Martyrologe du jeudi 24 mai 2018 -

Martyrologe
Le 24 mai
1. Commémoraison de saint Manahène, ami d’enfance du prince Hérode le Tétrarque, qui fut, sous la grâce du Nouveau Testament, docteur et prophète dans l’Église qui était à Antioche.
2. Commémoraison de sainte Jeanne, femme de Kouza, intendant d’Hérode. Avec d’autres femmes, elle aidait de ses ressources Jésus et les Apôtres et, le jour de la Résurrection du Seigneur, elle trouva la pierre roulée sur le côté du tombeau et rapporta cela aux Douze.
3. À Lystres en Lycaonie, saint Zoel, martyr.
4*. À Trieste en Istrie, saint Servule, martyr.
5. À Nantes, peut-être en 304, les saints frères Donatien et Rogatien, martyrs. L’un d’eux, rapporte-t-on, avait reçu le baptême, son frère était encore catéchumène. Dans leur dernier combat, Donatien embrassa son frère et pria Dieu, puisque Rogatien n’avait pas été plongé dans le bain sacré, qu’il puisse être lavé dans le flot de son sang.
6. Commémoraison des trente-huit saints martyrs qui, à Philippopolis en Thrace, vers 304, au temps de Dioclétien et de Maximien, furent, dit-on, décapités.
7. Au monastère de Lérins en Provence, vers 450, saint Vincent, moine prêtre. Remarquable par sa science chrétienne et la sainteté de sa vie, il eut le mérite de mettre en lumière la notion de développement de la foi.
8. Au Mont Admirable en Syrie, l’an 592, saint Syméon Stylite le jeune, prêtre et anachorète. Il vécut sur une colonne, en conversation avec le Christ et les anges, doté de pouvoir sur les démons et les forces du mal.
9*. À Plaisance en Émilie, l’an 1306, le bienheureux Philippe, prêtre de l’Ordre des Ermites de Saint-Augustin, qui, pour s’appliquer avec plus de force à châtier son corps, se servait d’une cuirasse de fer.
10*. À Marrakech, en 1631, le bienheureux Jean de Prado, prêtre de l’Ordre des Mineurs et martyr. Envoyé, déjà âgé, en Afrique pour apporter un soutien spirituel aux chrétiens réduits en esclavage par les infidèles, mais arrêté et conduit devant le sultan Moulay-al-Walid, il déclara avec force sa foi dans le Christ, et, après de nombreuses tortures, sur l’ordre du sultan, il acheva son martyre sur le bûcher.
11. À Séoul en Corée, l’an 1839, les saints martyrs Augustin Yi Kwang-hon chez qui on lisait les saintes Écritures, Agathe Kim A-gi, mère de famille qui reçut le baptême en prison, et sept compagnons qui furent tous ensemble décapités à cause du nom chrétien.
12*. Dans la ville de Saint-Hyacinthe au Canada, en 1901, le bienheureux Louis-Zéphyrin Moreau, évêque, qui se donna toujours comme but, dans les divers travaux de son activité pastorale, d’être en accord de sentiment avec l’Église.