Martyrologe du vendredi 10 novembre 2017 - St Léon le Grand, pape et docteur de l'Église

Martyrologe
Le 10 novembre
1. Mémoire de saint Léon le Grand, pape et docteur de l’Église. Né en Étrurie, il fut d’abord diacre empressé de Rome, puis élevé sur le siège de Pierre, il mérita à bon droit d’être appelé Grand, aussi bien pour avoir nourri son troupeau d’une parole excellente et prudente que pour avoir affirmé avec force par ses légats au Concile œcuménique de Chalcédoine la doctrine orthodoxe sur l’incarnation divine. Il fut mis au tombeau en ce jour à Rome, près de saint Pierre, en 461.
2. En Perse, vers 260, le trépas de saint Démétrien, évêque d’Antioche, qui fut déporté par le roi Sapor Ier, après la prise de la ville, et mourut en exil.
3. À Tyane en Cappadoce, saint Oreste, martyr.
4. À Ravenne en Émilie, au IIIe ou IVe siècle, saint Probus, évêque, en l’honneur de qui l’évêque saint Maximien fit la dédicace d’une église à Classe.
5. En Perse, l’an 343, les saints martyrs Narsès, évêque, vénérable vieillard, et Joseph, son jeune diacre. Sommés par la roi Sapor II d’adorer le soleil, ils refusèrent et furent décapités par l’épée.
6. À Cantorbéry, vers 637, saint Juste, évêque. Envoyé avec d’autres moines romains par le pape saint Grégoire le Grand en renfort à saint Augustin dans son œuvre d’évangélisation de l’Angleterre, et ordonné par celui-ci évêque dans le Kent, il fut son troisième successeur à Cantorbéry.
7*. Dans le bourg de Foro dans le Piémont, au VIIIe siècle, le saint Baudolin qui vécut en ermite au bord du Tanaro.
8. À Naples, en 1608, saint André Avellin, prêtre de la Congrégation des Clercs réguliers Théatins. Célèbre par sa sainteté et son zèle à rechercher le salut de son prochain, il fit le vœu difficile de progresser chaque jour en vertu et, chargé de mérites, s’endormit dans la paix au pied de l’autel.
9*. À Barcelone en Catalogne, l’an 1936, le bienheureux Aciscle Pina Piazuelo, religieux de l’Ordre de Saint-Jean de Dieu et martyr, victime de la persécution menée contre l’Église au cours de la guerre civile espagnole.
**        En Allemagne, en 1943, les bienheureux Johannes Prassek et deux compagnons, prêtres martyrs. (béatifiés le 25 juin 2011 par Benoît XVI)