Martyrologe du mercredi 31 janvier 2018 - St Jean Bosco, prêtre.

Martyrologe
Le 31 janvier
1.        Mémoire de saint Jean Bosco, prêtre. Il connut une enfance pauvre et dure, et après son ordination, il mit à Turin toute son énergie à l’éducation des jeunes et fonda la Société de Saint-François de Sales et, avec l’aide de sainte Marie-Dominique Mazarello, l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, pour enseigner aux jeunes un métier et la vie chrétienne. Après avoir réalisé tant de projets, il mourut à Turin en 1888.
2.         À Corinthe, en 250, les saints martyrs Victorin, Victor, Nicéphore, Claude, Diodore, Sérapion et Papias, dont on rapporte le martyre en divers supplices sous l’empereur Dèce.
3.         Commémoraison de saint Méran, martyr d’Alexandrie, en 249. Avant même la persécution de Dèce, les païens voulurent le contraindre à proférer des paroles impies, il s’y refusa ; ils le ruèrent de coups et le lapidèrent hors de la ville.
4.         À Alexandrie, au IVe siècle, les saints martyrs Cyr et Jean, qui, après beaucoup de tourments pour avoir confessé la foi du Christ, furent décapités.
5.         À Modène en Émilie, vers 396, saint Géminien, évêque, qui ramena son Église, de l’erreur des ariens, à la foi orthodoxe
6.         En Perse, l’an 345, la passion de saint Abraham, évêque d’Arbel. Sous le roi des Perses Sapor, comme on lui ordonnait d’adorer le soleil, il refusa et fut décapité.
7.         À Novare en Ligurie, au IVe siècle, saint Jules, prêtre.
8.         À Rome, commémoraison de sainte Marcelle, veuve, en 410. Comme l’écrit saint Jérôme, elle méprisa richesses et noblesse et se rendit plus noble par sa pauvreté et son humilité.
9*.         À Fern en Irlande, vers 626, saint Maedhoc ou Aidan, évêque, qui fonda en cet endroit un monastère et se rendit célèbre par une extrême austérité.
10*.         Sur le territoire de Coutances, au VIIe siècle, saint Gaud, qui fut évêque d’Évreux. (martyrologe Waldi)
11*.         Au mont Saint-Victor près de Rankweil en Bavière, l’an 884, saint Eusèbe, ermite. Irlandais d’origine, il se fit pèlerin pour le Christ, moine à Saint-Gall en Suisse et enfin ermite.
12*.         À Rome, en 1533, la bienheureuse Louise Albertoni. Elle éleva très chrétiennement ses trois filles et, après la mort de son mari, elle prit l’habit du Tiers-Ordre franciscain, secourut abondamment les pauvres et, de riche qu’elle était, devint elle-même très pauvre.
13.         À Naples en Campanie, l’an 1715, saint François-Xavier-Marie Bianchi, prêtre de l’Ordre des Clercs réguliers de Saint Paul. Riche de dons mystiques, il amena beaucoup avec lui pour vivre sous la grâce de l’Évangile.
14.         En Corée, l’an 1840, les saints martyrs Augustin Pak Chong-won, catéchiste, et cinq compagnons. Après avoir supporté de nombreux supplices, ils continuèrent à professer la foi chrétienne avec une force intrépide et furent décapités, rendant ainsi gloire à Dieu.