Martyrologe du dimanche 27 mai 2018 - TRES SAINTE TRINITE

Martyrologe
Dimanche de la Sainte Trinité
Solennité de la très Sainte et indivisible Trinité, en laquelle est vénérée et confessée un seul Dieu en trois personnes et l’unité trinitaire.
Le 27 mai
1. Mémoire de saint Augustin, évêque de Cantorbéry en Angleterre. Envoyé avec d’autres moines romains par le pape saint Grégoire le Grand pour annoncer l’Évangile au peuple des Angles, il fut accueilli avec bienveillance par le roi du Kent, Éthelbert, et imitant la vie apostolique de l’Église primitive, il convertit à la foi chrétienne le roi lui-même et beaucoup de son peuple, et établit plusieurs sièges épiscopaux sur cette terre. Il mourut le 26 mai, vers 604.
2. À Dorostore en Médie, vers 302, saint Jules, martyr. Vétéran en retraite de l’armée, au temps de la persécution, il fut arrêté par des gardes d’office et présenté au juge Maxime. Il manifesta en sa présence son horreur des idoles, confessa le nom du Christ avec la plus grande assurance, fut puni de la peine capitale et frappé de l’épée.
3. Sur la voie Nomentane, au seizième mille de Rome, saint Restitut, martyr.
4. À Orange en Provence, vers 475, saint Eutrope, évêque, qui travaillait de ses mains avec ardeur malgré la rigueur des saisons et, pendant le carême, prolongeait l’office divin par la prière personnelle et le jeûne.
5. À Wurzbourg en Franconie, l’an 1045, saint Brunon, évêque, qui reconstruisit la cathédrale, réorganisa l’école épiscopale et écrivit pour le peuple des commentaires des saintes Écritures.
6*. Au monastère de Montsalvy en Auvergne, l’an 1039, saint Gaubert, prêtre et ermite, grâce à qui ce lieu, auparavant sauvage et affreux, devint un hospice pour accueillir les pèlerins.
7*. À Dryburne, près de Durham en Angleterre, l’an 1590, les bienheureux Edmond Duke, Richard Hill, Jean Hogg et Richard Holiday, prêtres et martyrs. Formés au collège anglais de Reims, ils revinrent en Angleterre et, uniquement en raison de leur sacerdoce, ils furent condamnés à mort sous la reine Élisabeth Ière et pendus au gibet.
8. À Séoul en Corée, l’’an 1839, les saintes martyres Barbe Kim, veuve, et Barbe Yi, vierge, âgée de quinze ans, qui furent ensemble détenues en prison, où elles moururent de la peste.
9. À Nakiwubo en Ouganda, l’an 1886, saint Athanase Bazzekuketta, martyr. Il était un des pages du roi, récemment baptisé et brûlant du désir du martyre. Pendant qu’on le conduisait, avec les autres, vers le lieu du supplice, il demanda aux bourreaux de le tuer sur le champ et, percé de coups, il acheva son martyre.
10. À Lubawo, également en Ouganda et la même année, saint Gonzague Gonza, martyr, un des familiers du roi. Tandis qu’on le conduisait au bûcher, les pieds entravés, il fut percé de coups de lance par les bourreaux.