium fílios hóminum. Mon âme couche au milieu des lions, qui dévorent les fils des hommes.
Dentes eórum arma et sagíttæ * et língua eórum gládius acútus. Leurs dents sont une lance et des flèches, et leur langue est un glaive tranchant.
Exaltáre super cælos, Deus, * super omnem terram glória tua. Élève-Toi au-dessus des cieux, ô Dieu, que Ta gloire brille par toute la terre.
Láqueum paravérunt pédibus meis, * et incurvávit se ánima mea; Ils avaient tendu un piège devant mes pas, déjà mon âme se courbait ;
fodérunt ante fáciem meam fóveam, * et ipsi incidérunt in eam. ils avaient creusé une fosse devant moi : ils y sont tombés.
Parátum cor meum, Deus, † parátum cor meum; * cantábo et psalmum dicam. Mon cœur est affermi, ô Dieu, mon coeur est affermi ; je chanterai et ferai retentir de joyeux instruments.
Exsúrge, glória mea, † exsúrge, psaltérium et cíthara, * excitábo auróram. Éveille-Toi, ma gloire, éveillez-vous, ma lyre et ma harpe, que j'éveille l'aurore.
Confitébor tibi in pópulis, Dómine, * et psalmum dicam tibi in natiónibus, Je Te louerai parmi les peuples, Seigneur, je Te chanterai parmi les nations,
quóniam magnificáta est usque ad cælos misericórdia tua * et usque ad nubes véritas tua. car Ta fidélité atteint jusqu'aux cieux, et Ta vérité jusqu'aux nues.
Exaltáre super cælos, Deus, * super omnem terram glória tua. Élève-Toi au-dessus des cieux, ô Dieu, que Ta gloire brille sur toute la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Exsúrge, psaltérium et cíthara: excitábo auroram.Ant. Levez-vous psaltérion et cithare, que j'éveille l'aurore.
Ant. 2 Pópulus meus, ait Dóminus, bonis meis adimplébitur.Ant. 2 Mon peuple se rassasiera de Mes biens, dit le Seigneur.
Canticum (Ier 31, 10-14) Cantique (Ier 31, 10-14)
Populi liberati felicitas AT 36 Félicité du peuple libéré AT 36
Iesus moriturus erat... ut filios Dei, qui erant dispersi, congregaret in unum (Io 11, 51. 52). Jésus devait mourir... afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés (Io 11, 51. 52).
Audíte verbum Dómini, gentes, * et annuntiáte in ínsulis, quæ procul sunt, et dícite: Nations, écoutez la parole du Seigneur et annoncez-la aux îles lointaines, et dites :
«Qui dispérsit Israel, congregábit eum * et custódiet eum sicut pastor gregem suum». « Celui qui a dispersé Israël le rassemblera et le gardera comme un berger son troupeau ».
Redémit enim Dóminus Iacob * et liberávit eum de manu potentióris. Car le Seigneur a racheté Jacob, et l'a délivré des mains d'un plus fort que lui.
Et vénient et laudábunt in monte Sion * et cónfluent ad bona Dómini, Ils viennent donc et poussent des cris de triomphe Sur les hauteurs de Sion; Ils affluent vers les biens du Seigneur,
super fruménto et vino et óleo * et fetu pécorum et armentórum; vers le blé, le vin nouveau, l'huile, les brebis et les boeufs ;
erítque ánima eórum quasi hortus irríguus, * et ultra non esúrient. leur âme est comme un jardin arrosés et ils ont cessé de languir.
Tunc lætábitur virgo in choro, * iúvenes et senes simul. Alors la jeune fille s'égaiera à la danse, les jeunes hommes et les vieillards ensemble;
«Et convértam luctum eórum in gáudium * et consolábor eos et lætificábo a dolóre suo. «  Je changerai leur deuil en joie, et Je les consolerai; A leur douleur Je ferai succéder l'allégresse.
Et inebriábo ánimam sacerdótum pinguédine, * et pópulus meus bonis meis adimplébitur». Je rassasierai de graisse l'âme des prêtres, et Mon peuple se rassasiera de Mes biens »
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Pópulus meus, ait Dóminus, bonis meis adimplébitur.Ant. Mon peuple se rassasiera de Mes biens, dit le Seigneur.
Ant. 3 Magnus Dóminus et laudábilis nimis, in civitáte Dei nostri.Ant. 3 Le Seigneur est grand, louons-Le dans la cité de notre Dieu.
Psalmus 47 (48) Psaume 47 (48)
Gratiarum actio pro populi salute Action de grâce pour le salut du peuple
Sustulit me in spiritu super montem magnum... et ostendit mihi civitatem sanctam Ierusalem (Ap 21,10). Il me transporta en esprit sur une grande montagne... Et il me montra la cité sainte, Jérusalem (Ap 21,10).
Magnus Dóminus et laudábilis nimis * in civitáte Dei nostri. Le Seigneur est grand, Il est l'objet de toute louange, dans la cité de notre Dieu,
Mons sanctus eius collis speciósus, * exsultátio univérsæ terræ. Sa montagne sainte s'élève gracieuse, joie de toute la terre.
Mons Sion, extréma aquilónis, * cívitas regis magni. La montagne de Sion, aux extrémités du septentrion, la cité du grand roi.
Deus in dómibus eius notus * factus est ut refúgium. Dieu, dans ses palais, S'est fait connaître comme un refuge.
Quóniam ecce reges congregáti sunt, * convenérunt in unum. Car voici que les rois s'étaient réunis, ensemble ils s'étaient avancés.
Ipsi cum vidérunt, sic admiráti sunt, * conturbáti sunt, diffugérunt; Ils ont vu, soudain ils ont été dans la stupeur, éperdus, ils ont pris la fuite ;
illic tremor apprehéndit eos, * dolóres ut parturiéntis. là un tremblement les a saisis, une douleur comme celle de la femme qui enfante.
In spíritu oriéntis * cónteres naves Tharsis. Par le vent d'Orient Tu brises les vaisseaux de Tharsis.
Sicut audívimus, sic vídimus in civitáte Dómini virtútum, in civitáte Dei nostri; * Deus fundávit eam in ætérnum. Ce que nous avions entendu dire, nous l'avons vu dans la cité du Seigneur des armées; dans la cité de notre Dieu : Dieu l'affermit pour toujours.
Recogitámus, Deus, misericórdiam tuam * in médio templi tui. O Dieu nous rappelons la mémoire de Ta bonté, au milieu de Ton temple.
Secúndum nomen tuum, Deus, sic et laus tua in fines terræ; * iustítia plena est déxtera tua. Comme Ton nom, ô Dieu, ainsi Ta louange arrive jusqu'aux extrémités de la terre ; Ta droite est pleine de justice.
Lætétur mons Sion, et exsúltent fíliæ Iudæ * propter iudícia tua. Que la montagne de Sion se réjouisse, que les filles de Juda soient dans l'allégresse, à cause de Tes jugements.
Circúmdate Sion et complectímini eam, * numeráte turres eius. Parcourez Sion et faites-en le tour; comptez ses forteresses.
Pónite corda vestra in virtúte eius et percúrrite domos eius, * ut enarrétis in progénie áltera. observez son rempart, examinez ses palais, pour le raconter à la génération future.
Quóniam hic est Deus, Deus noster in ætérnum et in sæculum sæculi; * ipse ducet nos in sæcula. Voilà Dieu qui est notre Dieu à jamais et toujours ; Il sera notre guide dans tous les siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Magnus Dóminus et laudábilis nimis, in civitáte Dei nostri.Ant. Le Seigneur est grand, louons-Le dans la cité de notre Dieu.
Lectio brevis (Rom 12, 1-2) Lecture brève (Rom 12, 1-2)
Obsecro vos, fratres, per misericórdiam Dei, ut exhibeátis córpora vestra hóstiam vivéntem, sanctam, Deo placéntem, rationábile obséquium vestrum; et nolíte conformári huic sæculo, sed transformámini renovatióne mentis, ut probétis quid sit volúntas Dei, quid bonum et bene placens et perféctum. Je vous conjure donc, mes frères, par la miséricorde de Dieu, d'offrir vos corps comme une hostie vivante, sainte, agréable à Dieu; ce sera votre culte raisonnable. Ne vous conformez pas à ce siècle; mais transformez-vous par le renouvellement de votre esprit, afin que vous reconnaissiez quelle est la volonté de Dieu, volonté qui est bonne, agréable et parfaite.
 Responsorium breve Répons bref 
℟. Adiuvábit eam * Deus vultu suo. Adiuvábit.
℣. Deus in médio eius, non commovébitur. * Deus vultu suo. Glória Patri. Adiuvábit.
℟. Elle est venue à son secours * la face de Dieu. Elle est venue.
℣. Dieu avec elle, elle ne sera pas ébranlée. * la face de Dieu. Gloire au Père. Elle est venue.
Ant. Exaudísti eam, Dómine, nec despexísti lácrimas eius, cum profluéntes rigárent terram in omni loco oratiónis eius.Ant. Tu l'as exaucée, Seigneur, Tu n'as pas méprisé ses larmes, commes les fleuves irriguent la terre partout où parvient sa prière.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79 Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore Du Messie et de son précurseur
Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Exaudísti eam, Dómine, nec despexísti lácrimas eius, cum profluéntes rigárent terram in omni loco oratiónis eius.Ant. Tu l'as exaucée, Seigneur, Tu n'as pas méprisé ses larmes, commes les fleuves irriguent la terre partout où parvient sa prière.
PrecesPrières litaniques
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Deus, mæréntium consolátor, qui beátæ Mónicæ pias lácrimas in conversióne fílii sui Augustíni misericórditer suscepísti, da nobis, utriúsque intervéntu, peccáta nostra deploráre, et grátiæ tuæ indulgéntiam inveníre. Per Dóminum. O Dieu qui réconfortes ceux qui pleurent, Toi dont la miséricorde a accueilli les pieuses larmes de sainte Monique pour la conversion de son fils Augustin, accorde-nous leur aide pour pleurer nos péchés et obtenir de Ta bienveillance le pardon.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word