Martyrologe du jeudi 7 novembre 2019 -

Martyrologe
Le 7 novembre
(Au Luxembourg : Fête de saint Willibrord : éloge n° 9.)
1. À Padoue en Vénétie, au IIIe siècle, saint Prosdocime, vénéré comme le premier évêque de cette ville.
2. À Néocésarée dans le Pont, au IIIe siècle, saint Athénodore, évêque. Frère de saint Grégoire le Thaumaturge, il fit de tels progrès dans l’éloquence sacrée que, malgré sa jeunesse, on l’estima digne d’exercer le ministère épiscopal.
3. À Vieux sur le territoire d’Albi, saint Amarand, vénéré comme martyr.
4. À Mélitène en Arménie, au IVe siècle, les saints Hiéron, Nicandre, Hésichius et trente autres, martyrs.
5. À Pérouse en Ombrie, l’an 548 ou 549, saint Herculan, évêque et martyr, décapité sur l’ordre de Totila, roi des Goths.
6*. À Tours, au VIe siècle, saint Baud, évêque, qui distribua en aumônes aux pauvres l’or que son prédécesseur lui avait laissé.
7*. En Angleterre, au lieu appelé ensuite de son nom (Congresbury), au VIe siècle, saint Congar, abbé d’origine galloise, dont plusieurs paroisses et églises se glorifient de porter le nom dans le Somerset, au pays de Galles et en Bretagne.
8. À Strasbourg, commémoraison de saint Florent, évêque, qui succéda à saint Arbogast et mourut vers 600.
9. À Echternach en Germanie, l’an 730, le trépas de saint Willibrord, évêque. Né en Angleterre, ordonné par le pape saint Serge Ier évêque d’Utrecht, il annonça l’Évangile en Frise et en Danie, fonda des sièges épiscopaux et des monastères et, accablé de travaux et usé par l’âge, il s’endormit dans le Seigneur dans le monastère qu’il avait fondé.
10*. Sur le mont Galision près d’Éphèse en Asie, l’an 1054, saint Lazare, stylite. Il vécut en divers lieux sur une colonne pendant bien des années, chargé même de chaînes de fer, se contentant de pain et d’eau, dans un genre de vie très rigoureux qui attira un très grand nombre de fidèles.
11. À Cologne en Allemagne, l’an 1225, saint Engelbert, évêque et martyr. Pour avoir pris la défense de la liberté de l’Église, il fut entouré sur la route par des agresseurs et tomba frappé de multiples blessures.
12*. À Pofi dans le Latium, en 1717, le bienheureux Antoine Baldinucci, prêtre de la Compagnie de Jésus, qui se donna entièrement à la prédication de missions populaires.
13. À Ket Cho au Tonkin, en 1773, les saints Hyacinthe Castañeda et Vincent Lê Quang Liêm, prêtres dominicains et martyrs, qui, sous le gouvernement de Trinh Sam, achevèrent leurs travaux apostoliques par l’effusion de leur sang.
14. À Zunyi dans la province chinoise de Guizhou, en 1814, saint Pierre Wu Guosheng, catéchiste et martyr, étranglé pour le Christ.
15*. Près de Crémone en Lombardie, l’an 1917, le bienheureux Vincent Grossi, prêtre. Chargé de la paroisse de Vicobellignano, il fonda l’Institut des Filles de l’Oratoire pour prendre en charge l’éducation des enfants et des adolescents.